Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

10/07/20 : Philippe Monguillot, le chauffeur de Chronoplus sauvagement agressé dimanche s'en est allé en milieu d'après-midi pour son dernier voyage, entouré de sa famille. Le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin devrait se rendre à Bayonne ce samedi.

10/07/20 : Les inscriptions aux transports scolaires en Nouvelle-Aquitaine sont ouvertes. N'attendez pas car jusqu'au 20 juillet, les frais de dossier sont offerts. Passée cette date, 15 euros de frais de dossier sont facturés.

10/07/20 : Philippe Buisson, maire de Libourne, a été réélu ce 10 juillet président de la Communauté d'agglomération du Libournais, la CALI, par 71 voix sur 74 votants.

10/07/20 : Florence Jardin, maire de Migné-Auxances (86), vient d’être élue présidente de Grand Poitiers. Elle succède à Alain Claeys à cette fonction. Elle arrive en tête avec 48 voix, devant Claude Eidelstein (26), Jean-Louis Ledeux (8) et 4 bulletins blancs.

09/07/20 : L'inauguration de la Flow vélo, itinéraire cyclable de 294 kilomètres entre Thiviers en Dordogne et L'île d'Aix en Charente- Maritime a eu lieu ce jeudi après midi à Salignac sur-Charente, au Pont du Né, kilomètre zéro de la Charente Maritime.

09/07/20 : Xavier Bonnefont, maire LR d'Angoulême, devient président de l'agglomération de Grand Angoulême en étant élu à la majorité absolue dès le premier tour. Il détrône le socialiste Jean-François Dauré de sept voix.

08/07/20 : Jean-Luc Gleyze, Président du Conseil Départemental de Gironde, a été élu ce 8 juillet, à l’unanimité de ses membres, Président du groupe des présidentes et présidents de gauche de l’Assemblée des Départements de France.

08/07/20 : Guillaume Guérin (Les Républicains) est élu président de la communauté urbaine de Limoges avec 47 voix face au socialiste Gaston Chassain.

08/07/20 : Le nouveau ministre délégué chargé des transports Jean-Baptiste Djebarri s'est rendu ce soir à la société Chronoplus de Bayonne où était employé le chauffeur Philippe Monguillot. Deux des agresseurs sont poursuivis pour tentative d'homicide volontaire.

04/07/20 : Beynac : Entre 250 et 300 personnes pro-déviation se sont réunis ce samedi matin pour que le chantier soit poursuivi, malgré la décision du conseil d'Etat, parmi elles, les maires des 4 communes concernées le président du Département Germinal Peiro.

03/07/20 : Le 1er juillet, la préfecture de la Dordogne a publié un "arrêté portant prescriptions au Département relatives aux travaux de démolition des éléments construits dans le cadre du projet de contournement du bourg de Beynac-et-Cazenac.

03/07/20 : Deux-Sèvres : les 12 Marchés des Producteurs de Pays auront bien lieu cet été. Les communes s'organisent pour accueillir au mieux les producteurs et consommateurs. Pensez à apporter vos couverts, gobelets et serviettes non jetables!

30/06/20 : La Rochelle : Les inscriptions à L'université sont ouvertes du jeudi 2 au vendredi 17 juillet jusqu’à midi pour les néobacheliers et les étudiants admis en Master 1ère année. Dernière chance entre le 25 août et le 11 septembre jusqu’à 23h.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 11/07/20 | Le 14 juillet à Pau, les lanternes remplacent le feux d'artifice

    Lire

    A défaut de pouvoir organiser le traditionnel feu d'artifice du 14 juillet pour des raisons sanitaires, la ville de Pau a choisi une autre option. 1200 lanternes volantes seront lâchées le 14 juillet au soir depuis six sites de lancer différents, selon les règles de distanciation physique. Biodégradables et ignifugées, elles seront lâchées par les habitants qui peuvent encore s'inscrire, y compris un enfant de plus de 12 ans s'il est accompagné d'un adulte. Détails et inscriptions: www.pau.fr

  • 11/07/20 | Biarritz: un pique-nique républicain pour fêter le 14 juillet

    Lire

    La maire de Biarritz MaÏder Arosteguy et le Conseil municipal proposent aux Biarrots mardi, un pique-nique républicain au lac Marion pour fêter le 14 juillet. Limité à 1000 personnes dans le respect des normes sanitaires. Chacun est invité à venir à partir de 12 heures avec ses victuailles pour profiter, dans une ambiance champêtre, en famille ou entre amis, d’un moment convivial et musical aux normes sanitaires. Toutefois, les personnes intéressées doivent obligatoirement s'inscrire sur le site de la ville: www.ville.biarritz.fr

  • 11/07/20 | L'Arsenal de Rochefort devient Grand Site de France

    Lire

    C'était dans les tuyaux, la nouvelle a été officialisée ce 9 juillet par le réseau des Grands Sites de France. L'estuaire de la Charente, Rochefort et son Arsenal ont été labellisés Grand site de France pour 6 ans - décision validée par le ministère de la transition écologique. Ce label reconnaît le travail réalisé sur la préservation durable des paysages et de l'accueil du public. Le territoire devient le 3e site du genre en Nouvelle-Aquitaine après le Marais Poitevin et la Vallée de la Vézère.

  • 10/07/20 | Caussade (47) : prison ferme pour Franken et Bousquet-Cassagne

    Lire

    Poursuivis pour avoir réalisé sans autorisation la retenue de Caussade (47), Patrick Franken et Serge Bousquet-Cassagne sont condamnés par le tribunal correctionnel d'Agen à 9 et 8 mois de prison ferme assortie de la révocation d'un sursis précédent, soit 22 et 13 mois ferme. S'ajoutent 65 000€ de dommages et intérêts aux associations écologistes partie civile, 32 907 € à Enedis pour la destruction d'un poteau électrique et 2 400 euros de préjudices moral, et enfin une amende, pour la chambre d'agriculture, de 40 000€ dont 20 000€ avec sursis. Les deux hommes ont dit faire appel de cette décision.

  • 10/07/20 | Université de Poitiers : des paniers alimentaires pour les étudiants

    Lire

    L'Université de Poitiers, le Crous et l’Afev organisent la distribution de denrées alimentaires pour les étudiants présents en résidence universitaire et/ou étant inscrits à l’épicerie sociale, et aussi à ceux et celles ayant bénéficié du dispositif d’urgence mis en place par l’université de Poitiers pendant le confinement. Une inscription sur le site de l'université permet de réserver un créneau. Au total, ce sont près de 350 étudiants, qui recevront chaque semaine des colis durant tout l'été de juin à fin août.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Environnement | Limoges Métropole multiplie les actions pour réduire les déchets

30/01/2020 |

Les bornes verre équipées du système connecté « Cliink » remportent déjà un franc succès.  

Entre 2010 et 2020, Limoges Métropole avait pour ambition de réduire ses déchets de 10%. Depuis qu'elle est lauréate de l'appel à projet « Territoire zéro déchets, zéro gaspillage » lancé par le Ministère de l'Environnement en 2016, la Communauté urbaine a revu ses ambitions avec une baisse attendue de 15% jusqu'en 2025. De multiples actions ont été lancées sur l'agglomération, la dernière en date étant le déploiement de 200 bornes verre connectées « Cliiink » donnant droit à des points à chaque dépôt qui sont transformés en bons d'achats. Un succès immédiat.

Unique en Nouvelle-Aquitaine, le nouveau dispositif « Cliink » a été lancé le 14 janvier, avec 200 bornes qui vont être équipées d'ici fin mars sur les 600 en place, dont 154 à Limoges et, au minimum, deux sur les dix-neuf autres communes de la CU. Limoges Métropole avait constaté un retard en matière de collecte du verre. En 2014, le bilan s'établissait à 24 kg par habitant et par an en contre 30 kg pour la moyenne nationale. Si la collecte a progressé de 2 kg en cinq ans, des efforts restent à faire pour atteindre voire dépasser ce poids de référence. « L'objectif est d'augmenter la collecte de 20% en incitant les gens à rapporter leurs bouteilles, bocaux et pots de yaourt précis, Jean-Noël Joubert, conseiller communautaire, chaque fois qu'un contenant en verre est déposé dans un conteneur équipé avec Clliink, la personne est créditée d'un point sur une carte ou sur une appli à télécharger, point transformé en bons d'achat ou dons à des associations. » L'éco-organisme Citeo a accordé une aide de 200.000 €, le coût de fonctionnement est évalué à 20.000 € par an. Les secteurs où la collecte est à la traîne seront équipés en priorité. « Le but est d'inciter de nouveaux habitants à trier, ajoute-t-il, on peut pourquoi pas imaginer que des jeunes ramassent dans les fossés des bouteilles pour gagner rapidement 200 points. » Le succès est déjà au rendez-vous puisque seulement dix jours après son lancement, 3.000 comptes avaient été créés. « D'après Citeo, c'est vraiment exceptionnel signale Mathieu Jarry, directeur de la propreté, Grenoble n'a enregistré que 6 000 comptes en un an avec 140 bornes .» Autre moyen de réduire les déchets à la source, le réemploi. Des bennes dédiées sont en service dans trois déchetteries de Limoges et celle de Couzeix pour collecter des objets pour leur offrir une seconde vie. L'association d'insertion ALEAS se charge de leur redonner un coup de jeune pour les revendre dans sa ressourcerie. Un magasin inversé a même été ouvert sur la nouvelle déchetterie, rue Kennedy, depuis mai dernier pour déposer des objets ou en récupérer. Depuis un an, la plate-forme « je donne, je vends » est en ligne pour donner ou vendre de potentiels déchets. « C'est Le Bon coin de la CU pour se débarrasser de ses objets inutiles, les troquer entre voisins et utiliser finalement ces déchets en puissance, par exemple, le pot de peinture acheté en trop. » Le prix de vente d'un objet est plafonné à 25 €.

Des subventions pour 2 000 foyers

La réduction des déchets verts est aussi une préoccupation. Depuis un an, la CU accorde une subvention pour supprimer les haies de thuyas, lauriers ou cyprès, couvrant 50% des travaux d'arrachage (limitée à 400 € par foyer). Quelques 163 foyers ont arraché leur haie, l'an dernier, seuls six l'ont replantée avec des végétaux locaux. Des subventions ont également été allouées pour l'achat de tondeuses mulching (37) et de broyeurs de branches (140). Des broyeurs sont également prêtés (713) et une prestation de broyage à domicile proposée à 15 € de l'heure (430). Le compostage de déchets est aussi en phase de croissance. Remboursés à 50% jusqu'en 2015, les composteurs sont depuis distribués gratuitement, ce qui a permis d'en déployer 10 655 sur la CU. Le taux de couverture est de plus de 20% sur l'habitat pavillonnaire avec l'idée d'arriver à 100% sur les pavillons neufs. Autre déchet dont le recyclage est impossible, les couches jetables. Pour limiter leur nombre (900 kg de déchets générés par bébé), 120 kit couches lavables ont été remboursés, un chiffre qui a doublé en un an.

Les bio-déchets en ligne de mire

La réduction des bio-déchets est un enjeu majeur avec, là encore, un potentiel très important, particulièrement pour les familles vivant en appartements. Ainsi, 207 composteurs collectifs ont été disposés sur les espaces verts publics, dont 80 en pied d'immeubles, et des collectes pourraient être programmées sur les sites ne pouvant être équipés. « Nous venons de postuler à un appel à projet de l'Ademe et de la Région pour expérimenter les collectes avec l'ambition de diminuer la collecte d'ordures ménagères destinées à l'incinération précise le directeur, la subvention équivaudrait à 70% du budget engagé sur trois ans, nous espérons être retenus.» Actuellement, la collecte des ordures ménagères atteint 226 kg par an et par habitant, la CU voudrait l'abaisser à 185 kg en récupérer une bonne part de bio-déchets et d'emballages non encore triés. Adopter un couple de poules est une autre solution écologique pour se débarrasser facilement de ses restes de repas. Un gallinacée en ingurgite 150 kg par an et pondra 200 œufs en moyenne. La CU rembourse 5€ par poule et 50% du prix du poulailler (50 € maximum). Près de 180 familles ont opté pour cette solution. « Pour la totalité de ses actions, la CU a remboursé 60.000 € aux usagers à 2000 foyers en 2019 » annonce Mathieu Jarry.

Un centre de tri plus performant

Au mois de mai, le nouveau centre de tri ouvrira à Beaune-les-Mines et participera également à cette démarche de traitement sélectif. Le site sera modernisé, agrandi et équipé d'une nouvelle chaîne de tri plus performante pour recevoir différentes familles de plastiques grâce à un investissement de 15 millions d'euros. « Un nouveau partenaire Evolis 23 nous a rejoints signale Jean-Noël Joubert, les déchets de la moitié de la Creuse y seront traités, ce qui sera nouveau, et il sera enfin possible de trier les films plastiques, pots de yaourts et barquettes au lieu de les incinérer. Le tri devrait donc être amélioré et le tonnage entrant à l'usine d'incinération revu à la baisse. » La population a pris de conscience de la nécessité de réduire ses déchets à la source mais la CU poursuit ses efforts afin d'informer les habitants sur les équipements mis à leur disposition. Néanmoins, des dépôts sauvages de déchets et d'encombrants sont régulièrement constatés dans les bois des communes rurales alentours ou dans les rues du centre-ville de Limoges. Chacun peut, à son niveau, apporter sa pierre à l'édifice pour maintenir la propreté de son cadre de vie et le transmettre aux générations futures.

Corinne Merigaud
Par Corinne Merigaud

Crédit Photo : Corinne Mérigaud

Partager sur Facebook
Vu par vous
4596
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Environnement
Environnement
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 14 + 13 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !
éoliennes Environnement | 08/07/2020

Nouvelle-Aquitaine : les anti-éolien attaquent le SRADDET

Les élus de Limoges Métropole visitant le centre de recyclage Environnement | 03/07/2020

Plus de 13 millions d’euros de travaux pour moderniser le centre de recyclage de Limoges Métropole

Le Curé Environnement | 03/07/2020

Charente-Maritime : un projet de bassines annulé par la justice

pesticides gironde Environnement | 02/07/2020

Pesticides en Gironde : une charte des riverains qui divise

Projet PlasCote 1 : les mixtures prélevées vont être analysées en laboratoire Environnement | 25/06/2020

Une expédition citoyenne et scientifique sur la Leyre pour traquer la pollution nanoplastique

Julien Bruneau, co-fondateur d'iQspot Environnement | 16/06/2020

iQspot : « une solution clé en main pour lutter contre les dérives de consommation »

Pose de la première pierre du réseau de chaleur de l'agglomération de Pau Environnement | 02/06/2020

Pau: Les travaux du futur réseau de chaleur urbain ont démarré

Bassin versant de la Leyre, un phénomène de crues inédit Environnement | 15/05/2020

Bassin versant de la Leyre: un phénomène de crues inédit qui appelle la prudence

Une colonie de Rhinolophus ferrumequinum à Caillaude-La Ronde en Charente-Maritime Environnement | 18/04/2020

Covid-19 : Quand les chauves-souris se retrouvent au banc des accusés

Phoqu aquarium Biarritz Environnement | 15/04/2020

La grande solitude des phoques de l'Aquarium de Biarritz

Mouton Environnement | 09/04/2020

« L’Europe des animaux » : qu’en est-il de la condition animale aujourd’hui ?

EDF lance une campagne de prévention des risques à l'attention des usagers des rivières Environnement | 11/03/2020

Ouverture de la pêche : prudence aux abords des rivières

Un des dauphins échoués ce week-end Environnement | 11/03/2020

Nouveaux échouages massifs de dauphins sur la côte Atlantique

forêt bas carbone Environnement | 28/02/2020

Label bas carbone : premiers exemples locaux en foresterie

7eme rencontre internationale de GéoAtlantic Environnement | 24/02/2020

GéoAtlantic: la géothermie européenne se réunit à la Cité du vin de Bordeaux