Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

20/09/19 : Le 22/09 dès 11h, le H14 accueille Cap associations,rdv annuel du monde associatif bordelais auquel participent 327 associations. L'occasion de s’informer, découvrir et essayer des pratiques sportives et culturelles ou s’investir en tant que bénévole.

20/09/19 : Le 24/09 le Centre Commercial Mériadeck reçoit le Forum des Acteurs Associatifs de l’Emploi. Les assos bordelaises liées à l’insertion professionnelle y présentent leurs services d'orientation et accompagnement des personnes en recherche d'emploi

20/09/19 : Le patron bordelais de Keolis, Jean-Pierre Farandou, succèdera à Guillaume Pépy à la tête de la SNCF en janvier. Il a effectué en Gironde une grande partie de sa carrière aux postes de chef de gare, chef de projet TGV ou responsable de la mobilité TER.

19/09/19 : Bordeaux - James Gray, le réalisateur New yorkais de Little Odessa, La nuit nous appartient, Two Lovers ou du récent Ad Astra sera l'invité d'honneur du 8èmé Festival International du Film Indépendant de Bordeaux qui se tient du 15 au 21 octobre 2019

18/09/19 : Bordeaux. Il aura fallu quatre mois pour que le trafic reprenne sur la ligne C du tram entre la Porte de Bourgogne et la gare Saint-Jean après l'incendie du parking Salinières: il est annoncé pour le 28 septembre.

18/09/19 : Mont de Marsan Agglomération recherche des volontaires en Service Civique pour assurer des missions en lien avec la culture, la solidarité, l'environnement et l'éducation. Réunion d'information le 26 septembre à 14h au Bureau Information Jeunesse.

18/09/19 : Le Pont d'Aquitaine sera fermé entre les échangeurs 1 et 5 du 19 septembre 21h au 20 septembre 6h pour des travaux de maintenance et d'entretien.

18/09/19 : Deux-Sèvres : à l'occasion des Journées du patrimoine, le Département ouvre ses portes au public de la Maison du Département, des Archives Départementales et des Tumulus de Bougon. Animations et visites guidées sont au programme.

18/09/19 : Charente-Maritime : le chantier du pont transbordeur de Rochefort ouvre ses portes au public à l’occasion des journées européennes du patrimoine. RDV notamment samedi 21 à 10h pour assister au remontage sur le tablier du premier élément de chariot.

17/09/19 : Dordogne : Frédéric Gojard, 58 ans, conduira la liste du Rassemblement National à Périgueux pour les élections municipales. Cet ancien militaire, aujourd'hui âgé de 58 ans, s'était déjà présenté aux dernières élections européennes.

17/09/19 : Marcel Amont se rend à Bordeaux à la libraire La Machine à Lire jeudi 19 septembre à partir de 18h30 pour évoquer son livre "Les Coulisses de ma vie" aux éditions Flammarion. Il sera le lendemain à l’Espace Culturel de Pau à partir de 18h30.

17/09/19 : Philippe Lambert atteint de la sclérose en plaques, est attendu à Agen mercredi 18 septembre à 16h30 pour une étape dans le cadre de son « Tour de France - défi 3000 km de Philippe Lambert ».

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 20/09/19 | Vienne : un essai clinique "sauvage" interdit

    Lire

    L'agence du médicament (ANSM) a annoncé ce jeudi avoir interdit un "essai clinique sauvage" de molécules aux "effets inconnus" (sous forme de patchs) sur au moins 350 malades de Parkinson et Alzheimer réalisé en partie dans une abbaye de Saint-Benoît, près de Poitiers. L'ANSM a demandé aux participants de ces essais de "ne plus utiliser ces patchs" et de consulter "rapidement un médecin pour réaliser un bilan de santé et s'assurer que la prise en charge de leur maladie est adéquate". L'autorité a également annoncé avoir saisi le pôle santé du Parquet de Paris.

  • 20/09/19 | Ingrandes (86) : 150 emplois sur l’ex-site de la COOP Atlantique

    Lire

    Au micro de France Bleu Poitou, ce mercredi 18 septembre, le président de Grand Châtellerault, Jean-Pierre Abelin a annoncé l’installation par le groupe Emil Frey (premier distributeur automobile en Suisse et propriétaire du site Autosphère) d’une plateforme de voitures d’occasion. Elles seront préparées et remises en état. A la clé 150 emplois sur le site de l’ancienne COOP Atlantique, qui était fermé depuis le début de l’année 2018.

  • 20/09/19 | La Rochelle : le choix du site du nouvel hopital fait débat

    Lire

    Le choix de l'emplacement du nouvel hôpital de La Rochelle a fait débat, lors du conseil d'agglomération du 19 septembre. Plusieurs élus se sont étonnés de ne pas avoir été consultés, estimant que le sujet devrait faire l'objet d'une discussion en conseil communautaire. Or, le futur emplacement sur l'actuel site du Parc des expositions a été décidé puis acté en juillet 2018 par le conseil de surveillance du groupe hospitalier et validé par l'ARS, et n'avait suscité aucune contestation à l'époque.

  • 20/09/19 | Nuit des chercheur.e.s à Limoges

    Lire

    La 15ème Nuit Européenne des Chercheur.e.s se tiendra le 27 septembre. A cette occasion la Maison de l’Europe Limousin propose une exposition « Unis pour la protection de l’eau ! » qui aborde la thématique de l’eau à l’échelle régionale mais aussi européenne. Cette exposition sera complétée par un module d’animation interactif pour permettre à chaque visiteur de se questionner sur les pratiques en matière de protection de l’eau.

  • 20/09/19 | La Rochelle : un grand débat autour de l'acharnement thérapeutique

    Lire

    Depuis janvier 2016, le Centre National des Soins Palliatifs et de la Fin de Vie (CNSPFV), a notamment pour mission d’informer et de communiquer avec le grand public sur la démarche palliative et la fin de vie. Il organise avec le centre hospitalier de La Rochelle un débat public sur le thème "Acharnement thérapeutique ou obstination déraisonnable: où ça commence? Qui en décide? Que dit la loi?", le 25 septembre de 19h à 21h, salle de l'Oratoire à La Rochelle. Entrée libre et sans inscription.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Politique | Les territoires ruraux, une priorité pour la Région !

12/04/2019 | Revitalisation des centres-bourgs, Droit à la Justice, logement des jeunes, rénovation des lignes ferroviaires… au menu de la plénière des conseillers régionaux

Assemblée plénière du Conseil régional de Nouvelle-Aquitaine

« Appréhender les défis des territoires ruraux sur des thématiques originales ». Tel est le dessein de la plénière du Conseil régional de Nouvelle-Aquitaine, en ce vendredi 12 avril, énoncé par Alain Rousset, le président. En effet, au menu de cette session pas moins d’une trentaine de dossiers allant du Droit à la Justice au logement des jeunes en passant par le réseau ferroviaire ou encore la revitalisation des centres-bourgs…

Alain Rousset, le président de la Région, souhaite agir sur les logements et les commerces, prioritairement, pour revitaliser les centres-bourgs. Pour ce faire, « nous allons mettre en place des dispositifs d’accompagnement et d’ingénierie afin que les commerces réouvrent et que les logements soient réhabilités. » Entre 2001 et 2014, à l’échelle nationale, la vacance commerciale des centres-villes est passée de 6,1 % à 10,4 %. « A la Région, nous avons la conviction que les territoires sont l’avenir d’une région dynamique et équilibrée, ils composent la colonne vertébrale par laquelle circule la vitalité de notre région. Le Conseil régional se doit de les accompagner pour garantir des conditions d’accueil et une qualité de vie déterminant leur attractivité », tient à préciser Martine Pinville, conseillère régionale en charge de la revitalisation des centres-bourgs et des centres-villes. L’action de la Région s’effectuera sur trois échelles différentes. Tout d’abord, envers les villes moyennes. Elle apportera son soutien au dispositif gouvernemental « cœur de ville » qui concerne en Nouvelle-Aquitaine 22 villes et agglomérations moyennes dont leur centre présente des phénomènes de dévitalisation. Ensuite, envers les petites villes. Là, la collectivité mettra à disposition de ces communes -une trentaine- son expertise d’ingénierie, accompagnera à la mise en place d’actions collectives et individuelles relatives au commerce et à l’artisanat et de projets innovants. Enfin, envers les bourgs. Le soutien régional s’adressera aux territoires bénéficiaires d’un contrat de cohésion et de dynamisation -une cinquantaine- et se formalisera en accompagnant à la mise en place d’une ingénierie dédiée ainsi que d’un poste de chargé de mission thématique. Ces actions seront engagées sur la base du volontariat des villes et bourgs.

Logement : 8 400 places pour les jeunes
Aussi, toujours dans l’esprit de développer l’attractivité des centres-bourgs, « notre ambition aujourd’hui est de développer une offre locative alternative de qualité destinée aux jeunes dans les territoires éloignés des centres urbains pour une attractivité renouvelée des centres-bourgs et un accès à l’emploi simplifié », souligne Anne Gérard, conseillère régionale en charge de la jeunesse, de la mobilité internationale, du logement des jeunes et de la vie étudiante. Dans cet esprit-là, le Conseil régional a construit un règlement d’intervention sur le logement des jeunes qui vise à créer 8 400 places d’hébergement d’ici à 2030 (3 000 places sont déjà programmées jusqu’en 2020) à loyer maîtrisé pour étudiants et jeunes. Ainsi, la collectivité souhaite améliorer les conditions d’accueil des jeunes en formation, redéployer le dispositif d’hébergement en chambres chez l’habitant comme outil de développement territorial, renforcer la caisse d’avance du premier loyer pour assurer une entrée dans le logement « en toute sérénité » et mettre en place une fondation du logement des jeunes.

Un Plan directeur pour sauver les petites lignes ferroviaires
Autre sujet traité lors de cette session, et non des moindres, le plan d’investissements du réseau ferroviaire à l’horizon 2027 « pour sortir enfin de l’impasse mortifère du réseau ferré régional ». En effet, « l’état du réseau ferroviaire néo-aquitain est aujourd’hui extrêmement dégradé notamment pour les lignes de desserte fine du territoire et les lignes régionales. Face aux urgences en matière de mobilité et à l’enjeu de survie de plusieurs lignes ferroviaires, la situation exige un effort collectif exceptionnel des partenaires concernés que sont l’Etat, la Région, SNCF Réseau et les collectivités. » Afin de répondre à ce dessein, la Région a décidé de proposer à ses partenaires un Plan directeur de sauvetage et de modernisation du réseau ferré régional à mettre en place sur les contrats de plan Etat-Région (CPER) 2015-2020 actuels et le prochain CPER 2021-2027. Les moyens financiers nécessaires à la remise en état du réseau ferré ont été évalués par SNCF Réseau à 3 Md€ dans les 10 ans à venir, dont 1,1 Md€ pour les lignes UIC 7 à 9 auxquels il convient de rajouter 30 M€ pour les lignes capillaires fret. Financièrement donc, il exige un effort financier conséquent de la Région se traduisant par une augmentation du rythme annuel de consommation des crédits de paiements de 33M€ à 66,5M€ sur la période 2019-2027. « Il s’agit d’un engagement volontariste du Conseil régional qui investit ainsi hors compétence 532M€. » Dans le même temps, le Comité Régional de Vigilance Ferroviaire appelait à un rassemblement de "celles et ceux qui refusent, que l'avenir du ferroviaire se fasse sous le seul prisme de l’austérité budgétaire", ce matin devant la Gare Saint-Jean à Bordeaux. « Un rassemblement jugé comme « choquant, blessant et injuste, par le chef de file de la Région. C’est tout simplement indécent de venir chercher en défaut le plus grand bienfaiteur du monde ferroviaire ! » conclut Alain Rousset.

Gratuité des manuels scolaires : la Région a décidé d’offrir la gratuité des manuels scolaires aux lycéens des enseignements généraux et technologiques et une aide de rentrée pour l’achat du premier équipement pour les élèves qui entrent en lycée professionnel. 26, 6M€ sont engagés pour équiper en 2019, les élèves de seconde et première et en 2020, les élèves de terminale. Le dispositif équipements professionnels permet pour sa part, aux jeunes scolarisés en filières professionnelles, de bénéficier dès la rentrée scolaire d’un équipement identique pour tous et adapté aux formations suivies.

Ces mesures viennent compléter l’offre régionale en services et en ressources numériques et le chèque–livre de 20€ offert à tous les jeunes pour favoriser la lecture.

Sybille Rousseau
Par Sybille Rousseau

Crédit Photo : Conseil régional Nouvelle-Aquitaine

Partager sur Facebook
Vu par vous
2574
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Politique
Politique
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 22 + 15 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !