Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

04/07/20 : Beynac : Entre 250 et 300 personnes pro-déviation se sont réunis ce samedi matin pour que le chantier soit poursuivi, malgré la décision du conseil d'Etat, parmi elles, les maires des 4 communes concernées le président du Département Germinal Peiro.

03/07/20 : Le 1er juillet, la préfecture de la Dordogne a publié un "arrêté portant prescriptions au Département relatives aux travaux de démolition des éléments construits dans le cadre du projet de contournement du bourg de Beynac-et-Cazenac.

03/07/20 : Suite à la démission d'Edouard Philippe, c'est Jean Castex, haut-fonctionnaire coordonnateur de la stratégie nationale de déconfinement, qui a été nommé Premier Ministre. Charge à lui de former un nouveau Gouvernement.

03/07/20 : Deux-Sèvres : les 12 Marchés des Producteurs de Pays auront bien lieu cet été. Les communes s'organisent pour accueillir au mieux les producteurs et consommateurs. Pensez à apporter vos couverts, gobelets et serviettes non jetables!

03/07/20 : Édouard Philippe a remis la démission de son gouvernement ce vendredi 3 juillet. Démission acceptée par l'Elysée.

30/06/20 : La Rochelle : Les inscriptions à L'université sont ouvertes du jeudi 2 au vendredi 17 juillet jusqu’à midi pour les néobacheliers et les étudiants admis en Master 1ère année. Dernière chance entre le 25 août et le 11 septembre jusqu’à 23h.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 07/07/20 | Sécheresse : le département de la Haute-Vienne placé en vigilance

    Lire

    En Haute-Vienne, le débit des cours d’eau ainsi que le niveau des eaux souterraines accusent une baisse régulière préjudiciable aux milieux aquatiques et au niveau global de la ressource. Dans ces conditions, le préfet a décidé de prendre un arrêté reconnaissant cet état de vigilance pour l’ensemble du département. Tous les usagers de l’eau sont appelés à faire preuve de civisme et d’éco-responsablilité en modérant leur consommation.

  • 07/07/20 | Charente-Maritime : un emprunt de 22 millions € pour le Département

    Lire

    Le Département 17 tient sa session d'été du 6 au 10 juillet. Les finances y tiennent une place importante. Son président Dominique Bussereau estime à 47 millions € les recettes en moins d'ici fin 2020. Dont 40 millions rien qu'en droit de mutation. Se prévoyant une marge, le président met au vote cette semaine un budget supplémentaire à 57 millions €, avec un emprunt à 22 millions. Cinq millions seront dévolus aux primes des agents, 2 millions aux associations et 12 millions pour les routes.

  • 07/07/20 | Lascaux lance sa saison estivale

    Lire

    Les visiteurs étaient au rendez-vous avec plus de 5000 personnes accueillies lors du week-end de réouverture de Lascaux, les 4 et 5 juillet. Les visiteurs peuvent profiter tout l'été de visites "prestige", organisées chaque fin de journée pour ceux qui veulent se retrouver en tout petit groupe (12 personnes maximum), loin de l'affluence de la journée et avec un médiateur pendant deux heures. Des sessions acoustiques seront organisées tous les 15 jours au sein de la reproduction de la grotte. Plus d'infos : www.lascaux.fr

  • 07/07/20 | Un plan de développement ambitieux pour le Futuroscope

    Lire

    Le Département de la Vienne et le Futuroscope consolident leur partenariat. L’Assemblée Départementale a voté à l’unanimité lors de la Décision Modificative du 3 juillet un cadre juridique sécurisé qui permet au Futuroscope d'évoluer. Ce plan passe par la conception de trois attractions majeures, la création d’une nouvelle zone de tourisme et loisirs, un « Resort » aux portes du Parc, intégrant sur 224 000 m2 supplémentaires, deux hôtels thématisés, un restaurant nouvelle génération et un parc aqua-ludique. C’est un ambitieux plan d’investissements de 304 millions d’euros qui va voir le jour d’ici 2030.

  • 07/07/20 | Le barrage hydroélectrique EDF de Vassivière réouvre ses visites

    Lire

    Le barrage hydroélectrique EDF de Vassivière va reprendre les visites guidées à partir du vendredi 10 juillet. L'occasion de découvrir ce site qui produit grâce à l’eau de la rivière Maulde l’équivalent de la consommation en électricité d’une ville de 40 000 habitants chaque année. Le port du masque est obligatoire et les horaires de visites ont été réaménagés pour permettre d’accueillir du public en toute sécurité. Visites en extérieur uniquement et réservation obligatoire au 05 34 39 88 70 ou à visites.edf.vassiviere@manatour.fr

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Politique | Plan de déconfinement national : premiers éléments

28/04/2020 | Le premier ministre Edouard Philippe, dans un discours ce mardi aux députés, a donné des précisions sur les modalités du déconfinement national, à partir du 11 mai.

Edouard Philippe

Ce mardi 28 avril à 15 heures, le premier ministre Edouard Philippe a présenté devant les députés de l'Assemblée Nationale le plan de déconfinement de la France. Il y précise quelques modalités pour la réouverture des écoles, collèges et lycées, précise qu'une seconde phase de déconfinement devrait avoir lieu, si les conditions le permettent, au début du mois de juin et a assuré qu'il y aurait, au 11 mai, "assez de masques dans le pays pour faire face aux besoins". Écoles, collèges, entreprises, commerces, volet sanitaire... On vous résume l'essentiel des annonces.

C'était l'heure du grand oral, cet après-midi, pour le premier ministre Edouard Philippe. Dans un discours censé préciser les contours du déconfinement du 11 mai prochain devant l'Assemblée Nationale, le chef du gouvernement a fait plusieurs annonces lors de cette allocution. La première, c'est la volonté de l'État de" soutenir les collectivités locales en prenant à sa charge 50% du coût des masques. Nous incitons l'ensemble des acteurs à se procurer des masques [...] L'Etat en commande. Nous recevons près de 100 millions de masques chirurgicaux par semaine désormais et nous recevrons près de 20 millions de masques grand public lavables, à compter du mois de mai". Les entreprises ont également été incitées à équiper leurs salariés de masques. Une plateforme de e-commerce de La Poste va en distribuer à compter du 30 avril, et les pharmacies ainsi que la grande distribution devraient recevoir des masques jetables ou lavables. 5 millions de masques par semaine seront distribués aux français "les plus précaires". Le port du masque sera obligatoire dans les transports, eux aussi limités. "Nous voulons réduire les transports interrégionaux au maximum en limitant les déplacements aux motifs professionnels et familiaux. Ce n'est pas le moment de quitter son département pour partir en week-end". 

Santé, économie, loisirs

En ce qui concerne les tests, Edouard Philippe a chiffré un objectif d'au moins 700 000 tests virologiques par semaine à partir du 11 mai, pris en charge en intégralité par l'Assurance Maladie. "L'isolement n'est pas une punition déclare Edouard Philippe. Nous laisserons le choix à la personne de s'isoler chez elle, ou dans des hôtels réquisitionnés". Des "brigades de tests" seront mises en place en région. L'application StopCovid, qui suscite des controverses, "pose des questions intéressantes" selon le porte-parole du gouvernement, mais elle devra faire l'objet d'un débat et d'un vote. Les commerces, eux, pourront rouvrir le 11 mai, sauf les cafés et les restaurants. "Nous allons procéder progressivement, en différenciant en fonction des territoires".

Le télétravail sera maintenu "pour au moins trois semaines" pour les entreprises qui le peuvent". La décision de réouvrir les grands centres commerciaux de plus de 40 000 mètres carrés appartiendront aux préfets en région. Les déplacements régionaux, eux, resteront très limités (sauf pour "motif impérieux, familal ou professionnel", mais il sera possible de circuler à partir du 11 mai sans attestation dans un rayon de cent kilomètres autour de son domicile. L'activité sportive, elle, devrait rester libre. Pour les plages, elles ne seront pas réouvertes avant le 1er juin. Les cimetières devraient, eux rouvrir le 11 mai, tout comme les bibliothèques, mais pas les cinémas, grands musées, théâtres, salles des fêtes, qui resteront fermés au moins jusqu'au 2 juin. Aucun festival ou évènement professionnel de plus de 5000 participants ne devrait se tenir avant septembre, et aucune cérémonie religieuse avant le 2 juin.

Indicateurs régionaux et éducation

Le premier ministre a également profité de son discours devant les députés pour lancer une alerte  :"Si les indicateurs ne sont pas au rendez-vous, nous ne déconfinerons pas le 11 mai". Il a également affirmé qu'une deuxième phase du déconfinement pourrait démarrer dès le 2 juin pour trois semaines, avec de nouvelles mesures qui dépendront du niveau des indicateurs. Trois critères seront scrutés à la loupe : le taux de nouveaux cas hebdomadaires, les capacités hospitalières en réanimation et l'état du système local de tests "et de détection des chaînes de contamination. La lecture de ces indicateurs sera cristallisée le 7 mai, afin de déterminer quels départements basculent le 11 mai dans la catégorie rouge (circulation élevée), ou vert (circulation limitée)". 

Concernant le déconfinement dans le scolaire, il concernera les crèches, les élèves de maternelle et de primaire dans un premier temps, les collèges à partir du 18 mai et "seulement dans les départements où la circulation du virus est très faible, en commençant par les classes de 6e et de 5e". Pour les lycées, la décision est attendue fin mai, mais les lycées professonnels pourraient être les premiers à réouvrir début juin. Le tout se fera dans des "conditions sanitaires strictes", avec maximum quinze élèves par classe (dix enfants maximum pour les crèches). "Tous les enseignants et encadrants recevront des masques", et l'Éducation nationale en fournira aux collégiens qui n'en ont pas, et le port du masque grand public "sera obligatoire pour les personnels de la petite enfance". 

Romain Béteille
Par Romain Béteille

Crédit Photo : RB

Partager sur Facebook
Vu par vous
6562
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Politique
Politique
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 9 + 13 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !