Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

15/10/18 : Dans le cadre du cycle de ses conférences-débats #europedémocratique2019, la Maison de l'Europe Bordeaux Aquitaine reçoit le 19/10 à 19h, Pascal Durand, eurodéputé Ecologiste sur le thème “L’Europe face au glyphosate: un signal d’alerte?”

15/10/18 : Dominique Bussereau, président du Conseil départemental de Charente-maritime et de l'ADF ( Départements de France) rencontre ce mardi 16 à l'Elysée Emmanuel Macron en présence du premier ministre et du président du Sénat.

11/10/18 : Ligne Ter Bordeaux-Agen : comité de ligne, lundi 15 octobre à 17h45, salle F. Mauriac, à Langon. Cette réunion est ouverte aux usagers et vise à échanger sur l'actualité de la ligne notamment sur les horaires prévus à partir du 9 décembre 2018.

11/10/18 : Plongez dans le monde des robots les samedi 13 et dimanche 14 octobre de 14 h à 19 h à Cap Sciences où expositions, ateliers, démonstrations, défis, conférences, spectacles vous permettront de mieux appréhender cet univers.

11/10/18 : Venue de Nathalie Loiseau, ministre chargée des affaires européennes, le 12 octobre à Bordeaux, à l’invitation d’Alain Juppé, pour participer notamment à une consultation citoyenne sur les attentes des jeunes vis-à-vis de l’UE organisée par Kedge BS

11/10/18 : A Bordeaux, rassemblement pour le climat le 13 oct. à 14 h, place Pey-Berland. Débutant par une prise de parole, la mobilisation se poursuivra par la remise officielle du rapport du GIEC au Maire de Bordeaux et psdt de BM pour cheminer jusqu'à Darwin

11/10/18 : Du 19 au 29 octobre : prévention contre les AVC dans la Métropole bordelaise soit 1 000 prises de tension, 10 000 tensiomètres offerts, 8 conférences, sensibilisation sur les marchés, places publiques, galeries marchandes et dans le tram AVC.

11/10/18 : La Maison de l’Europe de Bordeaux organise une grande consultation citoyenne sur « Quel projet européen pour quelle unité européenne ? » le lundi 15 octobre à 19 h à la ME 1 place Jean Jaurès, à Bordeaux. Entrée gratuite.

11/10/18 : Tour de France : la fédération est venue visiter la Charente-Maritime il y a peu, annonce aujourd'hui le président du Département Dominique Bussereau. La Charente-Maritime saura si elle fait partie des étapes du tour 2019 mi-octobre...

11/10/18 : Dans les Landes, samedi 13 Octobre, un rassemblement, statique, est prévu à Dax dans le cadre de la Marche pour le climat de 10h30 à 13h, place Roger Ducos, devant la Cathédrale

10/10/18 : La Rochelle : Pierre Larrouturou donnera une conférence publique sur le Pacte Finance-climat 2020, mardi 16 octobre à 18h30 au Musée maritime.Inscriptions : climat.ocean@ville-larochelle.fr ou 05 46 28 03 00

09/10/18 : Le pont d'Aquitaine sera fermé dans les 2 sens de circulation pour des travaux de maintenance entre les échangeurs 2 et 4a de 21h à 6h les 10 et 11 octobre ainsi que le 12 de 22h jusqu'au 13 18h entre les sorties 2 et 4.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 15/10/18 | Esprit critique et numérique à Mont-de-Marsan

    Lire

    Pour la 3e édition de #cybergener@ctions, le Bureau Information Jeunesse de Mont-de-Marsan et ses partenaires associatifs et institutionnels locaux proposent jusqu'au 25 octobre une programmation riche pour sensibiliser jeunes et moins jeunes, à une éducation critique au numérique. Durant 10 jours, expositions, ateliers, ciné-débat, mais aussi parcours numérique, hackathon et conférences, tant à destination des enfants et adolescents que des parents et professionnels de l'encadrement, se succèdent. Infos et inscriptions : http://m2j.montdemarsan.fr/

  • 15/10/18 | L’accès au numérique pour tous dans le Marmandais

    Lire

    Vendredi 12 octobre, le Conseil Territorial du Numérique (CTN) Garonne Guyenne Gascogne s’est réuni à Marmande pour aborder l’avancée du Plan Numérique Territorial et travailler des actions visant à l’accès au numérique pour tous. Et notamment en proposant un accompagnement individualisé assuré par un « aidant numérique » et des cours collectifs sur le numérique dans des lieux proches des habitants. A terme, une charte « Territoire d'action pour un numérique inclusif » verra le jour.

  • 15/10/18 | Conseil municipal à hauts risques ce soir à Biarritz

    Lire

    Ce soir lundi 15 octobre, le Conseil municipal se réunira avec une seule question à l'ordre du jour: le financement des travaux de l'Hôtel du Palais et son futur mode de gestion. Un sujet essentiel qui vise le patrimoine de la ville et son impact touristique et qui, en quelques mois, a créé un climat de haute tension parmi les élus de la ville impériale. Notamment le financement d'indispensables travaux dont le coût varie de 65 à 85 millions d'euros, le choix des partenaires mais aussi, tout simplement, l'avenir du contrôle du palace, aujourd'hui propriété de la ville.

  • 15/10/18 | Tailleur de pierre, un métier à découvrir à Limoges

    Lire

    Suite aux travaux de réhabilitation qui ont débuté en septembre au Jardin d’orsay, la Ville de Limoges, l’entreprise Blanchon et la Fédération compagnonnique des métiers du bâtiment proposent des démonstrations des métiers de taille de pierre et de maçonnerie tous les mercredis après-midi du 17 octobre jusqu’à la fin novembre de 14h à 17h. Ces démonstrations gratuites, commentées par des professionnels, s’adressent à tous et notamment aux jeunes souhaitant découvrir ces métiers.

  • 15/10/18 | Le rugby pour toutes avec l’UBB !

    Lire

    L’Union-Bordeaux-Bègles rencontre l’USAPerpignan, au stade Chaban-Delmas, dans le cadre de la Challenge Cup, le samedi 20 octobre à 19 h. A l’occasion d’Octobre rose, la mairie de Bordeaux invite les Bordelaises à venir assister à ce match. Invitations à retirer de 9 h 30 à 18 h du lundi au vendredi à l’Hôtel de ville (entrée 4). Seules les femmes pourront accéder au stade, munies de ce billet (un code est intégré au ticket).

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Société | Concilier construction et impact environnemental faible : le pari de La Rochelle

30/11/2017 |

Les élus de l'agglomération ont présenté hier soir les objectifs du projet de PLUI rochelais

La communauté d’agglomération de La Rochelle présente jusqu’au 21 décembre à sa population son projet de plan local d’urbanisme intercommunal (PLUI), à travers des réunions publiques de quartier ou de communes. Une réunion d’information générale concernant le projet dans sa globalité s’est tenue le 29 novembre au soir, à l’espace des Pertuis à La Rochelle. Objectif : expliquer les intentions de l’agglomération et recueillir les doléances de la population, avant le lancement de l’enquête publique en septembre prochain

Dans l’élaboration de ce nouveau schéma d’urbanisme, l’agglomération doit répondre à une problématique majeure : comment concilier la construction massive de logements en limitant l’impact sur l’environnement ?

Construire sans dénaturer

Avec le développement économique de la ville et l’attractivité croissante de la Nouvelle-Aquitaine, l’agglomération rochelaise doit accueillir toujours plus de foyers. Pour répondre aux besoins, la CdA table sur la construction de  1900 logements par an, dont 500 logements sociaux ou en accession pour des revenus modérés non bénéficiaires des minimas sociaux (mais trop modestes pour pouvoir se loger dans du privé). « Si on laissait faire, on consommerait 1500 hectares de foncier, soit l’équivalent d’une commune entière », explique Antoine Grau, maire de Lagord et vice-président en charge de l’urbanisme et du logement à l’agglomération. Mais la CdA s’est fixé l’objectif de limiter son impact sur les terres agricoles, pour protéger les 230 exploitations de son territoire. « Nous allons en priorité nous servir des « dents creuses » des communes : les terrains en friche, les espaces non utilisés, etc. », explique l’élu. La CdA mise également sur les constructions en hauteur, ce qui permettrait de ramener la consommation de terrains à 230 hectares, comme le prévoit le schéma de cohérence territoriale (Scot). Mais la nouvelle n’est pas au goût de tout le monde : lors de la réunion publique, plusieurs habitants ont exprimé leurs craintes de voir des immeubles leur boucher la vue et ont invoqué leur « droit à la lumière du soleil » dans leur habitat.  Les élus ont tenté de les rassurer en promettant qu’un règlement d’urbanisme était en cours d’élaboration. L’agglomération prévoit d’établir un zonage définissant notamment des « esprits de quartier », au sens architecturale et urbanistique du terme : esprit « village », « centre-bourg », etc. Sans être un règlement drastique comme peut l’être par exemple celui des Monuments Historiques, il devra être intégré par les opérateurs immobiliers dans leurs projets de constructions. Ce qui devrait permettre d’éviter notamment d’avoir de hauts immeubles dans des cœurs de village.

Faciliter l’accès et les transports doux

 « De nombreux foyers partent s’installer en Aunis faute de place ou de moyens financiers pour se loger sur place », analysent les élus.  Avec son programme de logements, l’agglomération espère ramener les travailleurs vers leurs lieux d’activités, à La Rochelle où dans son agglomération. Avec un deuxième objectif : limiter les déplacements en voiture. L’agglomération est déjà une championne de l’usage du vélo : il représente 7% des transports locaux. La CdA ambitionne d’atteindre à terme les 14% d’usage, et se hisser sur la première marche du podium des villes françaises du genre, aux côtés de Strasbourg. Pour y parvenir, elle mise sur le développement de ses stations vélos Yélo, en particulier sur les communes de l’agglomération. Elle compte en étendre la location journalière et hebdomadaire à des forfaits longues durées, mensuel ou annuel, à destination des étudiants ou des actifs. La CdA a également prévu en 2017 une enveloppe d’un million d’euros à destination des communes pour développer les pistes cyclables, ou sécuriser l’existant. L’Agglo compte également construire des parking-relais (gratuits) supplémentaires au 3 existants : 4 avant 2025, 4 autres après 2025. L’un d’entre eux sera d’ailleurs inauguré à Beaulieu en 2018. L’agglo renouvèle également petit à petit son réseau de bus : depuis 2014, elle s’est engagée à ne plus acheter de transports au diesel, et a donc investit dans 3 bus hybrides, en attendant le tout électrique.

Limiter son impact sur l’environnement

L’agglomération est engagée dans plusieurs programmes nationaux de développement durable, et de limitation de gaz à effet de serre et de carbone, dont le projet Territoire d’innovation de grande ambition (TIGA) (*). Avec un objectif premier : reduire l’empreinte écologique, à commencer par réduire la facture en énergie. Dans son programme de construction, la CdA mise sur « du bâti de haute qualité, à haute valeur environnementale ». Elle pourra notamment s’appuyer sur l’expertise du Lab’in Tech du parc Atlantech de Lagord. Les espaces végétaux seront également intégrés aux construction et dans le paysage, non plus pour un rôle esthétique mais pour un usage fonctionnel écologique et durable (toitures végétales, régulations thermiques, zones tampons anti inondations, etc.), et pour préserver la biodiversité, comme celle des marais.

Pour réduire la facture énergétique, l’agglomération envisage d’aller vers une forme d’autonomie énergétique en installant des parcs éoliens sur son territoire. L’agglo a identifié une trentaine de zones susceptibles d’accueillir des parcs de 4 ou 5 éoliennes. Chacun d’entre eux pourrait alors couvrir la consommation de 2000 logements, estiment les élus.

 

 

Note / Prochaines dates : du 4 au 18 décembre dans les communes de Périgny à Croix Chapeau ; du 12 au 21 décembre pour La Rochelle Ville : mardi 12 décembre à 19 h au Musée Maritime pour le secteur centre de La Rochelle, mardi 19 décembre à 19 h, salle des fêtes de Villeneuve-les-Salines pour le secteur Sud de La Rochelle, jeudi 21 décembre à 18h30 salle des fêtes de La Pallice pour le secteur Ouest de La Rochelle. Cartes et dates de réunions publiques à retrouver sur 

 www.agglo-larochelle.fr/le-plan-local-d-urbanisme-intercommunal.

 

(*) Appel à manifestation d’intérêt, géré par la Caisse des Dépôts au titre du Programme d’Investissements d’Avenir, afin d’identifier et sélectionner des projets originaux associant un haut niveau d’innovation et un écosystème territorial. Objectif : Identifier, sélectionner et accompagner des territoires d’intérêt national dans des projets de transformation qui articuleront des innovations structurantes dans différents secteurs, des initiatives publiques et privées.

Anne-Lise Durif
Par Anne-Lise Durif

Crédit Photo : Anne-Lise Durif

Partager sur Facebook
Vu par vous
30539
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Société
Société
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 17 + 16 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !