Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

20/08/19 : A Périgueux, Péri meuh, la 3e édition de la fête agricole aura lieu les 20,21 et 22 septembre des allées Tourny à la place Francheville. Elle accueillera de nombreuses animations dont le concours national de la race limousine.

19/08/19 : Angoulême : le réalisateur Claude Lelouch est annoncé au festival du film francophone ce jeudi. Parmi les politiques, François Hollande et Franck Riester sont annoncés dès ce mardi, pour l'ouverture du festival, qui se tient jusqu'à dimanche.

12/08/19 : Essais du Tram D à Bordeaux. Au lieu de 14h c'est en réalité à 17h que les premières rames du tram D ont circulé entre les Quinconces et "Mairie du Bouscat". Ces essais doivent durer trois mois pour une mise en service mi-décembre.

09/08/19 : Saint-Palais-sur-Mer (17) : la plage du Bureau est ponctuellement interdite à la baignade jusqu'à nouvel ordre, pour cause de pollution de l'eau.

02/08/19 : C'est Offenbach, compositeur fétiche de Marc Minkowski, qui ouvrira la saison lyrique de l'Opéra National de Bordeaux avec ses célébrissimes Contes d'Hoffmann. Rendez-vous du 19 septembre au 1er octobre 2019, pour 6 représentations.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 20/08/19 | L'Université d'été du PS revient à La Rochelle

    Lire

    Après trois ans d’absence, l'Université d'Eté du PS fait son retour à La Rochelle. Elle se tiendra à l'espace Encan du 23 au 25 août. Rebaptisée "Campus", elle ambitionne de rassembler tous les partis "alliés" de gauche présents aux élections européennes : Place publique, Nouvelle Donne, le PRG, MDC, PC et UDE. Thème de ces 3 jours : "pour un avenir écologique et social". Les participants seront également invités à faire un "procès de la Ve République" dans un simulacre d'audience judiciaire.

  • 20/08/19 | Musée maritime de La Rochelle : l'Angoumois de retour !

    Lire

    Après sept semaines de restauration, l'Angoumois rejoint la flotte patrimoniale du Musée maritime de La Rochelle. En effet, ce mercredi, le navire, classé monument historique depuis 1993, quittera le Port Atlantique à 18h30, pour aller au Bassin des Chalutiers du Musée. Après l'incendie qui avait détruit l'Angoumois, en 2012, il a fait l'objet de restaurations, dont la dernière cet été. Les travaux ont coûté 187 000 euros, financés à hauteur de 65% par l'État (50%) et le Département (15%).

  • 20/08/19 | Première édition du Raid des forts en Charente Maritime les 11 et 12 octobre

    Lire

    Coproduite par la CCI La Rochelle et l'agence Feeling Event cette première édition du Raid des Forts se déroulera les 11 et 12 octobre en Charente-Maritime. L'aventure sportive inédite est ouverte aux dirigeants et salariés d'entreprises publiques ou privées ainsi qu'au clubs d'entreprises ou aux associations. Objectif: fonder une équipe de quatre personnes pour réaliser 201 kilomètres en deux jours à travers les sites de Marans, l'île de Ré, l'île d'Oléron et de La Rochelle.

  • 20/08/19 | Les Vergers éco-responsables de la Nouvelle-Aquitaine ouvrent leurs portes en septembre

    Lire

    Pour cette 9° édition, les pomiculteurs de l'Association Nationale Pommes Poires ouvrent leurs vergers, labellisés "Vergers éco-responsables", pour permettre au grand public de découvrir comment est cultivé et récolté le fruit préféré des Français : la pomme. Rendez-vous les week-ends des 7-8, 14-15 et 21-22 septembre, pour déceler les secrets de production des pommes, et ceux de son alliée, la biodiversité.

  • 19/08/19 | Christophe Castaner visitera ce mardi le dispositif de sécurité du G7

    Lire

    Christophe Castaner, ministre de l’Intérieur, et Laurent Nunez, secrétaire d’État auprès du ministre de l’Intérieur, visiteront ce mardi après-midi à Biarritz, le poste de commandement interministériel (PCI) en charge de la centralisation des informations durant le sommet du G7 et la coordination des actions prises en vue d’assurer le bon déroulement du sommet. Suivront les postes de commandement de l'aéroport de Biarritz-Pays basque dont le trafic sera exclusivement réservé aux délégations du G7.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Politique | La Rochelle : vote du budget "sobre" sur fond de grogne

30/01/2019 | Le conseil municipal de La Rochelle a acté son budget 2019 sur fonds de contestation d’une opposition visiblement en pré-campagne

Illustration monnaie

« Sobriété ». C’est le mot que le maire de La Rochelle Jean-François Fountaine a utilisé lundi 20 janvier au soir, pour qualifier le budget 2019 de sa Ville. Sobriété qu’il veut à la fois dans le domaine énergétique, avec le programme Citergies (1) qui a déjà permis des réductions de coût en matière d’énergie, mais aussi fiscal. La commune s’est notamment bien désendettée en quelques années, passant de 120,3M€ en 2014 à 90M€ aujourd’hui. Et compte bien poursuivre sur cette voie en 2019.

2019 sera pourtant une année record pour les investissements, qui passent de 52 millions d’euros en 2018 à 62 millions d’euros en 2019, montant le budget général à environ 201 millions d’euros, soit 11,7 millions de plus qu’en 2018. Pour Jean-François Fountaine, c’est l’année de concrétisation de projets longuement mûris, « issus de la réflexion et du débat public », « ce qui va demander un effort d’investissement en plusieurs volets ». Parmi les chantiers d’envergure, il y aura notamment l’achèvement des travaux de restauration de l’hôtel de ville, la poursuite des Programmes d’actions et de préventions des inondations (PAPI) dont le prochain à Port-Neuf, la requalification des quais du vieux port, le réaménagement de la gare et de ses abords, ainsi que du marché central, la construction d’un nouveau centre social ou encore la reconfiguration du port des Minimes avec l’arrivée du groupe Decathlon/Tribord.

Une baisse de 1% de la taxe foncière

Malgré cet effort d’investissement, Jean-François Fountaine entend faire un geste envers ses administrés en multipliant les coups de pouce à la consommation. « Nous sommes une des rares communes à ne pas avoir créé de taxe Gemapi comme la loi nous en laissait la possibilité », a-t-il donné comme exemple.  Suivant les promesses faites durant ses vœux, le montant de l’abonnement aux services de l’eau a également été diminué. Et la taxe sur le foncier bâti baissée de 1%, passant de 33,59% à 33,25%, ce qui reste parmi les taux les plus élevés au niveau national, situés en moyenne autour de 22%. La municipalité fait également un geste en faveur de l’action sociale, avec un budget de 500 000 € dévolus aux centres sociaux, aussi bien pour les rénovations ou créations de bâti que pour le maintien de contrats.

La Ville compte également mettre l’accent sur la propreté en déployant prochainement une « brigade verte » apte à verbaliser notamment les dépôts sauvages d’ordures, un fléau dont La Rochelle a particulièrement souffert cet été. Toujours en vue de favoriser le « bien-être » des Rochelais et « l’attractivité » du centre, la municipalité va bientôt créer un poste de « manager de centre-ville », dont la nouvelle recrue sera chargée de veiller à la fois sur la diversité des commerces et sur un usage quotidien des habitats par de véritables résidents. « Nous ne voulons pas voir des bâtiments entiers être dévolus à la location touristique », s’est justifié le maire, soulignant la dernière victoire de l’agglomération, qui a réussi récemment à récupérer 350 000€ d’équivalents taxe de séjour auprès de la plateforme RBnB.

"Un budget trop dépensier", selon l’opposition

Dans un contexte de pré-campagne municipale prégnant, les deux groupes d’opposition se sont abstenus (9) ou ont voté contre(5) le budget proposé par la majorité. Bruno Léal (goupe droite et centre) a vertement reproché à Jean-François Fountaine « un budget trop dépensié », le taclant notamment sur sa « baisse miscrosopique » de la taxe foncière et ses coups de pouce à la consommation des citoyens. « Votre objectif est de jeter de la poudre de perlimpinpin aux yeux des Rochelais […] en réalité, l’impôt va continuer à augmenter de 1,6% à La Rochelle, comme il n’a cessé d’augmenter de 15% depuis 2014 ». Selon lui, la revalorisation forfaitaire des valeurs locatives, notamment, aurait fait augmenter les impôts, « et ce dans un contexte où l’inflation à été basse et notre population restée stable ». Selon les calculs de l’opposant, « chaque rochelais paye 180€ de plus que la moyenne nationale ». Une analyse que réfute Jean-François Fountaine : « Faites attention, ce n’est pas exact. Nous avons accueilli beaucoup d’entreprises et créé beaucoup de logements ces dernières années. Vos chiffres ne correspondent pas à la réalité », s’est-il défendu sans épiloguer davantage.

 

(*) Citergies : partenariat entre la collectivité et l’Ademe, visant à mettre en œuvre un programme de gestion et d’actions climat-air-énergie, suivi et partiellement financé par l’Ademe. Le programme « territoire littoral urbain zéro carbone » fait par exemple partie des actions à mener dans le cadre du plan Citergies mené par l’agglo et la ville.

Anne-Lise Durif
Par Anne-Lise Durif

Crédit Photo : DR / Pixabay

Partager sur Facebook
Vu par vous
3357
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Politique
Politique
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 23 + 14 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !