Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

17/12/18 : En mairie de Biarritz, en début d'après-midi, on aurait pris acte de la non venue du président Macron à la préparation du sommet du G7. Information non officiellement confirmée de la préfecture mais qui serait parvenue à certains élus de cette source

17/12/18 : Les retraités lot-et-garonnais battront le pavé le 18 décembre à 15 h 00 devant la Préfecture à Agen. "Déçus par les annonces du Président E. Macron" , ces derniers préciseront leurs revendications auprès de la Préfète.

15/12/18 : L'Association Petit Coeur de Beurre a décidé en accord avec la Jeune Académie Vocale d'Aquitaine JAVA et l'Ensemble Vocal Aquistriae d'annuler le concert "De choeurs à coeurs" prévu ce samedi 15 décembre en l'église St Louis des Chartrons à 20h30.

14/12/18 : Du 15/12/18 au 5/01/19 : le centre-ville montois sera piéton les week-ends du 15 et 22/12 et le 24/12 et le stationnement gratuit dans le centre-ville les samedis après-midi. 1h de stationnement gratuit par demi-journée, du lundi au samedi matin.

14/12/18 : Center Parcs Lot-et-Garonne. Les premiers coups de pioche de ce chantier sont donnés ce jour, 14 décembre, à l’étang du Papetier, à Pindères.

14/12/18 : En raison des mouvements sociaux actuels, le Grand-Théâtre sera fermé au public ce samedi 15 décembre entraînant le report du récital de Sondra Radvanovsky au 31 mars 2019. Les visites guidées sont également annulées.

13/12/18 : Le jeune rugbyman du Stade Français Nicolas Chauvin, 19 ans, victime d'un traumatisme cervical suite à un plaquage dimanche lors d'un match à Bègles est décédé au CHU de Pellegrin. Nouveau drame après la mort récente d'un jeune joueur d'Aurillac.

13/12/18 : Présente au salon Nautic de Paris, La Rochelle a lancé de Paris le Défi Atlantique, une nouvelle course en équipage réservée aux Class 40. Départ fin mars 2019 de la Guadeloupe, pour rejoindre La Rochelle mi-avril avec une escale à Horta aux Açores.

12/12/18 : En raison des liens historiques et fraternels qui unissent les villes de Strasbourg et de Périgueux, le drapeau français sur la mairie de Périgueux sera en berne ce mercredi suite au drame survenu hier sur le marché de Noël de la capitale alsacienne.

12/12/18 : Vigipirate : Urgence Attentat. Renforcement de la sécurité en Gironde. Renforcement des contrôles notamment à l’aéroport de Bdx-Mérignac, surveillance des marchés de Noël, centres commerciaux et interdiction de manifestations sur la voie publique.

12/12/18 : Les 22-26 et 28 déc, Bordeaux Visite organise une visite-famille "Bordeaux à Noël", afin de découvrir la place Pey Berland, le cours de l'Intendance, les allées de Tourny, la place de la Comédie. Accessible aux familles avec enfants dès 7 ans.

- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 16/12/18 | En Dordogne, le laboratoire départemental d'analyse détruit par un incendie.

    Lire

    Le laboratoire départemental d’analyse et de recherche de la Dordogne, basé à Coulounieix-Chamiers, a été entièrement détruit cette nuit par un incendie dont les causes ne sont pas encore déterminées. Le président du Conseil départemental Germinal Peiro, qui se rendra sur les lieux ce lundi à 8h30, a fait savoir que le Département s’attachait déjà à "trouver des solutions pour assurer la continuité de l’activité des 140 agents qui travaillent sur le site (laboratoire et Satese) .

  • 15/12/18 | Biarritz: un feu d'artifice séuritaire pour le président

    Lire

    Nous nous en sommes fait écho, le président de la République Emmanuel Macron se déplace mardi 18 décembre à Biarritz pour la préparation du G7 en présence de vingt ambassadeurs. La ceinture de sécurité appliquée est celle que la Ville met en place depuis des années pour...le feu d'artifice du 15 août. Il sera donc difficile d'accéder en voiture au centre ville. Nous vous recommandons d'aller sur le site de la ville, www.biarritz.fr ou www.chronoplus.eu pour prendre connaissance du dispositif et déplacements.

  • 14/12/18 | Jacqueline Gourault en déplacement en Dordogne lundi 17 décembre

    Lire

    Jacqueline Gourault, ministre de la cohésion des territoires et des relations avec les collectivités territoriales sera en déplacement en déplacement en Dordogne ce lundi 17 décembre. En fin de matinée, elle sera à Coulounieix Chamiers pour le projet de rénovation urbaine. L'après midi, elle se rendra au Nord du département pour la pose de la première pierre de la maison médicale de Lanouaille. C'est la troisième fois que la ministre se rend en Dordogne depuis dix huit mois.

  • 14/12/18 | De nouveaux équipements pour la section foot d'un collège du 87

    Lire

    Créée en 2011, la section de football du collège André Maurois est labellisée et reconnue par la FFF et l’Education Nationale. Cette section rend possible la pratique du football dans un cadre scolaire privilégié. Afin de les soutenir, le Conseil Départemental de la Haute-Vienne vient de les doter de 14 équipements joueurs complets et 2 équipements gardiens. Dernièrement, la section sportive a formalisé de nouveaux partenariats avec la FFF, le Limoges Football Club et la Ville de Limoges.

  • 14/12/18 | L'industrie du pin maritime cherche de nouvelles ressources

    Lire

    Début décembre dans les Landes, l’Etat, les acteurs de la filière forêt-bois et les collectivités locales se sont réunis sur les difficultés d’approvisionnement des industries du bois qui nécessitent 6 M m³ annuels alors que la récolte actuelle est de 5,6 M m³. Avec 32 M m³ de bois ayant atteint ou dépassé l’âge d’exploitation préconisé, l’enjeu pour la filière est donc de récolter ces bois mûrs dans les années à venir. Outre l'engagement de l'Etat à intensifier sa communication en ce sens auprès des propriétaires, l'amont et l'aval de la filière pourraient en passer par la contractualisation pour garantir l'adéquation entre offre et demande.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Politique | Pour 2018, François Bayrou s'engage à "déplacer des montagnes"

13/01/2018 | Il y avait foule ce vendredi soir pour la présentation des voeux de François Bayrou. Projets palois et ambitions béarnaises, sans oublier la traditionnelle galette des rois.

Projets palois et ambitions béarnaises au menus des voeux pour 2018 de François Bayrou, sans oublier la traditionnelle galette des rois.

Depuis le Palais Beaumont à Pau, et à mi-mandat de ses responsabilités de maire, François Bayrou a assuré lors de l'exercice des vœux aux corps constitués, que 2018 serait « l'année des réalisations  des promesses de campagne 2014 », jusqu'à atteindre en 2020, « 120% du programme présenté ». Il fallait donc bien une heure au Maire et Président de la toute jeune Communauté d'Agglomération Pau Béarn Pyrénées (CAPBP)pour présenter les prochaines réalisations et grandes ambitions pour la nouvelle année. L'occasion pour François Bayrou d'évoquer à nouveau son souhait du « retour historique du Pays de Béarn » à travers la constitution d'un pôle métropolitain.

C'est par un petit film résumant les événements et réalisations de l'année 2017 qu'ont débuté les vœux de François Bayrou ce 12 janvier. Une année dont il s'est dit « très fier » et qui aura démarré par la constitution de la nouvelle Communauté d'agglomération, dont son Président a relevé dès ses premiers mots « l'homogénéité et l'esprit d'équipe » qui anime la trentaine de maires qui la compose. Outre la récente inauguration du Stade du Hameau, qui en a été la réalisation majeure pour 2017, François Bayrou a souligné les deux grands chantiers qui attendent la collectivité nouvelle. D'une part, la prise en charge de la petite enfance pour les communes qui le souhaitent, permettant ainsi « la mutualisation et l'enrichissement des équipements », et d'autre part, sur le terrain économique, le transfert de l'Hélioparc du Département à la CAPBP. « Cette zone de créativité et de recherche sera un outil de conquête économique, de sciences et de transfert industriel important ». Un élément donnant d'autant plus l'occasion au Maire président de réaffirmer son ambition de faire de Pau et de son agglomération non seulement « une capitale mais aussi d'être une locomotive pour toute une région ».

La "métamorphose" de la ville
Dans ce sens, plus que des voeux, François Bayrou l'affirme: "2018 sera l'année des réalisations". « On va voir sortir de terre presque tous les projets que nous avons annoncés et préparés ». Plus fort encore, « je pense qu'en 2020, nous allons atteindre 120% de réalisation par rapport au programme présenté »... Son idée : « démontrer à nos concitoyens, que quand on a la volonté, des idées et une bonne équipe, l'action publique n'est pas impuissante, on peut bouger des montagnes. » Et des montagnes à faire sortir de terre, il en est prévu un certain nombre cette année à Pau... Quitte à « circuler un peu plus lentement dans la ville », admet-il. « Un petit sacrifice pour que le visage de la ville soit métamorphosée », nuance-t-il.
Parmi ces montagnes, les Halles, aux multiples rebondissements / alourdissements financiers, mais récompensées par un prix mondial d'architecture « à égalité avec les Jardins de la Maison Blanche » s'enorgueillit le Maire. Elles seront achevées dans un mois, pour ouvrir au début de l'été . « Un cœur battant pour la ville », qui sera complété d'ici un an par l'ensemble du Complexe de la République, permettant « un centre ville rendu aux citoyens, notamment aux plus jeunes », projette le maire, dont le rêve avoué ce vendredi est « de voir des enfants jouer au foot dans les rues piétonnes ». Autre projet 2018, la transformation de l'ancienne bibliothèque en Ecole des arts pouvant accueillir 250 étudiants, la réalisation du projet de lac (vieux d'un siècle) dans le Parc des Rive du Gave, le choix « ce mois-ci », du projet du futur Centre culturel du quartier du Foirail, doté de trois salles de cinéma et une salle de spectacle de 700 places, la poursuite du « très gros chantier » de réhabilitation du quartier Saragosse, l'inauguration du stade de foot du Pau FC, le « très grand chantier » du Bus à Haut Niveau de Service à hydrogène en site protégé, « une première dans le monde », etc...

"Un champ photovoltaïque pour fabriquer notre énergie verte"
Sur l'énergie et le développement durable justement, là encore les ambitions affichées par François Bayrou sont grandes, parmi elles, le projet de première centrale géothermique en profondeur, « dont les investissements sont portés par les acteurs privés (dot Elf Aquitaine et Total), et par l'Etat qui a déjà versé 30 M€ dans le projet », rassure François Bayrou. Autre idée XXL, « fabriquer notre propre électricité à partir d'un champ photovoltaïque », pouvant utiliser des cellules photovoltaïques de nouvelle génération mises au point à Pau... Mais, admet François Bayrou, pour la réalisation « ce ne sera peut-être pas pour ce mandat-là... » Toujours sur le développement durable, 2018, cette fois, sera l'année de présentation du Plan vélo de la ville qui organisera selon un plan en « arrêtes de poissons » des itinéraires réservés aux cyclistes et riverains (limités à 20 ou 30 km/h). Enfin, c'est également cette année que sera mise en œuvre la Délégation de service publique sur la fibre optique, avec comme « engagement immuable que la totalité des foyers soient couverts en 2020 », assure le Maire de la capitale béarnaise.

"Le retour historique du Pays de Béarn"
Un « Pays de Béarn », auquel François Bayrou, en Gaston Fébus des temps modernes, a dédié la dernière partie de son discours, rappelant son attachement au projet de constitution de pôle métropolitain. « C'est une démarche dans laquelle les présidents des intercommunalités du territoire ont choisi de s'engager, mais qui est en fait le retour historique du Pays de Béarn » a-t-il rappelé. Un Pays de Béarn qualifié « d'essentiel pour que le Béarn puisse enfin jouer de ses nombreux atouts. Essentiel aussi pour notre région qui a besoin d'exister dans la grande région. Il faut réhabiliter le nom Béarn et l'adjectif béarnais, comme le Pays basque a su le faire. » Un enjeu, on l'aura compris, de développement notamment touristique et économique, mais aussi « d'identité et de fierté d'appartenir à cette communauté humaine d'une si grande tradition historique » insiste François Bayrou.

Solène Méric
Par Solène Méric

Crédit Photo : Aqui.fr

Partager sur Facebook
Vu par vous
3711
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Politique
Politique
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 19 + 18 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !