Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

15/08/18 : Charente: 6 communes viennent d'être reconnues en état de catastrophe naturelle, suite à des mouvements de terrains liés à la sécheresse, survenue entre janvier et juin 2017. Il s'agit de Balzac, Chalais, La Couronne, Fouquebrune, Linars et Nabinaud.

06/08/18 : Dominique Laurent, sous préfète de Bergerac depuis quatre ans, vient d'être nommée à ce même poste à Guingamp (22). Stéphanie Monteuil, sous préfète de Saint-Jean-d'Angely (17) lui succède et prendra ses fonctions le 27 août.

06/08/18 : Jean-Philippe Dargent vient d'être nommé sous-préêfet de Lesparre-Médoc en remplacement de Claude Gobin. Il est actuellement directeur à la citoyenneté, de la légalité et du développement territorial à la préfecture des Pyrénées-Atlantiques.

04/08/18 : Le meeting aérien de Belvès(24), le 15 août, est maintenu. L’Aéroclub Belvès Périgord a pris la décision de ne pas annuler la manifestation, suite au décès de son président. Lundi Alain Valleron a trouvé la mort dans le crash du Cessna qu’il pilotait.

03/08/18 : Jean-Philippe DARGENT nommé le 31 juillet sous-préfet de Lesparre-Médoc prendra ses fonctions le 3 septembre. Il était directeur de la citoyenneté, de la légalité et du développement territorial à la préfecture des Pyrénées-Atlantiques (64)

03/08/18 : Renforcement des mesures de limitation de prélèvements d’eau dans le 47 sur les cours d’eau non réalimentés. Ces restrictions impactent environ 2% de la surface agricole irriguée, 95% des surfaces irriguées bénéficiant de ressources en eau sécurisées

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 15/08/18 | Corrèze: l'agriculture au rdv du numérique

    Lire

    Le 25 août, lors de la 50e édition du Festival de l'élevage de Brive, la Chambre d'agriculture de la Corrèze lance un vaste plan de développement des usages numériques agricoles: AgriNumérik 19. Son objectif: mettre à disposition de tous les agriculteurs volontaires du territoire un smartphone avec des applications et services associés. Une initiative d'ampleur unique en France, sous le regard bienveillant d'Hervé Pillaud, membre du Conseil national du numérique et VP de la Chambre d’agriculture des Pays de la Loire, invité de ce lancement.

  • 14/08/18 | EasyJet relie Paris et les pistes de ski

    Lire

    EasyJet vient de lancer une ligne Paris-Pau pour l’hiver 2019. L’aéroport de Pau proposera des navettes directes vers les pistes de ski, disponibles à la vente dès le 1er septembre, et la compagnie facilite le transport des équipements de ski. Deux vols quotidiens sont proposés et jusqu’à deux vols par jour les lundis, jeudis et vendredis.

  • 14/08/18 | Madiran et Pacherenc à la fête!

    Lire

    Ces 14 et 15 août, le village béarnais de Madiran met à l'honneur les appellations Madiran et Pachrenc du Vic Bilh à l'occasion de sa Fête du vins. Pour célébrer les 70 ans des 2 appellations, à travers de nombreuses animations: un espace vins (entrée 5 €) avec dégustations, ventes de vins et rencontres avec les vignerons, mais aussi jeux pour enfants, marché gourmand, défilé des confréries, soirées tapas, bals, concerts le tout accompagnée d'une fête foraine et d'un feu d'artifice pour finir en beauté, le 15 août à 23h30.

  • 13/08/18 | Revenu de base : une expérimentation dans les départements préconisée

    Lire

    Jean-Luc Gleyze, président du département de la Gironde, note avec intérêt que le rapport de préfiguration de France stratégie, qui vient d'être remis au Premier ministre sur l'allocation sociale unique préconise en conclusion "une expérimentation préalable dans une partie du territoire. Il rappelle la volonté de la Gironde d'expérimenter le revenu de base et précise que les scénarios d'expérimentation d'un revenu de base portés par la Gironde et 12 autres départements ne "font pas de perdants".

  • 13/08/18 | L’Afrique de retour en Sud-Gironde

    Lire

    Grâce à l’engagement de la mairie de Noaillan la 4ème édition du festival Africa Ciron aura lieu le 25 août à la maison Dubernet. Différentes activités comme de la danse, des contes, un concert, des expositions ou une projection nous permettront d’enrichir notre culture africaine. Safiatou Faure, qui a créé le festival du Sahel de Saint-Médard-en-Jalles sera mise à l’honneur. Entrée gratuite. Programme : https://dubernet.noaillan.fr 

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Politique | Rochefort (17) programme sa renaissance en 2020

02/05/2018 | Eligible au dispositif Action Coeur de Ville, Rochefort est en train d'élaborer son Plan de sauvegarde et de mise en valeur

Le centre ville de Rochefort

« Il y a 1400 logements vacants à Rochefort, dont 700 rien que dans le centre ville ». Pour le maire Hervé Blanché, il devient urgent de rénover la ville pour attirer de nouveaux habitants. La municipalité a donc lançé début 2017 l’élaboration d’un Plan de sauvegarde et de mise en valeur (1) sur un périmètre de 137 hectares, qui remplacera le PLU. Ce projet fait suite à un premier classement en « secteur sauvegardé » du centre-ville en 2010. Objectif : faire évoluer la ville, l’adapter à son époque, tout en préservant le patrimoine historique.

Car il devient urgent de sauvegarder certains immeubles, dont les parties communes peu ou mal entretenues finissent par se dégrader avec le temps. Des cours intérieures, des écuries ou autres dépendances, des fontaines ou des puits anciens, des escaliers, voire même des portes d’entrées ou d’anciennes échoppes, datant de l’époque de la construction de l’Arsenal, de l’ère napoléonienne ou encore de la Belle Epoque. Une partie de l’Histoire de Rochefort se tient là, dans ces détails architecturaux oubliés ou négligés par nos habitudes contemporaines.

« Il ne s’agit évidemment pas de mettre Rochefort sous cloche, mais de le faire évoluer intelligemment en préservant ce qui peut encore l’être », observe l’architecte des Bâtiments de France Jean Riché. Depuis juin 2017, l’équipe du cabinet nantais AUP, qui a décroché la DSP, répertorie les 2500 immeubles du centre-ville. Elle pénètre les lieux partout où l’on veut bien lui ouvrir les portes. Chaque immeuble se voit attribuer une fiche d’identité où figurent ses particularités comme  sa date de construction (si elle est identifiable), son style architectural et ses caractéristiques patrimoniales comme des éléments de décor, un puits, une cour intérieure, etc. Chaque élément historique est décrit avec une indication sur son état (bon, dégradé, bien ou mal rénové, etc). Si le cabinet nantais estime avoir visité une bonne partie des immeubles, elle va poursuivre ses investigations jusqu’à l’été 2018 en espérant atteindre un taux d’identification de 100%. Ces fiches seront ensuite rattachées au PSMV et consultables dès que le document remplacera officiellement le PLU. A terme, la municipalité compte s’appuyer sur ces documents pour établir des sanctions – en cas de dégradations avérées du patrimoine notamment – mais aussi pour mettre en place des aides à la rénovation ou à l’innovation.

Une fois la phase de diagnostic terminée cet été, s’ensuivra une étude de faisabilité en termes de conciliation entre préservation du bâti et modernisation de la ville, qui concernera également les espaces publics comme les parcs et la voierie. La municipalité compte ensuite présenter fin 2019 son projet à l’Etat. Car c’est l’État qui a la maîtrise d’ouvrage des études du plan de sauvegarde et de mise en valeur. Et Rochefort fait justement partie des 222 villes retenues par le gouvernement pour être éligible au dispositif « Action Cœur de Ville ». Ce programme d’actions de préservation et de développement des centres-villes permettra aux villes retenues (2) de bénéficier d’une aide financière pouvant s’élever jusqu’à 25 millions d’Euros sur cinq ans. Si Rochefort était retenue, à l’horizon 2020 se mettrait alors en place le plus important plan de rénovation qu’ait connu la ville depuis le Plan Ville Moyenne signé dans les années 1970 sous la mandature de M.Frot.

 

(1) PSMV : principe mis en place par Malraux dans les années 1960 pour endiguer la désertification des centres bourgs après la guerre.

(2) Dans les Charentes, les autres villes éligibles au programme Action Cœur de Ville sont Saintes, Cognac et Angoulême.

Anne-Lise Durif
Par Anne-Lise Durif

Crédit Photo : Anne-Lise Durif

Partager sur Facebook
Vu par vous
8441
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Politique
Politique
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 17 + 14 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !