Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

23/04/19 : Le pont d'Aquitaine sera fermé à la circulation pour travaux dans la nuit du 24 au 25 avril entre les échangeurs 2 et 4 ainsi que les échangeurs 4 et 5 et dans la nuit du 25 au 26 avril entre les échangeurs 4 et 4a en intérieur et 5 et 4 en extérieur.

23/04/19 : Après Jo-Wilfried Tsonga, ex n°1 français et ex n°5 mondial, Lucas Pouille 32ème joueur mondial, n°10 en 2018, vient de confirmer sa participation au tournoi bordelais BNP ParisBas Primrose qui démarre le 29 avril sur les cours de la villa Primrose

18/04/19 : A l'occasion du Joli Mois de l'Europe, la Maison de l'Europe Direct Limousin organise une rencontre avec Jürgen Habermas. Philosophe allemand, il consacre sa réflexion à la question de l'intégration européenne. Rdv jeudi 2 mai, 18h30 à Limoges.

18/04/19 : A la suite de l'incendie qui a ravagé Notre Dame de Paris, la ville de Périgueux proposera un soutien financier de 10 000 €, lors de son prochain conseil municipal, pour aider à la reconstruction de ce bâtiment emblématique de l'histoire de France.

17/04/19 : Le coq reliquaire de la flèche de Notre-Dame de Paris, que l’on croyait disparu dans l’incendie de lundi, a été retrouvé mardi. Il devrait regagner prochainement l'entreprise Socra à Marsac-sur-l'Isle (24) pour être restauré comme initialement prévu.

10/04/19 : Les Chambres d’agriculture de Lot-et-Garonne, Haute-Vienne et Vienne, estampillées Coordination rurale, ont créé, le 9 avril, l’Association des Chambres d’agriculture de Nouvelle Aquitaine pour le développement agricole et rural

02/04/19 : A partir du 1er septembre prochain, la Communauté d’Agglomération du Libournais (La Cali) lance un nouveau réseau de transport gratuit pour tous. L’exploitation a été confiée au groupe Transdev pour les huit prochaines années.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 24/04/19 | Le Misanthrope à Pau

    Lire

    Dans le cadre de "Théâtre à Pau", le théâtre Saint-Louis accueille les mardi 30 avril et mercredi 1er mai à 20h, deux représentations du Misanthrope de Molière. C'est le comédien Gilles Privat qui va prêter ses traits et sa voix à Alceste avec une mise en scène et une scénographie d'Alain Françon qui introduira lui-même son spectacle une heure avant chaque représentation.

  • 24/04/19 | Bordeaux : un master dédié au luxe !

    Lire

    Le nouveau cursus proposé par l'ESSCA Bordeaux ouvre à partir de septembre. L'école de management a choisi d'ouvrir le master "Luxury Services Management" afin de répondre aux profondes mutation que connaît le secteur. Le Groupe ESSCA a choisi le territoire bordelais en raison de sa forte attractivité économique et de la présence de plusieurs stations balnéaires ou établissements prestigieux. Les inscriptions au concours sont ouvertes jusqu'au 13 mai prochain.

  • 24/04/19 | La LPO et Pessac s'associent pour des Refuges LPO au coeur de la ville

    Lire

    La LPO et la ville de Pessac s'associent dans le cadre de l'Agenda des Solutions Durables pour développer les jardins écologiques au coeur de la ville qui reconnait ainsi la préservation de la nature comme un enjeu prioritaire. Appelés les Refuges LPO, ces terrains publics ou privés accueillent la biodiversité de proximité.

  • 24/04/19 | Ouverture des réservations pour Bordeaux Fête le Fleuve

    Lire

    Du 20 au 23 juin, les quais de la Garonne vont accueillir Bordeaux Fête le Fleuve. Durant ces 4 jours, la majorité des évènements sont gratuits. Néanmoins, pour pouvoir visiter Le Sedov ou Le Kruzenshtern, déguster lors de la Fête des vins blancs ou participer au banquet La Table du Paysage, des réservations sont nécessaires. Pour cela, rendez-vous à l’Office du Tourisme ou sur leur site internet

  • 23/04/19 | Compteur Linky : Bordeaux rend son verdict

    Lire

    206 plaignants attendaient avec impatience le verdict. Ce mardi 23 avril, le juge des référés du Tribunal de Grande instance de Bordeaux a rejeté la demande de ces opposants à l'installation du compteur Linky à leur domicile. 13 d'entre eux, dotés d'un certificat médical attestant d'une hypersensibilité électromagnétique, ont obtenu d'Enedis la pose d'un "filtre" protecteur dans les deux mois. Pour Pierre Hurmic, l'avocat des 206 plaignants (et élu local EELV), c'est "une première brèche timide". Enedis a quinze jours pour faire appel de la décision. C'est la deuxième décision de ce type après celle de Toulouse fin mars.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Saveur | De Bordeaux à Bordeaux: les viticulteurs rencontrent les restaurateurs

07/04/2019 | Bernard Farges le président du syndicat des Bordeaux souligne l'importance de pareille rencontre

Halles AOC

Le constat ne date pas de ces beaux jours d'avril, où les paquebots déversent les touristes sur les quais de Garonne. Ce serait pourtant tellement évident dans la ville qui a su créer la Cité du Vin et en faire un haut lieu de la connaissance de la vigne, du vin, et des cultures qui s'y rattachent. Et, entre autre, un atout touristique de premier ordre. Mais, c'est un fait que les tables bordelaises ne proposent, trop souvent, que des "'Bordeaux" haut de gamme, les grands ou les très grands, dont les prix sont souvent inacessibles à une clientèle qui aimerait plus de choix. Planète Bordeaux, le syndicat des Bordeaux et Bordeaux Supérieurs ont donc eu la bonne idée de créer un rendez vous entre viticulteurs de l'appellation et les restaurateurs bordelais. L'événement a eu lieu le 3 avril, sur le mode chaleureux, a donné lieu à quelques échanges, et bien sûr, à des découvertes parfois étonnantes, dans le rapport qualité-prix.

Bernard Farges, le président du syndicat ne cachait pas un début de vraie satisfaction lors de ce rendez vous organisé, aux "Halles AOC à La Grand Poste", dans un lieu prestigieux, au coeur de la cité.  '"De Bordeaux à Bordeaux", les viticulteurs ont mordu à l'idée et, d'ailleurs, davantage que les restaurateurs. Mais il fallait un début. Et parfois un oeil neuf valait le témoignage. Ainsi Olivier Riffault, un jeune ardéchois arrivé depuis peu à Bordeaux, qui officie coté patisserie, au "Chien de Pavlov" ne cachait pas son étonnement de découvrir une palette de très bons vins à des prix, allant de six à sept euros. Des vins de plaisir comme ce Clairet, 100% merlot, au fruit remarquable qui accompagnera chaque moment d'un repas et dont Nathalie Escuredo, du château Boutinet à Villegouge, nous parle avec des notes affectueuses. Petite production, 5300 bouteilles qui cohabitent avec deux rouges dont la cuvée Thalie qui aura fait un séjour maîtrisé en barrique d'un vin, sans plus. Le fruit, toujours le fruit... rencontré aussi en dégustant le sauvignon "Chai 45" dont 10% de gris, présenté par Cécile de Taffin qui, avec son époux, a acheté le château l"Insoumise, un hectare de blanc sur les 24, à Saint André de Cubzac en bord de Dordogne en 2007.  A propos de beau rapport qualité-prix le "Chai 45" rouge de 2016, 7 euros au château est une belle réussite (60% merlot, 15% malbec, 20% cabernet sauvignon, 5% cabernet franc). Il doit, comme le blanc, cette étiquette d'abord énigmatique - chai 45- au fait que la propriiété est traversée par le 45° parallèle.

Thieuley aussi

Pour tout dire, si surprise il y eût, ce 3 avril, ce fut de rencontrer Sylvie Courselle qui, avec sa soeur, porte haut les couleurs d'un nom dont la renommée n'est plus à faire, depuis des décennies, dans la famille des Bordeaux, château Thieuley, à La Sauve Majeure. Sylvie qui loue l'initiative de Planète Bordeaux et rappelle :" nous avons toujours cru à la restauration, mon père en premier. Pour attirer des gens dans nos propriétés, nos vins doivent se trouver sur la table des restaurants."

Même son de cloche, au mot près, dans la bouche de Mathieu Delong qui, avec sa soeur, Emeline est aux commandes du château Majoureau, à Caudrot dans l'appellation Côtes de Bordeaux Saint Macaire. Un domaine de 38 hectares, exposé plein sud, sur ces côteaux Macariens à la belle diversité des sols qui autorise une large gamme de vins, quinze au total, dont un crémant qui s'offre la curiosité d'un assemblage sémillon-ugni blanc... où l'on mesure une très ancienne présence sur ces terres: cinq générations! "Cette initiative devenait indispensable; pour être fort ailleurs il faut l'être chez soi. il faut pérenniser ce genre de rencontre, vignerons-restaurateurs, être dans la proximité." affirme Mathieu Delong. Le message ne souffrait pas le doute; notons au passage que la cuvée Hyppos 2015 du rouge est à 7,50 euros, confirmation de ce que décidément le Bordeaux de qualité est accessible. Nous aurions garde d'oublier que la dégustation d'un doux de 2018 (45% sauvignon blanc, 16% de gris et 40% de sémillon) nous avait convaincu d'aller faire un tour du côté de Saint Macaire. Et puis ce sera aussi une belle occasion aussi  pour aller saluer l'équipe de Malagar qui lance, en avril, sa saison culturelle.

 

Joël Aubert
Par Joël Aubert

Crédit Photo : Halles AOC

Partager sur Facebook
Vu par vous
3062
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Saveur
Saveur
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 26 + 10 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !