Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

26/06/19 : Le navigateur Yvan Bourgnon sera présent à la 47e édition du Grand Pavois, qui se tiendra du 18 au 23 septembre à La Rochelle. Il viendra présenter la maquette de son bateau nettoyeur des mers The SeaCleaners et donner une conférence.

25/06/19 : En Dordogne, le niveau 3 alerte canicule a été déclenché qui permet de mettre en œuvre immédiatement des mesures appropriées en vue de protéger les populations. Le pic de chaleur devrait se situer le 27 juin avec des minimales à 21° et des maximales à 41

23/06/19 : Chez les féminines, la belge Nafissatou Thiam remporte le Décastar à Talence. La bordelaise Solene Ndama termine 4° avec 6290 points, elle se qualifie pour les Championnats d'Europe Espoirs, mais échoue à 10 points de la qualification aux mondiaux.

22/06/19 : Au Décastar Talence, ce samedi 22 juin, la Championne Olympique belge Nafissatou Thiam a battu le record du stade de hauteur avec un saut à 2m02, 2ème performance mondiale de l'année, et record du monde de saut en Hauteur lors d'un heptathlon.

21/06/19 : Le 20 juin, Alexandra Siarri adjointe au maire de Bordeaux chargée de la Ville de demain, de la cohésion sociale et territoriale, a été élue présidente nationale de «France Médiation» qui fédère les 75 acteurs publics et privés de la médiation sociale

21/06/19 : Après Bordeaux, Blaye, La Rochelle, Dax et Mont-de-Marsan, Parthenay et Niort testent actuellement une nouvelle ligne de bus (la 12) fonctionnant au biogaz. Le projet est soutenu par la Région.

19/06/19 : L'Hebdomadaire "Le Point" classe en 3ème position parmi les 70 villes les plus attractives de France, Bayonne Anglet et Biarritz sur la Côte basque pour leur dynamisme économique, leur mobilité leur connectivité et la qualité de vie.

19/06/19 : Charentes: selon le BNIC, les dégâts causés par l'épisode orageux de cette nuit ont eu un niveau d'impact limité sur le vignoble, localisés à Salles d'Angles, Sigogne, Angeac-Champagne, St-Martial, Jarnac, Gensac, Genté, Jarnac-Champagne ou Chadenac.

19/06/19 : La Rochelle : dans le cadre de l’approbation du Plan local d'Urbanisme intercommunal, une enquête publique est ouverte jusqu'au 26 juillet, dans 60 permanences réparties dans l'agglomération. Registre en ligne : www.registre-dematerialise.fr/1359.

19/06/19 : En raison d’un changement de programme de dernière minute, la visite de Nicolas Thierry, vice-président en charge de l’environnement et de la biodiversité, à Iraty et à Esterençuby ce jeudi 20 juin est reportée sine die.

18/06/19 : Nathalie Lasserre, première conseillère du corps des tribunaux administratifs et des cours administratives d'appel est nommée sous-préfet de Nontron. Elle remplace Frédéric Roussel, nommé directeur de cabinet à la préfecture du Tarn à Albi.

14/06/19 : La Rochelle : Le Muséum d’Histoire Naturelle s’est vu décerné le Trophée Môm’Art 2018 aujourd'hui. L’association Môm’Art récompense chaque année une institution culturelle qui a signé sa Charte de démarche d’accueil des familles et des enfants.

Arte Flamenco 2019 - du 2 au 6 juillet - Mont de Marsan
- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 26/06/19 | Festival du film d'Angoulême : premières annonces

    Lire

    Avant de dévoiler sa programmation le 9 juillet, le FFA a déjà révélé quelques nouveautés. La place Francis Louvel sera investie pour 2 projections nocturnes en plein air, avec les équipes de films : le 22/08 avec "Jusqu'à la garde" de X.Legrand et le 23 avec "La Chute de l'Empire américain" de D.Arcand. La remise des prix au Grand Théâtre sera désormais retransmise en directe dans les 11 salles du CGR, pour le grand public. Informations pratiques : les projections débutent à la tombée de la nuit.

  • 26/06/19 | La Mairie de Bordeaux déclenche des actions de prévention canicule

    Lire

    En raison des fortes chaleurs, la ville de Bordeaux a déclenché des actions de prévention canicule. 18 000 courriers ont été envoyés aux seniors de +75 ans pour actualiser le registre de vigilance canicule. Dés que Madame la Préfète annoncera le plan canicule, les personnes référencées sur ce registre seront contactées quotidiennement par des bénévoles d'associations partenaires de l'opération Voisins relais. De plus, afin de permettre à tous de profiter d'un peu de fraîcheur, les parcs et jardins resteront ouverts jusqu'à 22h jusqu'au 29 juin.

  • 26/06/19 | Les filets des pêcheurs pros interdits au port de Bayonne

    Lire

    Le tribunal tribunal administratif de Pau a décidé hier d'interdire la pêche aux filets dérivants dans le port de Bayonne. Nous avions évoqué cette manifestation des associations de pêcheurs amateurs de saumon et d'élus béarnais se plaignant que cette pêche à outrance à l'embouchure de l'Adour et dans le port de Bayonne, barre la remontée des saumons. Ils dénonçaient le préjudice subi à leur égard comme au tourisme halieutique, entre autre, dans la région de Navarrenx. Les pêcheurs pros ont six mois pour retirer leurs filets.

  • 25/06/19 | Deux-Sèvres : fermetures des routes niortaises pour travaux

    Lire

    Le Département des Deux-Sèvres va procéder à des travaux d'entretien (fauchage, élagage, voirie) sur le contournement sud de Niort. Les travaux seront réalisés de nuit entre 19 h et 23 h 30 selon les phasages suivant : du 26 au 27 juin entre la route d'Aiffres et la route de Saint-Jean d'Angély ; du 3 au 4 juillet entre la route de Saint-Jean d'Angély et la route de La Rochelle.

  • 24/06/19 | Vienne : la Préfecture au chevet d'Avanton

    Lire

    Après un arrêté interministériel daté du 21 juin 2019, la Préfecture de la Vienne annonce la reconnaissance de l'état de catastrophe naturelle pour Avanton. En effet, la commune a été fortement affectée par la sécheresse de l'été 2017, et la réhydratation des sols a provoqué plusieurs mouvements de terrain. Les sinistrés ont 10 jours à compter de la publication de l'arrêté au Journal officiel pour se manifester dans le cadre d'une indemnisation. Les demandes se font donc jusqu'au 2 juillet.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Politique | Le SRADDET, pour un aménagement efficient en Nouvelle-Aquitaine

02/05/2019 | Réduire les déséquilibres, garantir l’égalité des chances et offrir de nouvelles perspectives de développement et de conditions de vie, tels sont les objectifs du SRADDET…

Alain Rousset président de la Région Nouvelle Aquitaine

Lundi 6 mai, les conseillers régionaux se retrouvent à l’Hôtel de Région à Bordeaux, pour débattre du SRADDET, le Schéma Régional d’Aménagement, de Développement Durable et d’Égalité des Territoires, lors d’une assemblée plénière. Ce Schéma jugé « innovant » par le président de Région Alain Rousset, et « coconstruit » entre les territoires pose le rôle de la Région en qualité de cheffe de file en matière d’aménagement et de développement durable du territoire. Il permet de définir les grandes priorités d’aménagement du territoire régional et d’assurer la cohérence des politiques publiques concernées. « L’objectif est de réduire les déséquilibres, de garantir l’égalité des chances, et d’offrir de nouvelles perspectives de développement et de conditions de vie »…

« Comment je vis demain ? » C’est à cette question que le SRADDET, entendez par Schéma Régional d’Aménagement, de Développement Durable et d’Égalité des Territoires, document qualifié de « colossal » par le CESER (le Conseil économique social et environnemental régional), tente de répondre. Il définit la stratégie d’aménagement et de développement de la région Nouvelle-Aquitaine à horizon 2030 quand la majeure partie des régions de France l’a établi pour 2050. « La Nouvelle-Aquitaine a voulu faire de cet exercice réglementé et inédit une opportunité de construire avec les territoires une stratégie d’aménagement durable et équilibrée. Il détermine le dessein/dessin de la Région sous dix ans », précise, d’entrée de jeu, Alain Rousset, le président de la Région. Ce Schéma est le fruit d’une large concertation auprès des acteurs du territoire entre 2017 et 2018. En tout, 105 réunions thématiques (transport, environnement-déchets, air-climat-énergie, foncier et numérique) se sont tenues pour « coconstruire » ce document.

Le SRADDET pour une Nouvelle-Aquitaine « dynamique, audacieuse et solidaire »
Quatre priorités régionales y sont explicitement posées. Tout d’abord, bien vivre dans les territoires - se former, travailler, se loger, se soigner-, ensuite, lutter contre la déprise et gagner en mobilité - se déplacer facilement et accéder aux services -, puis, consommer autrement - assurer à tous une alimentation saine et durable et produire moins de déchets-, enfin, protéger notre environnement naturel et notre santé en réussissant la transition écologique et énergétique. Trois orientations stratégiques émergent également de ce document. En premier lieu, la transition économique, agricole et alimentaire, par la création d’emplois et d’activités dans les territoires, l’adaptation et la mutation de l’agriculture et grâce à une mobilité facilitée pour « une Nouvelle-Aquitaine dynamique ». En deuxième lieu, une transition énergétique, écologique et climatique, afin de diminuer son empreinte sur l’environnement et faire face aux dérèglements climatiques et développer la production d’énergies renouvelables pour « une Nouvelle-Aquitaine audacieuse ». Enfin, en troisième et dernier lieu, une transition sociale et territoriale, qui revitalise les centres-villes et centres-bourgs, pour contrer la déprise territoriale pour « une Nouvelle-Aquitaine solidaire ».

L’urgence climatique et environnementale
L’un des objectifs énoncés dans ce SRADDET, dans le but de répondre à l’urgence climatique et environnementale, est de diviser par deux la consommation foncière. « Nous allons mettre fin à l’étalement commercial et, du reste, la crise des grandes surfaces va bien nous aider dans ce sens ! », souligne Alain Rousset. La priorité : revitaliser les centres-bourgs « et les maires le veulent ! » Et d’ailleurs en divisant de 50 % l’étalement urbain, d’ici 2030 « nous aurons économisé 4 800 hectares soient la superficie de Bordeaux. » Afin de lutter contre ce phénomène, le SRADDET préconise la reconstruction sur l’existant « reconstruire la ville sur la ville », car en réalité la consommation du foncier ces dernières décennies s’est faite de manière peu dense. Ce constat est donc compatible avec cette volonté de réduire le foncier. Afin de mener à bien cette politique stratégique, la Région mettra en place un accompagnement dans les territoires. « Nous mettrons bien entendu à disposition des collectivités notre ingénierie », assure le président de Région.

Energies renouvelables… les Deux-Sèvres soulagées
Gilbert Favreau, président du Conseil départemental des Deux-Sèvres, se dit soulagé à la lecture du SRADDET.  En effet, ce dernier a présenté récemment auprès du président du Conseil régional le nombre très important d'implantations de parcs éoliens dans le Département et les nuisances pouvant en découler. La carte établie par la DREAL Nouvelle-Aquitaine datée du 15 avril 2019, montre, en effet, que si les Deux-Sèvres et la Vienne sont surdotées en parcs éoliens, le reste de l'Aquitaine en est presque totalement dépourvu. « Cette intervention auprès de l'exécutif régional semble avoir porté ses fruits puisque, dans le rapport d'objectifs de son projet de SRADDET, le Conseil régional rappelle l'inégalité de répartition spatiale des parcs éoliens et préconise le rééquilibrage infrarégional pour capter, évolution technologique aidant, les gisements de vents dits " moyens ". Il considère que c'est au prix d'un rééquilibrage volontariste vers le sud et d'une solidarité avec les territoires infrarégionaux denses en éoliens que nous pourrons atteindre les objectifs 2030 et 2050 en matière de production d'énergies renouvelables. Ce sera donc un soulagement pour les Deux-Sévriens qui estiment que, dans ce domaine, le Département est arrivé à saturation. »

Quelques regrets pour le CESER…
De son côté, le CESER évoque quelques regrets à la lecture de ce document. Pour le Conseil économique social environnemental régional « les objectifs proposés sont placés sur le même plan, sans réelle hiérarchisation. Une priorisation des orientations aurait permis de faire apparaître clairement les choix politiques qui ont présidé à l’élaboration du schéma ». Aussi, il regrette que l’accès au logement ou à un hébergement pour les populations sans logement ou mal logées « ne soit pas un objectif spécifique ». Il aurait souhaité également que ce schéma intègre davantage le caractère limité des ressources. « A l’exception du foncier, qui fait l’objet d’objectifs assez forts, ou encore de la volonté d’un développement de l’économie circulaire, le schéma ne rompt pas véritablement avec le modèle actuel de développement ». Enfin, le CESER aurait aimé que le rôle des acteurs de terrain comme les associations soit mieux reconnu et valorisé. En juillet prochain, il publiera son analyse sur deux axes prioritaires du SRADDET que sont la neutralité carbone et la maîtrise de la consommation d’espace.

Ce Schéma sera donc présenté lundi 6 mai aux conseillers régionaux lors d’une séance plénière. Il sera ensuite soumis aux collectivités notamment puis à une enquête publique. Une fois modifié, il sera de nouveau exposé en assemblée en décembre prochain pour un second vote.

Sybille Rousseau
Par Sybille Rousseau

Crédit Photo : SR

Partager sur Facebook
Vu par vous
3338
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Politique
Politique
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 28 + 12 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !