Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

13/11/18 : Le pont d'Aquitaine sera fermé à la circulation pour des travaux de maintenance dans les 2 sens de circulation entre les échangeurs 2 et 4a le 14 novembre de 21h jusqu'au 15 6h et le 15 novembre de 21h jusqu'au 16 6h.

13/11/18 : [Rectificatif] Le Parc Marin fait savoir ce soir que contrairement à ce qui a été annoncé à l'issue du vote du Parc Marin le 8 novembre, le grand port de La Rochelle n'avait pas voté pour le projet d'extraction de granulats dans l'estuaire.

12/11/18 : La Rochelle : à partir de lundi prochain, Pierre Thepot succédera à Alain Michel au poste de Directeur Général du Groupe Hospitalier de La Rochelle-Ré-Aunis, des Centres Hospitaliers de Rochefort et de Marennes et de l’EHPAD de Surgères.

09/11/18 : 1ères Assises régionales de lutte contre le gaspillage alimentaire en Nouvelle-Aquitaine, les 13 et 14 novembre au lycée Vaclav-Havel de Bègles portant sur « Alimentons la Transition écologique et solidaire ! »

07/11/18 : Semaine européenne pour l'Emploi des Personnes Handicapées. Table ronde à Bordeaux pour un échange sur le thème de l'inclusion des personnes handicapées le 22 novembre de 9h à 11h30 au Pullman Bordeaux Lac organisée par l'Agefiph

07/11/18 : 17338. C'est le nombre de visiteurs que Cap Sciences à Bordeaux a reçu en 15 jours pendant les vacances de La Toussaint.

07/11/18 : La semaine de la petite enfance, organisée par La Cali du 12 au 17 novembre, dédiée aux enfants/parents porte sur « Aider à grandir les 0 - 4 ans », et a lieu à Izon, St Quentin de Baron, Coutras, Libourne, St Denis de Pile, Nérigean et Génissac.

- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 13/11/18 | Réunions publiques sur les digues de protection dans le Marmandais

    Lire

    Les digues de protection contre les crues de Garonne au cœur de 5 réunions publiques dans l’agglomération du Val de Garonne. Ouvertes au public, elles ont lieu à Marmande, jeudi 15 novembre à 18h30, à Fauguerolles, lundi 19 novembre à 18h30, à Meilhan-sur-Garonne, lundi 26 novembre, à 18h30, à Monheurt, jeudi 29 novembre à 18h30 et à Tonneins, lundi 3 décembre à 18h30.

  • 13/11/18 | Billère: une expo pour les plus petits

    Lire

    Jusqu'au 31 décembre, la médiathèque d'Este à Billère (64) présente "Jouons avec les livres", une exposition pour les tout-petits de l'illustratrice Emilie Vast qui met en scène plantes et animaux, comme autant de personnages venant raconter leurs histoires dans des illustrations stylisées, douces et poétiques. Amoureuse de la nature et inspirée par les arts graphiques du passé, l'univers graphique de l'illustratrice, qui est aussi auteure et plasticienne, joue avec les lignes pures, la couleur en aplat et le contraste. Tout pour plaire aux 3 ans et plus. Entrée libre

  • 13/11/18 | Le campus euro-régional Bordeaux Pays basque récompensé

    Lire

    Le 8 novembre à l’Ambassade d’Espagne à Paris, les Universités de Bordeaux et du Pays Basque ont reçu le Prix Dialogo France pour «leur projet commun de développement d’une communauté euro-régionale de recherche, formation et transfert de connaissance». Leur alliance renforcée depuis 2011 a en effet permis la création de 5 doubles diplômes, l’augmentation de la mobilité étudiante entre Bordeaux et Pays Basque, la délivrance de doctorats en cotutelle, la création de 2 laboratoires transfrontaliers communs et le projet de campus Ocean Experience qui s’appuie sur un cluster de 50 entreprises euro-régionales.

  • 13/11/18 | Vous avez 4 heures

    Lire

    Le 19 novembre, la Communauté de Communes 4B, la ville de Barbezieux-Saint-Hilaire et la CCI Charente organisent « 4 Heures de la transmission-reprise d’entreprise » au Logis de Plaisance à Barbezieux. Au cours cette après-midi,une table ronde sur « les clés d’une transmission d’entreprise réussie » aura lieu à 14h30. S’en suivra des rdv individuels de 20 minutes avec des professionnels tels que des notaires, avocats, experts-comptables... pour toutes les personnes qui souhaitent reprendre une entreprise ou bien transmettre.

  • 12/11/18 | Mérignac: Le stade nautique acté par la Métropole

    Lire

    Après un passage en conseil municipal le 5 novembre, puis un vote le 9 novembre en conseil de Métropole, le projet du futur stade nautique de Mérignac, reconnu d’intérêt métropolitain, est lancé. Ce complexe aquatique, mêlant apprentissage de la nage, loisirs, bien-être, pratique sportive et accueil de compétitions d’envergure grâce à un bassin de 50 m doté de 10 couloirs, répond au besoin de plans d’eau inscrit dans le Plan Piscine élaboré par Bordeaux Métropole en mars 2017. Le coût de la construction sera assuré par Bordeaux Métropole (57%) et Mérignac (43%) pour une livraison prévue à l'été 2022

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Saveur | Les petits nouveaux du Marché des Producteurs

16/05/2018 | Le Marché des Producteurs de Nouvelle-Aquitaine s'est installé aujourd'hui au Salon de l'agriculture de Bordeaux et sera présent jusqu'à la fin, le lundi 21 mai.

Marché des Producteurs de Nouvelle-Aquitaine

Le Marché des Producteurs de Nouvelle-Aquitaine est de retour, et ce jusqu’à la fin du Salon de l’Agriculture. Marque des Chambres d’Agriculture, la dizaine de vendeurs présents n’y proposent que ce qu’ils produisent sur leur exploitation. Cette année, les stands, disposés autour d’une grande tablée centrale, ont fait place à des petits nouveaux. La vingtaine, Sacha Lacour-Arjeau, de l’élevage de Barthes, basé à Camarsac (33), vient pour la première fois au Marché pour présenter ses volailles, comme la jeune Floriane Laville, productrice de fruits rouges à Bruges (33). Jean-Pierre Gastellou, de la Maison Gastellou, de Saint-Jean-Pied-de-Port (64), propose sa charcuterie et ses gâteaux basques à la vente.

« Cela fait vingt ans que je viens au marché des producteurs ». Installée avec ses beaux cannelés, jésuites et gâteaux basques, tous faits artisanalement, la boulangère du Boulot Campagnard, basée à Pessac (33), est une habituée du Marchés des Producteurs de Nouvelle-Aquitaine. Originaires de Dordogne, des Landes, de la Vienne, ou encore du Lot-et-Garonne, les producteurs viennent de toute la région pour proposer leurs denrées, à emporter, ou à manger sur place, sur les tables disposées au centre du cercle que forme le marché. À côté des habitués, des petits nouveaux font leur entrée. 

Élevage des Barthes

Poulet

De belles volailles s’étalent sur le stand de Sacha Lacour-Arjeau, qui a repris l’élevage des Barthes en janvier 2017. Situé à Camarsac (33), son exploitation s’étale sur huit hectares, où il élève, en liberté, poulets pattes jaunes, pintades, cochons et poules pondeuses. « J’attends minimum trois mois avant d’abattre mes poulets. Mon repère ? La veine graisseuse qui apparaît entre le ventre et la cuisse de l’animal », indique le jeune formé en bac professionnel Conduite et Gestion de l’Exploitation Agricole (CGEA). « Depuis tout petit, je travaille chez mon cousin agriculteur » raconte le Bordelais qui n’a pas peur de travailler, « parfois 22 heures » en une journée, aux moments des fêtes de fin d’année. Son ami Ewen, 24 ans et formé en master digital, l’a rejoint pour gérer sa communication. Il vend à la ferme et sur les marchés à proximité de Bordeaux.

Fraisiflor 

Fraise

« Pas de problème, repassez plus tard ». Avec un grand sourire, la jeune Floriane Laville, 22 ans, accueille les visiteurs du Marché des Producteurs, avec des échantillons délicieux de ses six variétés de fraises. Murano, gariguette, fraises des bois ; celle qui est issue de la 6e génération d’agriculteur dans sa famille s’est installée sur une parcelle d’un hectare, appartenant à son père, à Bruges (33) en 2017. Après une formation en CAP aménagement paysager, elle a rejoint le parcours Jeunes Agriculteurs qui s’échelonne sur 5 ans. Elle a démarré avec 2.500 m2 couverts. « Je passe à 3.000 m2 l’année prochaine, et me lance dans les framboises », explique celle qui vend ses produits jusque dans les écoles girondines.

Maison Gastellou

gastellou

« Les vrais gâteaux basques à la cerise ne se font pas avec de la confiture, mais avec des cerises entières et de la crème pâtissière », insiste Jean-Pierre Gastellou, 52 ans, qui a repris l’affaire de son père, après avoir fait une licence de mathématique et travaillé un an comme vétérinaire à Paris. Le béret vissé sur la tête, il travaille avec Mica, « mon frère de cœur », sur le stand, ce mercredi matin. Andouille basque, saucisson, jambon de Bayonne, l’agriculteur élève de la Blonde d’Aquitaine et du porc, qu’il transforme lui-même. Il fait de la vente en direct à Saint-Jean-Pied-de-Port (64), et dans des magasins à Saint-Jean-de-Luz (64) et Hendaye (64). « Nous sommes bien connus au Pays basque, mais on aimerait s’étendre au-delà ». Les producteurs partent à la conquête de la nouvelle région.

Alix Fourcade
Par Alix Fourcade

Crédit Photo : Alix Fourcade

Partager sur Facebook
Vu par vous
5990
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Saveur
Saveur
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 15 + 17 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !