Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

19/11/18 : Dordogne : lundi après midi, ils subsistaient encore une dizaine de points rassemblement organisés par les Gilets jaunes : à Thiviers, Mussidan, Montpon, Sarlat, Terrasson, Port de Couze, Eymet, St Laurent s/Manoire, Bergerac, Chancelade et Trélissac.

19/11/18 : Charente-Maritime : les communes de Marennes et de Hiers-Brouage, près de l'île d'Oléron, s'apprêtent à fusionner. Une charte commune a été adoptée par les élus lors du dernier conseil municipal du 15 novembre au soir.

19/11/18 : Charente-Maritime : Ce lundi matin, des manifestants bloquaient les accès sur la voie publique aux dépôts pétroliers de La Pallice à La Rochelle. Les forces de sécurité sont intervenues afin de rétablir la libre circulation - opération sans incident.

19/11/18 : Le Château Smith Haut Lafitte a été sacré International Best Of Wine Tourism 2019 à Adélaïde (Australie). Sur 393 candidats au plan mondial, seuls 10 ont reçu ce trophée venant récompensé les propriétés les plus remarquables en matière d’œnotourisme

19/11/18 : Une subvention de 50 000 euros a été votée en faveur de l’association « SOS Méditerranée » lors de la commission permanente du Conseil régional de Nouvelle-Aquitaine qui s’est tenue le vendredi 16 novembre à Bordeaux.

17/11/18 : Lors de l'ouverture des Rencontres littéraires "les Idées mènent le monde" à Pau, François Bayrou a annoncé le désistement du penseur Edgar Morin, pour des raisons de santé. Il devait initialement intervenir ce 17 novembre dans la matinée.

15/11/18 : Une nouvelle invitée vient rejoindre les 21 personnalités des Idées mènent le Monde (Pau): Christine Ockrent interviendra sur "Europe : évitons la marginalisation", samedi 17 novembre à 16h30.

15/11/18 : L'auteur palois David Diop, lauréat ce 15 novembre du prix Goncourt des lycéens pour son ouvrage Frère d'âme (Editions du Seuil), participera au Grand débat de Lettres du monde – Welcome ! vendredi 23 novembre, 18h30 à la cour d'appel de Bordeaux

15/11/18 : Journée nationale d’action samedi 17 novembre. En Lot-et-Garonne, les accès aux supermarchés, stations-service, centres-villes et à l’A62 risquent d’être perturbés. Plus d'infos sur http://www.lot-et-garonne.gouv.fr/

14/11/18 : Rencontre/débat avec les parlementaires du 47 autour de la réforme des retraites et des nouvelles revendications de l'ADRA 47 le vendredi 16 novembre à 14 H 30 à la Salle de l'Orangerie du Conseil Départemental d'Agen.

14/11/18 : Dans la continuité de la réflexion d’Agen 2030, des tables rondes autour du handicap et de l’accessibilité de la Ville d’Agen sont proposées le lundi 19 novembre de 14 h à 16 h 30, Salle des Illustres à l’Hôtel de ville d’Agen.

14/11/18 : Dans le cadre de la Journée international des droits de l’enfant, le centre social Maison pour Tous de la Masse (Agen) présentera le 20 nov dans son local à 17 h 30 les travaux des enfants inscrits au CLAS autour de la charte nationale.

- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 19/11/18 | Gilets jaunes : l'après 17 novembre en région

    Lire

    Le mouvement des gilets jaunes a continué dimanche, avec des opérations péages gratuits en Charente-Maritime, deux gardes à vues et la RN10 perturbée en Charente et le péage de Virsac toujours occupé en Gironde. Ce dernier a fait l'objet de dégradations "sur plus de 800 mètres" note la préfecture, notamment des glissières de sécurité arrachées et une chaussée "très abimée". Evacués par les forces de l'ordre ce lundi matin, les manifestants ont rapidement libéré les lieux. Ce lundi, le pont d'Aquitaine était toujours fermé (évacué à 11h)et un barrage filtrant installé sur le pont François Mitterrand, perturbant le trafic.

  • 19/11/18 | Vienne: 2.9M€ en soutien aux FPF

    Lire

    Les "Fonderies du Poitou Fonte" (FPF) qui font l'objet d'un plan de redressement industriel de 12 M€, vont bénéficier de 2 aides du Conseil régional de Nouvelle-Aquitaine: une subvention d'investissements de 1,2 M€ et un prêt public de 1,7 M€ pour aider à la restructuration financière de l'entreprise. Les dispositifs régionaux de formations sont aussi mobilisés à destination des salariés. Le projet subventionné consiste notamment à consacrer une ligne de production à de nouveaux produits. Une diversification qui vise à sortir de la dépendance aux pièces du véhicule diesel vue la chute rapide des volumes de ce marché.

  • 19/11/18 | A Limoges, « La lavandière et le Tommy »

    Lire

    Le musée de la Résistance de Limoges présente dans le cadre du Centenaire de la Guerre une exposition pédagogique du 19 novembre au 17 février 2019. Au travers d’une quinzaine de panneaux et de nombreux objets d’époque, l’exposition rend hommage aux troupes britanniques. Elle met aussi en avant le devoir de reconnaissance et de mémoire grâce à la construction des monuments aux morts notamment.

  • 19/11/18 | Bordeaux : l'histoire de l'antisémitisme en expo

    Lire

    C'est une première à Bordeaux: l'exposition "L'Antisémitisme du Moyen Âge à nos jours", conçue par la LICRA, présente en 36 panneaux les origines et la montée de l'antisémitisme à travers le temps. Ayant pour but de sensibiliser à la lutte contre l'antisémitisme, cette exposition illustre l'histoire des attitudes hostiles aux juifs et de l'antisémitisme actuel qui durant le XXème siècle a causé la mort de millions de personnes. Une exposition qui permet aussi de mieux appréhender certains faits de l'actualité, en Europe ou au Moyen Orient. A voir jusqu'au 23 novembre dans le hall d'entrée de Bordeaux Métropole.

  • 16/11/18 | Libourne et le dessin...180 ans d’amour

    Lire

    Du 19 au 23 novembre, pour fêter les 180 ans de l’Ecole de Dessin de Libourne, l’école municipale se délocalise au sein de l’Hôtel de Ville pour proposer de nombreuses séances de dessins gratuites et ouvertes à tous : dessin d’observation dans l’Hôtel de Ville, dessin d’après des sculptures au musée, workshop arts graphiques, exposition...Mais attention le nombre de places est limitée. Inscription : 05 57 25 02 58

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Société | Cheick Hamidou Ouedraogo ou la passion de l’ovalie

26/10/2018 | Cheick Hamidou Ouedraogo est à l’origine du rugby dans sa ville de Bobo-Dioulasso, capitale économique du Burkina Faso…

Cheick Hamidou Ouedraogo

En 2005, Cheick Hamidou Ouedraogo tombe amoureux du ballon ovale. Depuis, ce Burkinabè de 36 ans n’a de cesse de développer ce sport dans son pays. Son professionnalisme dans l’accompagnement et l’encadrement des enfants résulte d’une formation dispensée par l’association bordelaise VALT et la Coopération mise en place entre le Conseil départemental de Gironde et la Province du Houët. Aujourd’hui, une vingtaine d’écoles est en activité dans sa ville de Bobo-Dioulasso et dans les villages environnants. 500 petits rugbymen sont ainsi formés aux valeurs de cette discipline…

« Fraternité, fair-play et courage ». Tels sont les maîtres mots du rugby pour Cheick Hamidou Ouedraogo, un Burkinabè de 36 ans, tombé amoureux du ballon ovale en 2005.
« A cette époque, se remémore-t-il, les yeux baignés de souvenirs, une coopération* entre le Conseil départemental de Gironde et la Province du Houët prenait un véritable essor pour notre plus grand plaisir. » Dans ce cadre-là, une initiation au rugby avait été proposée. Cheick ne connaissant pas vraiment cette discipline se lança alors dans l’aventure. Depuis, ce sport fait partie de sa vie. « Un sport réel, authentique et propre qui permet de développer un esprit d’équipe, une entente entre chaque joueur », souligne ce passionné. Cette coopération lui permet également de suivre une formation BAFA avec l’association VALT 33 basée à Bordeaux. « Je dois beaucoup à Bruno (Stoltz fondateur et ancien dirigeant NDLR) et à toute son équipe, car aujourd’hui si j’encadre les jeunes de Bobo-Dioulasso c’est véritablement grâce à eux et à leur accompagnement personnalisé ».

Entraînement des enfants d'une école de Bobo

A l’origine de la Fédération nationale de rugby… A l’issue de cette formation d’animateur, Cheick se lance donc dans la constitution d’une équipe de rugby dans sa ville de Bobo-Dioulasso, la capitale économique du Burkina Fasso. « Pour ce faire, je me suis rendu dans les quartiers, j’ai tapé aux portes des copains, et les ai vite et facilement convaincus de me rejoindre sur le terrain ». Ainsi, deux équipes de rugby baptisées « Les Lions de Bobo-Dioulasso » voyaient le jour pour la première fois dans cette ville peuplée d’un demi-million d’âmes. « Grâce à ces deux teams nous avons pu créer un District et, ainsi, du même coup, une fédération ». Modeste, Cheick le reconnaît à demi-mot, il est bel et bien à l’origine de la Fédération nationale de rugby dans son pays !
En 2009, son investissement dans le rugby va prendre une nouvelle tournure grâce à la venue de Laurent Javerzac, ancien joueur de l’US Bergerac et membre actif de l’association girondine « Rugby de Poussière ». Ce dernier le forme à l’encadrement et au management d’équipe. « Une semaine après cette formation, la première école de rugby était érigée dans un quartier de Bobo ! C’était vraiment génial ! Les enfants ont tout de suite adhéré », se souvient Cheick, les yeux brillants d’émotion. Et ce dernier n’a pas souhaité s’arrêter en si bon chemin. Il a créé son association « Rugby à la Base » pour continuer à promouvoir ce sport de valeurs, à encadrer des jeunes en devenir et à former des animateurs.
Aujourd’hui, une vingtaine d’écoles est comptabilisée à Bobo et dans les villages environnants soit un peu plus de 500 petits rugbymen encadrés par 27 animateurs. Un visage brillant de bienveillance, Cheick se dit être un homme « comblé par cette réussite ». Des équipes nationales ont également été constituées. Chez les U18 hommes et femmes, tous les joueurs émanent des écoles de Bobo. Chez les séniors femmes, même situation, en revanche chez les séniors hommes, 60 % des rugbymen ont été formés à Bobo, le reste de l’équipe vient des centres de la capitale Ouagadougou.

Championnat national FASO Rubgy Club face aux Lions de Bobo

« Je suis un pur produit de cette coopération » Depuis mi-octobre, il est de retour en terre girondine pour parfaire ses connaissances en encadrement de jeunes. Ainsi, il s’est rendu à l’école de rugby de Biganos et chez les séniors de Lège Cap Ferret où il a pu animer des entraînements. « Pendant ces quelques jours, je puise, je récolte, j’amasse de nouvelles connaissances dans l’accompagnement et l’encadrement que je vais ramener dans mes bagages à Bobo ». Ce retour en Nouvelle-Aquitaine n’a été possible que grâce à l’opiniâtreté de VALT « qui ne m’a jamais laissé tomber en 10 ans. Je dois beaucoup à VALT et au Conseil départemental car, il faut le reconnaître, je suis un pur produit de cette coopération ! » Si ce troisième ligne centre chausse beaucoup moins les crampons, aujourd’hui, il découvre un autre côté du rugby celui du coaching et de l’organisation, ce qui ne lui déplaît pas. « Mais ce que je remarque c’est qu’au Burkina nous arrivons à maîtriser beaucoup plus nos jeunes qu’en France, alors que dans la plupart des cas l’animateur est seul face à 40 petits ! »
A l’occasion de sa venue en France, Cheick s’est rendu au stade Chaban-Delmas pour le match UBB/USAP le samedi 20 octobre à 19 h 00. Pendant 80 minutes, cet amoureux de l’ovalie a peiné à rester en place tant le bonheur d’être spectateur d’une rencontre française était immense. Malgré un résultat nul 25 partout, Cheick s’est dit « l’homme le plus heureux du monde, car c’était véritablement un rêve d’être présent dans un stade en France et de voir un match sur une belle pelouse ! » La prochaine coupe du monde de rugby se déroulant en France, il espère être invité à une rencontre…

En 1994, le Département de la Gironde fut l'une des premières collectivités françaises à signer un protocole d'accord avec une région du Sud, la Province du Houët au Burkina Faso. Cet accord fut renouvelé en 1997, puis en 2000, 2005 et 2010. Fondée au départ autour de « l’option d’aide aux pays sous-développés et d’actions humanitaires », cette coopération a évolué vers la solidarité.

Sybille Rousseau
Par Sybille Rousseau

Crédit Photo : BS - Le Faso.net

Partager sur Facebook
Vu par vous
3555
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Société
Société
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 21 + 17 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !