Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

04/03/21 : La Ville de Bayonne a réuni les représentants des professionnels et les partenaires de la fameuse Foire au Jambon pour envisager la suite à donner à cet événement de la semaine pascale. Il prennent date pour cet événement entre les 7 et 10 octobre

02/03/21 : Le 90e Congrès des Départements de France qui devait se tenir à La Rochelle en novembre dernier, puis les 29 et 30 avril prochain, est de nouveau reporté, selon un communiqué du Département de Charente-Maritime du jour.

26/02/21 : Faute de salon de l'agriculture cette année, la confédération paysanne organise du 27 février au 7 mars des fermes ouvertes pour faire découvrir l'agriculture paysanne.Liste des agriculteurs sur www.confederationpaysanne.fr/mobilisations.php?id=11079

24/02/21 : Charente-Maritime : selon un arrêté ministériel du 19/02 publié au Journal Officiel du 24/02, les communes reconnues en état de catastrophe naturelle en inondations et coulées de boue du 3 février 2021 au 9 février 2021 sont Crazannes et Le Mung.

23/02/21 : La ministre, Frédérique Vidal, en déplacement à Poitiers ce 23 février, a annoncé, devant une cinquantaine d'étudiants, la gratuité des protections périodiques dès la rentrée prochaine. 1 500 distributeurs devraient être installés sur les campus.

23/02/21 : Laurence Harribey, sénatrice de la Gironde, a été nommée par le Président du Sénat pour représenter la Chambre haute au conseil d'administration de l'Agence Nationale du Sport.

23/02/21 : L’ancien maire de Bayonne, Jean Grenet, est décédé ce mardi 23 février, à l'âge de 81 ans. Celui qui a également exercé les mandats d'élu départemental, régional et de député, a dirigé la ville, à la suite de son père Henri Grenet, de 1995 à 2014.

23/02/21 : La ministre Frédérique Vidal est à Poitiers ce 23 février pour rencontrer l'Association Fédérative des Étudiants de Poitiers. Début février, elle avait reçu 72 courriers d'étudiants poitevins qui l'interpelaient sur leurs difficultés au quotidien

19/02/21 : COVID 19 - Depuis 2 semaines, les indicateurs de surveillance du Sars-CoV-2 affichent une baisse significative dans tous les départements de Nouvelle-Aquitaine. Le taux d'incidence est de 113,3/100 000 et le taux de positivité à 4,2%.

19/02/21 : COVID 19 - Les dernières données sur l’évolution des nouveaux variants montrent une diffusion généralisée du variant anglais dans tous les départements de la région. Les variants sud-africain et brésilien sont aussi présents mais dans une moindre mesure

19/02/21 : COVID 19 - Le nombre de nouvelles hospitalisations est en baisse avec près d’une centaine d’hospitalisations et une vingtaine d’admissions en réanimation en moins par rapport à la semaine dernière. Néanmoins, l'activité hospitalière liée au COVID-19.

18/02/21 : A Libourne, le conseiller municipal d'opposition Charles Pouvreau a annoncé sa démission. Dans un communiqué, l'ancien élu raconte avoir fait face à des « menaces et insultes » répétées et choisit donc de se mettre en retrait de la politique libournaise.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 08/03/21 | Béarn: André Cazetin figure du bassin de Lacq s'est éteint

    Lire

    Après avoir été le maire communiste de Mourenx, ville nouvelle du bassin de Lacq, pendant 18 ans, il avait, à près de 80 ans, rejoint les combats écologiques en adhérent au parti des Verts. André Cazetien, figure du Béarn par ses nombreux combats, est décédé ce dimanche 7 mars à 97 ans. De nombreux hommages de personnalités locales lui sont depuis rendus. Parmi elles Patrice Laurent, Maire de Mourenx, le député David Habib, Olivier Dartigolles pour le PCF ou encore Eurydice Bled, Jean-François Blanco du côté d'EELV.

  • 08/03/21 | Deux-Sèvres : Le camping La Venise Verte se modernise

    Lire

    Au coeur du Marais poitevin, à Coulon, le Camping 4 étoiles de La Venise Verte souhaite investir pour moderniser ses sanitaires et ses espaces communs afin de continuer à satisfaire ses clients. Le camping, éco-labellisé, s’attache à l’intégration environnementale et à la gestion des énergies et de l’eau avec une production d’eau chaude autonome notamment. Lors de la commission permanente de février, les élus du Conseil Régional ont décidé de subventionner ses investissements à hauteur de 18 728 euros.

  • 08/03/21 | Un e-Job Dating au Pays Basque

    Lire

    Le Crédit Agricole Pyrénées-Gascogne et Wizbii organisent le 23 mars prochain de 17h à 20h un e-Job Dating. L’initiative « 1er Stage, 1er Job » se tiendra cette année en visio-conférence avec des entretiens dématérialisés. Une dizaine d’entreprises issues des secteurs de la banque, du service à la personne, du commerce ou du BTP sera présente. Inscription obligatoire avant le 18 mars.

  • 08/03/21 | Dax : des initiatives en faveur de la mobilité pour tous

    Lire

    Pour une meilleure insertion sociale et professionnelle ainsi que pour le maintien de l’emploi, l’association « Solutions Mobilité », souhaite avec l’agglomération de Dax, favoriser la mobilité dans les quartiers « Politique de la Ville ». L’association propose des actions concrètes sous la forme d’un accompagnement global. Lors de sa dernière commission permanente la Région Nouvelle-Aquitaine a décidé de soutenir cette action avec une aide de 19 000 euros.

  • 06/03/21 | Charente-Maritime : 3 jours de forum sur le droit des femmes

    Lire

    À l'occasion de la Journée Internationale des Droits des Femmes, le Département 17 organise du 8 au 10 mars, un forum dédié à l'égalité entre les femmes et les hommes. Avec, lundi, une matinée d'échanges et de témoignages sur l'égalité femmes/hommes, en présence d'Élisabeth Morin-Chartier, ex députée européenne. Mardi, "l'égalité professionnelle, un état des lieux contrasté". Mercredi, "Filles et garçons, cassons les clichés". Ces visio-conférences se dérouleront sur le site du Département.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Environnement | Landes: Ouverture du Centre de Biodiversité Jean Rostand à Pouydesseaux

17/07/2020 | Dans les Landes, sur 30 hectares de verdoyante nature, le Centre de Biodiversité Jean Rostand propose de se "reconnecter" avec la nature et la biodiversité de la planète toute entière

A Poudesseaux dans les Landes, le centre de Biodiversité Jean Rostand accueille les visiteurs à compter du 17 juillet 2020

C'est un coin de verdure où coule une rivière... Ici c'est plus exactement un ruisseau, mais, abrité sous les pins, les chênes et autres châtaigners, l'impression de fraîcheur est la même. Ce 17 juillet à Pouydesseaux ouvre, ou plus exactement, ré-ouvre un coin de nature à la déjà longue histoire. Ecrin de biodversité entre lacs, forêt et ruisseau, le lieu avait été choisi par le biologiste Jean Rostand (fils d'Edmond) pour y effectuer, dans les années 60 et 70, une partie de ses recherches sur les batraciens. Le site s'est ensuite largement ouvert au public et aux scolaires pour des sorties nature. Les petits landais des années 70 et 80, devenus grands, s'en souviennent. Un temps abandonné, le Centre, désormais « Centre de Biodiversité Jean Rostand » s'apprête donc à vivre une nouvelle vie où la pédagogie ludique mêlée au plaisir de la pleine nature se veut reine. Avec pour sujet d'étude, la biodiversité et les écosystème du monde, le mot d'ordre est « apprendre et comprendre pour mieux protéger ». De quoi marquer de nouvelles générations de petits landais, et au-delà.

« C'est un site de 30 hectares tout à fait merveilleux ! Un endroit magnifique qui a une histoire... Mais on ne veut pas refaire ce qui a déjà été fait ici. On veut créer un accès pédagogique à la question majeure de la biodiversIté. Notre volonté n'est pas de traiter uniquement de la biodiversité locale, mais l'idée est que le visiteur se promène en apprenant sur la biodiversité mondiale ! » Cette présentation enjouée, c'est celle de l'ancien Ministre Alain Vidalies, président de l'association des Amis du Centre Jean Rostand, qui porte le projet du Centre de Biodiversité.

" Quels enfants allons-nous laisser à notre planète ? "
Quant à la promenade du visiteur, elle se fait sur un parcours de 3,5km cheminant au milieu de la forêt, autour des 3 lacs du site ou encore longeant le ruisseau qui les relie. Un parcours jalonné ça et là d'une douzaine de modules thématiques abordant différents sujets tels que les écosystèmes, les espèces ou des questions directement liées à la préservation de l'environnement et de la biodiversité. Ainsi par exemple, une installation présente les différentes espèces d'ours et donne à voir une réplique à taille réelle d'un Grizzly de Kodiak, un jardin en permaculture et agroforesterie fait jaillir de belles plantes et de beaux légumes qui pourront être cueillis par les visiteurs, sous un chêne majestueux, les forêts du monde se dévoilent, ailleurs c'est le cycle de l'eau, le développement durable, les mammifères marins, les insectes pollinisateurs ou encore les déchets plus vrais que nature...
Des modules toujours pensés dans une approche pédagogique et la plus ludique possible, puisque si le parc est ouvert à tous, une des cibles principales sera bel et bien la jeunesse et les scolaires. Et Alain Vidalies de citer Edgar Morin sur la raison d'être de ce centre: « Beaucoup se posent la question de savoir quelle planète nous allons laisser à nos enfants, mais une autre question devrait tous nous interpeller : quels enfants allons-nous laisser à notre planète ? »

Centre de biodiversité Jean Rostand module sur les espaces d'ours


Ecoconception et recyclage
Globalement pour Pierre Douay, le directeur du site, « le centre sera en évolution permanente. L'idée maîtresse de ce parc dans sa conception est de passer d'un monde de libre échange à un mode de juste échange, du jetable au durable et de la compétition à la coopération ». Côté durable, chaque module, tout comme l'ensemble des structures montées sur le parc (bancs, buvette, tables de pique-nique...), est fait selon les principes de l'écoconception et du recyclage. « Pour ces différents éléments, nous avons beaucoup utilisé des bois tombés lors des dernières tempêtes, des arbres morts trouvé sur place ou bien des matériaux de récupération glanés ça et là qui allaient finir aux ordures . Réduire notre impact environnemental dans nos propres constructions, c'est à la fois emblématique et symbolique de l'ensemble du projet », souligne le directeur.

Côté coopération, le Parc compte bien multiplier les partenariats avec les acteurs reconnus de la protection de l'environnement à l'image de l'UICN (Union Internationale de la Conservation de la Nature) ou National Geographic, des structures su monde de la recherche, mais aussi avec des acteurs locaux à limage de l'Ecole de Design de Mont-de-Marsan. Celle-ci a ainsi permis la participation d'étudiants de l'école sur la construction et l'illustration des différents modules, et plus particulièrement à la conception de la « la Chrysalide », le module dédié à l'éco-conception et au bio-mimétisme. « Conçu comme un cocon, grâce à sa végétalisation avec du chèvre-feuille et du jasmin, il évoluera dans le temps », se ravit Pierre Douay. « Les étudiants se sont tellement impliqués dans le projet du Centre de Biodiversité qu'une fois leur stage de 6 semaines achevés sur le site, beaucoup d'entre eux sont devenus adhérents à l'association pour continuer à aider les bénévoles à préparer l'ouverture », ajoute-t-il enthousiaste.

Les modules et structures sont construit selon les logiques d'écoconception et de recyclage

" Un lieu de vie pour le territoire "
Mais au-delà de l'ouverture et des derniers préparatifs du lancement, Pierre Douay, par ailleurs photographe animalier aux quatre coins du monde, fourmille d'idées pour le développement du site. « Au delà de sa dimension pédagogique, je veux aussi faire de ce lieu un endroit pour les artistes, avec des rendez-vous avec des peintres, des photographes, des troupes de théâtre... Le site est magique, il nourrit forcément la créativité. Il faut que ce soit un lieu culturel, un lieu de vie important pour le territoire. Dans ce sens j'ai aussi l'idée de créer un festival de Land Art sur le site ». Pour la première année ce sont 250 photos du directeur photographe baroudeur qui sont exposées sur le site. Tous les continents et les milieux naturels y sont représentés ainsi que plus de 150 espèces animales.
Autre projet de belle ambition : inviter la réalité virtuelle à la visite, grâce à une trentaine de casque de réalité virtuelle « sans doute pour avril 2021 » avance-t-il déjà. Si les projets sont beaux et ambitieux, pour Pierre Douay comme pour l'ensemble membres de l'association qui porte ce projet, « le plus beau des modules pédagogiques, c'est le parc lui-même », et on ne peut qu’acquiescer.

L'équipe du Centre de Biodiversité Jean Rostand

Site internet : www.centredebiodiversite.com
Tarif : 10 € adultes
5€ enfants -12 ans / Etudiant

Solène Méric
Par Solène Méric

Crédit Photo : Aqui.fr

Partager sur Facebook
Vu par vous
11767
Aimé par vous
2 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Environnement
Environnement
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 11 + 9 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !