Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

23/09/20 : Après consultation du comité d’experts, la préfète des Landes a décidé qu'à compter de ce jour 14h00, la vigilance revient au niveau jaune pour les feux de forêt. Autrement dit une vigilance moyenne, au niveau 2 sur une échelle de 5.

22/09/20 : La Chambre d'agriculture de la Haute-Vienne va engager une procédure pour obtenir le statut de calamité sécheresse en raison du déficit en eau des derniers mois. Les agriculteurs bénéficieraient d’aides pour pallier la baisse de rendement en céréales.

22/09/20 : L'édition 2020 du festival Animasia, prévue les 10 et 11 octobre prochains a finalement été annulée pour respecter les annonces de la Préfecture concernant les nouvelles restrictions sanitaires notamment la réduction de la jauge d'évènements publics.

18/09/20 : L'incendie du 17 septembre en Nord Gironde avait causé l'interruption du trafic sur la LGV Sud Europe Atlantique. Après vérification du bon fonctionnement des installations par Lisea, le trafic a repris très progressivement depuis 16 heures.

17/09/20 : Dans le 47, la fibre optique arrive dans le Pays de Duras. 1ers foyers lot-et-garonnais raccordables début septembre grâce à l’action d’Orange passé avec le Conseil départemental.

17/09/20 : Touchés par la crise liée au Covid, les producteurs de Foie gras ouvrent leurs portes lors des journées du patrimoine (19-20/09). En Lot-et-Garonne, 2 élevages accueillent le public : La Ferme de Souleilles à Frespech et la Ferme de Ramon à Lagarrigue.

16/09/20 : Trois statues de la flèche de Notre-Dame⁩ sont de retour à Paris depuis mardi, plus précisément à la cité de l'architecture. Elles avaient été déplacées dans le cadre de travaux trois jours avant l’incendie pour être restaurées en Dordogne.

10/09/20 : Le Mouvement Européen France - Gironde a tenu son Assemblée Générale début septembre. François Adoue, directeur de l'Observatoire International des Métiers Internet a été élu président de l'association et succède ainsi à Jean-Michel Arrivé.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 24/09/20 | La Nature s’expose à Guéret

    Lire

    Du 22 septembre au 10 octobre, la Ville de Guéret, en partenariat avec l’association Creusographie, propose l’exposition du Concours Photo 2020 au centre culturel Espace Fayolle. Chacun des 23 participants à cette exposition sera récompensé avec une attention particulière. Les 3 premiers se verront remettre officiellement leur lot le 1er octobre prochain, pour des raisons sanitaires.

  • 24/09/20 | Bordeaux : opération de dépistage COVID-19 pour les publics prioritaires

    Lire

    L’ARS Nouvelle-Aquitaine en lien avec la Préfecture de la Gironde, la Mairie et la Métropole de Bordeaux et avec l’appui du CHU de Bordeaux et de la Protection civile, organisent une opération de dépistage gratuit de la COVID-19 Place des Quinconces à Bordeaux du 23 septembre au 30 octobre, de 13h à 17h. Cette opération concerne les personnes présentant des symptômes compatibles avec la Covid-19 munies d’une prescription médicale et celles définies comme contact à risque d’un cas confirmé par l’autorité sanitaire disposant d’un justificatif de l’Assurance maladie.

  • 23/09/20 | EELV appelle aux candidatures pour les cantonales

    Lire

    Ils entendent faire "basculer" la majorité départementale. Les écologistes de Charente-Maritime appellent aujourd'hui à candidature dans les 26 cantons. Un projet commun sera bâti sur des thèmes comme l’eau, de l’agriculture de la conchyliculture ; l’action sociale; le handicap ; l’insertion ; le tourisme durable ; la biodiversité; le transport - ainsi que la création d'emplois utiles et non délocalisables respectueux de la nature et des hommes au service des nouvelles solidarités écologiques.

  • 23/09/20 | Pau et Pays de l'Adour: l'Université labellisée université européenne

    Lire

    L'UPPA est lauréate de l'appel à projet sur les universités européennes et bénéficie du soutien de la commission européenne pour 3 ans, afin de déployer son projet UNITA. Alliant 6 universités de régions pour partie rurales, montagneuses, transfrontières et qui parlent toutes une langue romane, ce projet vise à concevoir un modèle d'université européenne intégrée autour de 3 axes : le patrimoine culturel, l'énergie renouvelable et l'économie circulaire, outre les caractéristiques géographiques et idiomatiques communes.

  • 23/09/20 | La Convention Citoyenne pour le Climat en escale dans le Sud-Gironde

    Lire

    La Députée LREM de la neuvième circonscription de la Gironde Sophie Mette se rendra ce jeudi 24 septembre à Barsac, proche de Cadillac-sur-Garonne, à l'occasion d'ateliers pour la Convention Citoyenne pour le Climat (CCC). Ces ateliers seront articulés autour de cinq thèmes : les mobilités, la consommation, le logement, le travail, l'alimentation. Une partie des propositions de la CCC sera retranscrite puis présentée dans un projet de loi présenté à l'Assemblée Nationale début 2021.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Politique | Le Département de la Dordogne met la main au porte monnaie pour relancer l'économie

20/05/2020 | Germinal Peiro le président du Département de la Dordogne annonce 10 millions € supplémentaires pour soutenir les artisans et le tissu de petites entreprises.

Le chantier du numérique, représente un des plus gros investissement de l'année

A la crise sanitaire du Covid 19, s'est ajoutée pour bon nombre de secteurs économiques, à l'exception de l'agriculture et de l'agroalimentaire qui ont plutôt bien résisté, une crise économique. L'économie de la Dordogne, ce sont majoritairement des TPE et des PME. Elles sont aujourd'hui sont en difficulté, en particulier dans le secteur de l'hôtellerie restauration, le bâtiment et la construction. Le Département lance un plan sauvegarde de l'économie et de l'emploi. Ce mardi matin, Germinal Peiro a fait un état des lieux des budgets mobilisés pour redonner du travail aux entreprises.

Germinal Peiro, le président du Conseil départemental de la Dordogne, l'avait annoncé dès la mi avril, la première priorité est de relancer les chantiers programmés et budgétés par la collectivité. Le Département n’a pas la compétence économique, mais il fait partie des gros donneurs d’ordre.
Dans le domaine du bâtiment, ce sont donc 160 chantiers qui vont être lancés, pour des montants variant de quelques milliers d'euros à 40 000 euros HT, permettant, aux entreprises de toute taille d'y répondre, via des consultations simplifiées.  La collectivité a imaginé un vaste plan de sauvegarde de l'économie avec une enveloppe initiale de 150 millions d'euros, mais le Département souhaite y ajouter dans quelques jours, une enveloppe supplémentaire de 10 millions d'euros.
"Soutenir l'économie, c'est soutenir l'emploi, explique Germinal Peiro, et c'est du même coup amoindrir les dépenses d'aides sociales qui risquent de fortement augmenter dans les prochains mois ".
Ce mardi matin, en conférence de presse, la première non virtuelle, Germinal Peiro a listé des budgets mobilisés par le Département et ses organismes satellites pour redonner rapidement du travail aux entreprises périgourdines. Ainsi, 57,6 millions d’euros sont prévus pour les routes et les bâtiments départementaux comme les collèges (Mussidan, Terrasson et Le Bugue)…Le Conseil départemental travaille à la préparation d'un programme complémentaire de petits chantiers, sur les routes et dans les bâtiments dont la collectivité est propriétaire. Ces travaux seraient plutôt réservés à des petites entreprises artisanales du bâtiment et des travaux publics, très nombreuses en Dordogne : montant prévu 3 millions.  Le programme d’entretien des routes est de 11 millions d’euros. Le chantier de l'extension reconstruction du laboratoire départemental d’analyse et de recherche, situé à Coulounieix-Chamiers, victime d'un grave incendie en décembre 2018, est sur les rails avec une enveloppe de 14 millions d'euros.  Le projet de maison départementale de l’habitat, réunissant tous les organismes spécialisés, avance et sera situé derrière la gare de Périgueux  : ce projet s'élève 14,5 millions d’euros. 

Le numérique, des chantiers colossaux

Le plus gros chantier est celui de la fibre à travers la Dordogne, mené par Périgord numérique, avec 40 millions d’euros cette année, 50 millions en 2021 et 285 millions prévus pour la dernière tranche de 2022 à 2025. Au total, l’investissement de tous les partenaires pour construire le réseau de fibre optique vers chaque foyer coûtera 475 millions d’euros. Ce chantier de la fibre optique offre des perspectives intéressantes de travaux jusqu'en 2025 pour les entreprises du secteur. L’office  départemental Périgord Habitat doit investir 33 millions d’euros dans des chantiers de construction avec un coup de pouce d'un million d'euros du Département afin de réaliser des chantiers d’entretien urgents. Il y a aussi l’aide aux communes de 15 millions d’euros, l’aide à la rénovation de l’habitat privé des propriétaires occupants pour 3 millions d’euros, la participation au fonds de soutien, destiné aux entreprises non éligibles aux aides de la Région et de l'Etat (celles qui n'ont pas de salariés, celles qui ont moins d'un an d'existence) lancé par les chambres consulaires en fléchant les sommes vers un volet social. "Notre préoccupation c'est l'artisanat et les petites entreprises, insiste Germinal Peiro, c'est notre tissu économique local. " Même si la collectivité a réalisé quelques "petites" économies sur ces deux derniers mois, sur le personnel, les déplacements, les fluides des bâtiments, le Département devra faire face à une diminution forte des recettes, notamment sur les droits de mutation ( normalement il s'agit de la dernière année, sauf si la réforme fiscale est abandonnée). Elle redoute par dessus tout, une explosion des dépenses sociales avec une augmentation sensible du nombre de bénéficiaires du revenu de solidarité active, le RSA.
En avril, elles ont augmenté de 5,5 %, avec 9700 allocataires. "Cet été, beaucoup de saisonniers n'auront pas de travail. Pour ceux qui en auront, la saison va débuter bien plus tardivement. Beaucoup sont ceux qui ne pourront pas recharger leurs droits au chômage, faute de durée de contrat suffisante. Nous voulons éviter que de nombreux petits artisans, commerçants mettent la clef sous la porte et se retrouvent sans rien, indique le président Peiro.
La prochaine session du Conseil Départemental devrait avoir lieu les 4 et 5 juin.  Elle pourrait avoir lieu dans la salle de spectacle du centre départemental de la communication, dans le but de respecter la distanciation physique entre les conseillers.

Claude-Hélène Yvard
Par Claude-Hélène Yvard

Crédit Photo : Photo illustration CD 47

Partager sur Facebook
Vu par vous
7770
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Politique
Politique
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 26 + 15 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !