Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

15/08/18 : Charente: 6 communes viennent d'être reconnues en état de catastrophe naturelle, suite à des mouvements de terrains liés à la sécheresse, survenue entre janvier et juin 2017. Il s'agit de Balzac, Chalais, La Couronne, Fouquebrune, Linars et Nabinaud.

06/08/18 : Dominique Laurent, sous préfète de Bergerac depuis quatre ans, vient d'être nommée à ce même poste à Guingamp (22). Stéphanie Monteuil, sous préfète de Saint-Jean-d'Angely (17) lui succède et prendra ses fonctions le 27 août.

06/08/18 : Jean-Philippe Dargent vient d'être nommé sous-préêfet de Lesparre-Médoc en remplacement de Claude Gobin. Il est actuellement directeur à la citoyenneté, de la légalité et du développement territorial à la préfecture des Pyrénées-Atlantiques.

04/08/18 : Le meeting aérien de Belvès(24), le 15 août, est maintenu. L’Aéroclub Belvès Périgord a pris la décision de ne pas annuler la manifestation, suite au décès de son président. Lundi Alain Valleron a trouvé la mort dans le crash du Cessna qu’il pilotait.

03/08/18 : Jean-Philippe DARGENT nommé le 31 juillet sous-préfet de Lesparre-Médoc prendra ses fonctions le 3 septembre. Il était directeur de la citoyenneté, de la légalité et du développement territorial à la préfecture des Pyrénées-Atlantiques (64)

03/08/18 : Renforcement des mesures de limitation de prélèvements d’eau dans le 47 sur les cours d’eau non réalimentés. Ces restrictions impactent environ 2% de la surface agricole irriguée, 95% des surfaces irriguées bénéficiant de ressources en eau sécurisées

- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 19/08/18 | La mobilité durable s'expose à Irun

    Lire

    Le Parc d’Expositions Ficoba à Irun, au Cœur de l’Eurorégion Euskadi-Navarre-Aquitaine, accueillera les 27 et 28 novembre le salon Go Mobility, la 1ère exposition industrielle du Sud de l’Europe sur la mobilité durable. Point de rencontre des professionnels, des territoires et des entreprises consacrées au secteur de la mobilité durable et au stockage d’énergie, il vise à encourager les échanges à forte valeur ajoutée et favoriser les projets innovants et la transformation industrielle du territoire. Au menu : une zone d’exposition, des conférences et tables rondes et une zone de test.l*

  • 18/08/18 | Jürgen Essel en concert à La Réole

    Lire

    Privilège pour La Réole qui accueille le 26 août à 16h l'organiste allemand de renommée internationale Jürgen Essel en résidence dans le Réolais. Accueilli par les Amis de l’Orgue de La Réole l'organiste donnera un concert exceptionnel. Jürgen Essel est organiste, compositeur et enseignant à la prestigieuse école de Stuttgart. Interprète et improvisateur son répertoire s’étend de la musique ancienne jusqu’à la création de musique contemporaine. A son actif vingt enregistrements sur CD et des productions conjointes avec de grandes chaînes de radio (Entrée:libre participation) www.orgueslareole.com

  • 18/08/18 | Charente-Maritime : 7 communes reconnues en état de catastrophe naturelle

    Lire

    Suite aux fortes pluies du premier semestre 2018, l'Etat a reconnu 7 communes sinistrées en état de catastrophe naturelle - pour inondations et coulées de boues - publié au Journal Officiel du 15 août 2018 : Fléac-sur-Seugne, Pons, Bazauges, Chaillevette, Champagne, Léoville, Saint-Seurin-de-Palenne. Les sinistrés disposent d’un délai de 10 jours, à compter du 15 août 2018, date de publication de l’arrêté, pour déposer un état estimatif de leurs pertes auprès de leur compagnie d’assurance.

  • 16/08/18 | Charente : le festival de Confolens fête ses 60 ans

    Lire

    Le festival de danses folkloriques du monde de Confolens attire chaque année 100 000 visiteurs. Débutée le 13 aout, cette 60e édition se déroule jusqu'au 19 inclus, avec de nombreux spectacles costumés mais aussi des ateliers de danse ouvert au public. Parmi les pays les plus représentés cette année : la République Dominicaine, le Brésil, le Pérou, la Bolivie, la Moldavie et le Botswana. Onze groupes de nationalités différentes se produiront le dimanche soir pour la soirée de clôture.

  • 15/08/18 | Corrèze: l'agriculture au rdv du numérique

    Lire

    Le 25 août, lors de la 50e édition du Festival de l'élevage de Brive, la Chambre d'agriculture de la Corrèze lance un vaste plan de développement des usages numériques agricoles: AgriNumérik 19. Son objectif: mettre à disposition de tous les agriculteurs volontaires du territoire un smartphone avec des applications et services associés. Une initiative d'ampleur unique en France, sous le regard bienveillant d'Hervé Pillaud, membre du Conseil national du numérique et VP de la Chambre d’agriculture des Pays de la Loire, invité de ce lancement.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Politique | Le budget du Département de la Dordogne s'élève à 498 millions d'euros

04/02/2018 | A partir de lundi, le conseil départemental de la Dordogne se réunira pour adopter son budget. Celui ci sera de 498 millions d'euros, en légère diminution.

Le débat sur le budget  a lieu du 5 au 9 février au conseil départemental de la Dordogne

Les conseillers départementaux de la Dordogne adopteront, le 9 février, un budget prévisionnel de 498 millions, en légère baisse. Germinal Peiro a annoncé jeudi face à la presse, le maintien des investissements à hauteur de 54 millions d'euros avec notamment la poursuite du chantier de la fibre optique et des investissements sur les routes et les collèges. Il demande également un nouvel effort aux Périgourdins, avec une nouvelle hausse de la taxe sur le foncier bâti, limitée à 1,5 % , après deux hausses consécutives de 4,5 %.

Le budget  2018 du Département de la Dordogne, qui sera débattu la semaine prochaine, passe sous le seuil des 500 millions d'euros. Il s'élève à 498 millions d'euros en légère baisse. Malgré les contraintes, Germinal Peiro, en présentant jeudi les principaux dossiers à la presse, l'a qualifié de "bon budget." Pourtant, après deux années de hausse consécutives de la taxe sur le foncier bâti à hauteur de 4,5 %, le président de la collectivité va demander un nouvel effort aux Périgourdins. "Pas d'autre choix estime ce dernier. Il sera moins important en 2018, une hausse de 1,5 % est envisagée. "On peut ne pas augmenter les impôts pendant cinq ou dix ans mais après on se retrouve avec une ardoise. Je préfère augmenter les impôts d'une façon raisonnable sur le long terme et emprunter moins pour rétablir nos finances. Nous avons des impôts à payer nous aussi, des charges de carburant, d'assurances qui ne diminuent pas. La contribution des Périgiourdins en matière de recettes fiscales s'élève à 110 millions d'euros, nous leur rendons 234 millions en aides sociales", explique Germinal Peiro.
Les dépenses sociales pèsent très lourd sur les finances de la collectivité : elles enregistrent une hausse de 13 millions : + 4 millions sur l'APA et 6 millions pour l'aide sociale à l'enfance. Germinal Peiro estime que l'Etat ne prend pas ses responsabilités : "L'Etat nous demande de prendre en charge ce qui relève de la solidarité nationale. Il y a aussi le nombre de mineurs isolés, qui continue de progresser. L'Etat réclame aux collectivités de ne pas dépasser une augmentation de 1,2 % sur les dépenses de fonctionnement sous réserve de sanction financière. Nous ne sommes pas contre, mais nous demandons que les aides sociales soient exclues de ce calcul." Il rappelle que l'Association des départements de France ne souhaite pas contractualiser avec l'Etat sur ces bases.  

54 millions d'investissement

Le recours à l'emprunt va être réduit, de l'ordre de 500 000 euros par an. Au chapitre des investissements, ils sont maintenus à hauteur de 54 millions. En 2018, le Département va investir 4,5 millions pour la fibre optique, le plus gros chantier de la mandature avec 165 millions d'euros investis.  L'objectif est que tous les coeurs de bourgs soient fibrés, pari audacieux, il en reste 150 à fibrer dont 66 en Bergeracois. Le Département prend acte de l'engagement du gouvernement d'en finir avec les zones blanches d'ici 2022. Le territoire de la Dordogne est particulièrement touché par des soucis de couverture de téléphonie mobile. Le conseil départemental va poursuivre les chantiers routiers et va engager 21 millions d'euros. Les travaux de la déviation de Mussidan et de Nontron vont se poursuivre : celle de Nontron devrait être achevée début 2019. L'étude sur la troisième tranche  de la rocade de Sarlat va être lancée. Sur le tronçon Bergerac Lalinde, le dossier va être repris à zéro, car la déclaration d'utiiité publique a été invalidée. Le conseil départemental va interpeller les parlementaires sur le projet de contournement Est de Périgueux. Périgueux est la seule préfecture de Nouvelle Aquitaine à avoir un contournement inachevé. Concernant le contournement de Beynac, qui vient d'obtenir le feu vert de la préfète de la Dordogne, la collectivité va consacrer 8 millions en 2018. Les travaux devraient débuter dans les prochaines semaines.

Le Département poursuit ses investissements sur les collèges. "Nous sommes dans un contexte de baisse de démographie scolaire depuis plusieurs années. 650 élèves de moins sont annoncés à la rentrée 2018. C'est un gros point d'inquiétude.  Nous avons de petits collèges à moins de 200 élèves.  Je ne crois pas à la fermeture de collèges mais je milite pour une mutualisation des équipements entre certaines écoles primaires qui pourraient rejoindre les collèges. Certaines écoles vont disparaître, c'est certain. Nous avons dans une même commune des collèges où il y a des classes vides  et des écoles primaires qui ont besoin de gros travaux. 5 millions seront consacrés aux collèges. Le plus gros chantier concerne celui de Piégut Pluviers. Toujours au chapitre éducation, le Département participera financièrement à la rénovation du site universitaire de Périgueux à hauteur de 850 000 euros sur un chantier évalué à 6,7 millions d'euros. 

Le vote de ce budget primitif  aura lieu vendredi 9 février au conseil départemental.

Claude-Hélène Yvard
Par Claude-Hélène Yvard

Crédit Photo : Denis Nidos CD 24

Partager sur Facebook
Vu par vous
26208
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Politique
Politique
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 21 + 14 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !