Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

25/04/18 : Les 28 et 29 avril, c'est la troisième édition du Printemps de Caudéran (Bordeaux). Au menu : animations sur la nature, le jardin, ateliers de bouturage ou musique végétale (!). Un programme éclectique à retrouver sur www.bordeaux.fr/e149093

25/04/18 : Angoulême : le festival du film court commence aujourd'hui avec une cérémonie d'ouverture à 18h30 à la Maison des Peuples et de la Paix (entrée libre), suivit d'un quizz cinéma au Rockn'Bol à 21h. 75 films sont à découvrir durant 4 jours sur 9 sites.

24/04/18 : Charente-Maritime : pendant la semaine de vacances du 16 au 22 avril, 14 accidents sont à déplorer sur les routes du département, au cours desquels 2 personnes ont perdu la vie, et 19 ont été blessées.

24/04/18 : La CCI de Bordeaux Gironde a remis ce mardi 24 avril le label national "Qualité tourisme" aux Galeries Lafayettes Bordeaux. Il s'agit du premier commerce néo-aquitain labellisé, et la Chambre a indiqué que d'autres pourraient suivre.

24/04/18 : Après Port-Vendres ce week-end, L'Hermione est attendue demain à Nice pour une escale de 24h. Elle rejoindra ensuite Bastia où elle sera visible du 27 au 29 avril.

19/04/18 : Dans le cadre du championnat de France du jeu d'échecs jeunes qui se tient à Agen, Anatoli Karpov, champion du monde de cette discipline de 1975 à 1985 et de 1993 à 1999, sera reçu à l'Hôtel de ville d'Agen le samedi 21 avril à 19 h.

19/04/18 : La Maison de l'Europe de Lot-et-Garonne/CIED est à la recherche d'un service civique à compter du mois de mai pour une mission de huit mois à raison de 30h/semaine. Plus d'infos : 05 53 66 47 59

12/04/18 : Le Pôle Agri Sud-Ouest Innovation vient de renouveler son conseil d’administration, son bureau et sa gouvernance pour assurer sa représentativité sur l’ensemble des territoires couverts. Daniel Segonds a été réélu à la présidence du Pôle.

S’abonner ici !
  • 25/04/18 | Les logiciels libres à la une en novembre

    Lire

    Les 6 et 7 novembre, le pôle de compétences en logiciels libres Aquinetic (basé à Pessac) organise une nouvelle manifestation professionnelle d'envergure internationale autour du logiciel libre: B-Boost. Avec pour thème «Open Digital Transformation», l'évènement s'articulera autour des notions d'expertise (90 conférences sur 2 jours) et de business (30 stands d'entreprises Open-source de Nouvelle-Aquitaine et de toute la France). Appuyé par de nombreux acteurs nationaux et locaux, le pôle vient d'obtenir un soutien de 75 000€ voté par les élus régionaux ce 23 avril pour l'organisation de ce rendez-vous.

  • 24/04/18 | Bordeaux: Solidarité alimentaire, parlons-en avec Les Amis d'Aqui!

    Lire

    Ce sera ce vendredi 27 avril à 18h30, au Café Maritime à Bordeaux (1), dans la foulée de l'Assemblée générale des Amis d'Aqui.fr nous débattrons, à l'heure où la précarité ne recule pas, du thème «  La solidarité alimentaire : du don à l’engagement » avec la participation de Pierre Pouget, vice-président de la Banque alimentaire de Bordeaux et de la Gironde et de ses partenaires de la distribution. 1. Tram B : Cité du Vin

  • 24/04/18 | Agriculture : découvrir les races anciennes à La Rochelle

    Lire

    Le Conservatoire des REssources GÈNEtiques du centre ouest atlantique organise les Journées du Patrimoine Vivant, les 28 et 29 avril au square Bobinec à La Rochelle. Le CREGENE fédère l'ensemble des associations de sauvegarde des races et variétés locales. Cette manifestation a pour objectif de sensibiliser les citoyens à la protection de la biodiversité élevée et cultivée. Sont attendus de nombreux animaux et producteurs, ceux-ci viendront à la rencontre du public et feront déguster leurs produits.

  • 24/04/18 | La CCI Gironde veut récompenser l'accueil touristique

    Lire

    La CCI de Bordeaux Gironde souhaite renforcer ses actions en matière d'accueil touristique dans le département. En plus d'un programme local gratuit (composé d'un "memento de l'accueil" et de mini-formations) d'une appli et d'un guide (Bordeaux Shopping), la CCI lance la première édition des "Trophées de l'accueil", concours annuel pour les professionnels du tourisme et les commerçants. Récompensant quatre catégories d'activité (commerçants, restaurateurs, hébergeurs, gestionnaires d'activité), les inscriptions pour ce concours, dont la remise des prix aura lieu en novembre, se terminent le 30 juin.

  • 23/04/18 | Une étude d'impact sur un projet commercial à Coutras

    Lire

    La CCI de Bordeaux Gironde a confirmé ce lundi le lancement d'une étude d'impact indépendante (mais qu'elle finance) pour mesurer l'impact réel du projet de village des marques de Coutras. Ce projet ambitieux piloté par Vinci comprend immobilier et la société autrichienne "Im Wind" comprendra 22 000 mètres carrés de surfaces commerciales, pour un coût avoisinant les 80 millions d'euros. La commission départementale d'aménagement commerciale devrait, elle, rendre son avis sur la pertinence d'un tel projet dans les semaines à venir, gageons que l'étude d'impact l'y aidera peut-être.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Métropole | Marché de Noël : sécurité oblige...

16/12/2017 | Au Marché de Noël, les bons produits sont une fois de plus au rendez-vous. Mais le dispositif de sécurité, divise l’opinion entre commerçants et visiteurs.

Des visiteurs sirotent la Bière de Noël, légèrement ambrée au chalet ''L'Edelweïss''

Avant de déguster de délicieux marrons grillés, il faut d’abord passer la fouille et les détecteurs de métaux des vigiles. Depuis les attentats, les dispositifs de sécurité ont été renforcés lors d’évènements de grande ampleur. Le Marché de Noël de Bordeaux n’y manque pas. Le week-end, il faut donc s’armer de patience avant de pouvoir s’engouffrer dans les allées et sentir les effluves de vin chaud taquiner vos narines. Pour le vigile, posté à l’entrée, il est normal que le dispositif ait été renforcé cette année encore. Mais les commerçants de bouche ne sont pas du même avis.

Pour la responsable du chalet « Noël d’Alsace », qui vient faire découvrir depuis 19 ans sa bière belge, ses bretzels et son vin chaud, «  le dispositif de sécurité pose problème. Il cache la vue des chalets, il décourage les visiteurs et enlève la magie de Noël. Il y a moins de gens cette année. »

 

Au

Venus faire découvrir leur terroir pour la troisième année, les deux compères du « Chalet Corse » reconnaissent, eux aussi, qu’il y a moins de monde sur le marché de Noël que les années précédentes. Car «  les chalets sont masqués par les mesures de sécurité » affirme Petru. Mais ces deux commerçants sont quand même ravis d’être de nouveau présents sur ce marché pour faire connaître leurs produits, tout droit venus de l’Ile de Beauté. Au «  Chalet Corse », vous pourrez goûter au Figatellu, sorte de saucisse de foie, à manger grillée. Pour les plus frileux, le cochon de lait, mariné aux noisettes est un vrai régal ! Nous l’avons testé. Le panini au tome de Brebis satisfera les papilles des plus pressés. Sans oublier l’incontournable charcuterie corse.

Au

Au chalet basque «  Chez Yoyo », installé sur le marché pour la troisième année consécutive, Javier confirme amèrement : «  C’est le marasme général cette année, à cause des règles de sécurité et du mauvais temps. ». Son produit phare, l’Ossau Iraty, ne suffit plus à attirer la clientèle.

 

 Des visiteurs partagés

Géraldine, une soixantenaire britannique, en visite dans la région, trouve normal l’intervention du vigile ; elle n’est pas dérangée par l’attente engendrée à l’entrée du marché. Elle aime y venir avec ses amis surtout «  pour déjeuner et peut être m’acheter un chapeau aussi ! » plaisante-elle. De même, Alexianne et Maëva, deux lycéennes, venues passées un moment entre copines sur le marché, sont rassurées par le dispositif mis en place.

Mais Nadège a une opinion différente sur le sujet. La mère de famille, agoraphobe, a profité du peu de fréquentation de ce jeudi midi pour partager une gaufre avec sa fille. Lorsqu’on lui demande ce qu’elle pense de la sécurité à l’entrée, elle ironise : «  D’accord pour la sécurité mais bon. Ça change pas grand-chose. Le vigile a à peine regarder mon sac plein à craquer ! » Brigitte et James, un couple de retraités, originaire de Charente-Maritime, venus, comme chaque année, sur le marché de Noël acheter du bois de Cade, ajoute : « Les grillages de sécurité, ça dénature un peu le marché ». 

Malgré que les bons produits soient de nouveau au rendez-vous sur ce marché des allées Tourny, les visiteurs, eux, de l'avis des commerçants, le sont moins. Des commerçants qui pointent du doigt le dispositif de sécurité. Ils auront d'ailleurs dès ce samedi, l'occasion d'en faire part au Préfet de Région, dont une visite du marché de Noël et de son dispositif de sécurisation est annoncée. Pour ce dernier week-end avant les fêtes de Noël, plusieurs agents de sécurité seront dépêchés à l’entrée du marché, pour fluidifier le trafic, de quoi satisfaire les clients et visiteurs, dont la plupart se disent quant à eux rassurés par la mise en place de ce protocole.

Mélodie Castan
Par Mélodie Castan

Crédit Photo : Alizée Boissin

Partager sur Facebook
Vu par vous
1051
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Métropole
Métropole
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 28 + 10 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires