Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

15/08/18 : Charente: 6 communes viennent d'être reconnues en état de catastrophe naturelle, suite à des mouvements de terrains liés à la sécheresse, survenue entre janvier et juin 2017. Il s'agit de Balzac, Chalais, La Couronne, Fouquebrune, Linars et Nabinaud.

06/08/18 : Dominique Laurent, sous préfète de Bergerac depuis quatre ans, vient d'être nommée à ce même poste à Guingamp (22). Stéphanie Monteuil, sous préfète de Saint-Jean-d'Angely (17) lui succède et prendra ses fonctions le 27 août.

06/08/18 : Jean-Philippe Dargent vient d'être nommé sous-préêfet de Lesparre-Médoc en remplacement de Claude Gobin. Il est actuellement directeur à la citoyenneté, de la légalité et du développement territorial à la préfecture des Pyrénées-Atlantiques.

04/08/18 : Le meeting aérien de Belvès(24), le 15 août, est maintenu. L’Aéroclub Belvès Périgord a pris la décision de ne pas annuler la manifestation, suite au décès de son président. Lundi Alain Valleron a trouvé la mort dans le crash du Cessna qu’il pilotait.

03/08/18 : Jean-Philippe DARGENT nommé le 31 juillet sous-préfet de Lesparre-Médoc prendra ses fonctions le 3 septembre. Il était directeur de la citoyenneté, de la légalité et du développement territorial à la préfecture des Pyrénées-Atlantiques (64)

03/08/18 : Renforcement des mesures de limitation de prélèvements d’eau dans le 47 sur les cours d’eau non réalimentés. Ces restrictions impactent environ 2% de la surface agricole irriguée, 95% des surfaces irriguées bénéficiant de ressources en eau sécurisées

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 19/08/18 | La mobilité durable s'expose à Irun

    Lire

    Le Parc d’Expositions Ficoba à Irun, au Cœur de l’Eurorégion Euskadi-Navarre-Aquitaine, accueillera les 27 et 28 novembre le salon Go Mobility, la 1ère exposition industrielle du Sud de l’Europe sur la mobilité durable. Point de rencontre des professionnels, des territoires et des entreprises consacrées au secteur de la mobilité durable et au stockage d’énergie, il vise à encourager les échanges à forte valeur ajoutée et favoriser les projets innovants et la transformation industrielle du territoire. Au menu : une zone d’exposition, des conférences et tables rondes et une zone de test.l*

  • 18/08/18 | Jürgen Essel en concert à La Réole

    Lire

    Privilège pour La Réole qui accueille le 26 août à 16h l'organiste allemand de renommée internationale Jürgen Essel en résidence dans le Réolais. Accueilli par les Amis de l’Orgue de La Réole l'organiste donnera un concert exceptionnel. Jürgen Essel est organiste, compositeur et enseignant à la prestigieuse école de Stuttgart. Interprète et improvisateur son répertoire s’étend de la musique ancienne jusqu’à la création de musique contemporaine. A son actif vingt enregistrements sur CD et des productions conjointes avec de grandes chaînes de radio (Entrée:libre participation) www.orgueslareole.com

  • 18/08/18 | Charente-Maritime : 7 communes reconnues en état de catastrophe naturelle

    Lire

    Suite aux fortes pluies du premier semestre 2018, l'Etat a reconnu 7 communes sinistrées en état de catastrophe naturelle - pour inondations et coulées de boues - publié au Journal Officiel du 15 août 2018 : Fléac-sur-Seugne, Pons, Bazauges, Chaillevette, Champagne, Léoville, Saint-Seurin-de-Palenne. Les sinistrés disposent d’un délai de 10 jours, à compter du 15 août 2018, date de publication de l’arrêté, pour déposer un état estimatif de leurs pertes auprès de leur compagnie d’assurance.

  • 16/08/18 | Charente : le festival de Confolens fête ses 60 ans

    Lire

    Le festival de danses folkloriques du monde de Confolens attire chaque année 100 000 visiteurs. Débutée le 13 aout, cette 60e édition se déroule jusqu'au 19 inclus, avec de nombreux spectacles costumés mais aussi des ateliers de danse ouvert au public. Parmi les pays les plus représentés cette année : la République Dominicaine, le Brésil, le Pérou, la Bolivie, la Moldavie et le Botswana. Onze groupes de nationalités différentes se produiront le dimanche soir pour la soirée de clôture.

  • 15/08/18 | Corrèze: l'agriculture au rdv du numérique

    Lire

    Le 25 août, lors de la 50e édition du Festival de l'élevage de Brive, la Chambre d'agriculture de la Corrèze lance un vaste plan de développement des usages numériques agricoles: AgriNumérik 19. Son objectif: mettre à disposition de tous les agriculteurs volontaires du territoire un smartphone avec des applications et services associés. Une initiative d'ampleur unique en France, sous le regard bienveillant d'Hervé Pillaud, membre du Conseil national du numérique et VP de la Chambre d’agriculture des Pays de la Loire, invité de ce lancement.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Société | Aéroportrait: Carine Roux, la formatrice passionnée qui se joue des clichés

13/02/2018 | En aéronautique comme ailleurs, les clichés font pâle figure face aux savoir-faire et aux savoir-être. La carrière de Carine Roux, formatrice matériaux à Aérocampus en signe l'évidence.

Aéroportrait Carine Roux: la formatrice passionnée qui se joue des clichés

Elle a toujours était habile de ces dix doigts : dessin, couture, travaux et bricolage en tout genre... De là à faire carrière dans le monde de l'aéronautique, personne, à commencer par elle, ne l'aurait prédit. Et pourtant, Carine Roux est ajusteur-monteur en aéronautique. Après près de 15 ans passés en entreprise à expérimenter, tour à tour, tous les postes de la chaîne de production, elle est depuis 2016, formatrice en matériaux à AEROCAMPUS Aquitaine à Latresne. Carine, c'est en quelque sorte l'intelligence du geste et de la pédagogie faite femme. A priori pas si évident dans un monde de l'aéro encore très masculin. Mais ça aussi, ce dynamique petit bout de femme sur chaussures à talon, a su en faire son affaire !

Carine Roux a le regard doux des gens discrets. Les discrets mais pas effacés, les discrets et appliqués, les rigoureux, les patients, les constants. Ceux qui dans le cadre professionnel, et sans doute au-delà, préfèrent le geste vrai et efficace, à l'esbroufe d'une parole vide et souvent orgueilleuse. Carine Roux est définitivement de ceux-là, et son parcours professionnel est à cette image ; fait d'expériences réussies et récompensées, telles une succession de montées en compétences constantes. Elle est aussi l'incarnation que le hasard, quand il est finalement choisi, fait effectivement bien les choses.

En chaussure de sécurité, masque et bleu de travail
Car, ce parcours d'ajusteur-monteur, ne faisait pas partie de ses plans de carrière. Mais, chômage « aidant », elle se laisse tenter au début des années 2000, par une offre d'emploi proposée par une entreprise sous-traitante d'Airbus Helicopter. « Ils recherchaient du personnel pour mouler des pièces d'aéronefs ». Celle qui déjà bricole, bidouille, répare, rénove à peu près tout ce qui lui passe entre les mains, et qui voit, de loin, son époux travailler la fibre de carbone dans cet univers industriel, se lance. Formée sur place, à Gardanne dans les Bouches-du-Rhône, elle découvre un univers qui lui plaît « énormément », l'industrie et la production ; en chaussure de sécurité, masque et bleu de travail. De nouvelles perspectives pour elle et de nouveaux matériaux, comme le composite et le carbone, à découvrir et à travailler. Elle commencera donc à l'atelier moulage, « la base du métier pour bien comprendre la réaction des pièces et des matériaux », avant de passer à l'atelier d'ajustage des pièces, où elle prendra la tête d'une équipe de 14 personnes. Le talent, et sa reconnaissance, sont donc venus de bonne heure...
Viendra ensuite le secteur "réparation" où là encore, elle sera chef d'équipe... Après la naissance de son fils, elle décide de lever le pied sur les responsabilités, et prend un poste créé pour elle : « préparatrice en avance de phase pour une équipe située au sein d'Airbus Helicopter ». En d'autres termes quand une pièce a besoin d'être modifiée avant son montage à AH, c'est à Carine que l'on s'adresse. Là encore une belle réussite: d'un poste qui n'existait pas, c'est toute une équipe qui va être montée autour d'elle...

"Pas hyperactive, mais presque...!"
Mais, après 8 ans dans cette entreprise dont elle connaît tous les rouages, Carine, « qui n'est pas une hyperactive, mais presque », n'hésite pas longtemps avant d'accepter une mission d'intérim au sein d'Airbus Helicopter. « Un CDI contre un intérim... pourquoi pas ? » Et, là encore, mais c'est ce qui lui plaît, la jeune femme entre dans un nouveau rôle de l'industrie aéronautique. Au « rapid manufacturing », elle est « l'interface entre la production et le bureau d'études ». Le rouage entre ceux qui d'une part imaginent et dessinent une pièce sur papier et ceux qui face aux machines et à la matière, doivent la fabriquer. De son poste, elle facilite, en quelque sorte, le passage de la théorie à la pratique. Preuve, pour qui en doutait, que l'intelligence de la main, est bel et bien liée à celle du cerveau... Son interim se transformera en CDI, avant qu'elle ne suive son époux détaché à Bordeaux, où elle deviendra en 2016 formatrice au sein d'AEROCAMPUS Aquitaine.

Une certaine force de caractère... et d'adaptation
De ces 12 années au cœur de la production aéronautique, elle retient le mot « passion », mais aussi son appartenance pas toujours facile à « un monde d'hommes ». A ses débuts, elle a même droit à quelques réflexions à base de casseroles et de cuisine. « Ç'était difficile de se faire accepter, de s'imposer. Au début, on vous regarde un peu comme une extra-terrestre. Mais une fois que l'on a fait ses preuves et que l'on montre ce que l'on sait faire, on obtient le respect de ses collègues, et ça se passe bien ». Un élément d'autant plus important pour elle qui, tout en travaillant à la production, assurait le management de ces équipes masculines. Au-delà des compétences et du savoir-faire, il s'agit donc aussi d'avoir une certaine force de caractère, dont Carine ne manque pas. D'ailleurs, quand elle intervient auprès de collégiennes pour promouvoir auprès d'elles, les métiers de l'industrie et de l'aéronautique, c'est aussi un des premiers conseils qu'elle leur donne...
L'autre conseil serait sans doute celui de posséder une bonne capacité d'adaptation. En ce qui la concerne, en tant qu'ancienne chef d'équipe et formatrice aujourd'hui, elle en fait quotidiennement l'usage. « Je travaille avec des apprentis, avec des scolaires, niveau bac, avec des apprentis d'Auteuil, dont les âges et niveaux sont variés, et j'ai aussi formé des stagiaires mécaniciens venus du Qatar ». Autant dire des publics plus que divers les uns les autres. Motivée par son « envie de transmettre » ses connaissances et ses « trucs et astuces », comme elle le faisait déjà auprès de ses équipes dans sa précédente vie professionnelle, le secret de sa pédagogie réside aussi et, peut-être avant tout, dans l'écoute qu'elle accorde à ses apprenants, accompagnée d'un peu de patience. « Il faut savoir rassurer et parfois porter, remotiver certains stagiaires », témoigne-t-elle.

"Les rencontres, les échanges et le relationnel"
Quant au choc des cultures avec les stagiaires Qataris, là encore, la formatrice, s'en est sorti avec brio. « J'ai d'abord pris soin de ne pas trop les brusquer en tant que femme au regard de leurs propres habitudes », mais au final, comme avec ses anciens collègues, c'est la démonstration de son savoir-faire qui a bien été la clef d'une formation réussie et enrichissante tant pour eux que pour elle. Car c'est bien de là aussi qu'elle tire la satisfaction de son nouveau travail : « les rencontres, les échanges et le relationnel ».

Solène Méric
Par Solène Méric

Crédit Photo : Aqui.fr

Partager sur Facebook
Vu par vous
5054
Aimé par vous
3 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Société
Société
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 21 + 14 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !