Aqui.fr
Aqui.fr - Partageons l'information en Nouvelle-Aquitaine et bien au delà
La plateforme des solidarités nouvelles

Aidez Aqui! à relever le défi de la grande région
L'Edito de Joël Aubert Joël Aubert - Rédacteur en chef d'Aqui.fr

Juppé : une démission lourde de sens

Il a tourné la page entre émotion et lassitude...Emotion lorsque la voix s'est brisée à l'évocation du couple qu'il formait avec la ville, lassitude lorsqu'il a esquissé les raisons de fond qui l'ont décidé à ne pas briguer un mandat supplémentaire, le « mandat de trop » que l'on n'allait pas tarder à lui jeter à la figure. Oui, ce qui nous a semblé le plus révélateur du choix d'Alain Juppé de renoncer à se représenter et à accepter, en 24 heures, la proposition qu'on lui a faite, c'est ce sentiment que le combat n'en valait plus forcément la peine, en tout cas pas sur la place publique, dans un contexte où, il l'a souligné, l'esprit public « est devenu délétère ». Et de pointer la haine, la violence, les mensonges qui envahissent les réseaux sociaux et ces affirmations péremptoires sur le mode « élus tous pourris et élites stigmatisées »... D'aucuns railleront ces propos et, déjà, sans sourciller égrènent les moments les plus rudes d'un parcours politique, longtemps dévoué à Jacques Chirac. C'est tout juste s'il ne faudrait pas s'excuser, aujourd'hui, d'accorder un peu d'attention aux propos d'un homme de droite qui n'a jamais placé ses désaccords au-dessus des valeurs de la République. Un républicain qui a claqué la porte d'un parti qui n'a plus rien à voir, sous Wauquiez, avec ce qui fut naguère l'UMP, l'Union pour un mouvement populaire. Désormais tenu à un vrai devoir de réserve, dans quelques semaines, au sein du Conseil constitutionnel, il exprimera des points de vue dont on peut penser qu'ils ne seront pas inutiles à un président qui va devoir, justement, ouvrir le chantier des réformes institutionnelles.

Lire la suite

Politique

Bordeaux : les premiers effets de "l'après-Juppé"

Bordeaux 2020

Après l'annonce "surprise" d'Alain Juppé de son départ de la mairie et de la métropole de Bordeaux pour un siège au Conseil constitutionnel suite à une nomination par Richard Ferrand, les rangs politiques commencent à bouger. En à peine 24 heures, on a appris que deux "monsieur finance" locaux, Nicolas Florian et Patrick Bobet, avaient été désignés par leur majorité comme candidats pour succéder à Alain Juppé à la ville et à la métropole. La dauphine du maire de Bordeaux, Virginie Calmels, a de son côté annoncé prendre quelques distances avec la vie politique locale... Point d'étape.

Lire la suite

Mais aussi

Culture

Jason Steinhauer, l'histoire contre les "fake news"

Jason Steinhauer

Le 13 février, l’historien américain Jason Steinhauer était présent à Sciences Po Bordeaux dans le cadre d’une conférence sur les « fake news » et la « fake history », l’histoire erronée. Directeur du centre de recherche Lepage en Pennsylvanie, il cherche à comprendre ce qui amène à la multiplication de ces fausses nouvelles et leur impact sur l’histoire.

Lire la suite

Mais aussi

Saveur

Bordeaux fête le chocolat au Jardin botanique

Sculptures en Chocolat réalisées par Caroline

Jusqu’au 17 février, Bordeaux célèbre le chocolat au Jardin botanique de Bordeaux Bastide. Un concours de sculptures en chocolat avec pour thème les légumes du potager, des démonstrations et des ateliers pour enfants et adultes y sont organisés en collaboration avec la Fédération Autonome des Métiers Gourmands (FAMG).

Lire la suite

Mais aussi

Economie

Economie : une conjoncture 2019 favorable en Charente-Maritime

De gauche à droite, au premier rang : Yann Rivière, Simone Kamycki et Hervé Fauchet

« Optimistes », les différents représentants du monde économiques le sont pour qualifier la conjoncture économique 2019, en regard notamment de l’année 2018. « C’est la première fois depuis plusieurs années qu’on voit des évolutions positives à tous les niveaux, même si l’activité a marqué le pas à la fin de l’année 2018, avec les manifestations », analyse Simone Kamycki, la directrice de la Banque de France de la Charente-Maritime.

Lire la suite

Mais aussi

Société

Les « Vieux » de l’EHPAD Belle-Croix à Floirac

Projet de documentaire "Vieux" à l'EHPAD Belle-Croix à Floirac

Élise Sintot, diplômée de l’université Bordeaux Montaigne en réalisation documentaire, a choisi l’EHPAD Belle-Croix de Floirac pour tourner son premier film « Vieux ». Pitché au Fipadoc en janvier dernier, elle a retenu l’attention des producteurs avec son projet atypique. Elle espère commencer rapidement le tournage pour mettre en lumière ceux qu’elle a côtoyés pendant plusieurs mois en tant qu’animatrice. Un documentaire pour casser les clichés et préjugés autour des établissements pour personnes âgées.

Lire la suite

Mais aussi

Environnement

Le Parc Marin lance une campagne d'observation aérienne

Les trois scientifiques de Pelagis et leur pilote

C’est une des premières actions concrètes figurant au plan de gestion du Parc naturel marin de l’estuaire de la Gironde et de la mer des pertuis, acté en juin dernier. Le Parc s’est associé à l’observatoire Pelagis (CNRS/Université de La Rochelle) pour mener une campagne de survol aérien permettant à la fois de recenser les oiseaux et les mammifères marins mais aussi le trafic maritime et les macro-déchets flottant au large.

Lire la suite

Mais aussi

Agriculture

Installation agricole. Les Pyrénées-Atlantiques gardent la dynamique

La filière ovine continue d'attirer les jeunes agriculteurs puisqu'en 2018, elle compte encore une fois le plus grand nombre d'installations dans les Pyrénées-Atlantiques

Ce début février, le comité d’orientation transmission installation de la chambre d’agriculture des Pyrénées-Atlantiques a donné les grandes tendances de l’installation agricole sur 2018. Avec 102 dossiers de demandes d’aides publiques à l’installation examinés par la DDTM, les Pyrénées-Atlantiques restent cette année encore sur le podium des départements qui installent le plus d’agriculteurs. Focus sur les chiffres de 2018.

Lire la suite

Mais aussi

Métropole

Les jeunes Mérignacais à l’heure de l’orientation

Forum des Métiers des Jeunes Mérignacais

Ils étaient près de 600 jeunes Mérignacais réunis le 12 février au Pin Galant pour discuter orientation auprès de professionnels. Dans le cadre du Forum des Métiers des Jeunes Mérignacais (FMJM), ils ont pu rencontrer des personnes aux parcours divers parmi tous les corps de métiers. À l’heure de la réforme du lycée, où la plupart est un peu perdue, ce forum était l’occasion de découvrir des métiers parfois méconnus à cet âge.

Lire la suite

Mais aussi


En Bref...

Le 17/02/19 | L'actualité du Polar à La Machine à Lire le 22 février
Le 16/02/19 | Landes : le Département refuse la carte scolaire
Le 16/02/19 | La mort de Gérard Vandenbroucke
Le 16/02/19 | Gilets Jaunes : la Région intervient
Le 15/02/19 | Royan : imaginez la plage du futur !