Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

21/02/18 : Charente-Maritime: Dominique Bussereau a annoncé sur twitter qu'il quittait Les Républicains. "Je reste attaché aux militants, aux amis. Le faux pas grave d'un chef ne me permet pas de rester dans l'équipe du chef",s'est-il justifié sur Public Sénat.

20/02/18 : Pont d'Aquitaine fermé et la section de la rocade A630 comprise entre les échangeurs 2 (Lormont - Croix Rouge) et 4 (Bordeaux – Labarde), les nuits du mercredi 21 février à 21h00 au jeudi 22 à 6h00 et du 22 à 21h00 au 23 février 6h00

16/02/18 : Suite au décès de Joan Taris, les élus MoDem & Apparentés du Conseil régional néo-aquitain ont choisi Pascale Requenna, tête de liste du département des Landes lors des élections régionales de 2015, pour incarner la Présidence de leur groupe.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 21/02/18 | Du mouvement au sein de la Gauche régionale

    Lire

    Des élus du conseil régional ayant quitté le groupe (et le parti) socialiste en début d'année (dont son ex-président Stéphane Delpeyrat-Vincent) un nouveau groupe annonce sa création au sein de l'assemblée régionale : le « Groupe Génération.s », issu du mouvement de Benoît Hamon. Créer par Naïma Charaï, Stéphane Delpeyrat-Vincent, Mathieu Bergé et William Jacquillard, il ambitionne "d'alimenter la Gauche d’idées nouvelles en adéquation avec les valeurs que nous avons toujours portées, notamment au sein de l’assemblée régionale, dans la perspective de la voir gagner les prochaines élections régionales de 2021"

  • 20/02/18 | Logement : la flambée bordelaise confirmée

    Lire

    Le nouveau baromètre des prix moyens de l'immobilier dans les villes de plus de 100 000 habitants est riche en enseignements. On y apprend, sans grande surprise, que Bordeaux figure dans le top 3 des dix villes les plus chères de France : 266 124 euros en moyenne (juste derrière Lyon et ses 279 524 euros), soit une hausse de 13,2%. En comparaison, la ville de Toulouse se situe loin derrière en douzième position (175 609 euros). Enfin, le baromètre d'LPI-Se Loger affirme que le prix moyen d'un logement dépasse les 200 000 euros dans sept villes (sur 34) de plus de 100 000 habitants.

  • 19/02/18 | Benoît Simian, député LREM du Médoc défend les petites lignes

    Lire

    Le député du Médoc qui a participé aux travaux du Conseil d’orientation des infrastructures soutient "l'ambition forte du gouvernement pour le service public ferroviaire". "Au sujet des « petites lignes », cela "relève d’une autre démarche et de discussions avec les régions qui sont les premières concernées. Le Gouvernement respectera ses engagements pris dans les CPER pour la rénovation des petites lignes et mènera ces discussions dans le cadre de la préparation des schémas régionaux d’aménagement qui doivent être élaborés d’ici 2019. Supprimer nos petites lignes serait asphyxier nos territoires."

  • 19/02/18 | Angoulême : le trésor réouvert au public

    Lire

    Le trésor de la cathédrale Saint-Pierre d’Angoulême, protégée au titre des Monuments historiques, fermé depuis novembre suite à des actes de vandalisme, rouvre au public ce mardi 20 février. De gros travaux y ont été réalisés afin de restaurer les lieux et sécuriser le site. Le ministère de la Culture a confié la scénographie du trésor de la cathédrale à l’artiste plasticien Jean-Michel Othoniel. Pour découvrir les plus de 200 objets et sculptures liturgiques datant pour la plupart du XIXe siècle, les visites sont assurées sur réservation du mardi au dimanche par les guides de l’association Via Patrimoine.

  • 16/02/18 | Crédit Agricole d'Aquitaine: des assemblées new look

    Lire

    Le Crédit Agricole d'Aquitaine innove à l'occasion de ces assemblées de caisses locales qui se tiennent cette année du 20 février au 23 mars. A Dax le 24 février, Marmande le 3 mars, Aire sur l'Adour le 10 mars les sociétaires pourront rencontrer des associations locales, des intervenants sur le thème de l'emploi et du digital. En outre, avec le souci de "connecter les jeunes aux valeurs du sociétariat" le Crédit Agricole d'Aquitaine lance une "web-série" "Chaque voix compte" interprétée part 8 jeunes recrutés via un casting Facebook : à découvrir sur @caavalefaire

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Politique | Développement économique et solidarités, les bonnes résolutions de Xavier Fortinon, Président du Conseil départemental des Landes

16/01/2018 | Xavier Fortinon, le Président du Conseil départemental des Landes, s'est prêté à l'exercice des vœux. Une première pour le successeur d'Henri Emmanuelli, vers lequel sont allés ses premiers mots.

Xavier Fortinon, président du Conseil départemental des Landes,  a présenté ses voeux lundi 15 janvier 2018

« Il ne s’agit pas de regarder en arrière ou de cultiver l’entre-soi, mais d’en être digne, en maintenant une ambition constante pour l’avenir de notre département et de ses habitants ». Voilà en une phrase, prononcée ce lundi soir à l'occasion de ses vœux aux corps constitués, l'expression de la volonté de de Xavier Fortinon, Président du Conseil départemental des Landes, de poursuivre l'action d'Henri Emmanuelli, dans les domaines « de l'innovation au service des plus modestes », et du développement économique « qui le guidait au dessus de tout ». Dans la même veine que son prédécesseur, Xavier Fortinon ne s'est pas non plus privé de quelques coups de griffe dédiés au Gouvernement.

C'est en se félicitant de l'attractivité du département, mais inquiet d'un chômage toujours à la hausse sur l'année 2017 (20 700 demandeurs d'emploi dans Les Landes) qu'a démarré, lucide, le discours du Président du Conseil départemental. Lucide mais optimiste rappelant le dynamisme de l'économie landaise marquée sur la dernière décennie par une croissance de 20% de son chiffre d'affaires. Une économie au sein de laquelle l'industrie reste "le secteur moteur", le Président citant en exemple les trois acteurs de poid, DRT, Egger et Tembec, présents aussi en exportateurs de leurs savoir-faire. Un dynamisme économique qui devrait se poursuivre en 2018 avec, souligne Xavier Fortinon, « un nouveau plan d'investissement à Gascogne, la modernisation du site de Safran à Tarnos, devenant un site mondial de référence dans le pilotage de la maintenance des turbines d'hélicoptères et, toujours à Tarnos, l'entrée en production du laminoir des Landes ». 300 nouveaux emplois et 60 M€ d'investissement sont en jeu sur ce dernier projet Celsa. « La finalisation du financement est dans le camp du gouvernement, au côté de BPI France et de la Caisse des dépôts. Mais nous ne doutons pas que le Président de la République aura à cœur de tenir l’engagement qu’il avait pris lorsqu’il était ministre de l’Économie… » a glissé le Président du Département.

Emploi: "Le Département au côté des collectivités locales et de la Région"
Si les nouvelles étaient moins bonnes pour le secteur avicole, encore durement frappé en 2017 par la grippe aviaire, Xavier Fortinon a tenu à assurer le « soutien indéfectible du département », tout en félicitant l'engagement des filières pour se prémunir contre une nouvelle épidémie. En matière agricole, 2018 verra poser la première pierre de l'Agrocampus de la technopole Agrolandes à Haut-Mauco, dont le cluster est déjà au travail. Cette année sera aussi marquée par « le lancement d'une action sur le maraîchage », annonce-t-il.
Sur le plan de l'emploi, « si le Département n'a pas de compétence spécifique, rappelle son président, il peut tout de même agir au côté des collectivités locales et de la Région ». Dont acte : « le plan très haut débit va entrer dans sa phase active pour le déploiement de la fibre. » Objectif : 20 000 prises, installées d'ici à 2020, dont Aire-sur-l'Adour et Ychoux seront les premières communes servies. Un investissement total de 180 M€.
Le développement des ZAC sera toujours d'actualité en 2018, assure Xavier Fortinon, et notamment l'emblématique Atlantisud à Saint-Geours-de-Maremne, ou encore la technopole SPL Domolandes autour de la construction durable et du numérique, qui devrait subir « une évolution de sa structure juridique afin de pouvoir exporter ses savoir-faire et garder une longueur d'avance ». Quant à l'économie sociale et solidaire, « source d'emplois durables et non délocalisables », le Département veut poursuivre ici une politique innovante, et notamment « favoriser le développement des tiers lieux ».

"La nécessité de la LGV au Sud de Bordeaux"
Sur le tourisme et le thermalisme, gros morceau de l'économie landaise ; là encore « le département doit continuer à investir, afin notamment de développer l'activité hors saison ». Et, pour exemple, Xavier Fortinon de citer de nouveaux aménagements tels l'hôtel Le Splendid à Dax, le complexe immobilier à dominante golfique à Tosse, ou encore le soutien réaffirmé à la filière surf pour laquelle il ne perd pas de vue l'objectif d'être lieu d'épreuves pour les JO 2024. Devrait également voir le jour cette année, « le développement d'un projet de tourisme gourmand avec les collectivités locales et les chambres consulaires, autour de la création d'une marque de territoire Landes ». En jeu, le maintien des Landes comme première destination touristiques de Nouvelle-Aquitaine.
Enfin, non sans lien avec le développement économique, c'est 23 M€ que le Conseil départemental consacrera en 2018 sur ses routes, annonce Xavier Fortinon. Réaffirmant par la même occasion, sa « volonté que le trafic des poids lourds en transit se reporte sur l'autoroute et sur le rail », il a également enfoncé le clou sur « la nécessité de la LGV au sud de Bordeaux permettant de libérer des sillons pour le fret ferroviaire, notamment vers l'Espagne, et les trains du quotidien ». Un appel de plus au Gouvernement sur le sujet. « Nous attendons une réponse claire de sa part, mais nous ne voyons rien venir d'encourageant...».

"Remettre de la solidarité au cœur du projet politique"

Sur le plan social, constatant que « la réussite des premiers de cordées n'a pas entraîné une amélioration des conditions des plus faibles », et après plusieurs critiques fermes de l'action gouvernementale tant sur la fiscalité, que sur sa politique de logement social et des APL, sur le calcul de la compensation de la taxe d'habitation, ou encore sur les règles à revoir sur les conditions d'accueil et de prises en charge des mineurs isolés (200 dans les Landes), Xavier Fortinon s'est engagé dans une véritable profession de foi qu'Henri Emmanuelli n'aurait pas reniée : « Il est de notre devoir de remettre de la solidarité au cœur du projet politique et le Département va s'y employer ».
Preuve de cette conviction il cite, en vrac, des mesures de soutien aux familles, ou encore plusieurs mesures spécifiques aux jeunes, comme l'aide au permis de conduire en échange d'un bénévolat citoyen. Solidarité aussi autour de l'éducation et de la santé, évoquant pour cette année, "la requalification du collège de Capbreton", ou "les travaux du futur collège d'Angresse" avant de terminer sur l'accompagnement des aînés au mieux vieillir. Au programme en 2018, la poursuite de l'expérimentation innovante avec La Poste sur le maintien des personnes âgées à domicile grâce au numérique, ainsi que la pose de la première pierre du village Alzheimer de Dax dont l'ouverture est prévue en 2019.

Solène Méric
Par Solène Méric

Crédit Photo : Aqui.fr

Partager sur Facebook
Vu par vous
8454
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Politique
Politique
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 24 + 8 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !