Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

20/03/19 : Un séisme de magnitude 4,9 s'est produit ce matin peu avant 11h dans le secteur de Montendre. Il aurait été ressenti dans un rayon de 200 km, à Bordeaux et à Angoulême notamment.

20/03/19 : A Périgueux, la journée de l'audition se concrétise ce mercredi 20 mars, par le spectacle "yes ouie can", au Sans réserve à partir de 18 h 30. Cette soirée est organisée par le service de santé au travail. Gratuit dans la mesure des places disponibles.

19/03/19 : Dordogne : Ce 19 mars, l'appel à la grève des organisations syndicales CGT, FO et FSU, a été suivi par un petit millier de personnes à Périgueux qui revendiquent une hausse du SMIC, la réindexation des pensions et de retraites sur le coût de la vie.

19/03/19 : Jean-Frédéric Laurent, économiste de formation et spécialiste du transport maritime international est depuis le 13 mars dernier, le nouveau Président du Directoire du Grand Port Maritime de Bordeaux.

18/03/19 : Le préfet de Nouvelle-Aquitaine Didier Lallement est nommé préfet de police de Paris en remplacement de Michel Delpuech, après les violences sur les Champs-Élysées.

17/03/19 : Grande America : les "boues" observées par l'association Sea Shepherd hier à Hourtin en Gironde, ne sont en fait qu'un phénomène naturel de décomposions de déchets organiques bien connus des habitants, et non du mazout, relate ce matin la préfecture.

16/03/19 : Naufrage du Grande America : l'association Sea Shepherd rapporte que des plages de Gironde auraient été touchées. La préfecture maritime ne confirme pas et demande de "ne pas se fier aux photos alarmiste", et promet des prélèvements sur zone.

15/03/19 : Naufrage du Grande America : une nappe d’hydrocarbures d’une longueur de 4.5 km et d’une largeur de 500 mètres, d’aspect compact, a été observée à proximité de la zone de naufrage, à environ 175 nautiques (environ 325 km) des côtes françaises.

12/03/19 : Prévoyant une trentaine de recrutements en 2019, la Sobeval, spécialisée dans le veau de boucherie, organise un forum pour l’emploi, le 20 mars de 13 h à 17 h dans ses locaux de Boulazac (Dordogne). Un test par simulation sera proposé par Pôle emploi.

12/03/19 : En Lot-et-Garonne, la semaine prochaine, inauguration des sites multi-opérateurs d'accès à l'internet mobile à Hautefage La Tour, Massels, Thézac. Les communes de Frespech et Auradou sont également concernées par la couverture de ces nouveaux sites.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 20/03/19 | Prix Aéronautique et Espace : les sélections approchent !

    Lire

    C'est la 17° édition du Prix Aéronautique et Espace Nouvelle-Aquitaine. Ce dernier est à destination des collégiens et lycéens et tient à développer l'intérêt des jeunes vis-à-vis de cette industrie. Deux sélections sont organisées en Gironde, et pour la première fois, 20 collégiens de l'Entre-deux-Mers y participeront à Pellegrue le 21 mars prochain. Une deuxième sélection girondine est organisée le 28 mars pour les établissements bordelais. La finale aura lieu le 16 mai à Bordeaux.

  • 20/03/19 | Lot-et-Garonne : un débat sur l'Europe

    Lire

    "L'Europe sociale : rêve ou réalité"? Tel est l'objet de la conférence-débat organisée le 21 mars prochain à 18h30 dans le théâtre Comœdia à Marmande. Le maire de Marmande Daniel Benquet, Marie-Josée Fleury (responsable des affaires européennes CFDT) et Francesca Breuil, membre du réseau de conférencier TEAM Europe échangeront sur l'Europe sociale. La rencontre sera animée par Didier Delanis, Président de la Maison de l'Europe Lot-et-Garonne.

  • 20/03/19 | Escale du livre : deux lauréats dévoilés

    Lire

    Le salon du livre de Bordeaux se tiendra du 5 au 7 avril prochains. En attendant, les lauréats du Prix des lecteurs et du Prix des lecteurs Lycéens de l'Escale du Livre 2019 ont été dévoilés. Julia Kerninon, auteure de "Ma Dévotion" (ed. Rouergue), a été plébiscitée par les lecteurs de plusieurs médiathèques girondines. Les élèves de trois lycées bordelais ont récompensé "Frère d'âme" (ed. Seuil) de David Diop. Les visiteurs pourront rencontrer les deux lauréats pendant l'Escale du Livre.

  • 20/03/19 | Solidarité : St-Médard-en-Jalles engagée pour Haïti

    Lire

    La Nuit de l'eau 2019 a lieu le vendredi 22 mars à l'espace aquatique Hastignan de Saint-Médard-en-Jalles de 19h à 23h. La soirée solidaire est organisée par la Ville, l'ASSM Natation et Gymnastique et l'ASAP Subaquatique. Les bénéfices de la Nuit de l'eau 2019 seront versés à l'UNICEF au profit d'un programme d'accès à l'eau potable et à l'assainissement pour les enfants d'Haïti.

  • 20/03/19 | A Boulazac (24), une conférence sur le numérique et ses influences

    Lire

    A l’occasion de la 30e édition des Semaines d’Information sur la Santé Mentale, Le Grand Périgueux, l'hôpital, l’Union Nationale de Familles et Amis de Personnes malades et/ou Handicapées Psychiques organisent une rencontre baptisée « Le Numérique, ses influences sur notre quotidien » le 22 mars à la médiathèque de l'Agora de Boulazac à partir de 17 h. Le but est de répondre aux interrogations des parents et des adolescents sur les bienfaits et les risques potentiels du numérique dans notre quotidien.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Métropole | La mobilité métropolitaine a son "plan d'urgence"

13/04/2018 | Les élus de Bordeaux Métropole se sont réunis jeudi soir pour débattre de ce qui a été présenté comme un nouveau "plan d'urgence" dédié à la mobilité dans son ensemble.

Plan mobilité Bordeaux Métropole

Il est enfin là. Après plusieurs mois en une de l'actualité locale (et pas forcément pour les bonnes raisons), la mobilité sur la métropole bordelaise aura droit très bientôt à son propre "plan d'urgence". Ce jeudi, le bureau de Bordeaux Métropole s'est réuni pour débattre autour de la mise en oeuvre de ce plan, qui s'étalera sur une période de deux ans (jusqu'en 2020). Mis en place par un groupe de travail présidé par Michel Labardin (maire de Gradignan et vice-président de Bordeaux Métropole en charge des transports), ce dernier pèse lourd : pas moins de 780 millions d'euros. Résumé des principales mesures.

Le sujet est au centre des discussions depuis de nombreuses semaines, et dernièrement en Conseil de Métropole, la mobilité sur l'agglomération bordelaise était encore au centre de toutes les attentions. Ce jeudi, le groupe de travail composé de douze élus et présidé par Michel Labardin a mis un point final au suspense en dévoilant un nouveau "plan d'urgence mobilité" censé s'étaler jusqu'en 2020, dirigé par un budget ambitieux. 780 millions d'euros vont être déployés pour une série d'opérations "concrètes", "dont les livraisons vont s’échelonner dans les trois années qui viennent", précise la métropole, tout en ajoutant que le plan en question "n’a pas vocation à remettre à plat la stratégie métropolitaine des mobilités mais plutôt à recaler les priorités et donner à voir les opérations - d’envergure ou plus modestes - qui sont aujourd’hui dans les tuyaux et visent à améliorer le quotidien des habitants de la Métropole". Ce qu'il faut comprendre, c'est que la totalité de ces 780 millions d'euros ne forme pas un budget supplémentaire, c'est bien la somme de plusieurs projets déjà engagés ou sur le point de l'être. On vous résume l'essentiel.
 
L'auto mobile

Le premier point énoncé par le groupe de travail, c'est l'amélioration des conditions de circulation par une série de mesures précises (avant l'arrivée, au niveau régional, d'un rapport censé mettre en place une taxe carbone). D'abord, une volonté d'augmenter la capacité de la rocade : 38 millions d'euros seront ainsi dédiés, entre autres, à la mise à 2x4 voies du pont François Mitterrand fin 2018, et à la création d'une troisième voie entre les échangeurs 9/10 et 4/5. Au pont Simone Veil (146 millions d'euros), toujours prévu pour 2020, s'ajoutent 13,5 millions d'euros de nouvelles voies sur le territoire des OIM (Opérations d'Intérêt Métropolitain) : achèvement d'une nouvelle voie Marcel Dassault, réalisation d'un barreau entre les avenues Kennedy et Cassin du côté de l'aéroparc ou encore aménagement de l'avenue Haut-Lévêque du côté de l'Inno Campus. 150 carrefours a feux "injustifiés" seront supprimés ou simplifiés et un bonus "co-voiturage" devrait être prochainement expérimenté. Enfin, toujours côté route, 43 millions d'euros supplémentaires devraient être débloqués pour assurer la mise en oeuvre de plusieurs chantiers (boulevard Joliot Curie ou pont de la Palombe, notamment). 

Rails et lignes

Du côté du réseau de transports en commun (qui malgré une bonne santé effective affiche tout de même une saturation récurrente), l'essentiel des points évoqués ne sont que des rappels. Ainsi, on sait que 423 millions d'euros d'investissements sont débloqués pour les nouvelles lignes (tram et bus confondus) : ligne C, D, BHNS entre Bordeaux et Saint-Aubin. De même, la fréquence des lignes de tramway va visiblement être revue à la hausse (dix rames supplémentaires, davantage de services partiels, quais de la ligne C allongés), le tout pour une enveloppe de 43,5 millions d'euros. Six millions supplémentaires seront nécessaires pour déployer le programme "Lianes majeures" ("sites propres avenue Marcel Dassault en sortie de Martignas-sur-Jalle, route de Toulouse, entre la Barrière de Toulouse et la Barrière de Bègles", précise la métropole). L'amélioration des dessertes et du service de bus du côté de l'OIM Aéroparc (déjà concernée par un vaste plan de décongestion annoncé en 2017), la mise en place d'une nouvelle tarification solidaire (basée sur le quotient familial des foyers) et une "généralisation de l'arrêt à la demande de nuit sur les Lianes" viennent compléter l'offre au niveau du réseau de transports.
 
Parkings et vélos

Côté stationnement, après les polémiques extra-boulevards et les concertations, la situation se débloque enfin, avec la création de 3000 places supplémentaires dans les parcs relais : la mise en service du parc Cité des Métiers et 40 journaux viendront compléter le projet du parking Galin, très régulièrement saturé, qui va bénéficier de 135 places supplémentaires, en tout cas provisoirement, le terrain sur lequel l'extension s'opèrera étant censé accueillir dès 2020 un nouveau collège financé par le Conseil départemental. La métropole précise également une ambition de "développement de l’offre de stationnement en ouvrage via l’investissement de différents opérateurs (près de 4 500 places supplémentaires avec les parkings Victor Hugo, Ars Belcier, Grand Parc, Ginko, P4 Belcier, Marie Brizard, Deschamps/Dunant, Bassins à flots, Volaillers Belcier, Pellegrin, Bagatelle). Le vélo, quant à lui, n'est pas oublié : si le dernier plan vélo de la métropole fixait déjà quelques ambitions, la métropole précise que 21 millions d'euros seront réservés à améliorer certaines infrastructures cyclables : 29 opérations en tout réalisées dans différentes communes, une série de travaux sur les boulevards, la mise en place de "vélo-rues" à Bordeaux, la livraison de pistes cyclables dans plusieurs secteurs qui en manquaient cruellement comme l'Aéroparc et Inno Campus ou encore les fameuses maisons des mobilités alternatives. À n'en pas douter, plusieurs de ces mesures devraient être davantage détaillées dans les semaines à venir, lorsque les travaux seront effectifs. Cela suffira-t-il à pallier les difficultés de circulation et les saturations régulières du réseau de transports en commun ? Réponse complète (au plus tôt) dans trois ans...

Romain Béteille
Par Romain Béteille

Crédit Photo : aqui.fr

Partager sur Facebook
Vu par vous
3248
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Métropole
Métropole
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 22 + 9 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires