Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

22/10/21 : Après avoir été retenue pour devenir centre de préparation aux Jeux Olympiques dans 17 disciplines, la ville de Pau vient également d'être adoubée pour 3 nouvelles disciplines : le skateboard, le basketball 3*3 et le breakdance.

20/10/21 : Après un arrêt forcé en mars 2020 en raison de la crise sanitaire, Chalair annonce la reprise de la ligne Bordeaux-Montpellier à partir du lundi 15 novembre 2021, à raison de 4 fréquences hebdomadaires

19/10/21 : Pau Béarn Pyrénées Mobilités et ses Partenaires Engagés lancent la 3ème campagne d’Aide à l’achat Vélos, dont l'offre est doublée cette année. Cette 3ème session d’instruction des demandes aura lieu du lundi 1er novembre au mardi 30 novembre 2021.

18/10/21 : Mardi 19 octobre a lieu la 15ème édition du Forum Emploi de Cenon, de 9h à 14h au Rocher de Palmer. Sécurité, commerces, restauration, logistique, sanitaire & social, hygiène, BTP, Industrie, de nombreux postes et formations seront proposées à tous

15/10/21 : Saint-Médard en Jalles poursuit sa concertation sur son futur "Plan vélo et autres mobilités actives" pour déterminer les actions à prévoir en terme d'aménagement, d'éducation, de prévention ou de promotion. Rdv le 18 octobre et le 3 novembre+ d'info

15/10/21 : Rencontres, animations, spectacle, exposition, ciné-débats, atelier, handisport... Du 2 au 16 novembre, la 8ème édition de la Quinzaine de l'Egalité et la Diversité débarque à Bordeaux et dans la métropole. Une fois encore le programme sera riche !+ d'info

15/10/21 : Talence organise samedi 16 octobre de 10h à 19h, une journée consacrée aux sports, mis à l’honneur avec une "Journée olympique" et la "course des 5 et 10 km" : un grand rendez-vous sportif afin de préparer les JO de Paris 2024 et soutenir nos athlètes+ d'info

07/10/21 : À partir du 17 décembre, Volotea proposera une nouvelle ligne au départ de l’aéroport de Bordeaux-Mérignac à destination de l’aéroport de Lille 2 fois par semaine en décembre et en janvier puis 6 fois par semaine à partir d’avril 2022.

07/10/21 : Dans le cadre des travaux de la déviation du Taillan-Médoc, la section à 2x2 voies de la RD 1215E1, route à grand trafic, sera réduite à 1 voie dans le sens Bordeaux-Le Verdon, du 11/10 au 11/11 et dans le sens Le Verdon-Bordeaux, du 18 au 19 octobre

07/10/21 : Du 1er au 10 octobre, partout en Nouvelle-Aquitaine, la Fête de la science permet à toutes et tous de découvrir la science et les scientifiques avec des rencontres, conférences, cafés-sciences, expositions, ateliers, etc.+ d'info

05/10/21 : L'Etat et la Région ont sélectionné 17 nouveaux lauréats au fonds d’accélération des investissements industriels dans le cadre du plan France Relance. Ces 17 projets représentent 6 M€ de subventions sur un total pour l'heure de 63 M€ et 126 lauréats.+ d'info

05/10/21 : Au 31 juillet 2021, l’État a investi au titre de son plan France Relance 2,75 Mds € en Nouvelle-Aquitaine dont 770 M€ pour le volet transition écologique, 924 M€ pour le volet compétitivité et plus d’1Md pour le volet cohésion sociale et territoriale

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 22/10/21 | GPSO: pas de concomitance pour Bordeaux-Toulouse et Bordeaux-Dax, mais presque

    Lire

    Guy Kauffman récemment nommé directeur de projet des LGV nouvelles était invité à la session plénière du Département des Landes ce vendredi. Face à la question du phasage des travaux des lignes Bordeaux-Toulouse et Bordeaux-Dax, au sein du GPSO, il a esquissé une réponse: "Le préambule du plan de financement va sans doute proposer que l'on enchaîne les travaux sans poser la pioche entre les 2 lignes. Le préfet coordonnateur a bien compris cette demande unanime des collectivités".

  • 22/10/21 | Bus à haut niveau de service à Périgueux : une expérimentation dès le 25 octobre

    Lire

    Le Grand Périgueux va réaliser des aménagements rue du Président Wilson, place Bugeaud et place Francheville, à Périgueux, pour permettre la circulation de Bus à Haut Niveau de Service (BHNS). Ils feront l’objet d’une expérimentation grandeur nature du 25 octobre au 26 novembre pour en valider la faisabilité avant de les engager. Le dispositif s’appuiera sur une trentaine de postes d’enquête, captant l’origine et la destination des véhicules et 24 points de comptage automatique. Il permettra d’évaluer la répercussion des aménagements envisagés.

  • 22/10/21 | Renouvellement de la flote SNCM : une 1ère étape à Gujan-Mestras

    Lire

    Mercredi 20 octobre à Gujan-Mestras (33), le Chantier Naval Couach a procédé à la mise à l'eau du premier NSH1 (Navire de Sauvetage Hauturier de type 1) de la nouvelle flotte des Sauveteurs en Mer de la SNSM dont l'identité visuelle est signée Philippe Starck. Le navire entre désormais en phase d'essais en mer avant sa livraison à la station SNSM de l'Herbaudière (85) en décembre 2021. Objectif de ces essais : confirmer les performances (vitesse, manœuvrabilité, équipement et sécurité) et ses qualités générales du navire.

  • 22/10/21 | Un herbicide alternatif au glyphosate à Layrac

    Lire

    Innovi, dans le Lot-et-Garonne, est un laboratoire d'expérimentation qui intervient dans l'ensemble des écosystèmes ayant une influence sur la santé. Il a développé, au cours de ces dernières années, ses compétences dans le domaine de la nutrition des plantes, et souhaite aujourd'hui développer un herbicide naturel qui pourrait se substituer au glyphosate. Pour l'aider dans son développement, il bénéficie du soutien de la Région et de BPI France.

  • 22/10/21 | Lormont passe à 30 km/h

    Lire

    A Lormont, dès le mois de novembre, la vitesse de circulation ne dépassera pas les 30 km/h sur la quasi totalité de la commune, à l’exception des grands axes structurants maintenus à 50 km/h. Objectif selon la municipalité: "renforcer la sécurité, donner plus de place aux autres modes de transports, limiter les accidents et de ce fait, améliorer le confort de tous les usagers". Les panneaux de signalisation verticaux vont être supprimés, laissant place à un marquage au sol sous forme d’ellipses 30 et 50. Un bilan sera réalisé à l’issue de la première année.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Politique | Limoges Métropole veut proposer des solutions pour lutter contre l’abstention

08/09/2021 | Guillaume Guérin, président LR de Limoges Métropole et Jérémy Eldid, élu communautaire divers gauche, partenaires pour tenter de contrer l’abstentionnisme

Guillaume Guérin, président LR de Limoges Métropole et Jérémy Eldid, divers gauche récemment élu à la Communauté d’agglomération et à la Ville de Limoges

Comment inciter les millions de Français qui ne vont plus voter à retrouver le chemin des urnes ? C’est à ce problème récurrent et qui prend de l’ampleur à chaque élection que les élus de Limoges Métropole veulent tenter d’apporter leur pierre à l’édifice en s’inscrivant dans la démarche lancée par l’Assemblée nationale, début juillet. Une mission parlementaire a été confiée en ce sens à Xavier Breton, député LR de l’Ain sous la houlette de Stéphane Travert, ancien ministre de l’agriculture et actuel député LREM de la 3ème circonscription de la Manche.

Différents de par leur parcours professionnel et politique mais unis face à un même constat, le recul de la démocratie. Guillaume Guérin, président LR de Limoges Métropole et Jérémy Eldid, divers gauche récemment élu à la Communauté d’agglomération et à la Ville de Limoges, ont trouvé un terrain d'entente sur un thème qui interroge de plus en plus la classe politique à savoir, comment réduire le niveau d’abstention qui représente, désormais, la première force politique dans notre pays. Un nouveau record a été franchi lors du premier tour des élections régionales avec deux électeurs sur trois qui ne sont pas allés voter ; le taux le plus élevé atteint sous la Vème République toutes élections confondues.

Pour lutter contre ce rejet des urnes et des politiques, les élus de Limoges Métropole ont décidé de s’unir suite à la mission parlementaire initiée voilà deux mois par l’Assemblée nationale. Et qui mieux que deux jeunes élus pour donner l’exemple et tenter de sonder les raisons de ce rejet massif qui pourrait à, court ou moyen terme, mettre en danger la démocratie française et la représentativité même des élus. Les raisons invoquées sont pourtant connues « sentiment d’inutilité », « mécontentement à l’égard des hommes politiques en général », « peur du Covid » mais est-il encore possible d’inverser cette tendance ?

Guillaume Guérin et Jérémy Eldid, tous deux trentenaires, ne veulent pas rester les bras croisés et proposent une démarche transpartisane. Leur objectif est clair : rassembler les différents élus et acteurs du territoire, représentants de la jeunesse, associations et citoyens qui n’ont pas voté, avant la fin octobre, dans le but de soumettre à Stéphane Travert différentes propositions d’ici la fin de l’automne. Le député a accepté qu’une démarche locale soit ainsi menée au plus près du terrain.

 Une initiative qui pourrait faire des émules

 A ce jour, la Communauté urbaine est la seule engagée dans cette réflexion. Pour son premier mandat de conseiller communautaire, Jérémy Eldid 35 ans compte capitaliser sur sa jeunesse afin de nourrir le débat. « Notre génération ne s’empare pas de la chose publique constate-t-il, il faut que les jeunes élus puissent aussi s’investir en politique. Pour rassembler, il faut ressembler. Quand il y a des jeunes sur les listes, cela permet à certaines personnes d’avoir quelqu’un qui leur ressemble, qui a les mêmes préoccupations. On a l’habitude de dire que la province n’est pas écoutée par Paris, c’est la province qui va s’exprimer à Paris à travers Limoges Métropole. J’ai pris contact avec la mission pour lui proposer notre aide et Guillaume m’a suivi dans cette démarche qui est capitale pour l’avenir de notre démocratie ».

Chez les jeunes, le taux d’abstention a atteint des sommets lors de la dernière élection régionale : 87 % chez les moins de 24 ans, 83 % chez les 25-34 ans. Sans surprise, les meilleurs « élèves » sont les plus âgés avec un taux réduit à 56 % chez les 60-69 ans et qui tombe à 40 % les 70 ans et plus. Lorsque cette génération aura disparu, le problème sera encore plus préoccupant. « Est-ce que la nouvelle génération ira voter si on ne fait rien ? s’interroge le jeune élu. On veut réunir des acteurs du territoire et des citoyens qui souhaitent s’exprimer, dans l’idéal ceux qui n’ont pas voté et proposer ensuite des solutions au député Travert même si de Limoges, on ne changera pas tout.»

 Guillaume Guérin, président LR de Limoges Métropole et Jérémy Eldid, divers gauche récemment élu à la Communauté d’agglomération et à la Ville de LimogesGuillaume Guérin, président LR de Limoges Métropole et Jérémy Eldid, divers gauche récemment élu à la Communauté urbaine et à la Ville de Limoges - Crédit : Limoges Métropole - S. Massé

 

L’initiative de Jérémy Eldid a immédiatement troué un écho positif auprès de Guillaume Guérin. « Plus on éloigne l’électeur du centre de décision, plus la probabilité qu’il aille voter est faible, explique-t-il. On le constate pour les européennes et les régionales, mais aussi désormais pour les départementales, les législatives et les municipales ». Pour lui, le coupable est tout trouvé. « Les grandes régions ont éloigné le citoyen du centre névralgique de décision et pour beaucoup de compatriotes de Limoges, Bordeaux c’est loin quand on ne se sent pas concerné par les compétences de la Région. Mais, on a aussi constaté un effondrement du vote dans une collectivité à portée de main de l’électeur lors des dernières municipales. Il y a eu le Covid au 1er tour et l’effondrement s’est poursuivi aux élections suivantes. C’est inquiétant ».
Outre ces raisons géo-politico-sanitaires, le désintérêt grandissant pour la politique et les élus qui l’incarnent s’exprime par ce refus de participer aux votes. Pour que la machine arrière s’enclenche, le président de Limoges Métropole lance un message à la jeune génération et plus globalement aux abstentionnistes. « C’est votre quotidien qui se joue quelque soit la strate de l’échelon politique. Les compétences de la Région, ce sont les transports, le TER, le développement économique, l’aménagement des routes, le fonctionnement des lycées. Pour les municipalités, ce sont les crèches et les EHPAD par exemple ». Sa crainte est grande quant à la prochaine élection présidentielle. « Je crains que l’expression ne se passe pas dans les urnes mais dans la rue au moment du prochain quinquennat avec une politique d’austérité, anticipe-t-il. Si le taux de participation est faible, il peut y avoir une non acceptation du résultat des urnes qui pourrait se traduire par des mouvements sociaux forts, de vraies lames de fond, voilà ma grosse inquiétude». Cette mission parlementaire pourrait apporter des réponses sur les causes réelles de l’abstention en France à quelques mois d’une échéance électorale majeure.

Après cette table ronde promise au plus tard dans un mois, les élus s’accordent à dire qu’il faudra aller plus loin pour « démystifier le rôle de l’élu » insiste Jérémy Eldid. « Pourquoi ne pas faire la journée d’un président, d’un vice-président ou d’un conseiller communautaire? Aller dans les écoles pour expliquer que le vote est un acte civique, ouvrir les portes de Limoges Métropole,... » suggère-t-il. Le but est bien de rapprocher les citoyens des élus en leur faisant toucher du doigt la réalité des compétences d’un établissement public comme Limoges Métropole. « Il faut redonner l’envie d’aller voter avant de rendre le vote obligatoire » conclut-il. Autant de bonnes intentions pour séduire un électorat désabusé.

Corinne Mérigaud
Par Corinne Mérigaud

Crédit Photo : Corinne Merigaud

Partager sur Facebook
Vu par vous
4175
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Politique
Politique
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 26 + 16 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !