23/09/20 : Après consultation du comité d’experts, la préfète des Landes a décidé qu'à compter de ce jour 14h00, la vigilance revient au niveau jaune pour les feux de forêt. Autrement dit une vigilance moyenne, au niveau 2 sur une échelle de 5.

22/09/20 : La Chambre d'agriculture de la Haute-Vienne va engager une procédure pour obtenir le statut de calamité sécheresse en raison du déficit en eau des derniers mois. Les agriculteurs bénéficieraient d’aides pour pallier la baisse de rendement en céréales.

22/09/20 : L'édition 2020 du festival Animasia, prévue les 10 et 11 octobre prochains a finalement été annulée pour respecter les annonces de la Préfecture concernant les nouvelles restrictions sanitaires notamment la réduction de la jauge d'évènements publics.

18/09/20 : L'incendie du 17 septembre en Nord Gironde avait causé l'interruption du trafic sur la LGV Sud Europe Atlantique. Après vérification du bon fonctionnement des installations par Lisea, le trafic a repris très progressivement depuis 16 heures.

17/09/20 : Dans le 47, la fibre optique arrive dans le Pays de Duras. 1ers foyers lot-et-garonnais raccordables début septembre grâce à l’action d’Orange passé avec le Conseil départemental.

17/09/20 : Touchés par la crise liée au Covid, les producteurs de Foie gras ouvrent leurs portes lors des journées du patrimoine (19-20/09). En Lot-et-Garonne, 2 élevages accueillent le public : La Ferme de Souleilles à Frespech et la Ferme de Ramon à Lagarrigue.

16/09/20 : Trois statues de la flèche de Notre-Dame⁩ sont de retour à Paris depuis mardi, plus précisément à la cité de l'architecture. Elles avaient été déplacées dans le cadre de travaux trois jours avant l’incendie pour être restaurées en Dordogne.

10/09/20 : Le Mouvement Européen France - Gironde a tenu son Assemblée Générale début septembre. François Adoue, directeur de l'Observatoire International des Métiers Internet a été élu président de l'association et succède ainsi à Jean-Michel Arrivé.

S’abonner ici !
  • 25/09/20 | L’hôpital de La Rochelle active son plan blanc

    Lire

    Le Groupe hospitalier Littoral Atlantique, qui regroupe les établissements de La Rochelle/Ré/Aunis, Rochefort et Marennes/Oléron, a activé mardi le niveau 1 de son plan blanc. Le nombre de patient Covid-19 est passé de 4 à 8 cette semaine, dont un en réanimation. Si le nombre de cas à l'échelle du Département reste faible (taux d'incidence <50 pour 100 000 habitants), le service réanimation est déjà sous tension, avec 2 places disponibles. Une unité spéciale Covid sera mise en place début octobre.

  • 25/09/20 | Bordeaux célèbre Mauriac

    Lire

    À l’occasion du 50ème anniversaire de la disparition de François Mauriac, les bibliothèques de Bordeaux proposent tout au long de l’automne une saison dédiée à l'écrivain, journaliste et Prix Nobel de la littérature. Conférences, expositions, projections et match d'improvisation exploreront les résonances contemporaines des engagements de François Mauriac, au travers de documents rarement montrés voire pour certains inédits. Point d’orgue de la saison, l’exposition "Écrire, c’est agir", à la bibliothèque Mériadeck du 5 novembre 2020 au 17 janvier 2021. http://mauriac2020.bordeaux.fr

  • 25/09/20 | Angoulême : vers un festival de la BD en deux temps

    Lire

    Au vu du contexte sanitaire, les organisateurs du FIBD s'orientent vers un festival en deux temps. Un premier temps, une version modifiée avec des événements à Angoulême et hors les murs sur les dates initiales du 28 au 3& janvier), "répondant aux contingences en vigueur imposées par la pandémie". Un deuxième temps en présentiel à Angoulême, à la période printemps-été, pour rassembler plus de monde. Le contenu du projet sera présenté dans les prochaines semaines.

  • 25/09/20 | Nouvelle-Aquitaine : le don entre particuliers boosté par la crise sanitaire

    Lire

    L'application de dons bordelaise Geev a réalisé un classement des régions les plus actives en matières de dons entre particuliers. « Si le don a le vent en poupe ces dernières années, il a connu un essor particulier pendant la crise sanitaire », affirme la société. Ainsi, la société a dénombré les dons par régions entre février et juillet. La Nouvelle-Aquitaine est quatrième du classement "dons d'objets" avec 126 000 dons, derrière l'Île de France (458 000), les Hauts de France (171 000) et l'Auvergne-Rhône Alpes (143 000).

  • 24/09/20 | Covid-19: après les premiers tests, l'UPPA reste vigilante

    Lire

    Dans la matinée du mardi 22 septembre 2020, le Laboratoire Bio-Pyrénées a réalisé sur le campus de Pau une campagne de 200 tests de dépistage à la Covid-19 auprès des étudiants. Celle-ci a révélé 6 cas positifs à la Covid-19 sur les 107 prélévements nasopharyngés analysés par PCR, soit 5,6 % des étudiants testés. Un résultat qui incite l'Université "à rester vigilante" au regard de la moyenne au niveau nationale du taux de positivité (6.2 % au 23/09/20 à 14h) et des moyennes départementales publiées le 17/09/20 : Pyrénées-Atlantiques (4.2%), Landes (4.8 %) et Hautes-Pyrénées (3.1%).

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

La Machine à Lire à Bordeaux présente sa sélection estivale

www.lamachinealire.com Vous n’avez pas encore vos livres pour cet été ? Bonne nouvelle : sélection été 2020 de La Machine à Lire est arrivée ! Romans, poésie, essais, polars, beaux-arts, bandes dessinées, littérature de voyage, livres pour la jeunesse : La Machine à Lire partage dès à présent les coups de cœur de l’équipe. 73 livres divers et variés sont proposés dans la librairie indépendante bordelaise aujourd’hui. Une sélection de qualité qui se veut être le reflet de cette librairie engagée.

« La reprise pour la Machine A Lire s’est très bien passée, déclare Hélène des Ligneris. C’était assez émouvant, après deux mois de fermeture, de revoir les clients, amis et lecteurs. » Cette reprise forte en émotion a été suivie de près par un événement très attendu de tous les habitués de La Machine à Lire : la sélection été 2020. Chaque année, l’équipe de la librairie fait deux sélections : une à Noel et une en juin. « Tout le monde s’y met, explique t-elle. Les libraires ont beaucoup de coups de cœur, chacun a envie de défendre des livres pour cette sélection, et le plus compliqué est de faire des choix. » Le conseil occupe une place de choix au sein de La Machine à Lire. « C’est son ADN », insiste Hélène des Ligneris.

Pour cette édition été 2020, La Machine à Lire présente une belle sélection, riche et diversifiée. 73 livres ont eu la chance de compter parmi les plus beaux coups de cœur de la librairie et surtout de ceux qui la font vivre. « On essaye d’être attentifs aux éditeurs pour qu’il y ait une concordance entre nos choix et les maisons d’édition que l’on soutient et que l’on défend, explique Hélène des Ligneris. Il ne faut pas qu’il y ait de grands oubliés concernant les éditeurs. On recherche en réalité une alchimie entre les choix des libraires et les maisons d’édition pour constituer une sélection équilibrée et variée. » Harmonieuse, cette sélection met en avant des œuvres très différentes autant dans le genre littéraire que dans le style de lecture.

Petit avant goût…

Lorsque l’on demande à Hélène des Ligneris si elle a des coups de cœur parmi les livres de cette sélection, elle choisit de parler de cinq œuvres. Très différentes les unes des autres, ses livres préférés sont à l’image de la nouvelle sélection de La Machine à Lire : diversifiée. Elle conseille d’abord le roman « Étés anglais » d'Elizabeth Jane Howard traduit de l'anglais par Anouk Neuhoff et publié aux éditions La Table Ronde. C’est une saga qui commence et qui annonce la publication de 5 tomes. Le deuxième tome paraitra en octobre prochain.  « À Home Place, au cœur du Sussex, jardiniers, femmes de chambre et cuisinière sont sur le pont. La Duche orchestre le ballet des domestiques avant l'arrivée de ses trois fils, Hugh, Edward et Rupert Cazalet, en chemin depuis Londres avec épouses, enfants et gouvernantes», dévoile le synopsis. « C’est très délicat et je pense qu’après la période que l’on a vécue, ce livre nous offre de la douceur, de l’intelligence et de la justesse. Tous les sujets y sont évoqués avec un côté anglais qui m’a beaucoup plus », confie Hélène des Ligneris.

La Machine à Lire

Hélène des Ligneris indique également avoir beaucoup aimé  le livre « Il est des hommes qui se perdront toujours », de Rebecca Lighieri, publié aux éditions P.O.L.  « C’est une histoire d’une fratrie de trois enfants, qui se passe dans une banlieue défavorisée à Marseille, résume t-elle. Un des enfants raconte son enfance difficile. C’est une magnifique histoire d’amour familiale et c’est un mélange de sentiments qui fait que ce livre est un gros coup de cœur. Il se lit en une seule fois ! » Lui vient alors en tête un autre livre, lui aussi mis en avant par la sélection de La Machine à Lire. « Coupe sombre » d’Oscar Peer est un livre publié aux éditions ZOE, que la passionnée de lecture a également beaucoup aimé. « Cette fois-ci c’est l’histoire d’un homme qui sort de prison et qui arrive dans une ville où il va devoir faire face à l’hostilité des habitants. Il y a dans ce livre une confrontation avec la nature qui est très belle », se rappelle t-elle. Enfin, il sera possible de découvrir un autre gros coup de cœur de la libraire : le livre de Valerio Varesi, « Or, encens et poussière », publié aux éditions Agullo, une maison bordelaise. « C’est le quatrième livre d’un auteur italien que l’on défend beaucoup à Le Machine à Lire », explique Hélène des Ligneris. De nombreux autres conseils de lecture sont donnés chaque jour à La Machine à Lire, qui ne cesse de s’engager pour aider ses clients et cultiver l’envie de lire.

 

Pour plus d’informations, rendez vous sur le site Internet de La Machine à Lire !

www.lamachinealire.com


Brèves

    • L’hôpital de La Rochelle active son plan blanc

      25/09/20 | Le Groupe hospitalier Littoral Atlantique, qui regroupe les établissements de La Rochelle/Ré/Aunis, Rochefort et Marennes/Oléron, a activé mardi le niveau 1 de son plan blanc. Le nombre de patient Covid-19 est passé de 4 à 8 cette semaine, dont un en réanimation. Si le nombre de cas à l'échelle du Département reste faible (taux d'incidence <50 pour 100 000 habitants), le service réanimation est déjà sous tension, avec 2 places disponibles. Une unité spéciale Covid sera mise en place début octobre.

    • Bordeaux célèbre Mauriac

      25/09/20 | À l’occasion du 50ème anniversaire de la disparition de François Mauriac, les bibliothèques de Bordeaux proposent tout au long de l’automne une saison dédiée à l'écrivain, journaliste et Prix Nobel de la littérature. Conférences, expositions, projections et match d'improvisation exploreront les résonances contemporaines des engagements de François Mauriac, au travers de documents rarement montrés voire pour certains inédits. Point d’orgue de la saison, l’exposition "Écrire, c’est agir", à la bibliothèque Mériadeck du 5 novembre 2020 au 17 janvier 2021. http://mauriac2020.bordeaux.fr

    • Angoulême : vers un festival de la BD en deux temps

      25/09/20 | Au vu du contexte sanitaire, les organisateurs du FIBD s'orientent vers un festival en deux temps. Un premier temps, une version modifiée avec des événements à Angoulême et hors les murs sur les dates initiales du 28 au 3& janvier), "répondant aux contingences en vigueur imposées par la pandémie". Un deuxième temps en présentiel à Angoulême, à la période printemps-été, pour rassembler plus de monde. Le contenu du projet sera présenté dans les prochaines semaines.

    • Nouvelle-Aquitaine : le don entre particuliers boosté par la crise sanitaire

      25/09/20 | L'application de dons bordelaise Geev a réalisé un classement des régions les plus actives en matières de dons entre particuliers. « Si le don a le vent en poupe ces dernières années, il a connu un essor particulier pendant la crise sanitaire », affirme la société. Ainsi, la société a dénombré les dons par régions entre février et juillet. La Nouvelle-Aquitaine est quatrième du classement "dons d'objets" avec 126 000 dons, derrière l'Île de France (458 000), les Hauts de France (171 000) et l'Auvergne-Rhône Alpes (143 000).

    • Covid-19: après les premiers tests, l'UPPA reste vigilante

      24/09/20 | Dans la matinée du mardi 22 septembre 2020, le Laboratoire Bio-Pyrénées a réalisé sur le campus de Pau une campagne de 200 tests de dépistage à la Covid-19 auprès des étudiants. Celle-ci a révélé 6 cas positifs à la Covid-19 sur les 107 prélévements nasopharyngés analysés par PCR, soit 5,6 % des étudiants testés. Un résultat qui incite l'Université "à rester vigilante" au regard de la moyenne au niveau nationale du taux de positivité (6.2 % au 23/09/20 à 14h) et des moyennes départementales publiées le 17/09/20 : Pyrénées-Atlantiques (4.2%), Landes (4.8 %) et Hautes-Pyrénées (3.1%).