Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

14/06/19 : La Rochelle : Le Muséum d’Histoire Naturelle s’est vu décerné le Trophée Môm’Art 2018 aujourd'hui. L’association Môm’Art récompense chaque année une institution culturelle qui a signé sa Charte de démarche d’accueil des familles et des enfants.

14/06/19 : Dans son édition du 12/06 consacré à l’attractivité des villes, Le Point classe La Rochelle première des villes de 80 à 250 000 habitants. 1re sur la création d’emplois, elle se place 5e sur la masse salariale et 4e sur l’implantation d’entreprises.

14/06/19 : Invité de l'émission "Vendredi Politique" sur France Bleu Gironde, Alain Anziani, maire de Mérignac, a annoncé qu'il se représentait lors des prochaines municipales.

14/06/19 : La secrétaire d’État chargée de l'égalité entre hommes et femmes Marlène Schiappa qui devait participer à une table ronde organisée à la CCI de Bayonne dans le cadre d'une journée "Forum Solutions égalité.e.s" a annulé sa participation.

14/06/19 : Le temps d’une matinée, LPO Aquitaine invite petits et grands à découvrir les abeilles sauvages et les papillons si primordiaux dans notre écosystème. Dimanche 16 juin à 10h - Domaine de Certes et Graveyron à Audenge. Inscription: lucie.fuentes@lpo.fr

14/06/19 : Samedi 15 juin, de 18h à minuit, place St Michel, le Réseau Education Sans frontières propose son rendez vous annuel : la fête de la solidarité. Parrainages républicains, restauration avec des plats du monde et bal folk gratuit!+ d'info

13/06/19 : Charente : La 12e édition du Film Francophone d'Angoulême se déroulera du mardi 20 au dimanche 25 août. Cette année, le festival rendra hommage au cinéma luxembourgeois. Au programme : Un focus sur le réalisateur franco-marocain Nabil Ayouch.

12/06/19 : L'échangeur 4 (Bdx-Labarde) de la Rocade A630 sera fermé dans le sens in le 14 juin à partir de 21h jusqu'au 15 juin 10h, puis dans le sens ex à partir de 22h jusqu'au 17 juin 6h. Entre ces dates la circulation sera réduite sur une seule voie.

06/06/19 : En Lot-et-Garonne, les 2,7 M€ de crédits d’Etat nécessaires pour engager les acquisitions foncières et les premiers travaux de la section Monbalen-La Croix blanche de la RN21 n’ont pas été accordés au préfet de région.

06/06/19 : Le 23 juin, la Traversée de Bordeaux à la Nage revient! Organisée par la section natation du club omnisports des Girondins de Bordeaux, la course a une visée sportive et écologique. Inscriptions ouvertes jusqu'au 21 juin.

02/06/19 : Du 24 au 26 septembre, le Parc des Expos de Bordeaux accueille pour sa 1ère édition, ALINA, le salon professionnel de l’industrie agroalimentaire en NA et ses exposants, fabricants et distributeurs de produits pour l’industrie agroalimentaire.

- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 15/06/19 | L'empreinte écologique du numérique : on en parle?

    Lire

    Les usages numériques seraient responsables au niveau mondial de 6% des émissions de gaz à effet de serre et consommerait 10% de l’électricité. La question de son impact environnemental commence à se poser au-delà des labos. La Rochelle se saisit du débat en donnant une conférence grand public sur un ton décalée, "Numérique = responsable?", mardi à 18h30 à la Maison de l’étudiant, animée par le chercheur Vincent Courboulay, et Mathieu Dumery alias Professeur Feuillage sur Youtube. Entrée libre.

  • 15/06/19 | Violences faites aux femmes: 1ère Nuit des relais à Bordeaux

    Lire

    La Fondation des Femmes organise depuis 3 ans une grande course solidaire, la Nuit des Relais, afin de collecter des fonds pour soutenir les femmes victimes de violences et sensibiliser au sujet des droits des femmes. La 1ère édition Bordelaise de cette course se déroulera le 4 juillet à Darwin. Seul critère à respecter : les équipes devront collecter 500€ (reversés des associations de lutte contre les violences faites aux femmes) sur une page de collecte dédiée. Infos et inscriptions (jusqu'au 24 juin) : www.nuitdesrelais.org

  • 14/06/19 | Ostréiculture: retour à la normale sur le banc d'Arguin

    Lire

    Les résultats des analyses effectuées cette semaine par le réseau de surveillance de l’IFREMER ont révélé que le taux de présence des bactéries Escherichia coli dans les huîtres en provenance du banc d’Arguin était inférieur au seuil de sécurité sanitaire en vigueur. Les mesures d'interdiction concernant l’ensemble des coquillages en provenance des zones de production du bassin d’Arguin sont donc levées, annonce la préfecture de Gironde.

  • 14/06/19 | Carcans accueille la 12ème Journée Sport Nature

    Lire

    Le Comité Départemental du Sport Adapté, le Carcans Océan Surf Club, Windygliss, Prépa Sports et le CRPS de la Tour de Gassies organisent la 12ème Journée Sport Nature les 18 et 19 juin à la Maison de la glisse à Carcans Océan. Elle permet à près de 100 jeunes et adultes déficients intellectuels ou souffrant de maladies mentales, de passer une journée sur la plage pour découvrir différentes activités sportives de plein air (surf, tir à l'arc, beach volley, etc) ainsi que des Activités Motrices, adaptées aux capacités de chacun.

  • 14/06/19 | « Renversant » à voir jusqu’au 30 juin à la Cité du Vin

    Lire

    Plus que deux semaines pour venir admirer l’exposition temporaire « Renversant » à la Cité du Vin à Bordeaux où des designers ont eu carte blanche pour travailler le verre et, ainsi, laisser naître un objet. Dans le même temps, tous les samedis un atelier dégustation baptisé « Naturellement ! » est organisé afin d’expérimenter un nouveau rituel de dégustation avec la création de Matali Crasset « Vino Sospeso », pour l’exposition.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Métropole | A Bordeaux, le secrétaire d'Etat au ministre de l'Intérieur défend les interpellations du 8 décembre

10/12/2018 | Le secrétaire d'Etat au ministre de l'Intérieur était en visite ce lundi dans plusieurs villes de France touchées par les dégradations de ce week-end.

Laurent Nunez

Deux jours après les violents affrontements et dégradations commises en marge du "quatrième acte" du mouvement des gilets jaunes, qui a réuni 136 000 personnes dans toute la France ce samedi 8 décembre et au moment d'une allocution très attendue d'Emmanuel Macron ce lundi, le secrétaire d'Etat au ministre de l'Intérieur Laurent Nunez était à Bordeaux ce midi. A l'occasion d'une "tournée" des métropoles ayant subi des dégâts, le responsable politique est revenu sur une mobilisation policière importante jugée "adaptée à la menace" et le taux d'interpellations record effectuées en amont des manifestations.

Points d'étapes

Le cours Victor Hugo et la rue Ravez ont été les deux secteurs les plus touchés ce samedi à Bordeaux lors de la quatrième journée de mobilisation des "gilets jaunes" (136 000 manifestants dans toute la France). Dans la capitale girondine, elle a dégénéré en fin de journée, au moment ou beaucoup de gilets jaunes avaient été dispersés par des tirs de gaz lacrymogènes par les forces de l'ordre. A la suite des d'importantes dégradations constatées en marge des affrontements entre les manifestants et les forces de l'ordre, la préfecture a affirmé ce dimanche que 69 personnes avaient été interpellées et 54 placées en garde-à-vue. 32 manifestants ont été blessés durant ces affrontements (et six policiers), et un manifestant de 26 ans originaire de Bayonne ayant eu la main arrachée en ramassant une grenade lacymogène a annoncé ce lundi son intention de porter plainte. C'est dans ce contexte très tendu et après une nouvelle action des gilets jaunes dans la nuit de dimanche à lundi (ayant provoqué des perturbations lundi matin sur l'A10, la RN10 et la rocade bordelaise) qu'une visite surprise a eu lieu à Bordeaux ce lundi matin. Avant les annonces attendues par le chef de l'Etat ce lundi soir, Laurent Nunez, secrétaire d'Etat auprès du ministre de l'Intérieur Christophe Castaner. Il y a rencontré forces de polices, élus et parlementaires, avant de se rendre dans la même journée à Toulouse et à Saint-Etienne, villes également touchées par les incidents du week-end.

Interrogé à la suite d'une réunion avec les élus et représentants institutionnels à la mi-journée, le secrétaire d'Etat a défendu le nombre d'interpellations réalisé en amont des manifestations, des interpellations critiquées plusieurs fois par plusieurs avocats. Laurent Nunez s'est toutefois refusé à parler d'interpellations préventives. "Il n'y a pas eu d'interpellations préventives. Des contrôles préventifs ont été mis en place, c'était aussi le cas à Bordeaux, notamment dans les gares. Ce sont des contrôles qui ont été effectués sur réquisition du procureur de la République au cours desquels on a fait ouvrir les sacs et on a interpellé les individus que l'on a trouvé en possession d'armes par destination. Ce ne sont pas uniquement des contrôles préventifs, on constate une infraction et ensuite, ces individus sont placés en garde-à-vue pendant laquelle on constate ou pas la réalité de cette infraction, à savoir participer à un attroupement violent armé" (il fait ici référence à une loi du 2 mars 2010).

Question de répartition

Près de 2000 personnes ont été interpellées ce samedi dans toute la France (dont 1082 à Paris) et plus de 1700 placées en garde-à-vue. Le procureur de Paris, René Heitz, a qualifié leur profil comme "très proches de ceux du samedi précédent". Ce lundi, des élus (dont, notamment, le député de la Loire Jean-Louis Gagnaire ou le maire de Saint-Etienne Gaël Perdriau) ont dénoncé une "mauvaises répartition" des forces mobiles sur le territoire, estimant que Paris ou Lyon avaient été privilégiées dans le déploiement des effectifs par rapport à d'autres villes de province comme Bordeaux ou Toulouse. Interrogé sur la question, le secrétaire d'Etat a catégoriquement nié ces allégations. "Il est inexact de dire que Paris a été privilégiée. La province a aussi bénéficié d'un peu moins d'une soixantaine de forces mobiles venues renforcer les différentes villes de province, dont quatre forces d'unité mobiles à Bordeaux. Cette répartition est adaptée au niveau de menace que nous connaissons".

Le responsable a, enfin, rappelé que "les forces de police sont réparties sur l'ensemble du territoire selon une répartition fixe et durable à l'année. Les grandes métropoles sont plutôt bien dotées en effectif mais je rappelle que l'objectif du président Macron, c'est de recruter 10 000 policiers et gendarmes sur l'ensemble du quinquennat. Ce plan a d'ailleurs commencé dès 2018 et il va se poursuivre l'an prochain avec respectivement 2000 et 2500 policiers recrutés. Suite aux suppressions d'effectifs effectuées entre 2007 et 2012, ce n'est qu'à la fin de l'année 2019 que nous aurons reconstitué le volume du corps des gardiens de la paix tel qu'il était en 2007. Il y a parfois des réalités bonnes à rappeler, notamment à certains élus qui nous attaquent sur ce terrain là". Interrogé en fin de réunion, le maire de Bordeaux Alain Juppé, venu constater les dégats en centre-ville dimanche, a précisé que Bordeaux était "en train de faire le bilan" mais que "les conséquences économiques sont désastreuses pour le tourisme, le commerce. Bordeaux est blessée dans sa chair mais aussi dans son âme. La vertu de modération de la ville a été balayée par des manifestations haineuses. Il faut que force reste à la loi républicaine, les forces de l'ordre vont continuer à assurer leur mission. On attend une réponse politique, tout se jouera dans l'intervention du Président de la République. La démocratie représentative est un bien précieux qu'il faut défendre à tout prix, mais ça ne suffit pas : il faut la compléter et la régénérer par des formes nouvelles de démocratie participatives. On le fait au niveau local, il faut les imaginer au niveau national". Le secrétaire d'Etat a, enfin, assuré qu'à Bordeaux  (566 policiers et gendarmes et deux véhicules blindés) comme ailleurs, l'important dispositif policier mis en place serait "maintenu tant que le mouvement durera".

Romain Béteille
Par Romain Béteille

Crédit Photo : RB

Partager sur Facebook
Vu par vous
2548
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Métropole
Métropole
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 18 + 12 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires