Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

14/11/19 : Charente-Maritime : Les services de l'État et 15 communes du littoral s’entraîneront dans le cadre d’un exercice départemental ORSEC au risque submersion marine les 27 et 28 novembre 2019.

14/11/19 : Niort : L'Acclameur reçoit le salon de l'enseignement supérieur samedi 16 novembre. Au programme : présentation de nombreuses formations pour des métiers d'avenir en lien avec le tissu économique local. Entrée libre.

13/11/19 : Charente-Maritime : selon le journal officiel du 7/11, le nouveau préfet Nicolas Basselier, ex préfet de l'Aisne, prendra ses fonctions le 25/11. Il succède à F.Rigoulet-Roze, devenu directeur de cabinet du ministre de la Cohésion des territoires.

13/11/19 : Niort : le festival des films sur smartphone Takavoir lance un appel à candidature pour sa prochaine édition, qui se tiendra les 27 et 28 mars 2020. Les candidats doivent livrer leur film de 3 min max avant le 16 février prochain sur takavoir.fr

13/11/19 : Niort : 32 entreprises ont participé en septembre dernier au Challenge de la mobilité, soit 713 salariés du territoire. 44% ont opté pour le vélo, 12% le bus, 15% le covoiturage, 8% la marche, 8% le train. La remise des prix s'est tenue hier soir.

13/11/19 : Deux-Sèvres : Le salon des professionnels de la filière caprine Caprinov' dont la dernière édition s'est tenue en novembre 2018, reviendra du 25 et 26 novembre 2020 au parc des Expositions de Niort.

13/11/19 : Après plusieurs passages au Festival Musicalarue, Miossec revient à Luxey (40) dans le cadre intimiste de la salle de spectacles “Les Cigales“, samedi 30 novembre à 20h30. Le Brestois viendra présenter son onzième opus "Les Rescapés".

12/11/19 : Les gendarmes et la Guardia civil sont arrivés en nombre au péage de Biriatou en raison de l'opération escargot lancée par Tsunami Democra-tic, le mouvement indépendantiste catalan, relayé localement par Bizi! et Aitzina bloquant la frontière à 18h30

12/11/19 : Charente : un groupe d’étudiants en BTS SAM de CCI Charente Formation, mène un projet sur la gestion citoyenne des déchets depuis 1 an et organisent une journée environnementale ce mercredi A 15h30 au Campus CCI, à l'ex CIFOP de L’Isle d’Espagnac.

08/11/19 : La liquidation judiciaire de la SNEM, société éditrice du quotidien l'Echo, diffusé sur 5 départements, a été confirmée cet vendredi par le Tribunal de commerce de Limoges. Les 42 salariés du journal recevront prochainement leur lettre de licenciement.

08/11/19 : Le ministre de l'Agriculture et de l'Alimentation Didier Guillaume se rendra ce samedi au salon de l'agriculture basque, Lurrama qui a ouvert ses portes ce matin. Il y rencontrera ses organisateurs et I. Berhocoirigoin, le président? et les exposants

08/11/19 : Dordogne : Dans le cadre du Grenelle des violences conjugales, la préfecture propose le jeudi 14 novembre, à 17 h h à la mairie de Montrem, une rencontre ouverte à tous sur le thème de la prise en charge des violences conjugales en milieu rural.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 14/11/19 | Municipales : Michel Moyrand, l'ancien maire de Périgueux annonce sa candidature

    Lire

    L'ancien maire de Périgueux Michel Moyrand (2008-2014), vient de l'annoncer via les réseaux sociaux, il sera candidat aux municipales de mars, ce qui devrait porter à 9 le nombre de listes en lice sur Périgueux. Il justifie sa décision, de "ne plus voir une ville en déclin" avec des difficultés de circulation, des commerces qui ferment." Michel Moyrand souhaite construire une liste en dehors de tout parti politique. Le Comité Rénovons Périgueux a conclu un accord avec le groupe Périgueux et pourquoi pas ? animé par Thomas Sarlat.

  • 14/11/19 | Un foyer d'anémie infectieuse équine en Dordogne

    Lire

    Le Laboratoire National de Référence vient de confirmer que deux équins détenus par un centre équestre près du Bugue étaient atteints d’Anémie Infectieuse Equine (AIE). Le centre équestre fait l’objet d’un arrêté préfectoral de déclaration d’infection. Aucun équidé ne doit entrer, ni quitter cet établissement durant une période de 3 mois. Les animaux séropositifs sont euthanasiés et le détenteur est indemnisé par l’État. A ce jour, 6 animaux ont ainsi été euthanasiés sur un total de 17 détenus par le centre

  • 14/11/19 | Grand Poitiers inaugure le bassin nordique de la Ganterie

    Lire

    Ce samedi 16 novembre, les Poitevins vont pouvoir découvrir le nouveau bassin nordique de la piscine de la Ganterie. Toute la journée, l'accès sera gratuit. De nombreuses animations vont être proposées. Le matin, des jeux sur structures gonflables et des baptêmes de plongée. L'après-midi, des démonstrations de natation synchronisée, de sauvetage, de natation, de nages avec palmes + apnées. Le bassin sera ouvert au public jusqu'à 18h. Histoire de plonger dans le grand bain, en plein air !

  • 14/11/19 | Mois de l'Enfance en Gironde

    Lire

    Dans le cadre du "Mois de l'enfance" en novembre, le Département de la Gironde organise plusieurs temps forts destinés au grand public et aux professionnels notamment une conférence autour de "L’enfant à l’épreuve des violences conjugales", le mardi 19 novembre, immeuble Gironde à Bordeaux. Il sera question de comprendre les impacts et d'identifier les bonnes pratiques d’intervention médicale, sociale et juridique. Parmi les intervenants : Edouard Durand, magistrat et Karen Sadlier, docteure en psychologie.

  • 13/11/19 | Keolis Bordeaux a un nouveau Directeur général

    Lire

    Eric Moinier a été nommé le 1er novembre Directeur Général de Kéolis Bordeaux. Il succède à Hervé Lefèvre qui a rejoint la SNCF, en vue de sa nomination au poste de directeur régional Nouvelle-Aquitaine à compter de janvier 2020. Agé de 46 ans, Eric Moinier, était depuis 2016, Directeur Général de la filière indienne de Kéolis en charge du lancement puis de l’exploitation du nouveau réseau de métro automatique. A Bordeaux, il aura pour mission de diriger l’exploitation du réseau TBM.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Environnement | Pau: un Contrat de Transition Ecologique "pour des actions précises et concrètes"

06/09/2019 | Ils étaient un peu plus d'une cinquantaine d'acteurs du territoire à être venus prendre connaissance ce 5 septembre des tenants et aboutissants du CTE qu'ils sont appelés à co-construire

Monique Sémavoine, VP de la CAPBP en charge de l'environnement et des déchets et  Christian Vedelago, directeur de cabinet du Préfet des Pyrénées-Atlantiques lors du lancement du contrat de transition écologique à Pau

Le 9 juillet dernier, le Ministre de la transition écologique et solidaire annonçait l’entrée de 7 territoires de Nouvelle-Aquitaine dans le dispositif des Contrats de transition écologique (CTE) sur les 61 territoires lauréats au niveau national. Parmi eux, la Communauté d’agglo Pau Béarn Pyrénées, ainsi récompensée de ses grandes ambitions sur 4 axes principaux que sont : le développement des énergies renouvelables, la valorisation des circuits courts alimentaires, la valorisation des déchets inertes du BTP et l'amplification des initiatives locales en matière d'économie circulaire. Les partenaires institutionnels et socio-économiques locaux impliqués dans la transition écologique se sont réunis ce 5 juillet à Pau pour lancer les travaux permettant de donner corps à ce contrat. Ils devront travailler vite et bien : la signature du CTE est prévue pour décembre.

C'est au Pavillon des arts à Pau que se sont retrouvés de nombreux acteurs socio-économiques du territoire (entreprises, associations, porteurs de projets, institutions, chambres consulaires, ...) pour le lancement du Contrat de Transition Ecologique de la CAPBP. Cette démarche pilotée par le Ministère de la Transition écologique, « cherche à créer une symbiose entre les acteurs privés et les organismes publics pour la mise en œuvre d'actions concrètes et très précises pour le bien du territoire », explique Christian Vedelago, directeur de cabinet du Préfet des Pyrénées-Atlantiques. L'objet du lancement était donc d'expliquer la démarche aux acteurs locaux et les inviter à prendre part au dispositif.

Des axes de travail validés par le Plan Action Climat
Un contrat visant donc à prendre la forme d'un programme d'actions, « basé sur 4 axes forts pour le territoire et déjà validés par les élus de l'Agglo à travers son Plan Action Climat », détaille Monique Sémavoine, vice-présidente de l'agglo en charge de l'environnement et des déchets. A savoir, « le développement des énergies renouvelables, la valorisation de l'agriculture locale et l'élaboration d'un système alimentaire territorial, la valorisation des déchets inertes du BTP et des produits issus de la déconstruction, et enfin, le soutien et l'amplification des initiatives locales en matière d'économie circulaire».
Des axes de travail dans lesquels ont d'ores et déjà été identifiés un certain nombre d'orientations au regard des initiatives déjà en cours ou des besoins identifiés sur le territoire, « d'où la nécessité aussi de partenariats entre les acteurs et d'articulations à créer avec d'autres dispositifs, comme le territoire d'industrie », ajoute Patrick Chauvin, à la tête de la Direction Développement Durable et Déchets de l'Agglo.

De bonnes idées à traduire en projets concrets
Sur l'axe dédié au renforcement des actions en faveur du développement des énergies renouvelables, plusieurs levier de travail sont déjà envisagés, pointe Patrick Chauvin qui cite notamment : « la création de formations à destination des artisans et des PME, indispensables pour assurer une montée en compétence des professionnels sur le solaire et ainsi pouvoir développer cette énergie ». Autres leviers : « le développement de projets de centrales photovoltaiques sur les friches industrielles », ou encore « le soutien aux recherches et expérimentations concernant le photovoltaïque organique ».
En ce qui concerne « la valorisation de l'agriculture locale et l'élaboration d'un système alimentaire territorial », est envisagé dans les objectifs : « l'émergence d'un outil collectif de portage foncier », ou encore « la mise en relation de l'offre et de la demande en matière de circuits courts ».
Sur le troisième axe, relatif au recyclage ou au réemploi des déchets du BTP et des produits issus de la déconstruction, figure notamment l'ambition de créer un pôle de compétences et une plateforme de stockage/vente de matériaux issus de la déconstruction ou encore l'élaboration d'un référentiel de bonnes pratiques en la matière.
Enfin concernant l'économie circulaire, le contrat de transition écologique sera l'occasion de réaffirmer le nécessaire appui aux initiatives de lutte contre le gaspillage, le développement d'une offre de service, de collecte et de valorisation des biodéchets des professionnels, jusqu'à la création d'un outil dédié à la valorisation des biodéchets.

Une signature en décembre
Autant de bonnes idées que le contrat de transition, s'appuyant sur les acteurs locaux, doit avoir le mérite de traduire en projets concrets, budgetés et posés dans un calendrier précis... Le tout dans un timing plutôt serré le CTE, co-construit par les différents acteurs lors d'ateliers de travail, doit en effet être présenté à l'Etat au 15 novembre pour une signature en décembre. Signature par laquelle les partenaires s'engageront à tenir les projets (ou à tout le moins leur mise en œuvre) dans les 3 à 4 ans, et l'Etat à apporter son soutien à leurs réalisations. Un accompagnement qui se fera par le pole départemental des énergies renouvelables à travers une aide technique et administrative. Sur l'aide financière, il n'y a pas de subvention directe attendue, mais, assure le Directeur de cabinet du Préfet, « nous vous aiderons à capter les différents financements que nous avons à notre main ».

Solène Méric
Par Solène Méric

Crédit Photo : Aqui.fr

Partager sur Facebook
Vu par vous
4907
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Environnement
Environnement
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 17 + 17 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !
Les 8 326 panneaux photovoltaïques de la centrale de la Massonne à Châtellerault sont particuliers. Ils pivotent en fonction du parcours du soleil. Environnement | 12/11/2019

Grand Châtellerault : la centrale photovoltaïque de la Massonne inaugurée

Emmanuelle Wargon avec Nicolas Vetel Environnement | 10/11/2019

Rochefort s’engage dans la transition énergétique

La 35e édition du Festival International du Film Ornithologique de Ménigoute (79) se déroule du 29 octobre au 3 novembre 2019. Environnement | 30/10/2019

Ménigoute : Moteur pour la 35e édition du Festival International du Film Ornithologique

Présentation rapport maîtrise foncier Ceser Environnement | 24/10/2019

Foncier : 16 propositions pour adopter les bonnes pratiques

Logo zéro carbone Environnement | 21/10/2019

Territoire zéro carbone à La Rochelle : les associations et les entreprises planchent sur les actions de demain

Emmanuelle Wargon a débuté sa visite en Dordogne par le parc photovoltaïque de Faux Environnement | 19/10/2019

Pour Emmanuelle Wargon, "il n'est pas possible d'exclure l'éolien en Dordogne"

Aqui-litt Environnement | 16/10/2019

Comment Aqui-litt surveille l'antibiorésistance sur le littoral néo-aquitain

Balade en pirogue Environnement | 15/10/2019

Water Life Community ou l’art de préserver la biodiversité

Potager d'Eklo Bordeaux Environnement | 11/10/2019

« L’écologie est gravée dans l’ADN de la marque » Stéphanie Petit, responsable marketing chez Eklo

Le projet en 3D Environnement | 11/10/2019

Esprit de Vélox ou la naissance d’un navire de recherches interdisciplinaires

Haut-Béarn : À la forêt du Bitet de Laruns, l’IPHB fait dans le local Environnement | 09/10/2019

Haut-Béarn : À la forêt du Bitet de Laruns, l’IPHB fait dans le local

Citoyenne Solaire mairie de Rhilac Lastours Environnement | 04/10/2019

Cirena ou l'art d'impulser des projets d’énergie renouvelable

Argentat en Corrèze et le fleuve Dordogne Environnement | 27/09/2019

Ressource en eau en Corrèze, la situation s'aggrave

a première journée régionale sur les pollinisateurs a eu lieu le 23 septembre à Angoulême Environnement | 24/09/2019

Continuer à agir pour les pollinisateurs en Nouvelle-Aquitaine et accompagner

centrale blayais vign Environnement | 21/09/2019

Le Blayais : EDF mise sur la mobilité électrique