Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

16/07/19 : L'allemande Ursula Von der Leyen a été élue ce 16 juillet présidente de la Commission européenne à une courte majorité - 383 voix sur 747 membres - par le parlement de Strasbourg après un discours où elle avait annoncé un « green deal » pour l'Union.

16/07/19 : Le maire de Cenon sur la rive droite de Bordeaux qui s'oppose à l'occupation illégale du parc du Loret par quelques 200 caravanes "évangélistes" de passage s'est vu notifier l'obligation préfectorale d'accepter leur présence jusqu'au 24 juillet.

16/07/19 : Elections municipales 2020: ce sera les 15 et 22 mars a fait savoir le ministère de l'intérieur ce 16 juillet avec comme date limite de dépôt des candidatures le 27 février.

16/07/19 : "Il s'agit d'une décision personnelle": Emmanuel Macron après la démission de François de Rugy du ministère de la transition écologique. L'obligation, après celle de Nicolas Hulot, de trouver un-une remplaçant(e) dans ce poste éminemment stratégique

14/07/19 : Jean-Jacques Lasserre, président du Conseil départemental des Pyrénées Atlantiques et Colette Capdevielle, avocate, ancienne députée du Pays basque font partie des personnes auxquelles la Légion d'honneur a été attribuée ce 14 juillet.

13/07/19 : Charente-Maritime : le préfet a pris un arrêté interdisant les feux d'artifices et autres pétards sur la voie publique; dans les lieux de grands rassemblements ; les immeubles, et ce quelqu'en soit la catégorie, du 13 juillet 18h au 15 juillet 8h.

13/07/19 : Haute-Vienne : les travaux de modernisation de la ligne SCNF POLT vont démarrer le 22 juillet entre Limoges et Fromental. Un projet à 51 millions d'euros.

13/07/19 : Vienne : c'est la fin des travaux sur la ligne Paris-Bordeaux, entre Saint-Benoît et Vivonne, annonce la SNCF dans un communiqué du 12 juillet. 13 km de voies ont été restaurées pour 20 millions d'euros financés par SNCF Réseau.

12/07/19 : Le festival La Rochelle Cinema qui s'est tenu du 2 juin au 7 juillet a connu un vif succès, avec 86 492 entrées, soit la 2e meilleure année en termes de fréquentation dans l’histoire du festival. Rendez-vous l'année prochaine du 26 juin au 5 juillet.

12/07/19 : Du 14 au 26 juillet, la gare de Vayres sera fermée en raison de travaux, les arrêts de trains seront également supprimés. Les travaux de sécurisation de l'accès aux quais, ainsi que d'élargissement de la voie, seront effectuées de nuit.

12/07/19 : Le 15/07, Jacqueline Gourault, ministre de la Cohésion des territoires, tiendra une permanence à la Mairie de Mazères-Lezon à partir de 14h15. Elle y recevra, sans rdv et par ordre d’arrivée, tous les citoyens qui le souhaitent (particulier, élus, pros)

12/07/19 : JO 2024. Le président de Bordeaux-Métropole, Patrick Bobet, vient d'annoncer la candidature commune Lacanau-Bordeaux Métropole pour l’organisation des épreuves de surf aux JO de Paris 2024.

11/07/19 : Le réalisateur, scénariste et écrivain Alejandro Jodorowsky sera l'invité d'honneur du Festival International du Film Indépendant de Bordeaux 2019 qui organise sa 8ème édition du 15 au 21 octobre 2019

- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 16/07/19 | La Dordogne en vigilance sécheresse

    Lire

    Le préfet de la Dordogne a placé en situation de vigilance sécheresse l’ensemble du département. L’épisode caniculaire de de juin a entraîné une baisse rapide des débits des cours d’eau et du niveau des nappes phréatiques. Les prévisions météorologiques s’orientent vers une poursuite de ce temps chaud et sec, dans un contexte d’augmentation des prélèvements agricoles et d’eau potable. Il est donc demandé à chaque usager de limiter au strict nécessaire la consommation d’eau.

  • 16/07/19 | Les Deux-Sèvres au chevet du Marais Poitevin

    Lire

    Le syndicat mixte du Parc naturel régional du Marais poitevin va bénéficier d'une subvention de 35 000 € du Département, pour son plan d'actions Paysage Grand Site de France. Elle permettra de poursuivre le Plan d'aménagement et de restauration des marais mouillés. Il permet de réhabiliter en prairies naturelles des surfaces cultivées, boisées ou en déprise et à remettre de l'élevage. Et de soutenir les projets de plantations de particuliers ou des collectivités pour une diversité arboricole.

  • 16/07/19 | Sécheresse estivale en Creuse : Guéret se mobilise

    Lire

    Le département de la Creuse connaît actuellement une sécheresse exceptionnelle et inédite. Alors que les mesures de restriction sont à leur niveau maximum, le maire de Guéret a appelé ses administrés la semaine dernière à économiser l’eau au maximum. Les premiers résultats sont visibles, le maire s’en félicite et encourage les habitants à poursuivre leurs efforts.

  • 16/07/19 | Bordeaux accueille le 15ème Congrès des Régions

    Lire

    C'est en Nouvelle-Aquitaine, au Parc des expositions de Bordeaux que se tiendra le 15e Congrès des Régions de France, les 30 septembre et 1er octobre 2019. Sous l'intitulé « Ma Région agit pour moi », le congrès aura à cœur de défendre la place et le rôle de l’échelon régional dans le cadre du nouvel acte de décentralisation annoncé par le Président de la République ». Le programme se déclinera sous la thématique de la proximité entre témoignages de citoyens, de chefs d’entreprises et d’élus de terrain afin de démontrer que les Régions « agissent, innovent, transforment au quotidien leur territoire ».

  • 16/07/19 | La Maison Hennessy lance ses nouvelles activités oenotouristiques.

    Lire

    Leader du Cognac, la Maison Hennessy rayonne à travers le monde depuis plus de 250 ans avec un savoir-faire d'exception. Depuis avril 2019, au cœur de la Charente, la firme propose différentes activités oenotouristiques: un parcours immersif et dégustatif, vous plonge au sein des lieux méconnus de la célèbre Maison. Puis, Hennessy propose une expérience autour de l’art de la mixologie dans un atelier éphémère. Une expérience inédite pour apprendre la réalisation de deux cocktails au cognac. Plus d'infos sur ces visites.hennessy.com

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Politique | Nouvelle cité judiciaire de Poitiers : le maire écarte la polémique 

20/04/2019 | Depuis le 1er avril, l'ensemble des juridictions de Poitiers a déménagé dans le bâtiment rénové de l'ancien lycée des Feuillants après 30 mois de chantier

Toutes les juridictions de Poitiers sont rassemblées dans l'ancien bâtiment du lycée des Feuillants

Le personnel judiciaire poitevin a pris ses quartiers dans le nouveau palais de justice de Poitiers, situé dans l’ancien bâtiment du lycée des Feuillants, dès ce 1er avril. Jusqu’alors toutes les juridictions étaient éparpillées au quatre coins de la ville, désormais elles sont toutes rassemblées dans un même bâtiment moderne et restauré. Le maire, Alain Claeys est revenu sur plusieurs critiques qui lui ont été remontées à la suite de ce déménagement. Nouveau lieu, nouvelles habitudes à prendre. Le maire en a profité pour rappeler également tout le travail qui avait été fait pour mener à terme ce projet lancé en 2009.

« Un évènement historique et important », c’est avec ces mots qu’Alain Claeys, le maire de Poitiers, a accueilli dans son bureau la presse locale venue en nombre pour recueillir son point de vue sur le nouveau palais de justice de Poitiers. «  C’est l’un des premiers dossiers dont j’ai eu à m’occuper, se souvient-il. En 2008, on parlait de l’éventualité de trouver un lieu pour la cité judiciaire de Poitiers ». C’était juste au début de son premier mandat. Aujourd’hui, le palais de justice emménage  dans les anciens bâtiments du lycée des Feuillants, une bâtisse grandiose qui remonte au XIXe siècle. 

Un projet lancé en 2009

Il a fallu plus de dix ans pour que la cité judiciaire s’installe au bord de Clain, au pied du plateau de Poitiers. « Le lycée des Feuillants avait déménagé dans de nouveaux bâtiments à l’ouest de Poitiers. Un investisseur privé avait souhaité racheter le bâtiment et le louer au ministère de la justice. » Un projet refusé par la place Vendôme. Le maire a proposé à Claude Bertaud, à l’époque président du Conseil général de la Vienne, et Jean-Pierre Raffarin, sénateur, de se mobiliser pour la cité judiciaire de Poitiers. Les trois hommes ont alors rencontré la garde des Sceaux, Rachida Dati, en décembre 2008, qui a accepté, à condition que les collectivités locales achètent le foncier. Le 30 mars 2009, l’ancien lycée des Feuillants est acquis pour 3 millions d’euros par la mairie et le conseil général qui a versé une subvention de un million et demi d’euros à la mairie. La convention entre l’État et la ville est signée au mois de juin et en août l’acquisition est officialisée.  En octobre 2011, le bâtiment est rétrocédé à l’État. Parmi les trois projets architecturaux proposés, c’est celui de l’agence Brossy et Associés qui est désigné. Elle aménagera les 7 000 m2 qui accueilleront plus de 300 magistrats et 19 salles d’audience. Il y a eu quelques inquiétudes. Ainsi Alain Claeys a interpellé Christiane Taubira, fin 2014, sur les craintes de report des travaux de la cité judiciaire de Poitiers. La garde des Sceaux lui avait confirmé alors qu’elle se ferait. Jean Jacques Urvoas, qui a succédé à Christiane Taubira, est venu d’ailleurs poser la première pierre du chantier en mai 2016. Il faudra 30 mois de travaux pour un coût total de 55 millions d’euros. « Je crois que sur un projet comme celui-là quand on se fédère, on y arrive. Ça aurait pu capoter; mais nous avons tenu bon jusqu’au bout », explique Alain Claeys, faisant référence au travail mené conjointement avec le département et les services de l’État. « Ce dossier s’achève dans de bonnes conditions de coopération entre services de l’État et de la ville. Il n’y a eu qu’un incident, c’est la disparition de La Croix. « Malheureusement j’ai reçu un appel de la directrice de l’APIJ me disant que la croix avait été détruite. Cet accident de chantier est assumé. » 

Depuis le 1er avril, 1300 mètres cubes de meubles, de dossiers... ont été transférés de l’ancien palais de justice vers le nouveau. Plus moderne et plus grand, ce bâtiment du XIXe siècle a permis de rassembler toutes les juridictions dans un site unique : tribunaux d’instance (TI), tribunaux de grande instance (TGI), tribunaux pour enfants (TPE), conseils de prud’hommes (CPH), Tribunal de commerce (TC), Service Administratif Régional de Poitiers (SAR), la cour d’Appel (CA). Le maintien de la cour d’appel à Poitiers rassure beaucoup Alain Claeys. « La fonction métropolitaine va être assurée à Poitiers dans le temps grâce à la cour d’appel ». 

Les travaux d'aménagement devant la nouvelle cité judiciaire devraient être terminés fin avrilEt comme tout changement, il y a de nouvelles habitudes à prendre. « Il y aura des ajustements à faire ». Il y a déjà une demande d’extension sur l’aile nord du bâtiment qui appartient toujours à la ville de Poitiers. « Je n’y suis pas hostile, reconnaît le maire de Poitiers. Il faut maintenant que le ministère de la justice nous sollicite ». Autre critique, celle des extérieurs du bâtiment, les trottoirs ne sont pas encore terminés. « Nous ne pouvions rien faire tant que des camions sortaient encore du chantier ». Le parking en face du bâtiment est en travaux. « Sur le stationnement, nous sommes en négociation. Nous avons recensé les besoins. L’ancien palais de justice ne disposait d’aucune place de parking. Là, il y aura un plus grand nombre de places, 139, qui sont en cours de finition. Il y aura même des bornes pour les véhicules électriques », précise Alain Claeys. Ce parking, jusqu’alors gratuit, sera désormais payant. Des abonnements seront proposés aux habitants et aux personnels judiciaires. Niveau délai, trottoirs et parking « seront terminés au 30 avril », assure-t-il. Niveau desserte, le nouveau palais de justice est desservi par la ligne de bus O. Elle a été lancée dès le 1er avril et fait le tour du plateau en passant par la gare. Elle circule de 7h à 20h30 avec un passage toutes les trentes minutes.

Restaurants pour la fin de l’année 

Nouveau point de discorde, la restauration qui n’est pas encore accessible. Il est prévu une restauration sur trois niveaux avec différents types (restaurant traditionnel, cafétaria, restaurant rapide). Elle sera ouverte d’ici la fin de l’année. « Pour que ces travaux débutent, il fallait attendre que tous les autres soient terminés. Aujourd’hui la personne chargée du chantier est en train de déposer le permis. D’ici la fin de l’année, les restaurants seront ouverts ». 

L’Ordre des avocats de Poitiers va également s’installer dans l’aile nord du nouveau bâtiment. Le chantier vient de commencer et devrait finir début octobre. « Le bail a été signé », précise le maire. 

Il y a encore des habitudes à prendre. La date de l’inauguration officielle du nouveau palais de justice n’est pas encore déterminée, mais elle ne saurait tarder. Quand à l’ancien site, le fameux palais des ducs d’Aquitaine et la tour Maubergeon, plusieurs projets sont en cours de réflexion. « Les négociations ont été engagées avec l’État, le département ». Ils détiennent à 51% et 49% les bâtiments. « Je pense que le projet de ville correspond aux intérêts du palais. Il a fallu des évaluations, des négociations, nous sommes arrivés à un accord partagé. Nous signerons au mois de septembre ou d’octobre pour acquérir le palais », explique Alain Claeys. La ville a visiblement reçu de fortes demandes de visite de ce palais du XIe-XIIe siècle. « Nous allons le restituer aux Poitevins avec une manifestation qui doit se reproduire dans le temps (Traversées). L’État, la région, le département, là encore vont nous accompagner pour cet événement important. »

Julien Privat
Par Julien Privat

Crédit Photo : Aqui.fr

Partager sur Facebook
Vu par vous
5083
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Politique
Politique
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 19 + 13 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !