Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

22/10/19 : La ville de Bordeaux a lancé une consultation en ligne pour déterminer quel équipement public de la ville pourrait porter le nom de Jacques Chirac. Le Parc des Expositions, la Bibliothèque Médiadeck ou "un autre lieu" sont les trois propositions énoncées.

21/10/19 : Fermée en septembre 2018 suite à des inondations survenues durant l’été, la médiathèque de Gan (64) rouvre dans des locaux provisoires de 150 m2, rue du Bel Air, près du centre de loisirs, le mardi 22 octobre à 14h.

19/10/19 : Trafic SNCF toujours perturbé en Nouvelle-Aquitaine à la fois sur le service OUIGO et sur les TER à la suite du mouvement national de "droit de retrait" suite à un accident. "un détournement du droit de retrait à l'impact inacceptable" pour E. Philippe

18/10/19 : Ce 18 octobre, environ 250 retraités agricoles ont manifesté devant la préfecture de Dordogne. Le montant moyen des pensions des 25 612 retraités agricoles périgourdins est de 447 euros par mois. Ils revendiquent une retraite à 85% du SMIC.

18/10/19 : Les 8, 9 et 10 novembre prochains aura lieu la 14ème édition du salon de l’agriculture paysanne et durable Lurrama à la Halle d’Iraty de Biarritz. Cette année, la thématique sera une reprise de la formule de Flow Food, "Le climat, c'est la vie".

15/10/19 : Nouveau passage du Tour de France en Béarn l'été prochain! A noter dans les agendas, l'étape Pau-Laruns le dimanche 5 juillet 2020, avec au menu les cols de la Hourcère (1440m), du Soudet (1540 m), d'Ichère (674 m) et de Marie-Blanque (1035 m).

15/10/19 : Tour de France : c'est officiel, la Charente-Maritime accueillera une journée de repos à l'Île d'Oléron, l'Île de Ré et Châtelaillon-Plage seront villes étapes du Tour de France 2020.

15/10/19 : La ville de La Rochelle a à son tour pris un arrêté contre l'épandages de pesticides. Le maire promet d'accompagner vers la sortie des intrants celle des deux exploitations sur la commune n'étant pas biologique.

08/10/19 : Niort: Le réaménagement du boulevard Main, entre le Moulin du Roc et le quai Métayer, a débuté en janvier. A partir du 21/10, la voie qui longe le port Boinot sera définitivement fermée aux véhicules et la circulation basculée sur la nouvelle voie.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 23/10/19 | Pau: Focus sur l'animation handicap du Concours complet 5*

    Lire

    Dans le cadre du Concours Complet International 5 étoiles de Pau, une animation «Découverte du cheval» est proposée les 25 et 26 octobre aux personnes handicapées, adultes et enfants. Cette animation, proposée par les Ateliers de la Cavale, s'organise autour de 3 ateliers: le pansage, le travail du pied et une balade en calèche (adaptée pour l'accueil d'une personne en fauteuil roulant). Cette animation d'une heure permet l'accueil de 6 personnes pouvant chacune participer aux 3 ateliers. Inscription uniquement par mail mission.handicap@ville-pau.fr. Rappel : l'entrée est gratuite le vendredi, payante le samedi.

  • 23/10/19 | L'Entre-deux-Mers interroge sa ruralité

    Lire

    Du vendredi 25 au dimanche 27 octobre prochain, le Comité de Liaison de l'Entre-Deux-Mers (CLEM) organise un colloque autour de "l'histoire des relations du Cadillacais et du Podensacais avec Bordeaux". Y seront notamment abordés les thèmes de la ruralité et de l'effet de la métropolisation sur ce territoire viticole et le projet de labellisation "Pays d'Art de d'Histoire" porté par plusieurs communautés de communes de Sud-Gironde. Les débats se tiendront à Rions (le 25 octobre), à Sainte-Croix-du-Mont le 26 et à Cadillac le 27. Plus d'infos au 05 56 84 45 75.

  • 23/10/19 | Charente-Maritime : une soixantaine d'agriculteurs mobilisés

    Lire

    Une soixantaine d'agriculteurs ont répondu à l'appel à mobilisation de la FNSEA 17 ce 22 octobre. Ils sont allés jusqu'à la station d'épuration de La Rochelle chercher des boues, qu'ils sont ensuite allés épandre devant la mairie de Chambon, dont le maire fait partie du mouvement des "pisseurs de glyphosates". Une trentaine d'entre eux sont ensuite allés poser des banderoles et distribuer des tracts au rond-point à l'entrée de Rochefort.

  • 22/10/19 | Ford signe la revitalisation du site de Blanquefort

    Lire

    Lors d'un nouveau comité de suivi qui s'est tenu ce lundi 21 octobre, le protocole d'accord pour la revitalisation du site de l'ancienne usine Ford à Blanquefort a officiellement été signé par le constructeur. Ce dernier s'engage à injecter 18 millions d'euros dans cette opération, dont quatre millions pour céder certains terrains à Bordeaux Métropole. Ford s'est également engagé à dépolluer le site d'ici 2024. D'anciens salariés de l'usine se sont rassemblés devant la préfecture de Bordeaux à l'appel de la CGT. Pour cibler où seront injectés les 14 millions restants, une nouvelle réunion doit se tenir en novembre.

  • 22/10/19 | Un escape game d'horreur à Bordeaux !

    Lire

    Le frisson pour aider (ou pas) à la réflexion. Closed Escape Game a ouvert dans le Parc d'Activités du Grand Stade (Tram B arrêt Berges de la Garonne) le 06 juin dernier. Deux parcours d'horreur pour 2 à 5 personnes sont proposés, avec pour chacun une immersion dans le frisson garantie. Par sécurité pour les joueurs, les parcours sont déconseillés aux personnes sensibles et aux femmes enceintes. Les joueurs peuvent également abandonner en cours de parcours. Depuis l'ouverture, 63 abandons ont été comptabilisés.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Politique | 82 nouveaux sites mobiles en Nouvelle Aquitaine grâce au dispositif Couverture Ciblée

03/03/2019 | 82 sites mobiles vont être construits en Nouvelle-Aquitaine dans le cadre du dispositif Couverture Ciblée afin de pouvoir « offrir un service de téléphonie mobile 4G de qualité » à une grande partie du territoire.

Carte de la Nouvelle-Aquitaine du dispositif Couverture Ciblée

Un accord historique a été signé, en janvier 2018, pour fournir une meilleure couverture mobile 4G dans des zones non ou mal couvertes en France. Suite à cet accord passé entre le Gouvernement, l’Arcep et les opérateurs mobiles, 600 nouveaux sites ont été identifiés et priorisés. 82 d’entre eux seront prochainement construits par les opérateurs en Nouvelle Aquitaine.

En janvier 2018, le Gouvernement, l’Arcep (Autorité de régulation des communications électroniques et des postes), les collectivités territoriales, les associations de collectivités et les opérateurs mobiles sont parvenus à un accord. Tous oeuvrent pour “généraliser la couverture mobile des territoires et permettre l’usage d’une 4G de qualité”. Grâce au travail d’identification des équipes-projets locales, le Gouvernement a arrêté une liste de 600 nouveaux sites sur l'ensemble du territoire français dont 82 en Nouvelle Aquitaine, afin de répondre de manière ciblée et adaptée aux attentes des citoyens. Ces sites mobiles, qui font l’objet de deux arrêtés ministériels (arrêté du 4 juillet et du 21 décembre 2018 - JOFR), seront construits par les quatre opérateurs actifs en France. L’objectif à long terme serait d’identifier de 600 à 800 sites mobiles par an.

Un accord historique sur le mobile

L’État français a, pour la première fois, décidé de prioriser l’aménagement du territoire dans les critères d’attribution des fréquences mobiles, sachant que les autorisations précédemment accordées aux différents opérateurs arrivaient à échéance. Cet accord va, sans nul doute, mener à une amélioration qualitative et à une extension du réseau mobile. Il importait, en effet, d’agir localement et de fournir une couverture mobile à des zones qui, pour certaines, n’étaient pas ou peu desservies. Avec ces 600 nouveaux sites identifiés, c’est trois fois plus que les années précédentes.

Généraliser la couverture mobile de qualité

Grâce au travail de négociation entre le Gouvernement et l’Arcep, des engagements importants ont été obtenus de la part des quatre opérateurs de réseaux mobiles que sont Bouygues Télécom, Free, Orange et SFR. Ces derniers ont ainsi pris 5 engagements : étendre la réception en 4G sur le réseau mobile existant (10 000 communes concernées), améliorer la couverture des axes de transport (55 000 km d’axes routiers prioritaires à couvrir d’ici à 2020 et 23 000 km d’axes ferrés régionaux à couvrir d’ici à 2025), généraliser la couverture mobile à l’intérieur des bâtiments, proposer une offre de 4G fixe dans les zones où les débits Internet fixe ne sont pas satisfaisants et assurer une couverture mobile de qualité dans les zones non ou mal couvertes grâce à la construction de 5 000 sites mobiles.

Les objectifs du gouvernement sont également de garantir un haut débit (>8 Mbit/s) d’ici un an et d’équiper, d’ici 2022, le territoire, en infrastructures numériques de pointe permettant un accès à très haut débit (>30 Mbit/s). En mobilisant les acteurs privés et publics, des solutions ont ainsi été trouvées pour couvrir l’intégralité du territoire. Les opérateurs privés se sont engagés à couvrir les territoires urbains (60% des logements et locaux professionnels) ainsi que le déploiement du réseau. Quant aux collectivités territoriales, elles s’engagent à couvrir les territoires ruraux (40% des logements et locaux professionnels) avec le soutien de l’État et de l’Union Européenne. Pour ce faire, elles contractualisent également des partenariats avec les opérateurs télécoms. L’Arcep, qui dispose d’un pouvoir de sanction en cas de non-respect aux obligations, s’assurera de la bonne exécution et de la mise en œuvre de ce changement par les opérateurs. 64 équipes-projets locales, constituées à l’échelle départementale ou pluri-départementale et composées de la Préfecture, du Conseil départemental, de la SGAR, d’associations de collectivités territoriales porteurs de projets des réseaux d’initiative publique du Plan France Très Haut Débit, sont donc missionnées pour accélérer le déploiement des sites mobiles sur leur territoire respectif. Elles doivent pour cela identifier et prioriser les zones à couvrir et faciliter l’excécution des déploiements par les opérateurs, notamment au niveau des autorisations d’urbanisme ou de la viabilisation des terrains.

82 sites mobiles en Nouvelle Aquitaine

Parmi les 600 nouveaux sites qui ont été identifiés et priorisés, 82 sont situés en Nouvelle Aquitaine. Les opérateurs doivent désormais contacter les collectivités territoriales concernées pour prévoir les installations et les équipements nécessaires pour un service de téléphonie mobile 4G, et ce, dans les 24 prochains mois.

Vendredi 18 janvier 2019, la Mission France Mobile qui dépend de l’Agence du Numérique pilote, a organisé une réunion en présence de tous les partenaires. Il s’agit là du premier point d’étape entre tous les acteurs de ce dispositif que ce soit le Gouvernement, l’Arcep, les opérateurs mobiles, les équipes-projets locales et les associations de collectivités territoriales. Etablir le bilan de la première année d’exécution, faire le point sur les anciens programmes de couverture mobile, partager les bonnes pratiques, répondre aux questions et échanger sur les prochaines étapes à venir, avec notamment au premier trimestre 2019 l’engagement d’un projet d’arrêté identifiant la première vague de sites mobiles à construire pour l’année en cours, tels sont les points qui ont été abordés. 

Les communes concernées par département :

Charente :

Zone touristique du lac de Lavaud et Camping des lacs et Centre équestre du barrage de Lavaud (Pressignac)

Lignières-Sonneville et Ambleville

Village Gaulois de Coriobana (Esse)

Centre Départemental du Chambon et Camping du Chambon (Eymouthiers)

Parzac

Ventouse

Charente- maritime :

Saint-Froult

Bussac Foret; Chatenet; Corignac; Jussas; Montendre; Pommiers Moulons; Sousmoulins

Creuse :

Ars

Azat-Châtenet

Néoux

Peyrabout

Saint-Dizier-La-Tour

Saint-Martin-Château

Saint-Silvain-Montaigut

Sannat

Savennes

La Cellette

Faux-Mazuras

Chard; Dontreix; Lious Les Monges; Les Mars;

Franseches

St Pardoux Morterolles

Royère De Vassivière

Saint Dizier Les Domaines

Cressat

Deux-Sevres :

La Couarde; Exoudun

Dordogne :

Grand-Brassac

Site Touristique Du Périgord Noir

Abbaye et Site Touristique de Saint-Amand-De-Coly

Site Touristique De Veyrines De Domme

Antonne-Et-Trigonant

Sadillac; Sngleyrac

Milhac De Nontron; Saint Jory De Chalais; Saint Martin De Fressengeas; Saint Saud Lacoussiere

Javerlhac et La Chapelle Saint Robert

Gironde :

Saint-Ferme

Les Lèves-et-Thoumeyragues

Leogeats

Hourtin; Saint Laurent Medoc

Haute-Vienne :

Les Salles-Lavauguyon

Saut De La Brame

Bujaleuf

Cieux

Lot-Et- Garonne :

Bajamont

Beauville

Cours

Engayrac

Grayssas

Madaillan

Montaut

Sauméjan

Pyrénées- Atlantiques :

Aast

Angous

Arrast-Larrebieu

Bassillon-Vauzé

Cadillon

Espéchède

La Bastide-Clairence

L'hôpital-D'orion

Lourenties

Lucq-De-Béarn

Méharin

Ogenne-Camptort

Esquiule

Ayherre; Hasparren; Isturits; La Bastide Clairence; Luxesumberraute; Oregue

Vienne :

Village de Mauprévoir

Domaine de Roiffé

Vallée des Singes

Alizé Sibella
Par Alizé Sibella

Crédit Photo : L'agence du Numérique

Partager sur Facebook
Vu par vous
3988
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Politique
Politique
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 25 + 16 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !