Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

26/06/19 : Le navigateur Yvan Bourgnon sera présent à la 47e édition du Grand Pavois, qui se tiendra du 18 au 23 septembre à La Rochelle. Il viendra présenter la maquette de son bateau nettoyeur des mers The SeaCleaners et donner une conférence.

25/06/19 : En Dordogne, le niveau 3 alerte canicule a été déclenché qui permet de mettre en œuvre immédiatement des mesures appropriées en vue de protéger les populations. Le pic de chaleur devrait se situer le 27 juin avec des minimales à 21° et des maximales à 41

23/06/19 : Chez les féminines, la belge Nafissatou Thiam remporte le Décastar à Talence. La bordelaise Solene Ndama termine 4° avec 6290 points, elle se qualifie pour les Championnats d'Europe Espoirs, mais échoue à 10 points de la qualification aux mondiaux.

22/06/19 : Au Décastar Talence, ce samedi 22 juin, la Championne Olympique belge Nafissatou Thiam a battu le record du stade de hauteur avec un saut à 2m02, 2ème performance mondiale de l'année, et record du monde de saut en Hauteur lors d'un heptathlon.

21/06/19 : Le 20 juin, Alexandra Siarri adjointe au maire de Bordeaux chargée de la Ville de demain, de la cohésion sociale et territoriale, a été élue présidente nationale de «France Médiation» qui fédère les 75 acteurs publics et privés de la médiation sociale

21/06/19 : Après Bordeaux, Blaye, La Rochelle, Dax et Mont-de-Marsan, Parthenay et Niort testent actuellement une nouvelle ligne de bus (la 12) fonctionnant au biogaz. Le projet est soutenu par la Région.

19/06/19 : L'Hebdomadaire "Le Point" classe en 3ème position parmi les 70 villes les plus attractives de France, Bayonne Anglet et Biarritz sur la Côte basque pour leur dynamisme économique, leur mobilité leur connectivité et la qualité de vie.

19/06/19 : Charentes: selon le BNIC, les dégâts causés par l'épisode orageux de cette nuit ont eu un niveau d'impact limité sur le vignoble, localisés à Salles d'Angles, Sigogne, Angeac-Champagne, St-Martial, Jarnac, Gensac, Genté, Jarnac-Champagne ou Chadenac.

19/06/19 : La Rochelle : dans le cadre de l’approbation du Plan local d'Urbanisme intercommunal, une enquête publique est ouverte jusqu'au 26 juillet, dans 60 permanences réparties dans l'agglomération. Registre en ligne : www.registre-dematerialise.fr/1359.

19/06/19 : En raison d’un changement de programme de dernière minute, la visite de Nicolas Thierry, vice-président en charge de l’environnement et de la biodiversité, à Iraty et à Esterençuby ce jeudi 20 juin est reportée sine die.

18/06/19 : Nathalie Lasserre, première conseillère du corps des tribunaux administratifs et des cours administratives d'appel est nommée sous-préfet de Nontron. Elle remplace Frédéric Roussel, nommé directeur de cabinet à la préfecture du Tarn à Albi.

14/06/19 : La Rochelle : Le Muséum d’Histoire Naturelle s’est vu décerné le Trophée Môm’Art 2018 aujourd'hui. L’association Môm’Art récompense chaque année une institution culturelle qui a signé sa Charte de démarche d’accueil des familles et des enfants.

- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 26/06/19 | La Mairie de Bordeaux déclenche des actions de prévention canicule

    Lire

    En raison des fortes chaleurs annoncées pour cette semaine, la ville de Bordeaux a déclenché des actions de prévention canicule. 18 000 courriers ont été envoyés aux seniors de +75 ans pour actualiser le registre de vigilance canicule. Dés que Madame la Préfète annoncera le plan canicule, les personnes référencées sur ce registre seront contactées quotidiennement par des bénévoles d'associations partenaires de l'opération Voisins relais. De plus, afin de permettre à tous de profiter d'un peu de fraîcheur, les parcs et jardins resteront ouverts jusqu'à 22h jusqu'au 29 juin.

  • 26/06/19 | Les filets des pêcheurs pros interdit au port de Bayonne

    Lire

    Le tribunal tribunal administratif de Pau a décidé hier d'interdire la pêche aux filets dérivants dans le port de Bayonne. Nous avions évoqué cette manifestation des associations de pêcheurs amateurs de saumon et d'élus béarnais se plaignant que cette pêche à outrance à l'embouchure de l'Adour et dans le port de Bayonne, barrent la remontée des saumons. Ils dénonçaient le préjudice subi à leur égard comme au tourisme halieutique, entre autre, dans la région de Navarrenx. Les pêcheurs pros ont six mois pour retirer leurs filets.

  • 25/06/19 | Deux-Sèvres : fermetures des routes niortaises pour travaux

    Lire

    Le Département des Deux-Sèvres va procéder à des travaux d'entretien (fauchage, élagage, voirie) sur le contournement sud de Niort. Les travaux seront réalisés de nuit entre 19 h et 23 h 30 selon les phasages suivant : du 26 au 27 juin entre la route d'Aiffres et la route de Saint-Jean d'Angély ; du 3 au 4 juillet entre la route de Saint-Jean d'Angély et la route de La Rochelle.

  • 24/06/19 | Vienne : la Préfecture au chevet d'Avanton

    Lire

    Après un arrêté interministériel daté du 21 juin 2019, la Préfecture de la Vienne annonce la reconnaissance de l'état de catastrophe naturelle pour Avanton. En effet, la commune a été fortement affectée par la sécheresse de l'été 2017, et la réhydratation des sols a provoqué plusieurs mouvements de terrain. Les sinistrés ont 10 jours à compter de la publication de l'arrêté au Journal officiel pour se manifester dans le cadre d'une indemnisation. Les demandes se font donc jusqu'au 2 juillet.

  • 24/06/19 | Virginie Calmels quitte Barnes

    Lire

    Virginie Calmels, ancienne numéro 2 des Républicains et ex adjointe d'Alain Juppé à Bordeaux, quitte ses fonctions de présidente de Barnes France et CEO de Barnes International et Hospitality prises en mars. Dans un communiqué, le groupe immobilier de luxe parle de "dissension majeures avec les actionnaires et d'une "décision devenue inévitable". La principale concernée a précisé dans un communiqué que la décision serait intervenue "suite au refus des actionnaires de me garantir leur accord pour la mise en œuvre des mesures correctrices préconisées" dans un rapport d'audit visant à "structurer le groupe".

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Saveur | Les saveurs marines de l'île de Ré au Parc Expo

28/04/2019 | Les producteurs de l'île de Ré sont présents en force au salon Balade à la Ferme ce week-end, au Parc des expositions de La Rochelle

Sel de Ré

Ils sont dix producteurs de l'île de Ré a être venus au salon Balade à la Ferme pour cette 2e édition. Regroupés au centre du marché des producteurs, ils sont tous réunis sous la marque Destination Ile de Ré, qui promeut l'artisanat et la production locales de l'île, loin des clichés. On y trouve donc pas seulement des huîtres mais bien d'autres richesses de l'île : du safran, des fromages de chèvre, du pastis, des plantes médicinales et aromatiques, etc. Voici une sélection de quelques productions "iodées" à découvrir encore ce dimanche au salon.

Algorythme

Créée il y a 4 ans, la société civile d’exploitation agricole (SCEA) Algorythme est la seule habilitée par la Direction départementale des territoires et de la mer (DDTM) à prélèver, récolter et exploiter des algues dans le département. Ses deux créateurs, Hélène Jouannet (photo) et Tanguy Gauvin, ont créé cette activité après deux décennies dans d'autres domaines professionnels, avec une envie de faire sens et "d'avoir un impact positif sur l'environnement", comme l'explique Hélène. Le duo récolte toute l'année et au couteau une vingtaine de variétés d'algues sur l'estran, les rochers et dans les fonds proches. "On n'arrache jamais : les algues sont des végétaux. Comme toutes les plantes, elles ont besoin de leurs racines pour repousser", explique Hélène, " en revanche, notre travail permet de rééquilibrer la place de chaque variété sur le littoral, sans que l'une prenne le dessus sur les autres par exemple". Algorythme récolte également des algues auprès des ostreicuteurs de l'île de Ré, dont cet enlèvement autour des tables permet une meilleure manutention. Les algues récoltées sont ensuite passées à l'eau claire dans des bains bouillonnants, puis deshydratées dans un tunnel ventilé, puis broyées et conditionnées. Une dizaine de ces algues sert dans l'alimentaire comme le wakamé ou la laitue de mer. Le reste, broyé en poudre, sert pour des recherches dans le domaine de la Santé - leurs vertus sont notamment à l'étude au CNRS de La Rochelle. "Il est déjà reconnu depuis longtemps qu'elles sont idéales pour pallier à des carences dans certaines vitamines, acides aminés ou protéines, et qu'elles ont un effet régénérateur sur notre organisme." Leurs effets sur des maladies type Alzheimer ou des cancers sont également à l'étude. Côté gustatif, les algues "n'ont pas le goût de leur odeur", lui fortement iodé, et s'utilise comme un condiment classique. "Elles se marient très bien avec toutes les huiles pour des vinaigrettes, des sauces. On peut aussi en mettre dans des tartes salées ou des pâtés". Les chefs cuisiniers de l'île et du bassin rochelais s'en sont d'ailleurs vite emparés... Algorythme sera à l'exposition Mer XXL à Nantes fin juin, pour la première exposition universelle dédiée à l'Océan.

 

Estancia Bel Air

 Autres saveurs qu'on ne s'imaginerait pas iodées : les plantes. Cristina Cortes cultive 12 hectares de plantes aromatiques à la pointe du Groin à Loix. Elle a repris il y a deux ans et demi cette société créée en 2002, certifiée Bio, notamment par le label Ecocert. "On travaille à l'ancienne : on récolte à la serpette, les plantes sont passées plusieurs fois au tamis, manuellement, puis séchées", explique la productrice. Un travail de longue haleine et de patience qui correspont aux valeurs de Cristina : "tout est un choix réfléchi, de la récolte au conditionnement, dans une volonté de préserver l'environnement". De ses plantes, elles tirent des sirops fabriqués à l'alambic maison. Elles élabore aussi des sauces de salades à partir d'une vieille recette de famille. A goûter : celle à l'hélichryse, plus connue sous le nom d'immortelle, plante emblématique de l'île de Ré. Cristina profite de ce salon pour présenter une nouvelle gamme de produits dérivés de ses plantes : des mélanges pour salades, poissons ou grillades, élaborés avec des chefs de l'île. Le fruit d'un travail de recherches de 6 mois que Cristina a présenté pour la première fois au saln SO Good de Bordeaux l'automne dernier. Et qu'elle représentera encore aux Régalades de l'île de Ré le week-end prochain.

La coop des sauniers

Et comme l'île de Ré se serait pas l'île de Ré sans ses sauniers, ils sont plusieurs à être venus sur le salon pour représenter la coopérative d'Ars en Ré. Les 70 sauniers d'Ars, Loix, Les Portes en Ré et de Saint-Clément cultivent une centaine de milliers d'hectares de marais en saliculture, de la fleur de sel au gros sel. La production et le ramassage s'étendent de fin mai à septembre. Si la fleur de sel est amenée progressivement à la coopérative après plusieurs semaines de séchage, le gros sel est amené en une seule fois en fin de saison. Sur place, il est stocké et classé par Millésime comme un vin, dans des fûts (pour le gros sel) ou dans des bacs alimentaires (pour la fleur de sel). Il est ensuite prélevé en fonction des besoins. Avant d'être conditionné, il est passé au trémis pour enlever les impuretés et calibré : à 7mm pour le gros sel et à 4 mm pour la fleur de sel. Avec le gros sel, la coopérative fabrique aussi du sel fin en le broyant finement. En 2013, elle s'est même distinguée avec une innovation en créant des galets de sel : du gros sel compacté, aggloméré grâce aux taux d'humidité d'environ 7% du sel. Chaque galet est calibré pour un litre d'eau - idéal pour mettre dans une casserole de pâtes ou autres féculents. Certains sportifs s'en servent également pour limiter la perte d'eau durant l'effort. La coopérative a également développé des préparations sel/arômates, pour des courts bouillons ou les barbecues, avec les recettes de Daniel Massé, l'ancien chef réputé du restaurant Le Chat Botté, à Saint-Clément-des-Baleines.

Anne-Lise Durif
Par Anne-Lise Durif

Crédit Photo : Anne-Lise Durif

Inno'action et agricultureCet article fait partie du dossier

Voir les autres articles de ce dossier
Partager sur Facebook
Vu par vous
20025
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Saveur
Saveur
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 28 + 12 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !