Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

13/11/18 : Le pont d'Aquitaine sera fermé à la circulation pour des travaux de maintenance dans les 2 sens de circulation entre les échangeurs 2 et 4a le 14 novembre de 21h jusqu'au 15 6h et le 15 novembre de 21h jusqu'au 16 6h.

13/11/18 : [Rectificatif] Le Parc Marin fait savoir ce soir que contrairement à ce qui a été annoncé à l'issue du vote du Parc Marin le 8 novembre, le grand port de La Rochelle n'avait pas voté pour le projet d'extraction de granulats dans l'estuaire.

12/11/18 : La Rochelle : à partir de lundi prochain, Pierre Thepot succédera à Alain Michel au poste de Directeur Général du Groupe Hospitalier de La Rochelle-Ré-Aunis, des Centres Hospitaliers de Rochefort et de Marennes et de l’EHPAD de Surgères.

09/11/18 : 1ères Assises régionales de lutte contre le gaspillage alimentaire en Nouvelle-Aquitaine, les 13 et 14 novembre au lycée Vaclav-Havel de Bègles portant sur « Alimentons la Transition écologique et solidaire ! »

07/11/18 : Semaine européenne pour l'Emploi des Personnes Handicapées. Table ronde à Bordeaux pour un échange sur le thème de l'inclusion des personnes handicapées le 22 novembre de 9h à 11h30 au Pullman Bordeaux Lac organisée par l'Agefiph

07/11/18 : 17338. C'est le nombre de visiteurs que Cap Sciences à Bordeaux a reçu en 15 jours pendant les vacances de La Toussaint.

07/11/18 : La semaine de la petite enfance, organisée par La Cali du 12 au 17 novembre, dédiée aux enfants/parents porte sur « Aider à grandir les 0 - 4 ans », et a lieu à Izon, St Quentin de Baron, Coutras, Libourne, St Denis de Pile, Nérigean et Génissac.

- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 13/11/18 | Réunions publiques sur les digues de protection dans le Marmandais

    Lire

    Les digues de protection contre les crues de Garonne au cœur de 5 réunions publiques dans l’agglomération du Val de Garonne. Ouvertes au public, elles ont lieu à Marmande, jeudi 15 novembre à 18h30, à Fauguerolles, lundi 19 novembre à 18h30, à Meilhan-sur-Garonne, lundi 26 novembre, à 18h30, à Monheurt, jeudi 29 novembre à 18h30 et à Tonneins, lundi 3 décembre à 18h30.

  • 13/11/18 | Billère: une expo pour les plus petits

    Lire

    Jusqu'au 31 décembre, la médiathèque d'Este à Billère (64) présente "Jouons avec les livres", une exposition pour les tout-petits de l'illustratrice Emilie Vast qui met en scène plantes et animaux, comme autant de personnages venant raconter leurs histoires dans des illustrations stylisées, douces et poétiques. Amoureuse de la nature et inspirée par les arts graphiques du passé, l'univers graphique de l'illustratrice, qui est aussi auteure et plasticienne, joue avec les lignes pures, la couleur en aplat et le contraste. Tout pour plaire aux 3 ans et plus. Entrée libre

  • 13/11/18 | Le campus euro-régional Bordeaux Pays basque récompensé

    Lire

    Le 8 novembre à l’Ambassade d’Espagne à Paris, les Universités de Bordeaux et du Pays Basque ont reçu le Prix Dialogo France pour «leur projet commun de développement d’une communauté euro-régionale de recherche, formation et transfert de connaissance». Leur alliance renforcée depuis 2011 a en effet permis la création de 5 doubles diplômes, l’augmentation de la mobilité étudiante entre Bordeaux et Pays Basque, la délivrance de doctorats en cotutelle, la création de 2 laboratoires transfrontaliers communs et le projet de campus Ocean Experience qui s’appuie sur un cluster de 50 entreprises euro-régionales.

  • 13/11/18 | Vous avez 4 heures

    Lire

    Le 19 novembre, la Communauté de Communes 4B, la ville de Barbezieux-Saint-Hilaire et la CCI Charente organisent « 4 Heures de la transmission-reprise d’entreprise » au Logis de Plaisance à Barbezieux. Au cours cette après-midi,une table ronde sur « les clés d’une transmission d’entreprise réussie » aura lieu à 14h30. S’en suivra des rdv individuels de 20 minutes avec des professionnels tels que des notaires, avocats, experts-comptables... pour toutes les personnes qui souhaitent reprendre une entreprise ou bien transmettre.

  • 12/11/18 | Mérignac: Le stade nautique acté par la Métropole

    Lire

    Après un passage en conseil municipal le 5 novembre, puis un vote le 9 novembre en conseil de Métropole, le projet du futur stade nautique de Mérignac, reconnu d’intérêt métropolitain, est lancé. Ce complexe aquatique, mêlant apprentissage de la nage, loisirs, bien-être, pratique sportive et accueil de compétitions d’envergure grâce à un bassin de 50 m doté de 10 couloirs, répond au besoin de plans d’eau inscrit dans le Plan Piscine élaboré par Bordeaux Métropole en mars 2017. Le coût de la construction sera assuré par Bordeaux Métropole (57%) et Mérignac (43%) pour une livraison prévue à l'été 2022

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Saveur | La confrérie du Gouste-Chèvre de France pour la première fois au Salon

14/05/2018 | Cette association, originaire de Saint Maixent l'École (79), fête sa première venue au Salon de l'agriculture Nouvelle-Aquitaine cette année.

Confrérie du Gouste-Chèvre

Basée à Saint Maixent l’École (79), la confrérie du Gouste-Chèvre rassemble quinze membres sous l’égide de leur grand maître Michel Chantreau. Pour la première année, celle qui défend les produits caprins, et particulièrement les fromages de chèvre, est venue défilée sur le Salon de l’Agriculture, ce lundi 14 mai. L’occasion d’accroître sa visibilité sur l’ensemble de la région Nouvelle-Aquitaine. Jacky et Henriette, 67 ans, anciens informaticien et bibliothécaire, et Jean-Pierre et Colette, anciens traiteurs au Bon Marché à Paris, nous ont présenté leur confrérie qui existe depuis 1972.

Vêtus de leur grande cape bleue, « comme celle des bergers », et de leur chapeau noir à larges bords, « on appelle cela une grolle », les quatre représentants de la confrérie du Gouste-Chèvre de France ont défilé pour la première année, au Salon de l’Agriculture de Bordeaux, ce lundi 14 mai. Amoureux de la bonne chair, ces épicuriens sont venus défendre les produits caprins, sous l’œil bienveillant de leur protectrice, la chèvre Amalthée, qui allaite Zeus enfant dans la mythologie grecque.

« Humez, tastez, goustez », crient en chœur Jacky, Henriette, Jean-Pierre et Colette, fières de leur slogan empreint d’ancien Français. Car, si le fromage de chèvre est bien connu, on sait moins que la viande de l’animal est délicieuse. « Une tajine de chèvre, c’est aussi bon qu’avec de l’agneau », assure l’ancienne bibliothécaire de Saint Maixent, Henriette, apparemment habituée de la recette. « Pour s’intégrer, pas de secret, il faut boire et manger avec eux », confie Jean-Pierre, qui a choisi de venir s’installer dans cette ville des Deux-Sèvres avec sa femme Colette, pour la retraite.

Confrérie du Gouste-Chèvre

Le gros de l’activité de la confrérie se situe au moment de la foire de Saint Maixent, ou pas moins de vingt producteurs viennent présenter jusqu’à quatre-vingts fromages différents. L’enjeu principal lors de ces événements est de se faire connaître. « Serrer des mains ne suffit plus maintenant », selon Jean-Pierre, bien conscient de la nécessité de se moderniser. Cette année, l’association a d’ailleurs créé sa page Facebook pour communiquer sur ses activités, en plus des distributions de flyers.

« Lutter contre la malbouffe »

Président de l’Ambassade des Confréries de Nouvelle-Aquitaine, Alain Degorceix, gère les 130 confréries de gastronomie et d’oenogastronomie, « dont 99 sont réellement actives », sur l’ensemble de la région. « Authenticité et qualité », sont les deux maîtres-mots de ces associations régies par la loi de 1901, mais qui existent pour la plupart depuis le Moyen-Âge. « Nous souhaitons lutter contre la malbouffe, en défendant les produits de ces artisans passionnés par leur travail, et l’art de vivre à la française », selon celui qui est aussi membre de la confrérie de la Tête de Veau.

Confrérie du Gouste-Chèvre

En réflexion pour créer un label de qualité, l’Ambassade des Confréries est également garante d’un véritable enjeu économique, s’intégrant dans le développement global des territoires ruraux, via la gastronomie et l’oenogastronomie. Les confréries sont également créatrices de lien social, et organisent régulièrement des rencontres inter-confréries, en plus des manifestations publiques, comme par exemple, le concours du meilleur gâteau basque à Cambo-les-Bains (64). Un espace leur sera dédié à partir du 16 mai sur le Salon.

Alix Fourcade
Par Alix Fourcade

Crédit Photo : Alix Fourcade

Partager sur Facebook
Vu par vous
5778
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
1 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Saveur
Saveur
Retour à la page d'accueil
Accueil
giraud | 15/05/2018

La bonne bouffe est un choix personnel à faire partager par le plus grand nombre.
Promouvoir de bons produits est l'une des actions de base. Aidons les producteurs qui font des produits d'excellence à le faire connaître.

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 15 + 17 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !