Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

25/04/19 : Le Département 33 et Surfrider Fondation Europe organisent dimanche 28 avril, une journée originale et gratuite sur le domaine de Certes et Graveyron sur la question des déchets aquatiques. Au menu: chasse aux déchets, activités ludiques et ciné débat!

25/04/19 : Trois bâtiments-écoles de la Marine Nationale font escale à Bordeaux du vendredi 26 au lundi 29 avril. "Chacal", "Léopard" et "Guépard" sont trois navires brestois en charge de la formation maritime des officiers et officiers mariniers.

25/04/19 : La Cité du Vin est exposée au Centre Pompidou depuis le 10 avril. Une salle de l'établissement parisien est dédiée au travail de l'agence XTU Architects. Ainsi, 9 maquettes et un diaporama retracent la construction et l'ouverture de la Cité du Vin.

23/04/19 : Le pont d'Aquitaine sera fermé à la circulation pour travaux dans la nuit du 24 au 25 avril entre les échangeurs 2 et 4 ainsi que les échangeurs 4 et 5 et dans la nuit du 25 au 26 avril entre les échangeurs 4 et 4a en intérieur et 5 et 4 en extérieur.

23/04/19 : Après Jo-Wilfried Tsonga, ex n°1 français et ex n°5 mondial, Lucas Pouille 32ème joueur mondial, n°10 en 2018, vient de confirmer sa participation au tournoi bordelais BNP ParisBas Primrose qui démarre le 29 avril sur les cours de la villa Primrose

18/04/19 : A l'occasion du Joli Mois de l'Europe, la Maison de l'Europe Direct Limousin organise une rencontre avec Jürgen Habermas. Philosophe allemand, il consacre sa réflexion à la question de l'intégration européenne. Rdv jeudi 2 mai, 18h30 à Limoges.

18/04/19 : A la suite de l'incendie qui a ravagé Notre Dame de Paris, la ville de Périgueux proposera un soutien financier de 10 000 €, lors de son prochain conseil municipal, pour aider à la reconstruction de ce bâtiment emblématique de l'histoire de France.

17/04/19 : Le coq reliquaire de la flèche de Notre-Dame de Paris, que l’on croyait disparu dans l’incendie de lundi, a été retrouvé mardi. Il devrait regagner prochainement l'entreprise Socra à Marsac-sur-l'Isle (24) pour être restauré comme initialement prévu.

02/04/19 : A partir du 1er septembre prochain, la Communauté d’Agglomération du Libournais (La Cali) lance un nouveau réseau de transport gratuit pour tous. L’exploitation a été confiée au groupe Transdev pour les huit prochaines années.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 26/04/19 | Le festival Vibrations Urbaines appelle aux projets étudiants

    Lire

    Pour la 22ème édition qui aura lieu en partie sur son campus du 28 octobre au 3 novembre, Pessac lance pour la 2ème année consécutive un appel aux projets des étudiants. Dédié aux cultures urbaines, le concours est ouvert à toutes les disciplines artistiques et sportives en lien avec l'univers de la rue : musiques actuelles, danses urbaines, street art, parkour... Les candidats ont jusqu'au 5 juillet pour déposer leur dossier et succéder à la compétition de Chase Tag organisée l'année dernière.

  • 26/04/19 | L'Hermione lève l'ancre vendredi ou samedi

    Lire

    Après une escale technique de trois semaines, l'Hermione a quitté sa forme de radoub à La Rochelle jeudi matin, pour rejoindre le port de La Pallice, d'où elle est repartie sur les coups de 18h. Elle s'est installée au mouillage devant Rivedoux Plage (île de Ré) en attendant une fenêtre de météo favorable, attendue vendredi soir ou samedi matin. Les meilleurs points de vue sont à la côte sud et la pointe ouest de l’île. L'Hermione reviendra dans ses terres le 5 juillet.

  • 25/04/19 | Daniel Barenboim honore Beethoven à Bordeaux le 28 avril

    Lire

    Le pianiste Daniel Barenboim revient sur la scène du Grand-Théâtre de Bordeaux dimanche 28 avril à 15 h 00 pour un programme consacré au compositeur Beethoven. 4 sonates interprétées par l'un des maitres incontestés du piano, qui dirigea - entre autres - l'Orchestre de Paris, et qui consolide cette saison encore ses liens avec l'Opéra de Bordeaux, fruit de sa complicité avec Marc Minkowski. Au programme notamment la célèbre "Clair de lune"...

  • 25/04/19 | L'Europe au secours des bouquetins ibériques en Béarn

    Lire

    En février, mars et avril 2019, 1 502 projets sélectionnés par le Conseil régional, ont pu bénéficier de 69,8 M€ de fonds européens pour leur réalisation. Parmi les bénéficiaires, le Parc national des Pyrénées qui a ainsi obtenu un soutien de 142 800 € de l'Union européenne et de 15 000 € de la Région pour son projet de réintroduction du bouquetin ibérique dans le Béarn, espèce disparue il y a plus d'un siècle en France. Objectif: lâcher 75 animaux sur 3 ans pour créer 2 noyaux d'individus en vallées d'Aspe et d'Ossau et ainsi favoriser le maintien durable de l'espèce dans les Pyrénées.

  • 25/04/19 | "AVC Tous Concernés" pédale pour la prévention des attaques cérébrales

    Lire

    L'association de prévention des AVC organise "la vie est un sourire", trajet de 1 000km à tricycle. Philippe Meynard était maire de Barsac quand il a été victime d'une attaque cérébrale et a dû réapprendre à marcher, écrire et parler. Il partira de Narbonne le 2 mai pour rejoindre Bayonne le 14, en suivant un parcours en forme de sourire passant par l'Espagne. En France, 150 000 AVC ont lieu chaque année. Des actions de prévention seront organisées au départ et à l'arrivée grâce au minibus AVC.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Société | Bordeaux : lancement de l’enquête sur le racisme et l’antisémitisme

12/02/2019 | Les associations de lutte contre les discriminations espèrent éveiller les consciences sur la réalité des agressions à Bordeaux.

Lancement de l'enquête Racisme/Antisémitisme Bordeaux

Alors que les agressions se multiplient (+ 74 % d’actes antisémites en France en 2018), la ville de Bordeaux a lancé le 11 février une grande enquête à destination des citoyens pour dresser un état des lieux des actes et agressions racistes et/ou antisémites subis par les habitants.

La ville de Bordeaux a mis en ligne sa grande enquête contre le racisme et l’antisémitisme. Depuis le 11 février, chaque Bordelais peut répondre à une série de questions pour évoquer les actes discriminatoires dont il a été victime. Autour du maire de Bordeaux, Alain Juppé, plusieurs acteurs de la lutte contre les discriminations s’étaient déplacés pour le lancement.

Premier d’entre eux, Frédéric Potier, délégué interministériel à la lutte contre le racisme, l'antisémitisme et la haine anti-LGBT (DILCRAH), qui se montre inquiet : « La haine est toujours présente, sous diverses formes ». Présent également Marik Fetouh, adjoint au maire de Bordeaux chargé de l'égalité et de la citoyenneté, particulièrement impliqué sur les problématiques de discrimination.

Frédéric Potier et Marik Fetouh ont d’ailleurs un peu plus tôt dans la journée rencontré les trois victimes de l’agression homophobe survenue le 8 février. Alain Juppé a condamné les faits, exprimant son « total soutien » à l’égard des victimes. Une agression anti-LGBT qui fait malheureusement écho au lancement de l’enquête en ligne. Plusieurs partenaires se sont investis dans l’organisation de cette enquête aux côtés de la ville de Bordeaux : l’Université de Bordeaux, la Coalition européenne de villes contre le racisme et la DILCRAH.

Lancement de l'enquête Racisme/Antisémitisme Bordeaux

Anne-Marie Tournepiche, vice-présidente de l’Université de Bordeaux, a d’ailleurs dénoncé un constat croissant depuis plusieurs années : celui de l’isolement des étudiants étrangers victimes de racisme. Les chercheurs de l’université seront ainsi au cœur du processus d’analyse des résultats. En effet, cette enquête a été conçue par l’Observatoire bordelais de l’égalité, composée notamment de chercheurs de l’université. Le CRIF et SOS Racisme ont également été consultés pour que les questions soient les plus claires possibles pour les victimes.

Anonymat garanti pour chacun des participants. Ceux qui le souhaitent pourront laisser leurs coordonnées, dans un fichier différent, afin que les réponses et identités ne soient jamais associées. Des entretiens seront également réalisés avec des personnes volontaires, qui rendront compte de leur expérience d’actes racistes. Ils seront menés par Yoann Lopez, chargé de mission, docteur en sociologie et Carole Lemée, docteure en anthropologie, enseignante à l'université de Bordeaux.

Une enquête « courageuse »

Benedetto Zacchiroli, président de la Coalition européenne de villes contre le racisme (ECCAR), avait fait le déplacement. Cette instance fait partie des 7 coalitions mondiales chapeautées par l’UNESCO. Bordeaux est membre de ce réseau depuis plusieurs années. Il a salué la mise en œuvre de cette enquête car « il faut faire et pas seulement parler ». Un acte qu’il estime courageux : « ce n’est pas facile pour un maire d’admettre que dans sa ville, cela existe, qu’il y a du racisme ».

Albert Roche, président du CRIF Aquitaine et Rama Diop, présidente de SOS Racisme Gironde étaient invités pour livrer leurs témoignages. Albert Roche espère que cette enquête permettra à tous « de prendre conscience de l’ampleur du phénomène. Les actes antisémites sont souvent un baromètre de l’état d’une société ». Un constat tristement vérifié par les récents tags et dégradations antisémites à Paris notamment.

Pour Rama Diop, il y a également une montée du racisme. Les nombreux « testings » organisés par son association le prouvent, certaines boites de nuit refusent les personnes de façon discriminatoire. « Il y a des lieux qu’une personne noire va plus souvent éviter par exemple, car elle sait qu’elle n’y sera pas admise ».

L’enquête devrait rester quelques semaines en ligne, la municipalité souhaite laisser à chacun l’occasion de s’exprimer. « Plus il y aura de réponses et plus nous aurons des résultats fiables », insiste Marik Fetouh.

Marianne Chenou
Par Marianne Chenou

Crédit Photo : Marianne Chenou

Partager sur Facebook
Vu par vous
2906
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
1 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Société
Société
Retour à la page d'accueil
Accueil
fairebloc22 | 20/02/2019

Du Rassemblement national à la France Insoumise les responsables politiques de notre pays, en grand nombre, ont manifesté leur refus de ce fléau qu’est l’antisémitisme : la République a fait bloc, la République fait bloc.Cet évènement fera date.Malgré nombre de griefs qui leur sont adressés,non sans raison,nos responsables politiques se sont montrés dignes de ce moment de recueillement et de rassemblement au nom des valeurs de notre République.Je veux simplement leur dire ma gratitude.En effet,il ne peut pas y avoir de République française sans les Juifs,sans ses Juifs.Pour faire reculer la gangrène,après de nombreuses années d’ atermoiements, il faut agir,avec efficacité.Des propositions utiles ont émergé de l’hémicycle de l’assemblée nationale :le web est devenu une aubaine,un eldorado pour les antisémites patentés (professionnalisés ?) c’est pourquoi la législation doit évoluer.Ce qui a été dit tant par Mme Avia que par Mme Belloubet vont dans le bon sens,à mon humble avis.Au sein de l’Education Nationale les choses doivent évoluer :la France,ciblée et salie par la réémergence d’un antisémitisme d’une violence inédite,doit être défendue et protégée.Il y va de l’honneur de notre pays.Comme l’a fort bien dit le 1er Ministre Edouard Philippe :face à l’antisémitisme nous devons faire l’union sacrée.

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 28 + 10 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !