Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

16/04/21 : Un centre de vaccination de grande capacité va ouvrir ses portes au Parc des Expositions de Poitiers le 20 avril prochain.

13/04/21 : 264 196 311,23 euros c'est le montant des subventions votées ce 12 avril lors de la dernière commission permanente du Conseil régional de Nouvelle-Aquitaine. 244 délibérations ont été votées par des élus régionaux sous la présidence d'Alain Rousset.

12/04/21 : Philippe Dubourg, Maire d'Illats depuis 1977, est décédé le 11 avril dernier. Plusieurs élus locaux, dont Christophe Duprat, Maire de Saint-Aubin du Médoc, saluent la mémoire d'un « élu de terrain attaché à son territoire ».

02/04/21 : Autour de la Journée de sensibilisation à l’autisme le 2 avril des villes illuminent leurs monuments en bleu: un symbole pour rappeler la nécessité de simplifier et améliorer le quotidien des personnes autistes. A Bordeaux ce sera la porte de Bourgogne.

01/04/21 : Le 9 avril prochain, la cité scolaire Alcide Dusolier de Nontron deviendra la 1ère cité scolaire 100% bio de France.

31/03/21 : Régionales- Signe de l'alliance entre GénérationS et EELV, Benoit Hamon sera à Bordeaux le 1er avril en soutien à Nicolas Thierry, tête de liste EELV de « Nos terroirs, notre avenir ». Sa numéro 2 en Gironde est Anne-Laure Bedu candidate GénérationS

24/03/21 : Charente-Maritime : Véronique SCHAAF, sous-préfète de Villeneuve-sur-Lot, est nommée sous-préfète de Saintes. Elle devrait prendre ses fonctions le 19 avril 2021. Elle succède à Adeline BARD, arrivée dans l’arrondissement de Saintes en juillet 2018.

19/03/21 : La Banque alimentaire Béarn-Soule organise, samedi 20 mars 2021, une collecte alimentaire exceptionnelle, mobilisant près de 400 jeunes bénévoles, dans 14 magasins de Pau.

18/03/21 : Charentes : L'Union Générale des Viticulteurs pour l'AOC Cognac (UGVC) vient de se doter d'un nouveau directeur général, Xavier RAFFENNE. Il était précédemment directeur de la Maison des Vins de Gaillac.

16/03/21 : La Rochelle : le festival de fiction télé se déroulera du 14 au 19 septembre, annonce aujourd'hui les organisateurs dans un communiqué. Une journée de plus sera dédiée à la création. Les candidatures pour les œuvres sont ouvertes.

04/03/21 : La Ville de Bayonne a réuni les représentants des professionnels et les partenaires de la fameuse Foire au Jambon pour envisager la suite à donner à cet événement de la semaine pascale. Il prennent date pour cet événement entre les 7 et 10 octobre

02/03/21 : Le 90e Congrès des Départements de France qui devait se tenir à La Rochelle en novembre dernier, puis les 29 et 30 avril prochain, est de nouveau reporté, selon un communiqué du Département de Charente-Maritime du jour.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 16/04/21 | Régionales : Geneviève Darrieussecq officiellement candidate

    Lire

    La ministre Geneviève Darrieussecq représentera la majorité présidentielle - entre autres UDI et Mouvement Radical - pour les prochaines élections régionales (20 et 27 juin). L'ancienne Maire de Mont-de-Marsan souhaite rapprocher la région de ses habitants avec une politique en trois axes : « Une Région de la proximité, une Région qui protège et une Région du progrès », éclaire-t-elle. Geneviève Darrieussecq estime qu'il faut du « sang neuf, de l'alternance » après 23 ans de règne d'Alain Rousset sur l'ex-Aquitaine et la Nouvelle-Aquitaine.

  • 16/04/21 | Une nouvelle sous-préfète à Oloron-Sainte-Marie

    Lire

    Depuis le 15 avril, Anna Nguyen est la nouvelle sous-préfète d’Oloron-Sainte-Marie (64). Elle a débuté sa carrière au Ministère en charge du budget avant d’être au Secrétariat général aux Affaires Européennes du Premier Ministre. Cette jeune diplômée de l’ENA était avant sa prise de fonction cheffe du bureau Aménagement, logement et développement économique à la Ville de Paris.

  • 16/04/21 | Festival BD d'Angoulême : le nouveau directeur artistique s'en va déjà

    Lire

    Fred Felder, codirecteur artistique du festival international de la bande-dessinée, quitte ses fonctions après une dizaine de mois de collaboration. "Le rapprochement espéré réciproquement n’a pas abouti à une démarche et à un projet pleinement partagés", informe l'organisation du festival dans un communiqué. Le festival prévoit de le remplacer rapidement, et de nommer un directeur artistique adjoint en charge du secteur asiatique. Sonia Deschamps, codirectrice artistique, assure l’intérim.

  • 16/04/21 | Revatec favorise le réemploi

    Lire

    L’association Revatec à Guéret avec une vingtaine d’acteurs issus des secteurs de l’économie sociale et solidaire porte le projet Remise En Valeur des Aides Techniques. Ce projet consiste en la création d’un centre de récupération, de remise en état et de redistribution des aides techniques « occasionnelles » à destination des personnes en perte d’autonomie. Associé à cette démarche, le pôle domotique de Guéret permet à l’association de présenter les différents matériels via un showroom.

  • 16/04/21 | E-sport: Rebound Capital Games saisit la balle au bond!

    Lire

    A Angoulême, Rebound Capital Games, studio de développement et d’édition de jeux vidéos de sport, va construire un catalogue de jeux vidéos sous licences sportives afin de sortir un jeu tous les 18 à 24 mois. Le studio va également développer un de ses jeux sur PC, Tennis Manager, qui est le 1er jeu de simulation de tennis réaliste permettant de gérer toutes les tactiques et stratégies mises en œuvre lors d’un match.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Politique | Limoges : Un pont réservé aux mobilités douces surplombera l’A20

28/01/2021 |

Le pont A20

D‘ici l’été 2023, un nouveau pont enjambera l’autoroute A 20 au nord de Limoges et reliera deux quartiers La Bastide et le Puy-Ponchet. Les premiers travaux préparatoires ont été réalisés cet automne avec l’abattage d’arbres des deux cotés du pont pour créer une trouée forestière qui accueillera la nouvelle voie de circulation de 950 m avec trois voies réservées aux bus, piétions et vélos. Cet ouvrage d’art aura une double vocation, accueillir la première ligne de bus à haut niveau de service fin 2025 et assurer la liaison entre deux quartiers dans le cadre d’une opération d’aménagement urbain.

 Depuis 2014, la Communauté urbaine Limoges Métropole planche sur un projet de bus à haut niveau de service à deux lignes. La ligne A traversera Limoges du nord au sud et la seconde reliera le quartier du Val de l’Aurence à Panazol. Pour anticiper l’ouverture de la ligne A, un ouvrage d’art sera construit en surplomb de l’A20 au niveau des quartiers de La Bastide et du Puy-Ponchet. « Ce pont fait partie du projet d’aménagement urbain qui comprend la création de ces deux lignes de bus à haut niveau de service explique Gilles Bégout, vice-président en charge de la voirie, des transports du futur et du BHNS, ce projet de franchissement de l’A20 a été conçu pour réaliser la première ligne de ce bus. Dans le même temps, l’Agence nationale de renouvellement urbain avait préconisé de désenclaver le quartier de La Bastide. Il n’était pas possible de faire passer cette ligne devant le Zénith comme actuellement. Et le BHNS ne se justifie que s’il touche un maximum d’usagers, ce qui est le cas à Beaubreuil, ESTER, La Bastide et au Puy-Ponchet avec la présence de l’Aquapolis, d’activités industrielles et éducatives sur la technopole. » Une nouvelle voie de 950 m sera créée au niveau du rond point de l’Aquapolis jusqu’au Puy-Ponchet soit un premier tronçon de 650 m. Celle-ci traversera l’A20 par le nouveau pont long de 130 m et large de 14 m, le second tronçon de 200 m étant réalisé côté La Bastide.

Le quartier de La Bastide va s’ouvrir

Le coût de cette opération atteint dix millions d’euros dont sept millions pour la construction du pont, deux millions pour la nouvelle voie et un million pour l’aménagement paysager. L’État financera à hauteur d’un million (Dotation de soutien à l’investissement). Des fonds de l’Europe et de la Région sont également attendus de même que des financements complémentaires dans le cadre du Plan de Relance et des nouvelles aides à la mobilité douce. « La livraison est prévue pour juin 2023 avec une mise en service pour la rentrée scolaire sur la ligne qui dessert Beaubreuil, La Bastide, la gare et le centre-ville et qui accueillera la première ligne du BHNS fin 2025 précise Gilles Bégout. Cette ligne est la plus empruntée avec actuellement 21 000 passagers par jour. La fréquentation, en hausse constante ces dernières années, devrait encore augmenter avec le BHNS. Les bus passeront toutes les six à huit minutes. Cela va dynamiser ce secteur qui était isolé et changer les habitudes de circulation dans l’optique de l’aménagement du centre-ville. Sans ce pont et cette nouvelle voie, il aurait été difficile de faire un BHNS qui avait du sens ».

Le pont comportera trois voies de circulation à double sens, celle réservée aux bus, une dédiée aux piétons et une aux vélos, les trottinettes pourront également l’emprunter. Une importante étude environnementale a été menée pour respecter la faune et la flore locales et apporter des solutions techniques. « La présence de sept ou huit espèces de chauve-souris a d’abord conditionné la date d’abattage des arbres du 15 septembre au 15 octobre remarque Bertrand Brouard, responsable du projet, une période imposée pour tenir compte du cycle de vie de ces animaux. La protection de la biodiversité a été prise en compte pour ce chantier conformément au Code de l’Environnement ». Un diagnostic complet a été effectué sur le milieu naturel, par exemple, le tracé retenu préserve la majorité des arbres centenaires de lisière qui abritent les espèces protégées dont des insectes xylophages et des chauve-souris. Un passage sera également réservé sur le pont pour que celles-ci puissent étendre leur territoire de part et d’autre de l’autoroute, passage délimité par une palissade et planté de 417 arbustes pour créer une haie. De petits tunnels seront aménagés sous la route pour d’autres animaux protégés comme la salamandre. Pour compenser l’impact sur l’environnement, Limoges Métropole va acquérir 45 ha sur son territoire afin de créer une zone boisée et de milieux ouverts dont elle assurera la gestion et le suivi écologique durant trente ans.

L’intégration paysagère en ligne de mire

La technique de construction retenue, en l’occurrence un pont en acier à béquilles sans entretien, devrait offrir une bonne intégration dans le paysage avec un impact visuel limité. « Cette technique est la plus adaptée au dénivelé du terrain qui présente une légère pente naturelle et qui permettra de pousser le pont du Puy-Ponchet à La Bastide en une nuit, au maximum deux assure Bertrand Brouard. Pour faire des économies d’énergie, un éclairage avec détection de présence au passage d’un piéton ou d’un cycliste sera installé par la société Inéo, une première à Limoges. Cela évitera également toute pollution lumineuse ». La partie métallique en acier Corten auto-patinable, c’est-à-dire avec corrosion superficielle, lui conférera une protection naturelle sans avoir besoin d’être repeint. Sa teinte « rouille » favorisera son intégration paysagère. La gestion des eaux pluviales a été étudiée pour permettre une infiltration naturelle via des noues paysagères, des fossés peu profonds, larges végétalisés plantés de 2 785 graminées qui recueilleront les eaux de ruissellement avant leur évacuation vers un trop-plein, leur évaporation ou leur infiltration sur place. Il n’y aura donc pas de canalisations sous le pont, soit un million d’euros économisés, et le cycle naturel de l’eau sera respecté. Ce nouveau concept, mis en œuvre ici pour la première fois, luttera contre les îlots de chaleur en ville en conservant la perméabilité des sols naturels côté Puy-Ponchet et en désimperméabilisant les sols côté La Bastide. Quelques 4 600 arbustes seront plantés pour reboiser la zone de chantier qui sera créée à La Bastide.  « Une voie de desserte sera aménagée d’ici le mois d’octobre par la Compagnie des Grands travaux de Marseille pour créer les culées, piles et massifs du pont détaille-t-il, les culées seront livrées à Noël. Suivront ensuite l’assemblage des poutres et poutrelles jusqu’en mars 2022, on pourra alors pousser le pont puis poser l’armature métallique, les dalles en béton, les protections latérales ce qui nous amène fin 2022. La route définitive sera achevée en mars 2023. » Il restera à finaliser les travaux paysagers et équipements nécessaires pour une livraison promise à l’été 2003.

Corinne Mérigaud
Par Corinne Mérigaud

Crédit Photo : Limoges Métropole et LC Pierre Nicolas

Partager sur Facebook
Vu par vous
5201
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Politique
Politique
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 20 + 10 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !