Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

20/08/19 : A Périgueux, Péri meuh, la 3e édition de la fête agricole aura lieu les 20,21 et 22 septembre des allées Tourny à la place Francheville. Elle accueillera de nombreuses animations dont le concours national de la race limousine.

19/08/19 : Angoulême : le réalisateur Claude Lelouch est annoncé au festival du film francophone ce jeudi. Parmi les politiques, François Hollande et Franck Riester sont annoncés dès ce mardi, pour l'ouverture du festival, qui se tient jusqu'à dimanche.

12/08/19 : Essais du Tram D à Bordeaux. Au lieu de 14h c'est en réalité à 17h que les premières rames du tram D ont circulé entre les Quinconces et "Mairie du Bouscat". Ces essais doivent durer trois mois pour une mise en service mi-décembre.

09/08/19 : Saint-Palais-sur-Mer (17) : la plage du Bureau est ponctuellement interdite à la baignade jusqu'à nouvel ordre, pour cause de pollution de l'eau.

02/08/19 : C'est Offenbach, compositeur fétiche de Marc Minkowski, qui ouvrira la saison lyrique de l'Opéra National de Bordeaux avec ses célébrissimes Contes d'Hoffmann. Rendez-vous du 19 septembre au 1er octobre 2019, pour 6 représentations.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 20/08/19 | L'Université d'été du PS revient à La Rochelle

    Lire

    Après trois ans d’absence, l'Université d'Eté du PS fait son retour à La Rochelle. Elle se tiendra à l'espace Encan du 23 au 25 août. Rebaptisée "Campus", elle ambitionne de rassembler tous les partis "alliés" de gauche présents aux élections européennes : Place publique, Nouvelle Donne, le PRG, MDC, PC et UDE. Thème de ces 3 jours : "pour un avenir écologique et social". Les participants seront également invités à faire un "procès de la Ve République" dans un simulacre d'audience judiciaire.

  • 20/08/19 | Musée maritime de La Rochelle : l'Angoumois de retour !

    Lire

    Après sept semaines de restauration, l'Angoumois rejoint la flotte patrimoniale du Musée maritime de La Rochelle. En effet, ce mercredi, le navire, classé monument historique depuis 1993, quittera le Port Atlantique à 18h30, pour aller au Bassin des Chalutiers du Musée. Après l'incendie qui avait détruit l'Angoumois, en 2012, il a fait l'objet de restaurations, dont la dernière cet été. Les travaux ont coûté 187 000 euros, financés à hauteur de 65% par l'État (50%) et le Département (15%).

  • 20/08/19 | Première édition du Raid des forts en Charente Maritime les 11 et 12 octobre

    Lire

    Coproduite par la CCI La Rochelle et l'agence Feeling Event cette première édition du Raid des Forts se déroulera les 11 et 12 octobre en Charente-Maritime. L'aventure sportive inédite est ouverte aux dirigeants et salariés d'entreprises publiques ou privées ainsi qu'au clubs d'entreprises ou aux associations. Objectif: fonder une équipe de quatre personnes pour réaliser 201 kilomètres en deux jours à travers les sites de Marans, l'île de Ré, l'île d'Oléron et de La Rochelle.

  • 20/08/19 | Les Vergers éco-responsables de la Nouvelle-Aquitaine ouvrent leurs portes en septembre

    Lire

    Pour cette 9° édition, les pomiculteurs de l'Association Nationale Pommes Poires ouvrent leurs vergers, labellisés "Vergers éco-responsables", pour permettre au grand public de découvrir comment est cultivé et récolté le fruit préféré des Français : la pomme. Rendez-vous les week-ends des 7-8, 14-15 et 21-22 septembre, pour déceler les secrets de production des pommes, et ceux de son alliée, la biodiversité.

  • 19/08/19 | Christophe Castaner visitera ce mardi le dispositif de sécurité du G7

    Lire

    Christophe Castaner, ministre de l’Intérieur, et Laurent Nunez, secrétaire d’État auprès du ministre de l’Intérieur, visiteront ce mardi après-midi à Biarritz, le poste de commandement interministériel (PCI) en charge de la centralisation des informations durant le sommet du G7 et la coordination des actions prises en vue d’assurer le bon déroulement du sommet. Suivront les postes de commandement de l'aéroport de Biarritz-Pays basque dont le trafic sera exclusivement réservé aux délégations du G7.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Politique | Le Lot-et-Garonne, « un département de proximité »

21/01/2019 | A l’heure des traditionnels vœux de début d’année, Pierre Camani, le président de Lot-et-Garonne met l’accent sur la proximité qu’entretient la collectivité avec les Lot-et-Garonnais…

Pierre Camani président du CD47 (Archives)

« 2019 est l’année de la concrétisation des projets ! », pour Pierre Camani, président du département de Lot-et-Garonne. En effet, cette année, les Lot-et-Garonnais verront progressivement l’avancée du déploiement de la fibre optique, du chantier de Center Parcs, des travaux de la RN21… Malgré des contraintes budgétaires imposées par le gouvernement « le département continue d’investir pour améliorer la qualité de vie des Lot-et-Garonnais »…

@qui ! : A quoi les Lot-et-Garonnais doivent-ils s’attendre en 2019 ?
Pierre Camani :
2019 est une année qui va connaître de belles réalisations. En effet, nous sommes dans une période où les grands projets sur lesquels nous travaillons depuis de nombreuses années sont en train d’aboutir, malgré les difficultés financières et les contraintes budgétaires imposées aux collectivités territoriales dans leur ensemble et aux départements ruraux en particulier. Ainsi, notre département va connaître une année 2019 exceptionnelle en termes d’exécution de projets et de création d’emplois.

@ ! : Quels sont ces projets ?
P. C. :
L’aménagement de la RN21 afin de moderniser cet axe qui va désenclaver le Fumélois-Villeneuvois. Le début des travaux du Center Parcs qui représente 180 millions d’euros de travaux et 300 emplois à la clé pour le Lot-et-Garonne. L’agrandissement de l’Ecole nationale d’administration pénitentiaire (ENAP) sur laquelle l’Etat va investir 60 millions d’euros. Nous avons également un projet extrêmement important de ferme photovoltaïque sur le territoire de la Communauté de communes des Coteaux et Landes de Gascogne. C’est un investissement à plus d’un milliard d’euros qui génèrera plus de 200 emplois pour la maintenance ! Et puis, enfin, un grand dossier structurant que les Lot-et-Garonnais attendent. Le déploiement de la fibre optique. Nous allons la déployer plus rapidement que prévu puisque l’ensemble du département devrait être couvert en 2023 au lieu de 2028. Et donc 2019 sera une année d’accélération du chantier de la fibre optique ! « Cette exaspération, je la partage et je la vis ! » @ ! : Malgré les restrictions budgétaires que rencontrent les départements ruraux comme le Lot-et-Garonne, vous continuez d’investir …
P. C.
 : Nous équilibrons nos budgets, nous faisons les efforts nécessaires pour financer les investissements, car nous sommes une collectivité de proximité qui contribue à améliorer la qualité de vie. J’en veux pour preuve le travail que nous menons avec les associations d’aide à la personne sur le maintien à domicile. C’est le Département qui les finance par le biais de l’APA ! Nous rendons aussi service aux handicapés à travers la prestation de compensation du handicap et puis, dans le domaine de l’insertion, nous développons des politiques innovantes pour faire en sorte que les bénéficiaires du RSA retrouvent un l’emploi grâce notamment à la nouvelle plateforme Job47.

@ ! : En tant que chef de file d’un département rural, comment observez-vous le mouvement social actuel et de quelle manière allez-vous prendre part au Débat national initié par le Président de la République Emmanuel Macron ?
P. C. :
La France traverse une crise exceptionnelle liée à l’exaspération d’une certaine partie de la population. Cette exaspération, je la partage et je la vis en tant que président d’un département rural. Nous évoluons, aujourd’hui, dans une situation que les gouvernements successifs nous ont contraints de vivre en ne remboursant pas les dépenses que nous faisons pour son compte concernant les allocations de solidarité nationale. Ce Débat, la collectivité y participera ! Elle apportera sa contribution ! C’est une opportunité qu’il faut saisir de se rencontrer, de parler, d’échanger surtout afin de faire des propositions pour essayer de sortir de ce contexte qui est négatif pour le pays.

@ ! : Egalement concernant le dossier du barrage de Caussade comment jugez-vous la situation actuelle ?
P.C :
C’est un gâchis énorme ! Ce dossier, nous l’avons soutenu et engagé financièrement. Le recours de France Nature Environnement est venu mettre à bas l’édifice. Je regrette ce recours, car le dossier a été bien travaillé. Cette réalisation est un besoin pour l’agriculture et la biodiversité. Elle aurait joué son rôle de soutien d’étiage. Aussi, je regrette vivement l’attitude de la CR qui, en se mettant dans une situation d’illégalité, compromet la suite de ce projet. Je pense véritablement que si nous nous étions retrouvés autour d’une table nous aurions trouvé une solution pour faire avancer ce projet.

Sybille Rousseau
Par Sybille Rousseau

Crédit Photo : SR

Partager sur Facebook
Vu par vous
2970
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Politique
Politique
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 23 + 14 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !