Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

15/08/18 : Charente: 6 communes viennent d'être reconnues en état de catastrophe naturelle, suite à des mouvements de terrains liés à la sécheresse, survenue entre janvier et juin 2017. Il s'agit de Balzac, Chalais, La Couronne, Fouquebrune, Linars et Nabinaud.

06/08/18 : Dominique Laurent, sous préfète de Bergerac depuis quatre ans, vient d'être nommée à ce même poste à Guingamp (22). Stéphanie Monteuil, sous préfète de Saint-Jean-d'Angely (17) lui succède et prendra ses fonctions le 27 août.

06/08/18 : Jean-Philippe Dargent vient d'être nommé sous-préêfet de Lesparre-Médoc en remplacement de Claude Gobin. Il est actuellement directeur à la citoyenneté, de la légalité et du développement territorial à la préfecture des Pyrénées-Atlantiques.

04/08/18 : Le meeting aérien de Belvès(24), le 15 août, est maintenu. L’Aéroclub Belvès Périgord a pris la décision de ne pas annuler la manifestation, suite au décès de son président. Lundi Alain Valleron a trouvé la mort dans le crash du Cessna qu’il pilotait.

03/08/18 : Jean-Philippe DARGENT nommé le 31 juillet sous-préfet de Lesparre-Médoc prendra ses fonctions le 3 septembre. Il était directeur de la citoyenneté, de la légalité et du développement territorial à la préfecture des Pyrénées-Atlantiques (64)

03/08/18 : Renforcement des mesures de limitation de prélèvements d’eau dans le 47 sur les cours d’eau non réalimentés. Ces restrictions impactent environ 2% de la surface agricole irriguée, 95% des surfaces irriguées bénéficiant de ressources en eau sécurisées

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 19/08/18 | La mobilité durable s'expose à Irun

    Lire

    Le Parc d’Expositions Ficoba à Irun, au Cœur de l’Eurorégion Euskadi-Navarre-Aquitaine, accueillera les 27 et 28 novembre le salon Go Mobility, la 1ère exposition industrielle du Sud de l’Europe sur la mobilité durable. Point de rencontre des professionnels, des territoires et des entreprises consacrées au secteur de la mobilité durable et au stockage d’énergie, il vise à encourager les échanges à forte valeur ajoutée et favoriser les projets innovants et la transformation industrielle du territoire. Au menu : une zone d’exposition, des conférences et tables rondes et une zone de test.l*

  • 18/08/18 | Jürgen Essel en concert à La Réole

    Lire

    Privilège pour La Réole qui accueille le 26 août à 16h l'organiste allemand de renommée internationale Jürgen Essel en résidence dans le Réolais. Accueilli par les Amis de l’Orgue de La Réole l'organiste donnera un concert exceptionnel. Jürgen Essel est organiste, compositeur et enseignant à la prestigieuse école de Stuttgart. Interprète et improvisateur son répertoire s’étend de la musique ancienne jusqu’à la création de musique contemporaine. A son actif vingt enregistrements sur CD et des productions conjointes avec de grandes chaînes de radio (Entrée:libre participation) www.orgueslareole.com

  • 18/08/18 | Charente-Maritime : 7 communes reconnues en état de catastrophe naturelle

    Lire

    Suite aux fortes pluies du premier semestre 2018, l'Etat a reconnu 7 communes sinistrées en état de catastrophe naturelle - pour inondations et coulées de boues - publié au Journal Officiel du 15 août 2018 : Fléac-sur-Seugne, Pons, Bazauges, Chaillevette, Champagne, Léoville, Saint-Seurin-de-Palenne. Les sinistrés disposent d’un délai de 10 jours, à compter du 15 août 2018, date de publication de l’arrêté, pour déposer un état estimatif de leurs pertes auprès de leur compagnie d’assurance.

  • 16/08/18 | Charente : le festival de Confolens fête ses 60 ans

    Lire

    Le festival de danses folkloriques du monde de Confolens attire chaque année 100 000 visiteurs. Débutée le 13 aout, cette 60e édition se déroule jusqu'au 19 inclus, avec de nombreux spectacles costumés mais aussi des ateliers de danse ouvert au public. Parmi les pays les plus représentés cette année : la République Dominicaine, le Brésil, le Pérou, la Bolivie, la Moldavie et le Botswana. Onze groupes de nationalités différentes se produiront le dimanche soir pour la soirée de clôture.

  • 15/08/18 | Corrèze: l'agriculture au rdv du numérique

    Lire

    Le 25 août, lors de la 50e édition du Festival de l'élevage de Brive, la Chambre d'agriculture de la Corrèze lance un vaste plan de développement des usages numériques agricoles: AgriNumérik 19. Son objectif: mettre à disposition de tous les agriculteurs volontaires du territoire un smartphone avec des applications et services associés. Une initiative d'ampleur unique en France, sous le regard bienveillant d'Hervé Pillaud, membre du Conseil national du numérique et VP de la Chambre d’agriculture des Pays de la Loire, invité de ce lancement.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Politique | En Dordogne, l'année 2018 ne manquera de débats entre l'Etat et le Département.

16/01/2018 | C'est le temps des voeux. Vendredi soir, le président du Département et la représentante de l'Etat ont respecté la tradition en présentant des voeux en commun.

Les élèves de bac pro  de Léonard de Vinci  ont ouvert la séance des voeux

En Dordogne, la tradition a été une fois de plus respectée : Anne-Gaëlle Baudouin Clerc, préfète de la Dordogne et Germinal Peiro, le président du Conseil départemental ont présenté leur voeux au cours d'une cérémonie commune. Avoir évoqué les réussites de l'an dernier, dont Lascaux, Germinal Peiro a insisté sur les dépenses qui reviennent à la solidarité nationale (personnes âgées et handicapés, accueil des mineurs isolés). La préfète a développé les aspects sécurité, l'économie et la nécessité de travailler main dans la main avec les collectivités dont le conseil départemental.

Une fois n'est pas coutume, la traditionnelle cérémonie des voeux commune au Département et à la représentante de l'Etat a débuté par une véritable bouffée d'oxygène, placée sous le signe de la jeunesse. Ce sont les élèves de  section théâtre du lycée professionnel de Léonard de Vinci de Périgueux, qui ont ouvert le bal. Elèves de bac pro, ils ont proposé un sketch plein d'humour sur le thème de la philosophie, évoquant Montaigne et la littérature. Les discours qui allaient suivre étaient des plus classiques avec son lot de satisfescit, de bonnes nouvelles, de petites piques et de condoléances. Certes en 2018, sera vierge de toute consultation électorale et de tout bouleversement territorial. "Il n’en demeure pas moins que les dossiers à traiter seront nombreux, a indiqué Germinal Peiro, rappelant les principaux chantiers lancés par la collectivité et les axes principaux de la politique départementale : poursuite du désenslavement de la Dordogne, notamment par le déploiement de la fibre et les chantiers routiers, le soutien à l'économie, les actions en faveur de la formation et de la jeunesse, le maintien des services de proximité, et la promotion du vivre ensemble. Il n'a pas manqué d'évoquer la situation économique, qui malgré quelques signes positifs, fait l'objet de toute les inquiétudes, avec 21 000 chômeurs et 9000 bénéficiaires du RSA. L'annonce de 95 suppressions d'emplois sur les 152 postes chez Rougié à Sarlat fait craindre le pire pour l'avenir du site. Le président du Département n'a pas manqué de tacler la préfète  sur" le manque de cohérence de l'Etat notamment les dernières décisions concernant le logement vont mettre en péril la capacité d’action des offices publics d’HLM." Il a beaucoup insisté pour que l'Etat prenne à sa charge les dépenses qui lui reviennent et qui concernent la solidarité nationale : allocations d’aide sociale pour les personnes âgées, handicapées ou en situation de précarité, accueil des mineurs étrangers isolés. 

Nécessité de vivre ensemble

Anne-Gaëlle Baudouin Clerc est longuement revenue sur les changements qui ont marqué l'année 2017 : réforme territoriale, nouvelles procédures de délivrance des titres, accompagnement des territoires ruraux avec les contrats de ruralité. Pour cette année 2018, la préfète a souhaité : " Je veux que 2018 soit une année utile, ambitieuse, une année d'engagement et de travail collectifs". Avec, pour l'Etat, trois priorités : répondre aux besoins de sécurité de nos concitoyens ; donner les moyens à la Dordogne de relever les grands défis du présent et de s'inscrire dans l'avenir; approfondir les conditions du vivre ensemble. "Nous nous mobiliserons donc en faveur des entreprises et de l’emploi. Les signaux de reprise économique sont là, dans les statistiques comme dans le ressenti des chefs d’entreprise, mais des coups durs continuent de frapper notre tissu économique local, nous rappelant que la bataille de l’activité et de l’emploi est loin d’être gagnée. Je pense aux salariés de Gascogne à Belvès, mais aussi de Rougié à Sarlat, situation que je continuerai évidemment à suivre de près."
La préfète a reconnu que les changements à venir sont importants, en indiquant que les services de l'Etat les accompagneront. "L'Etat sera à la hauteur de sa mission, je dirais même de son devoir, qui est d’accompagner, d’innover, de faciliter, d’avoir le courage nécessaire face aux difficultés ; mais aussi de protéger, de tisser du lien social, de faire vivre nos valeurs républicaines. Je sais pouvoir compter sur notre volonté collective d’agir, notre capacité à dépasser les clivages, pour donner toute sa place à la Dordogne dans la plus grande région de France". 2018 sera bien une année sans élection mais pas sans débats sur tous les sujets qui préoccupent les Périgourdins. 

Claude-Hélène Yvard
Par Claude-Hélène Yvard

Crédit Photo : Claude Hélène Yvard

Partager sur Facebook
Vu par vous
31508
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Politique
Politique
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 21 + 14 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !