Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

18/03/19 : Le préfet de Nouvelle-Aquitaine Didier Lallement est nommé préfet de police de Paris en remplacement de Michel Delpuech, après les violences sur les Champs-Élysées.

17/03/19 : Grande America : les "boues" observées par l'association Sea Shepherd hier à Hourtin en Gironde, ne sont en fait qu'un phénomène naturel de décomposions de déchets organiques bien connus des habitants, et non du mazout, relate ce matin la préfecture.

16/03/19 : Naufrage du Grande America : l'association Sea Shepherd rapporte que des plages de Gironde auraient été touchées. La préfecture maritime ne confirme pas et demande de "ne pas se fier aux photos alarmiste", et promet des prélèvements sur zone.

16/03/19 : Naufrage du Grande America : la 3e nappe d'hydrocarbures de 4,5 km de long découverte hier près du naufrage devrait "évoluer sous forme de plaques", a annoncé la préfecture maritime cet après-midi. Un conteneur a été observé à 200 km de La Rochelle.

15/03/19 : Naufrage du Grande America : une nappe d’hydrocarbures d’une longueur de 4.5 km et d’une largeur de 500 mètres, d’aspect compact, a été observée à proximité de la zone de naufrage, à environ 175 nautiques (environ 325 km) des côtes françaises.

15/03/19 : La Rochelle : Mounir Mahjoubi, secrétaire d'Etat, chargé du Numérique viendra à la Maison du Département 17, lundi, pour signer la charte Territoire France Connectée avec le président Bussereau et rencontrera le réseau Net Solidaires.

14/03/19 : Naufrage du Grande America : deux nappes d'hydrocarbures se dessineraient désormais au large de la Charente-Maritime, a annoncé ce soir la préfecture maritime de l'Atlantique. Sur la côte, les collectivités locales se tiennent prêtes à intervenir.

13/03/19 : Suite à l'incendie de la sous-préfecture de Lesparre-Médoc le 9 janvier dernier, le point numérique réouvrira le lundi 18 mars prochain. Il est à la disposition des personnes non équipées à internet ou en difficultés avec les usages du numérique.

13/03/19 : Dordogne : des marches pour le climat sont organisées samedi 16 mars. A Périgueux, le rendez- vous est à 10 h devant la préfecture avant de rejoindre le centre ville. A Bergerac, un rassemblement est prévu devant l'église Notre Dame à partir de 9 h.

12/03/19 : Prévoyant une trentaine de recrutements en 2019, la Sobeval, spécialisée dans le veau de boucherie, organise un forum pour l’emploi, le 20 mars de 13 h à 17 h dans ses locaux de Boulazac (Dordogne). Un test par simulation sera proposé par Pôle emploi.

12/03/19 : En Lot-et-Garonne, la semaine prochaine, inauguration des sites multi-opérateurs d'accès à l'internet mobile à Hautefage La Tour, Massels, Thézac. Les communes de Frespech et Auradou sont également concernées par la couverture de ces nouveaux sites.

12/03/19 : Les Algériennes et les Algériens de Bordeaux (collectif indépendant) appellent à un grand rassemblement le dimanche 17 mars à 13 h 00 Place de la Victoire, en soutien au peuple algérien "qui lutte pour la Démocratie et qui veut dégager le Système".

11/03/19 : La Rochelle: La tour Saint-Nicolas, qui surplombe l'entrée du port, est fermée au public jusqu'à nouvel ordre. Une mesure de précaution prise par le Centre des monuments nationaux qui a constaté une fragilité des soubassements.

- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 18/03/19 | Le maire de Poitiers rencontre des jeunes pour le climat

    Lire

    7 jeunes représentants poitevins de l’association « Youth for climate » ont choisi ce lundi 18 mars de sécher les cours pour rencontrer Alain Claeys. Le maire de Poitiers leur a parlé des initiatives en matière d’écologie lancées sur le territoire de Grand Poitiers. Il a aussi évoqué les objectifs du plan climat-air-énergie territorial : réduction à l’horizon 2030 de 25% des consommations d’énergie, et la multiplication par 3,6 de la production d’énergie renouvelable. À la fin de l’entrevue, Alain Claeys a signé des mots d’absence et leur a donné rendez-vous dans un mois.

  • 18/03/19 | Gilets jaunes à Bordeaux : interdiction et plan de relance

    Lire

    Lors d'une conférence de presse organisée ce lundi, le premier ministre Edouard Philippe a annoncé une interdiction des manifestations "se revendiquant des gilets jaunes dans les quartiers qui ont été les plus touchés", citant notamment la place Pey-Berland à Bordeaux où 25 interpellations ont eu lieu le samedi 16 mars. La mairie de Bordeaux a également présenté ce lundi un "plan de relance" à destination des commerçants bordelais : 100 000 euros d'aides municipales et 300 000 d'aides de l'État, comme l'avait annoncé le premier ministre en visite à Bordeaux début février.

  • 18/03/19 | Éducation : grève annoncée le 19 mars

    Lire

    En raison d'un appel à la grève des enseignants et agents municipaux dans les écoles primaires ce mardi, entre 150 et 200 écoles devraient être fermées ce mardi 19 mars en Gironde. Des rassemblements sont aussi prévus dans le Lot-et-Garonne, en Dordogne ou dans les Pyrénées-Atlantiques (on ne connait pas encore le nombre de classes fermées) et une soixantaine d'écoles devrait fermer leurs portes dans les Landes. Cause de la contestation : le texte de loi éducation adopté en première lecture en février, qui prévoit notamment un rapprochement écoles-collèges dans des "établissements publics de savoirs fondamentaux".

  • 18/03/19 | Don du sang : la fac de médecine bordelaise mobilisée

    Lire

    Dans un communiqué du 5 mars, l'Établissement Français du Sang (EFS) alerte sur la baisse des réserves de sang. Les étudiants de médecine, pharmacie odontologie et les sages-femmes se mobilisent le 19 mars en organisant le "Défi Sang Limites". Ainsi, une collecte festive est organisée sur le Campus Carreire de 10h à 18h. L'objectif est de réunir 250 donneurs pour la journée. Ce sera également l'occasion d'assister à des animations. L'EFS rappelle tout de même que le besoin de dons est permanent.

  • 18/03/19 | Aéroport de Bordeaux : la fréquentation en hausse

    Lire

    Une série de hausses exceptionnelles pour la direction de l'aéroport de Bordeaux-Mérignac! En février, l'entreprise a enregistré une augmentation de fréquentation de 10,7%, représentant 73 000 passagers. Ce n'est pas la seule source de satisfaction pour l'aéroport de Bordeaux, puisque tous les secteurs sont en croissance : la fréquentation des low-cost bondit de 19.7% et le trafic des vols internationaux augmente de 13,6%.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Politique | Nouvelle-Aquitaine : une journée de réflexion pour l'emploi

23/01/2018 | Organisé par la Région Nouvelle-Aquitaine, ce séminaire a rassemblé des experts et des acteurs locaux venus échanger sur la question du recrutement dans les entreprises.

recruter une

C'est au Centre Régional Vincent Merle - Cap Métiers à Pessac, que le Conseil Régional de Nouvelle-Aquitaine a organisé, hier, « Recruter ! », un séminaire de travail consacré à la problématique du recrutement dans les entreprises. Interventions d'experts, ateliers, débats et retours d'expériences sur des initiatives réussies se sont donc succédé afin de trouver des solutions au fait que sur un même territoire, le chômage demeure toujours élevé alors que nombre d'entreprises peinent à recruter.

Choisi par Alain Rousset car : « c'est un lieu dont les objectifs sont de faire se parler des mondes -tel que celui de l'entreprise et celui de la formation- qui d'ordinaire ne se parlent pas ; Mais aussi, un lieu où l'on cherche à anticiper les besoins de l'emploi ; Un lieu qui diffuse de l'info (présentation de métiers dans les lycées et dans les Maisons de l'Emploi) », le Centre Régional Vincent Merle-Cap Métiers à Pessac a donc accueilli, hier, ce séminaire. Une manifestation organisée afin de comprendre pourquoi en situation de chômage, « des centaines de milliers d'emplois demeurent non pourvus, chaque année ». « Un gâchis humain et une perte économique inconcevable » pour le Président de la Région qui a, au passage critiqué les préjugés lors de l'orientation et l'image dont souffrent certains métiers qualifiés de « pénibles » ; rappelant, par ailleurs, que « recruter (était) la priorité de la Grande Région ».

Des pistes pour comprendre

Une journée qui a commencé par l'intervention de plusieurs experts. Et notamment Hervé Garnier, Secrétaire National CFDT en charge du travail, venu débattre sur « ce que nous enseigne l'étude sur les conditions de travail des salariés ». Et selon l'enquête réalisée fin 2016 par cet organisme, les résultats semblent plutôt encourageants puisque 76% des salariés disent aimer leur travail et 57% y prendre même du plaisir. Des résultats cependant assombris par des critiques relatives au management ; les salariés interrogés ayant largement manifesté leur besoin d'autonomie ainsi que le désir de participer davantage aux décisions de l'entreprise. Toujours selon l'enquête, le salaire arrivant en seconde position après le fait de pouvoir donner un sens à son travail, la reconnaissance de l'employeur et l'articulation de la vie privée/vie professionnelle. Le télétravail (jusqu'ici peu développé : il concerne 15% des salariés), et l'ubérisation croissante du monde du travail se révèlent particulièrement attractifs. « Le salariat ne fait plus rêver face aux velléités d'indépendance », note Hervé Garnier.

Auteur de l'étude de France Stratégie « renforcer la capacité des entreprises à recruter », Morad Ben Mézian se demande, pour sa part, si les difficultés des entreprises à recruter sont dues à un manque de compétence des salariés ou à une inadéquation de ces compétences avec les besoins de l'entreprise. Des recherches qui l'ont amené à constater le peu d'outil RH dont bénéficiaient les petites entreprises. Un constat qui les conduit, pour l'expert, à tergiverser et manquer de jugement lors d'un recrutement. La solution ? « Réfléchir, quand on n'est pas encore en période de recrutement à l'évolution du marché, aux compétences requises... et définir précisément les besoins de l'entreprise ».

Frédéric Toubeau, Directeur Régional de Pôle-Emploi Nouvelle-Aquitaine, a souhaité, quant à lui, aborder la question des besoins de main d’œuvre dans la Grande Région. « On est dans une période de dynamisme, avec un taux de croissance de 1,9% début 2017 », note-t-il. Il n’empêche. Malgré la bonne santé des secteurs comme l'hôtellerie-restauration, les services à la personne, la sylviculture, les transports logistiques ou le numérique, 29 800 offres d'emploi sont demeurées non pourvues en 2017. Dans le même temps, 9% des demandeurs d'emploi inscrits à Pôle-Emploi n'avaient pas le brevet des collèges, 55% avaient un niveau CAP-BEP, 22% un niveau BAC, 12% BAC + 2 et 11% un niveau supérieur à BAC + 2. « Le diplôme n'est plus une garantie de trouver du travail, il faut travailler sur les compétences, avec des mises en situation professionnelle », précise-t-il.

 recruter bis

Des initiatives qui fonctionnent

Parallèlement, des exemples d'initiatives territoriales réussies ont été présentées lors de cette rencontre :

-ainsi Cathy Pineau, chargée de mission au comité Bassin d'Emploi du Pays niortais et dont la structure analyse, en liaison avec les RH et les dirigeants, les besoins des entreprises du territoire, recrute en lien avec ces besoins et assure la promotion des filières et des métiers

-Gérard Bourges, Directeur RH de Lim Group (Nontron) anticipe ses besoins dans les métiers du cuir grâce à la création d'une école de formation spécifique, créée il à cinq ans pour répondre à un besoin de formation de selliers et accueille des gens de tous horizons.

-Mustafa Gursal, Directeur de la boutique de l'emploi à Limoges forme des étudiants et des demandeurs d'emploi, à la recherche d'un travail en 4 semaines (taux d'insertion de 70% après 3 mois)

-Christophe Alvez, conseiller recrutement à la DRH de l'AIA ou comment Aérocampus forme les sans-emplois aux métiers de maintenance de l'Atelier Industriel de l'Aéronotique de Floirac

-Olivier Salleron, Président de la Fédération du Bâtiment Nouvelle-Aquitaine ou comment le BTP Aquitain a rehaussé ses salaires et prestations sociales.

Un débat qu'ont conclu Alain Rousset et Estelle Sauvat, Haut Commissaire à la transformation des compétences, par l'annonce d'un investissement de l’État de 15 milliards d'euros pour les Régions sur les cinq prochaines années (essentiellement pour la formation des jeunes et des demandeurs d'emploi les moins qualifiés). 11 500 formations supplémentaires sont d'ores et déjà prévues en Nouvelle-Aquitaine pour l'année 2018 et 53M€ pour le mois qui vient. Au final, elle devrait obtenir entre 459 M€ et 559M€ entre 2019 et 2022.

Une annonce qui a précédé la signature en fin de journée de la convention de coopération 2018-2020 entre le Conseil Régional de Nouvelle-Aquitaine et Pôle-Emploi de la Région : « Innovons ensemble pour l'emploi et la qualification ».

Emmanuelle Diaz
Par Emmanuelle Diaz

Crédit Photo : Aqui.fr

Partager sur Facebook
Vu par vous
7204
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Politique
Politique
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 21 + 9 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !