Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

13/11/18 : Le pont d'Aquitaine sera fermé à la circulation pour des travaux de maintenance dans les 2 sens de circulation entre les échangeurs 2 et 4a le 14 novembre de 21h jusqu'au 15 6h et le 15 novembre de 21h jusqu'au 16 6h.

13/11/18 : [Rectificatif] Le Parc Marin fait savoir ce soir que contrairement à ce qui a été annoncé à l'issue du vote du Parc Marin le 8 novembre, le grand port de La Rochelle n'avait pas voté pour le projet d'extraction de granulats dans l'estuaire.

12/11/18 : La Rochelle : à partir de lundi prochain, Pierre Thepot succédera à Alain Michel au poste de Directeur Général du Groupe Hospitalier de La Rochelle-Ré-Aunis, des Centres Hospitaliers de Rochefort et de Marennes et de l’EHPAD de Surgères.

09/11/18 : 1ères Assises régionales de lutte contre le gaspillage alimentaire en Nouvelle-Aquitaine, les 13 et 14 novembre au lycée Vaclav-Havel de Bègles portant sur « Alimentons la Transition écologique et solidaire ! »

07/11/18 : Semaine européenne pour l'Emploi des Personnes Handicapées. Table ronde à Bordeaux pour un échange sur le thème de l'inclusion des personnes handicapées le 22 novembre de 9h à 11h30 au Pullman Bordeaux Lac organisée par l'Agefiph

07/11/18 : 17338. C'est le nombre de visiteurs que Cap Sciences à Bordeaux a reçu en 15 jours pendant les vacances de La Toussaint.

07/11/18 : La semaine de la petite enfance, organisée par La Cali du 12 au 17 novembre, dédiée aux enfants/parents porte sur « Aider à grandir les 0 - 4 ans », et a lieu à Izon, St Quentin de Baron, Coutras, Libourne, St Denis de Pile, Nérigean et Génissac.

- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 13/11/18 | Réunions publiques sur les digues de protection dans le Marmandais

    Lire

    Les digues de protection contre les crues de Garonne au cœur de 5 réunions publiques dans l’agglomération du Val de Garonne. Ouvertes au public, elles ont lieu à Marmande, jeudi 15 novembre à 18h30, à Fauguerolles, lundi 19 novembre à 18h30, à Meilhan-sur-Garonne, lundi 26 novembre, à 18h30, à Monheurt, jeudi 29 novembre à 18h30 et à Tonneins, lundi 3 décembre à 18h30.

  • 13/11/18 | Billère: une expo pour les plus petits

    Lire

    Jusqu'au 31 décembre, la médiathèque d'Este à Billère (64) présente "Jouons avec les livres", une exposition pour les tout-petits de l'illustratrice Emilie Vast qui met en scène plantes et animaux, comme autant de personnages venant raconter leurs histoires dans des illustrations stylisées, douces et poétiques. Amoureuse de la nature et inspirée par les arts graphiques du passé, l'univers graphique de l'illustratrice, qui est aussi auteure et plasticienne, joue avec les lignes pures, la couleur en aplat et le contraste. Tout pour plaire aux 3 ans et plus. Entrée libre

  • 13/11/18 | Le campus euro-régional Bordeaux Pays basque récompensé

    Lire

    Le 8 novembre à l’Ambassade d’Espagne à Paris, les Universités de Bordeaux et du Pays Basque ont reçu le Prix Dialogo France pour «leur projet commun de développement d’une communauté euro-régionale de recherche, formation et transfert de connaissance». Leur alliance renforcée depuis 2011 a en effet permis la création de 5 doubles diplômes, l’augmentation de la mobilité étudiante entre Bordeaux et Pays Basque, la délivrance de doctorats en cotutelle, la création de 2 laboratoires transfrontaliers communs et le projet de campus Ocean Experience qui s’appuie sur un cluster de 50 entreprises euro-régionales.

  • 13/11/18 | Vous avez 4 heures

    Lire

    Le 19 novembre, la Communauté de Communes 4B, la ville de Barbezieux-Saint-Hilaire et la CCI Charente organisent « 4 Heures de la transmission-reprise d’entreprise » au Logis de Plaisance à Barbezieux. Au cours cette après-midi,une table ronde sur « les clés d’une transmission d’entreprise réussie » aura lieu à 14h30. S’en suivra des rdv individuels de 20 minutes avec des professionnels tels que des notaires, avocats, experts-comptables... pour toutes les personnes qui souhaitent reprendre une entreprise ou bien transmettre.

  • 12/11/18 | Mérignac: Le stade nautique acté par la Métropole

    Lire

    Après un passage en conseil municipal le 5 novembre, puis un vote le 9 novembre en conseil de Métropole, le projet du futur stade nautique de Mérignac, reconnu d’intérêt métropolitain, est lancé. Ce complexe aquatique, mêlant apprentissage de la nage, loisirs, bien-être, pratique sportive et accueil de compétitions d’envergure grâce à un bassin de 50 m doté de 10 couloirs, répond au besoin de plans d’eau inscrit dans le Plan Piscine élaboré par Bordeaux Métropole en mars 2017. Le coût de la construction sera assuré par Bordeaux Métropole (57%) et Mérignac (43%) pour une livraison prévue à l'été 2022

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Politique | Le Conseil régional veut être acteur de la réforme de l'apprentissage

29/01/2018 | Au moment où la réforme de l'apprentissage fait débat, la Région a réuni ce lundi en Dordogne, tous les acteurs du secteur pour débattre des axes d'évolution.

Les acteurs de l'apprentissage au côté d'Alain Rousset ont signé un manifeste pour la défense de l'apprentissage

Le gouvernement a engagé il y a plusieurs semaines un débat national sur l'apprentissage dont un des objectifs est de changer le regard sur le secteur. Alain Rousset, conscient des inquiétudes que peuvent susciter le projet de réforme en cours de discussion, a rencontré ce lundi matin à Coulouniers Chamiers (24) les acteurs de l'apprentissage régional. La matinée s'est achevée par la signature d'une déclaration commune, qui met en avant le rôle de la Région et le partenariat mené avec les branches professionnelles. Celle-ci sera ensuite adressée au gouvernement.

Existerait -il un modèle néo aquitain de l'apprentissage ? A en croire les dernières statistiques en région Nouvelle Aquitaine, oui. Le nombre d'apprentis est en progression constante sur les dernières années pour atteindre 38 000 apprentis du CAP au niveau ingénieur : + 9 % de contrats signés depuis la rentrée 2015. On dénombre 102 CFA et 375 sites de formation. "Depuis des années, nous travaillons avec les branches professionnelles et les entreprises pour l'élaboration et le suivi des cartes des formations. Nous avons misé sur la proximité et le partenariat, dans une démarche d'aménagement du territoire cohérente et juste, conjurant ainsi le risque de fermeture de certains sites," rappelle Alain Rousset, le président socialiste de la région Nouvelle Aquitaine, en ouverture d'une réunion organisée ce lundi matin à Coulounieix Chamiers (24), avec tous les acteurs du secteur, directeurs de CFA, les présidents des Organismes Gestionnaires des CFA, représentants de chambres consulaires régionales et départementales et les branches professionnelles.

Inquiétudes et incompréhension

La réforme de l'apprentissage, en cours de débat, inquiète. Les Régions pourraient être dépossédées du pilotage du sujet au profit des branches professionnelles avec la crainte que les territoires en souffrent. Elle pourrait conduire à la fermeture de nombreux Centres de formation des apprentis, en particulier dans des territoires ruraux. Au cours de la matinée, les différents intervenants ont rappelé l'action de la région en matière d'apprentissage, qui joue un rôle de pilote. Exemple, sur les trois derniers exercices 118, 6 millions d'euros ont été consacrés à la modernisation et à la réhabilitation de lycées professionnels ou CFA publics ou privés, 100 millions sont prévus pour la période 2018-2020. Les aides régionales concernent aussi les aides à la mobilité, à l'équipement, à l'hébergement des jeunes gens qui s'engagent dans cette voie, sans oublier les campagnes de promotion pour changer l'image de l'apprentissage auprès des jeunes et des familles. Le "modèle Aquitain" fonctionne plutôt bien : 84 % des apprentis obtiennent leur diplôme et 64 % d'entre eux décrochent un emploi dans les sept mois. Alain Rousset dénonce un paraxode dans la construction du projet de réforme. "70 % des apprentis sont embauchés chez des artisans et dans des entreprises de moins de 10 salariés et on veut confier cette réforme à ceux qui ont le moins recours à ce type de contrat pour qu'ils s'approprient le dispositif." Chez les représentants des chambres consulaires, chambres de commerce et chambre de métiers,  ce projet suscite beaucoup d'incompréhension : "cette réforme, on ne la comprend pas. Il faut qu'elle soit co-construite avec les besoins des entreprises," indique Jean-Pierre Gros, président de la CRMA Nouvelle-Aquitaine. Le représentant de l'association régionale des directeurs de CFA dénonce quant à lui "une réforme hors sol," où les CFA ne sont pas conviés dans le débat national, malgré la "volonté de collaborer".

Une voie choisie

Les différents interlocuteurs ont insisté sur le fait que l'apprentissage devait être davantage une voie d'orientation choisie et non pas réservée à des jeunes en échec scolaire.  Jean-Louis Nembrini, le vice président de la Région en charge des lycées et de l'éducation a indiqué, qu'il n'était pas opposé à un abaissement de l'âge d'entrée en apprentissage à condition que le jeune demeure sous statut scolaire. "Les deux voies de formations, initiale et professionnelle, doivent être complémentaires." La carte de l'apprentissage doit favoriser la mixité des parcours et surtout l'ascenseur social.

La matinée s'est clôturée par la signature d'un manifeste pour défendre l'apprentissage. Le texte réaffirme que l'apprentissage est une voie d'excellence et met en lumière une conception partagée. Il revendique  dans le cadre de la réforme à venir, la capacité à poursuivre une action collective avec comme chef de file la Région dans son rôle de régulateur public. "L'apprentissage prend racine dans le territoire régional. La Région doit demeurer le bon niveau de pilotage et d'organisation."

Claude-Hélène Yvard
Par Claude-Hélène Yvard

Crédit Photo : Claude Hélène Yvard

Partager sur Facebook
Vu par vous
28683
Aimé par vous
1 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Politique
Politique
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 15 + 17 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !