Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

25/08/19 : Ce samedi une manifestation impromptue s'est agrégée en fin d'après-midi au centre ville de Bayonne, avec gilets jaunes, altermondialistes et beaucoup d'Espagnols venant d'Hendaye. Une grosse armada sécuritaire les attendait. 68 inter- pellations.

24/08/19 : Hier vers 21 heures, des manifestants anti-G7 ont tenté de bloquer l'autoroute A63, non loin du camps d'Urrugne et se sont heurtés aux policiers. Ils en ont légèrement blessé quatre par un tir de mortier d'artifice. 17 personnes ont été interpellées

23/08/19 : Emmanuel Macron accusant le président brésilien de lui avoir "menti" sur ses engagements environnementaux lors du G20 en juin dernier se dit opposé, sur fond d'Amazonie en feu, "dans ces conditions" à l'accord de libre-échange entre l'UE et le Mercosur

21/08/19 : Selon "Mediabask", les Gilets jaunes invitent leurs troupes à se rassembler, pour leur 41e samedi à Bayonne, dans le cadre du G7. Ils estimeraient que le contre-sommet d'Hendaye et d'Irun et la manifestation de samedi ne sont pas assez musclés.

20/08/19 : A Périgueux, Péri meuh, la 3e édition de la fête agricole aura lieu les 20,21 et 22 septembre des allées Tourny à la place Francheville. Elle accueillera de nombreuses animations dont le concours national de la race limousine.

19/08/19 : Angoulême : le réalisateur Claude Lelouch est annoncé au festival du film francophone ce jeudi. Parmi les politiques, François Hollande et Franck Riester sont annoncés dès ce mardi, pour l'ouverture du festival, qui se tient jusqu'à dimanche.

12/08/19 : Essais du Tram D à Bordeaux. Au lieu de 14h c'est en réalité à 17h que les premières rames du tram D ont circulé entre les Quinconces et "Mairie du Bouscat". Ces essais doivent durer trois mois pour une mise en service mi-décembre.

09/08/19 : Saint-Palais-sur-Mer (17) : la plage du Bureau est ponctuellement interdite à la baignade jusqu'à nouvel ordre, pour cause de pollution de l'eau.

02/08/19 : C'est Offenbach, compositeur fétiche de Marc Minkowski, qui ouvrira la saison lyrique de l'Opéra National de Bordeaux avec ses célébrissimes Contes d'Hoffmann. Rendez-vous du 19 septembre au 1er octobre 2019, pour 6 représentations.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 24/08/19 | La Rochelle : pas de ténors pour l'Université d'été du PS

    Lire

    Alors qu'Europe Ecologie les Verts et la France Insoumise se réunissent chacun autour de leur Université d'été à Toulouse, le Parti socialiste (PS) a lancé la sienne ce vendredi, sur un discours d'accueil du maire Jean-François Fountaine et en présence du président de Région Alain Rousset. Malgré 2000 militants attendus, les grandes figures du PS restent absentes de cette nouvelle formule - François Hollande et Bernard Cazeneuve feront leur rentrée aux Journées parlementaires du PS à Avignon (4-6/09).

  • 24/08/19 | La Rochelle : le premier secrétaire du PS appelle à remettre de l'écologie dans le parti

    Lire

    En marge de l'Université d'été du PS (23-25 août), le premier secrétaire de PS Olivier Faure a appelé à accorder une nouvelle place à l'écologie dans leur réflexion, sous peine d'isolement du parti : "Il n’y a pas d’écologie viable sans le social et pas de société viable sans l’écologie", a-t-il déclaré à l'AFP. Quelques jours plus tôt, Oliver Faure avait déclaré regretté la division ente les partis de gauche (EELV et FI font leur rentrée de leur côté) alors que les municipales sont en vue.

  • 23/08/19 | Corrèze : les agriculteurs entendus par l'État

    Lire

    Le 21 août, Didier Guillaume, Ministre de l'Agriculture et de l'Alimentation, a autorisé la Corrèze à valoriser ses jachères, malgré la sécheresse. En effet, c'est désormais une liste de 9 départements, dont la Corrèze, qui font l'objet de la dérogation autorisant la valorisation des jachères. Cette décision permet d'accroître les stocks destinés à l'alimentation des animaux. Face à une autre année de sécheresse, la profession a fait la demande auprès du Préfet dès le 1er juillet.

  • 23/08/19 | Charente-Maritime : de nouvelles mesures de restriction d'eau

    Lire

    L'arrêté du Préfet de Charente-Maritime du 20 août dévoile une nouvelle mesure de restriction d'eau. Si toutes les précédentes ont été reconduites, il en est une nouvelle, concernant le bassin EPMP. En effet, ce dernier est désormais en alerte "Crise", le niveau maximal. Ainsi, le Marais Sèvre Niortaise fait l'objet d'une interdiction totale des prélèvements d'irrigation agricole depuis le 21 août.

  • 23/08/19 | Aliénor en son et lumière à Cabanac-et-Villagrains (33)

    Lire

    Le 31 août, la commune de Cabanac-et-Villagrains (33) organise une grande fête médiévale, sur le site historique des mottes castrales. Après une journée festive, comprenant spectacle de fauconnerie et banquet médiéval, un spectacle son, lumière et costume d'époque "Aliénor en terre gasque" prendra place à la nuit tombée. Interprétée par des acteurs bénévoles, l'histoire sera contée en français et gascon par les élèves adultes du cours de Gascon de Cabanac. A noter la participation des écuries de St Selve sous la direction de Franck Reyne qui dirige également les cavaliers de la Bataille de Castillon. Programme en ligne

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Métropole | Anybuddy, l'application qui révolutionne le tennis

19/06/2019 | Message aux amateurs de raquettes ! Anybuddy débarque dans la métropole bordelaise ! Une révolution pour le tennis, 2ème sport le plus pratiqué en Nouvelle-Aquitaine.

l’application permettant de réserver un terrain de tennis facilement sans y être adhérent s’associe à de nombreux clubs de l’agglomération bordelaise.

Anybuddy débarque en Gironde. Après Lille, Lyon et Paris l’application permettant de réserver un terrain de tennis facilement sans y être adhérent s’associe à de nombreux clubs de l’agglomération bordelaise. Des réservations sans engagement, à proximité et au meilleur prix, qui révolutionnent la pratique pour les amateurs de tennis. Avec des partenariats de clubs de la région bordelaise tels que le stade Bordelais ou l’US Cenon, l’application offre un large choix de terrains pour des prix abordables.

Deuxième sport le plus pratiqué en France, le tennis compte aujourd’hui plus d’un million de licenciés contre trois millions de non-licenciés « joueurs du dimanche » qui eux pratiquent par loisir et n’ont pas accès au cours qualifiés. Créé par trois amis d’enfance et amateurs de tennis, le concept de l’application, qui est de simplifier la pratique du tennis en facilitant l’accès à ses infrastructures, ressort d’un constat simple. « Nous sommes des joueurs du dimanche, c’est-à-dire que nous pratiquons le tennis occasionnellement par plaisir, et nous avons remarqué que, sans être licenciés, l’accès aux espaces ou terrains de qualité est très complexe » souligne Frédéric Fouco, co-créateur de l’application. En effet, les non-membres de clubs ou associations n’ont pas d’accès direct aux terrains. Anybuddy libère et lève les freins de ce tennis si demandé en France en permettant une réservation plus facile et efficace. Par ce biais-là, les « personnes désireuses de taper la balle sur un coup de tête pourront le faire » sans payer de cotisations souvent élevées aux clubs.

l’application permettant de réserver un terrain de tennis facilement sans y être adhérent s’associe à de nombreux clubs de l’agglomération bordelaise.

Lancée en 2017 à Lille, l’application ne cesse de s’expatrier en France. Après Lille, Paris, Lyon et Marseille, c’est Bordeaux qui a été choisie par les trois créateurs. En partenariat avec une quinzaine de clubs de l’agglomération bordelaise, Anybuddy essaye de maximiser son offre sur le territoire. Mais, qu’apporte concrètement ce partenariat aux clubs girondins ? Tout d’abord, une aide financière avec les services payants. Une grande partie des commissions, dues aux réservations, vont au club, ce qui encourage « l’ouverture aux autres ». Puis, ces subventions représentent une nouvelle forme de revenus pour des clubs parfois en souffrance. Développant une technique des plannings de terrain par logiciel, c’est l’application qui s’occupe de tout. En temps réel, Anybuddy fournit aux demandeurs les terrains disponibles. En ce qui concerne l’accueil des clients, si les clubs ne peuvent pas fournir de personnel, des boitiers « Secure », autorisant par un code l’entrée au complexe, ont été installés près des terrains.

Partenariat et développement

Afin d’améliorer le nouvel engouement des sports de raquette, Anybuddy peut compter sur un allié de poids, Decathlon, enseigne française de distribution d'articles de sport, qui a décidé de s’associer à la marque. « Un mariage qui a du sens » pour Frédéric Fouco. En effet, les deux enseignes sont complémentaires. L’une permet l’accès aux infrastructures tandis que l’autre fournit le matériel nécessaire à la pratique du sport. Et, cette association a permis une importante levée de fonds au profit de l’application, mais aussi une meilleure force de communication car Decathlon, par ses points de ventes, promeut l’utilisation d’Anybuddy. Aujourd’hui, la marque, qui cherche avant tout la valeur du « sport plaisir entre potes », est présente dans cinq grandes villes soit 1 200 terrains disponibles. Dans le cadre de son évolution, la start up souhaite conquérir toute la France, non seulement par le tennis mais aussi à travers de nombreux sports de raquette tels que le squatch ou le badminton. D’ici 2020 Anybuddy espère atteindre l’international en commençant par Bruxelles ou Londres.

Anybuddy, l’application qui révolutionne le tennis

l’application permettant de réserver un terrain de tennis facilement sans y être adhérent s’associe à de nombreux clubs de l’agglomération bordelaise.

Damien Carrère
Par Damien Carrère

Crédit Photo : anybuddy

Partager sur Facebook
Vu par vous
1709
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Métropole
Métropole
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 27 + 14 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires