Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

20/09/19 : Le 22/09 dès 11h, le H14 accueille Cap associations,rdv annuel du monde associatif bordelais auquel participent 327 associations. L'occasion de s’informer, découvrir et essayer des pratiques sportives et culturelles ou s’investir en tant que bénévole.

20/09/19 : Le 24/09 le Centre Commercial Mériadeck reçoit le Forum des Acteurs Associatifs de l’Emploi. Les assos bordelaises liées à l’insertion professionnelle y présentent leurs services d'orientation et accompagnement des personnes en recherche d'emploi

20/09/19 : Le patron bordelais de Keolis, Jean-Pierre Farandou, succèdera à Guillaume Pépy à la tête de la SNCF en janvier. Il a effectué en Gironde une grande partie de sa carrière aux postes de chef de gare, chef de projet TGV ou responsable de la mobilité TER.

19/09/19 : Bordeaux - James Gray, le réalisateur New yorkais de Little Odessa, La nuit nous appartient, Two Lovers ou du récent Ad Astra sera l'invité d'honneur du 8èmé Festival International du Film Indépendant de Bordeaux qui se tient du 15 au 21 octobre 2019

18/09/19 : Bordeaux. Il aura fallu quatre mois pour que le trafic reprenne sur la ligne C du tram entre la Porte de Bourgogne et la gare Saint-Jean après l'incendie du parking Salinières: il est annoncé pour le 28 septembre.

18/09/19 : Mont de Marsan Agglomération recherche des volontaires en Service Civique pour assurer des missions en lien avec la culture, la solidarité, l'environnement et l'éducation. Réunion d'information le 26 septembre à 14h au Bureau Information Jeunesse.

18/09/19 : Le Pont d'Aquitaine sera fermé entre les échangeurs 1 et 5 du 19 septembre 21h au 20 septembre 6h pour des travaux de maintenance et d'entretien.

18/09/19 : Deux-Sèvres : à l'occasion des Journées du patrimoine, le Département ouvre ses portes au public de la Maison du Département, des Archives Départementales et des Tumulus de Bougon. Animations et visites guidées sont au programme.

18/09/19 : Charente-Maritime : le chantier du pont transbordeur de Rochefort ouvre ses portes au public à l’occasion des journées européennes du patrimoine. RDV notamment samedi 21 à 10h pour assister au remontage sur le tablier du premier élément de chariot.

17/09/19 : Dordogne : Frédéric Gojard, 58 ans, conduira la liste du Rassemblement National à Périgueux pour les élections municipales. Cet ancien militaire, aujourd'hui âgé de 58 ans, s'était déjà présenté aux dernières élections européennes.

17/09/19 : Marcel Amont se rend à Bordeaux à la libraire La Machine à Lire jeudi 19 septembre à partir de 18h30 pour évoquer son livre "Les Coulisses de ma vie" aux éditions Flammarion. Il sera le lendemain à l’Espace Culturel de Pau à partir de 18h30.

17/09/19 : Philippe Lambert atteint de la sclérose en plaques, est attendu à Agen mercredi 18 septembre à 16h30 pour une étape dans le cadre de son « Tour de France - défi 3000 km de Philippe Lambert ».

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 20/09/19 | Vienne : un essai clinique "sauvage" interdit

    Lire

    L'agence du médicament (ANSM) a annoncé ce jeudi avoir interdit un "essai clinique sauvage" de molécules aux "effets inconnus" (sous forme de patchs) sur au moins 350 malades de Parkinson et Alzheimer réalisé en partie dans une abbaye de Saint-Benoît, près de Poitiers. L'ANSM a demandé aux participants de ces essais de "ne plus utiliser ces patchs" et de consulter "rapidement un médecin pour réaliser un bilan de santé et s'assurer que la prise en charge de leur maladie est adéquate". L'autorité a également annoncé avoir saisi le pôle santé du Parquet de Paris.

  • 20/09/19 | Ingrandes (86) : 150 emplois sur l’ex-site de la COOP Atlantique

    Lire

    Au micro de France Bleu Poitou, ce mercredi 18 septembre, le président de Grand Châtellerault, Jean-Pierre Abelin a annoncé l’installation par le groupe Emil Frey (premier distributeur automobile en Suisse et propriétaire du site Autosphère) d’une plateforme de voitures d’occasion. Elles seront préparées et remises en état. A la clé 150 emplois sur le site de l’ancienne COOP Atlantique, qui était fermé depuis le début de l’année 2018.

  • 20/09/19 | La Rochelle : le choix du site du nouvel hopital fait débat

    Lire

    Le choix de l'emplacement du nouvel hôpital de La Rochelle a fait débat, lors du conseil d'agglomération du 19 septembre. Plusieurs élus se sont étonnés de ne pas avoir été consultés, estimant que le sujet devrait faire l'objet d'une discussion en conseil communautaire. Or, le futur emplacement sur l'actuel site du Parc des expositions a été décidé puis acté en juillet 2018 par le conseil de surveillance du groupe hospitalier et validé par l'ARS, et n'avait suscité aucune contestation à l'époque.

  • 20/09/19 | Nuit des chercheur.e.s à Limoges

    Lire

    La 15ème Nuit Européenne des Chercheur.e.s se tiendra le 27 septembre. A cette occasion la Maison de l’Europe Limousin propose une exposition « Unis pour la protection de l’eau ! » qui aborde la thématique de l’eau à l’échelle régionale mais aussi européenne. Cette exposition sera complétée par un module d’animation interactif pour permettre à chaque visiteur de se questionner sur les pratiques en matière de protection de l’eau.

  • 20/09/19 | La Rochelle : un grand débat autour de l'acharnement thérapeutique

    Lire

    Depuis janvier 2016, le Centre National des Soins Palliatifs et de la Fin de Vie (CNSPFV), a notamment pour mission d’informer et de communiquer avec le grand public sur la démarche palliative et la fin de vie. Il organise avec le centre hospitalier de La Rochelle un débat public sur le thème "Acharnement thérapeutique ou obstination déraisonnable: où ça commence? Qui en décide? Que dit la loi?", le 25 septembre de 19h à 21h, salle de l'Oratoire à La Rochelle. Entrée libre et sans inscription.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Métropole | Concertation #BM2050 : véritable boîte à idées pour les politiques publiques

29/03/2019 | Le 29 mars, les élus de Bordeaux Métropole ont mis en lumière les quatre scenarii pour 2050…

Nicolas Florian, Jacques Mangon, Patrick Bobet, Alain Anziani

« BM2050 est un véritable succès ! » En ce vendredi 29 mars, Patrick Bobet, président de Bordeaux Métropole et maire de Le Bouscat, entouré de Jacques Mangon, vice-président en charge de cette consultation et maire de Saint-Médard-en-Jalles, de Nicolas Florian, vice-président et maire de Bordeaux et d’Alain Anziani, 1er vice-président et maire de Mérignac, se dit très satisfait d’« avoir touché » autant de monde. « Nous avons réussi à attirer des personnes que nous n’arrivons pas à toucher habituellement. » Cette grande consultation citoyenne a permis « un défoulement de l’imaginaire » pour Alain Anziani. Mais aussi, pour ces élus, cette action fut « une véritable bouffée d’oxygène. Elle nous a obligés à lever la tête et à penser l’avenir avec nos concitoyens. »

Patrick Bobet, le président de Bordeaux Métropole, tire différents enseignements de cette grande consultation citoyenne en ce vendredi 29 mars, jour de restitution. « Nos concitoyens nous ont formulé différentes attentes à l’aube de 2050. Ils souhaitent la mise en place d’une véritable démocratie participative tout en espérant voir naître une vraie parole politique. Ils désirent également des actions pragmatiques pour la préservation de notre écosystème et non plus aujourd’hui un discours entendu maintes et maintes fois. Une grande attente s’est faite ressentir aussi du côté de la mobilité. » De ces attentes quatre scenarii ont été formalisés.

4 scenarii
Le premier concerne la métropolisation continue qui finirait par s’autoréguler. « C’est le scénario au fil de l’eau, souligne Jacques Mangon, vice-président de Bordeaux Métropole. En effet, certains citoyens ne souhaitent pas que la Métropole change, évolue. Mais cela peut s’avérer dangereux et les signaux faibles aujourd’hui, peuvent devenir forts demain comme la flambée des prix de l’immobilier ». Le deuxième scénario est l’exigence décarbonnée qui règlerait la ville. En clair, restreindre de façon drastique la circulation automobile nuisante, imposer l’isolation des bâtiments anciens, interdire le béton dans ses constructions, imposer les circuits courts, etc… « Un scénario délicat à mettre en place car tout devrait être régulé. Mais aujourd’hui, l’urgence c’est le climat. Un besoin de ville durable émerge des attentes des citoyens. La ville serait ainsi vertueuse. » Le troisième scénario relève également de la problématique environnementale avec la nature qui redessinerait la ville, le développement systématique des plantations de rues, des îlots de fraîcheur, nourrie d’une croissance différente, peu centralisée qui se développerait sur les 28 000 hectares de nature de la métropole. « Un scénario ambitieux, pour le maire de Saint-Médard, il repositionne l’activité, la vie d’une métropole autour de la nature. Il oblige une totale refonte des engagements publics. » Enfin, le quatrième et dernier scénario stipule l’équilibre des territoires qui ferait la vie, à l’intérieur de la métropole et vis-à-vis de l’aire d’influence métropolitaine des réseaux, du collaboratif, des nouveaux écosystèmes, etc… « Un scénario qui invite à adopter une nouvelle logique d’aménagement du territoire. »

Propositions érigées BM2050


Boîte à idées
Ces quatre scenarii n’ont pas pour but d’être mis en place d’ici 2050. « Nous allons nous servir de tous ces projets comme d’une boîte à idées et d’une feuille de route », précise Nicolas Florian. Et Jacques Mangon d’ajouter « aucun scénario ne peut être pris dans son intégralité. Nous les mixerons plutôt. » Pour Alain Anziani, deux paramètres n’ont pas véritablement été pris en compte, ceux de la migration et des progrès techniques. « D’ici 2050, c’est certain, des innovations vont fleurir un peu partout dans l’hexagone et de nouveaux scenarii verront certainement le jour. Ces quatre scénarii restent, pour moi, des repères. » Jacques Mangon, lui, avoue une légère préférence pour le quatrième scenario même s’il pense qu’« un seul servira de colonne vertébrale à l’action publique ». Cette matinée de synthèse a servi également à dégager les chiffres clés de cette consultation citoyenne. Ainsi, en un an, BM2050 a réussi à toucher 12 000 individus, à attirer 47 485 joueurs au serious game, à faire participer 1 700 écoliers au projet « Objets imaginaires », à mettre en place 50 arrêts du « Camion du futur » dans les 28 communes de la Métropole, à accueillir 90 pitchs au sein de la Maison du projet, à organiser 18 journées nourries de 36 débats pour 90 heures d’échanges et de propositions et enfin à inviter 250 débatteurs.

ANVCOP21, une invitée inattendue

ANVCOP21

A l’issue de cette restitution, ANVCOP21 Gironde s’est invitée dans le Hangar 14 pour s’adresser directement au maire de Bordeaux, Nicolas Florian. Les membres de cette association ont souhaité faire part de leur « inquiétude » concernant le quartier de la Jallère à Bordeaux. Ce quartier fait l’objet d’un projet d’aménagement de la part de Bordeaux Métropole qui vise à la construction de 2 000 logements ainsi que des locaux d’activité sur des espaces en friches et à proximité de zones humides. Un projet jugé « dépassé » par l’association. Cette dernière a pensé à un autre projet, celui de planter une forêt urbaine de 50 000 arbres, dont une partie en verger comestible, afin de préserver l’écosystème. Du reste, les manifestants convient Bordelais et Bordelaises le 26 avril prochain à nettoyer le site en vue de la plantation. A l’issue de cette allocution, le maire de Bordeaux les a invités à s’entretenir sur ce projet à la mairie.

Sybille Rousseau
Par Sybille Rousseau

Crédit Photo : SR

Partager sur Facebook
Vu par vous
2313
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Métropole
Métropole
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 22 + 15 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires