Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

19/12/18 : Faubourg Immobilier, le promoteur spécialisé en immobilier résidentiel, a été retenu par Bordeaux Euratlantique pour réaliser 10 000 m² de logements. Ce projet proposera différents types de logements au cœur de la métropole girondine.

19/12/18 : Les services de la préfecture de la Vienne seront exceptionnellement fermés les lundis 24 et 31 décembre.

18/12/18 : Rochefort (17) : au vu du "contexte économique morose", la ville de Rochefort a décidé de rendre ses emplacements de parking du centre-ville gratuits le temps de Noël, du 21 décembre au 1 janvier inclus, afin de favoriser l'accès aux commerces.

18/12/18 : Concours Agrinove : inscription jusqu’au 31 mars 2019. Son but : mettre en avant les innovations en amont de l’agriculture. A la clé notamment : 15 000€ pour le 1er prix. Infos : 05 53 97 71 53 / contact@agrinove-technopole.com.

17/12/18 : En visite ce lundi en Dordogne, Jacqueline Gourault, ministre de la cohésion des territoires, a signé la convention ANRU à Coulounieix Chamiers avec les différents partenaires. L’État finance ce projet d’un coût total de 49 M€, à hauteur de 14 M€.

17/12/18 : Alain Juppé a annoncé ce lundi que la place des Quinconces, à Bordeaux, serait transformée en parking gratuit les 22, 23 et 24 décembre pour "faciliter l'accès aux commerces du centre-ville", touchés économiquement par les mouvements sociaux.

17/12/18 : Deux-Sèvres : la 7e édition de Capr'Inov a attiré 7000 visiteurs. 250 produits (dont 230 laitiers) de 8 pays ont participé aux concours : 21 médailles d’or, 46 d’argent et 53 de bronze ont été décernées, et 4 Capr’I d’Or à des entreprises innovantes.

17/12/18 : En mairie de Biarritz, en début d'après-midi, on aurait pris acte de la non venue du président Macron à la préparation du sommet du G7. Information non officiellement confirmée de la préfecture mais qui serait parvenue à certains élus de cette source

17/12/18 : En marge de sa visite en Dordogne, Jacqueline Gourault a rencontré des Gilets jaunes : il fut question du référendum d'initiative citoyenne et de désertification médicale lors de sa visite à Lanouaille, où doit être implantée une maison de santé.

15/12/18 : L'Association Petit Coeur de Beurre a décidé en accord avec la Jeune Académie Vocale d'Aquitaine JAVA et l'Ensemble Vocal Aquistriae d'annuler le concert "De choeurs à coeurs" prévu ce samedi 15 décembre en l'église St Louis des Chartrons à 20h30.

14/12/18 : Du 15/12/18 au 5/01/19 : le centre-ville montois sera piéton les week-ends du 15 et 22/12 et le 24/12 et le stationnement gratuit dans le centre-ville les samedis après-midi. 1h de stationnement gratuit par demi-journée, du lundi au samedi matin.

14/12/18 : Center Parcs Lot-et-Garonne. Les premiers coups de pioche de ce chantier sont donnés ce jour, 14 décembre, à l’étang du Papetier, à Pindères.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 19/12/18 | Expo-vente de tableaux de Gérard Desplanques à Limoges

    Lire

    Le Groupe Mercure organise du 20 au 22 décembre une expo-vente, autour d’une rétrospective de 1972 à 2018, de tableaux et de dessins de l’artiste-peintre Gérard Desplanques dont il a puisé son inspiration dans la richesse de la nature du Limousin. Il cherche au travers de ses œuvres à se rapprocher des peintres préhistoriques. Le vernissage de l’exposition aura lieu, en présence de l’artiste le 21 décembre à 18h30, à la Galerie Municipale de Limoges.

  • 19/12/18 | Un marché de Noël 100 % producteurs de Dordogne

    Lire

    La Chambre d’Agriculture de Dordogne organise son 1er marché de Noël le 20 décembre de 16h30 à 19h au Pôle Interconsulaire à Coulounieix-Chamiers. Agriculteurs et artisans proposeront un large choix de produits : Monbazillac, vins de Bergerac, canard gras en frais et en conserves, confitures, agneaux, porcs et dérivés, légumes, bières artisanales, volailles et volailles de Noël, charcuteries, plantes aromatiques, macarons, pain d’épice, nonnettes, nougats, fromage, noix et dérivés, broderies.

  • 18/12/18 | Niort et Bordeaux: ces bassines qui divisent

    Lire

    Nouvelle tension au sein de la majorité du Conseil régional, sur la question de l'eau, après la décision de deux élus EELV, Nicolas Thierry, vice-président en charge de l'environnement et de la biodiversité et Nicolas Gamache, conseiller régional des Deux-Sèvres de démissionner, le premier de la délégation à la qualité de l'eau, le second du bureau du Parc régional du Marais poitevin. Et ceci après le vote par la Région lundi du protocole d'accord permettant le financement des bassines fortement souhaitée notamment par l'agriculture, protocole signé ce mardi à la préfecture à Niort où les opposants ont manifesté.

  • 18/12/18 | Journée internationale des migrants vue de Pau

    Lire

    Ce 18 décembre à 18h, à l’occasion de la journée internationale des migrants, un cercle de silence se tiendra Place Clémenceau à Pau avec la Maison des Citoyen.ne.s du Monde des Pyrénées-Atlantiques. Tout au long de l’année, cette association coordonne un programme d’accompagnement de demandeurs d’asile dans leur apprentissage du français. Près de 90 demandeurs d’asile et réfugiés ont bénéficié de cet accompagnement qui permet aussi de tisser du lien social et de lutter contre les préjugés.

  • 18/12/18 | Charente-Maritime : Bussereau demande un Grenelle social et financier

    Lire

    Lors de la session du conseil départemental 17 ce lundi, les élus sont revenus sur le mouvement des gilets jaunes. Une motion du groupe LR a été proposée pour demander au gouvernement "de s'appuyer sur les élus locaux [...] afin d'engager au plus vite un dialogue constructif avec les Français". Quelques jours plus tôt, Dominique Bussereau avait déjà demandé au gouvernement une sorte de Grenelle sur le pouvoir d'achat, le social, la fiscalité et la transition écologique, ainsi qu'une réflexion sur la décentralisation.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Environnement | Le Jardin botanique de Bordeaux Bastide à l'heure d'été

23/08/2018 | Un espace bucolique qui incite à la rêverie

Une vocation pédagogique

Ouvert au public en 2003, le Jardin botanique situé sur la rive droite s’étend sur six hectares, serres et salles d’exposition comprises. Il attire, d’année en année, de plus en plus de visiteurs (41 853 entrées au mois de juillet).

Il faut avoir une âme d’explorateur et être avant tout ami(e) de la nature pour prendre du plaisir à chaque nouvelle visite du Jardin botanique de Bordeaux Bastide. S’y rendre à différentes heures de la journée afin d’en apprécier les différences de luminosité et de couleurs, l’harmonie du lieu qui s’en dégage, son esthétique. Un espace bucolique qui incite aussi à la rêverie et réveille l’inspiration qui sommeille en chacun de nous.

 Une vocation pédagogique

Selon Laurent De-Rul, responsable de l’accueil au Jardin botanique, on a comptabilisé pour le mois de juillet 41 853 entrées (40 718 au Jardin botanique et 1135 à la Cité botanique) dont de nombreux visiteurs venus d’Amérique du Nord, du Canada ou de pays européens.
La vocation du Jardin botanique est d’abord pédagogique, destinée à un public urbain. On y découvre le monde des plantes, la biodiversité mais aussi la nécessité absolue d’une gestion durable de richesses parfois insoupçonnées. Toutes les générations s’y côtoient. On parcourt les allées en famille ou entre ami(e)s, à pied ou à vélo.
Le milieu de matinée semble propre à la flânerie : « A cette heure-ci, c’est délicieux. On a le silence, le calme et une magnifique lumière » commente, admirative, Darie, venue des Bouches-du-Rhône.

Dans l’espace dédié à la culture, on aborde les dynamiques qui peuvent s’établir entre plantes et « légumes associés ». Saviez-vous que la croissance du persil est favorisée par la présence de la tomate, qui lui évite ainsi des maladies ? Cette dernière éloignerait aussi la teigne du poireau, un petit parasite tandis que l’œillet d'Inde planté à ses pieds la maintient en bonne forme, à l’abri des pucerons.

Des vertus insoupçonnéesEn ce qui concerne les bienfaits des plantes pour notre santé, la roquette aux feuilles à la saveur piquante, riche en vitamine C aurait des vertus antiasthéniques (anti-fatigue) alors que la laitue favoriserait la prévention des maladies cardio-vasculaires.

Du côté des plantes aromatiques et des condiments, la signalétique nous apprend que l’estragon aurait été introduit en Europe lors des invasions mongoles du Ve ou VIe siècle. Il était censé soigner les morsures de serpent. Quant au thym utilisé par les Egyptiens lors de l’embaumement, son nom attribué par les Grecs signifiait courage. Il est censé faciliter la digestion. Le raifort, une racine cultivée en Orient depuis 3000 ans au goût piquant ne fut importée qu’au Xe siècle en Occident.

En traversant le jardin botanique, le visiteur fait aussi connaissance avec les différents écosystèmes aquitains. Onze paysages naturels de la région y sont reconstitués et soulignent les interactions entre les végétaux, le sol et le sous-sol.

Le lotus d’Orient, vedette de la partie aquatique du jardin, très apprécié en médecine chinoise, en gastronomie et en cosmétique est une plante dont les feuilles sont hydrofuges. Imperméables, elles refoulent l’eau qui ruisselle sur elles en gouttelettes. Faire le test est d’ailleurs très amusant.

Le charme des orchidées

Une visite des serres situées en face de l’entrée (esplanade Linné) du Jardin botanique permet au visiteur d’appréhender la dynamique des paysages de type méditerranéen et l’adaptabilité des végétaux qui les composent face aux contraintes de leur milieu. Sans oublier les plantes carnivores (tropicales ou indigènes) en fin de parcours. La botanique est avant tout une science d’observation.

Des expositions temporaires sont organisées à la Cité botanique (serres et salles d’exposition). Florilège propose jusqu’au 2 septembre un voyage parmi les ouvrages anciens de botanique. Et du 28 au 30 septembre prochain, les visiteurs pourront succomber au charme des orchidées ! Début décembre, cela sera au tour de l’exposition Photo-phylles, liée à la nature et à l’ethnobotanique de dévoiler ses plus beaux clichés.


Horaires d’été du Jardin botanique : 8h-20h. Serres et salles d’exposition : 11h-18h sauf lundi et jours fériés.

05 56 52 18 77

Esplanade Linné

http://jardin-botanique-bordeaux.fr/

Bus 24 et tram arrêt Jardin botanique

 

Elisabeth Guignaud-Le Berre
Par Elisabeth Guignaud-Le Berre

Crédit Photo : Elisabeth Guignaud Le Berre

Partager sur Facebook
Vu par vous
9703
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Environnement
Environnement
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 21 + 18 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !