Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

16/01/19 : Le lanceur de poids bordelais Jean-Luc Mastromauro a battu le record de France des moins de 50 ans. Il a réalisé 17m19 à Fronton le 13 janvier, améliorant ainsi son propre record de France, établi une semaine plus tôt avec 16m90.

16/01/19 : Dans le cadre du dispositif "Permis de Jardiner" et à l'initiative du collectif Pau Sud, la rue Jacques Terrier sera revégétalisée. La Maison du Jardinier organise le 18 janvier de 14h à 17h une après-midi de plantation participatif.

15/01/19 : le Préfet de la Dordogne a désigné le sous-préfet de Nontron, Frédéric Roussel, référent départemental pour le grand débat national. Il est joignable à l'adresse : pref-granddebat@dordogne.gouv.fr. Plus d'infos : www.granddebat.fr

15/01/19 : Solène Ndama, licenciée au Bordeaux Athlé commence bien la saison. La jeune athlète bordelaise (20ans) réalise la meilleure performance mondiale de la saison au pentathlon (5 épreuves) en salle à Clermont-Ferrand.

14/01/19 : Didier Lallement, préfet de la région Nouvelle-Aquitaine, préfet de la Gironde, a nommé Thierry Suquet, secrétaire général de la préfecture de la Gironde, comme référent pour le Grand Débat National en Gironde.

13/01/19 : Emmanuel Macron dans sa lettre aux Français: Faut-il reconnaître le vote blanc? Faut-il rendre le vote obligatoire? Quelle est la bonne dose de proportionnelle aux élections législatives pour une représentation plus juste de tous les projets politiques

12/01/19 : GJ.La préfecture de Gironde a fait le point suivant à 19h45: 6000 manifestants, 35 interpellations, pas de blessé du côté des forces de l'ordre, des vitrines et du mobiliers urbains dégradés ainsi que des poubelles brûlées.Dernières dispersions en cours"

11/01/19 : Manifestations du samedi 12 janvier. Alain Juppé, maire de Bordeaux, en accord avec le Préfet, a décidé de fermer les lieux publics. L'opération de parking gratuit sur la place des Quinconces est reconduite ce dimanche 13 janvier.

10/01/19 : Avec 6,8 millions de passagers et + 9,3% de hausse de trafic, l'Aéroport de Bordeaux conclut une 9ème année de croissance consécutive. En gagnant 576.000 voyageurs supplémentaires, 2018 représente la meilleure année sur la plateforme bordelaise.

10/01/19 : Pour la période des soldes, le réseau des bus de l'agglomération d'Agen fait voyager en illimité sur l’Agglo pour 1,20€ (au lieu de 2,50€). Offre valable les samedis 12, 19 et 26 janvier 2019.

10/01/19 : Fermeture du Pont d'Aquitaine dans les deux sens de circulation en raison de travaux, du jeudi 10 janv 21h au vendredi 11 janv à 6h. Des déviations seront mises en place par la rocade intérieure et la rocade extérieure, via le pont F. Mitterrand.

09/01/19 : Bernard Giraudel, patron charismatique du Vieux Logis, le restaurant étoilé de Trémolat en Dordogne, est décédé ce mercredi. Il a trouvé la mort sur les routes de Dordogne, à l'âge de 93 ans. Il a fait un arrêt cardiaque au volant de sa voiture.

- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 16/01/19 | 150 postes à pourvoir à l'aéroport !

    Lire

    Pôle Emploi et l’aéroport de Bordeaux-Mérignac organisent un job dating inédit en partenariat avec la Ville de Mérignac le 31 janvier prochain. 150 postes seront à pourvoir immédiatement autour d’une vingtaine de métiers allant de l’agent d’exploitation au steward, en passant par l’agent de sûreté ou l’agent de piste. L'occasion, CV en main, de rencontrer directement toutes les entreprises de l’aéroport qui recrutent sur terre ou dans les airs ! Commerces, restaurants, loueurs de véhicules, compagnies aériennes, etc. Infos et détails des postes à pourvoir sur : www.pole-emploi.fr

  • 16/01/19 | Le Raid Saint-Martin : volume 2

    Lire

    Le département de la Vienne et le Stade Poitevin Triathlon organisent les 21 et 22 juin 2019 le 2ème Raid Saint-Martin. Cette épreuve sportive, labellisée, festive et culturelle permet de découvrir le 4ème chemin de randonnée lié à Saint-Martin en Touraine et Poitou. Deux formules XL (150km) seront proposées pour cette édition 2019 et un raid de 90 km. Les équipes s’inscriront par 2,3 ou 4 et pourront profiter d’étapes de course à pied, run and bike, VT canoë et course d’orientation.

  • 16/01/19 | Pyrénnées : partenariat Altibus-Air'Py

    Lire

    Présents actuellement au salon Grand Ski à Chambéry, le gestionnaire de l'aéroport Pau-Pyrénées et Altibus en ont profité pour signer un partenariat qui permet de relier par navette l'aéroport Palois à 18 stations de ski des Pyrénées. Ainsi, Altibus s'implante pour la première fois dans les Pyrénées! Les navettes sont proposées au tarif de 15€ l'aller simple, en correspondance avec les vols de Paris Orly, Brest, Caen, Lille et Strasbourg.

  • 16/01/19 | Dartess et Inno'vin main dans la main

    Lire

    Le leader français du conditionnement et de la logistique des vins et spiritueux, Dartess, souhaite devenir un acteur de l'innovation. En rejoignant le cluster INNO'VIN, qui rassemble plus de 150 acteurs viti/vinicoles en Nouvelle-Aquitaine, Dartess met ainsi l'innovation au cœur de son développement, afin de mieux prendre le virage digital. Ce rassemblement d'acteurs de l'innovation permet de s'associer avec des startups, entreprises ou organismes de recherche et mener des expérience concrètes

  • 16/01/19 | La Nouvelle-Aquitaine consommatrice de glyphosate

    Lire

    Alors qu'un sujet d'Envoyé Spécial y est consacré cette semaine, une étude récente enquête réalisée par France Info sur le glyphosate. Trois départements de Nouvelle-Aquitaine figurent dans les territoires où l'herbicide s'est le plus vendu en 2017 : la Charente-Maritime (271 tonnes), la Charente (270,1 tonnes) et la Gironde (248,9 tonnes). Selon cette enquête, qui se base sur les données de l'Institut national de l'environnement industriel et des risques (Ineris), 2017 "représente la troisième année où le produit s'est le plus vendu en dix ans".

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Saveur | Bayonne: le jambon fait la fête pour les 20 ans de sa reconnaissance

30/03/2018 | Elle a débuté ce jeudi par le traditionnel concours de jambon fermier sous le signe du vingtième anniversaire de son indication géographique protégée

Vainqueur Foire au jambon 2018

"La Foire aux jambons est un marqueur fort de notre identité et de nos traditions contribuant ainsi au rayonnement de Bayonne et du Pays basque? Cette foire gourmande forte en couleurs et en saveurs contribue à mettre à l'honneur un produit emblème d'un savoir-faire artisanal et d'une importance économique que nous avons à cœur d'accompagner." Qui, mieux que Jean-René Etchegaray, le maire de Bayonne et président de la jeune Communauté d'agglomération Pays basque peut définir cette 556e édition de la Foire aux jambons qui fêtera jusqu'à dimanche le 20e anniversaire de son IGP, (Indication géographique protégée).

Honneur aux puristes pour l'ouverture de cette 556e édition! C'est par le traditionnel concours de jambon fermier qu'a débuté ce jeudi matin, sous un léger crachin britannique, la Foire au jambon de Bayonne, contraignant les organisateurs à réfugier les concurrents et leurs précieux produits sous un auvent le long des halles de la ville. Un jury composé de Jeannot Codega, Éric Ospital, de Hasparren et de Christian Mautauzer, os de cheval taillé à la main piquaient chaque pièce pour en apprécier le fumet. "C'est le seul ustensile qui, après avoir été nettoyé à l'aide d'un chiffon,  ne garde pas l'odeur du jambon précédent", expliquait ce dernier. À sa grande satisfaction, ils étaient trente-trois producteurs venus du Pays basque, de Soule et du Béarn... "C'est bon signe, ils sont plus nombreux que l'année dernière se réjouissait-il, tout en procédant à la délicate opération de sélection.  Capes rouges, les membres de la Confrérie du jambon présidée par Laurent Padagoy, accompagnaient l'expertise la veille de 58e chapitre. À l’issue de trois passages, le trio ne conservait que neuf jambons, mais il se disait sur le carreau des halles, qu'il aurait eu un coup de foudre pour un jambon de Mendionde dès le premier tour de circuit. En toute fin de matinée tombait enfin le verdict en présence d'une foule compacte au pied du podium et du nouveau sous-préfet de Bayonne, Hervé Jonathan. Si le deuxième prix était attribué  au Souletin de Moncayolle Gérard Hardouin, le troisième à Marcel Machicotte d'Halsou, le quatrième, prix spécial de la Confrérie du jambon de Bayonne, à Daniel Tailleur de Morlaas, le gras de la compétition confirmait le producteur de Mendionde Jean-Pierre Idieder. Succès éphémère car il était vendu dans la foulée aux enchères et devait atteindre les 700 euros. La Ville de Bayonne l'achètera pour agrémenter les repas de l'association caritative, La Table du soir.

Le Jambon de Bayonne fête donc cette année le vingtième anniversaire de son IGP (Indication géographique protégée) et le Consortium éponyme, créé en 1991 et présidé par le Landais Pierre Harambat depuis 2016 - par ailleurs vice-président de Maïsadour - tient particulièrement à sa qualité. Il s'en vend 1 200 000 et sa production assure 5 000 emplois. Avec son additif précieux et indispensable, le sel de Salies-de-Béarn situé dans le Béarn voisin à une cinquantaine de kilomètres. Une santé florissante que l'on peut constater sous le chapiteau des salaisonniers, où  des rois du Kintoa, Oteiza  et Aubard qui a ouvert son musée du jambon dans son magasin de Bayonne – évidemment — vingt charcutiers salaisonniers exposent sous un chapiteau dressé esplanade Roland Barthes.

Quand sur un mur, cochon rime liberté d'expression

Mur jambon bayonne

Depuis quelques années, un mur des mots sous forme de banderoles accrochées sur les façades des immeubles typiques du quai Chaho accompagne ce rendez-vous festif. Le cochon peut rimer avec liberté d'expression. Ainsi cette année il a été confié à Patrice Thibaud, auteur, metteur en scène acteur et humoriste. Qui a appris que la libertéd'expression avait ses limites. Ainsi, sur l'une d'elle, était écrit "A Bayonne, même les boudins sont magnifiques". Est-ce la proximité des plages angloyes ou biarrotes qui a fait tousser l'adjoint à a culture ou crainte d'un début de polémique dans une période quelque peu tendue; toujours est-il que ce cochon d'oxymore a été remplacé par  "A Bayonne, même les jambons sont magnifiques". Outre qu'on lui a retiré tout son sel (de Salies-de-Béarn) le mot de substitution est carrément...un pléonasme. À savoir si ce Bordelais de naissance, ancien des Deschiens où il jouait le rôle d'un clown lumineux qui se produisait ce vendredi soir au Théâtre de Bayonne, en aura fait un sketch...

Un concert à la mémoire d'Estitxu

Le jambon de Bayonne s'adapte à bien des recettes et le comité d'organisation a repris en matière d'animations celles qui ont fait le succès de ses week-ends de Pâques jusqu'à ce dimanche 1er avril. (À consulter sur bayonne.fr). En outre, preuve que le Xingar (jambon) est bien basque, dimanche à 17 heures au théâtre de Bayonne, un hommage sera rendu à Estitxu, la Joan Baez d'Euskal Herri pour le vingt-cinquième anniversaire de sa disparition.  Trois générations de sa famille, les Robles-Anguiz, se succéderont sur scène  ainsi que les groupes Arrantzaleak et Kantiruki. Bayonne et la nouvelle Communauté territoriale Pays basque ont de la mémoire.

Tout le programme: www.bayonne.fr

Félix Dufour
Par Félix Dufour

Crédit Photo : F.D.

Inno'action et agricultureCet article fait partie du dossier

Voir les autres articles de ce dossier
Partager sur Facebook
Vu par vous
28663
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Saveur
Saveur
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 18 + 7 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !