Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

29/05/20 : Municipales : A Melle (79), la liste menée par Sarah Klingler ayant obtenu la majorité absolue (28 voix) au premier tour, le conseil a été installé hier, avec 9 postes d'adjoints créés, avec Jérôme Texier et Favienne Manguy comme 1er et 2e adjoints.

27/05/20 : Les 11 Clowns Stéthoscopes organisent une "déambulade festive" aux fenêtres des patients qu’ils ont l’habitude de côtoyer au CHU de Bordeaux à l'Hôpital des enfants afin de renouer le lien physique rompu par le confinement, le 29 mai dès 15h00.

27/05/20 : La crise sanitaire est passée par là: la Commission et sa présidente Mme Von der Leyen annoncent un plan de relance de 750 milliards empruntés sur les marchés pour renforcer le budget de l'Union.Préalable: obtenir l'accord des 27 pour ce New Deal "fédéral

26/05/20 : Le Conseil municipal de Libourne a réélu à sa tête Philippe Buisson. Laurence Rouède se voit confier la délégation de 1ere adjointe, déléguée à la coordination des activités municipales, aux ressources humaines, à l’urbanisme et au foncier.

25/05/20 : Le secrétaire d'État en charge du tourisme, Jean-Baptiste Lemoyne, a assuré que l'exécutif réfléchissait à un "élargissement significatif" de la limite de déplacement (100 km autour du domicile), qui pourrait entrer en vigueur la semaine prochaine.

25/05/20 : Les hospitaliers du CHU Pellegrin à Bordeaux sont en grève illimitée depuis le 22 mai sur préavis de SUD Santé. Un rassemblement de soutien est organisé le 26 mai devant l'hôpital.

22/05/20 : Dans le cadre de la célébration de la Journée Mondiale des Oiseaux Migrateurs, les 24 et 31 mai 2020 à Vitrezay, BioSphère Environnement propose 2 sorties de découverte des oiseaux des marais de Gironde, de 8h30 à 10h30. Réservations: 05 46 49 89 89.

19/05/20 : Allant dans le sens de la déclaration du Premier Ministre ce matin, le préfet des Pyrénées Atlantiques Eric Spitz déclare que les Bordelais et les Toulousains en zone verte pourraient venir en vacances en juillet et août dans les Pyrénées Atlantiques

18/05/20 : L’incertitude de l’évolution sanitaire, et l’impossibilité de mettre en œuvre les mesures barrières, entrainent l’annulation de l’opération de sensibilisation des jeunes à la nage, Objectif Nage, pour l’été 2020, annonce le Département de la Gironde.

15/05/20 : Initialement prévu le samedi 12 septembre prochain, la 36ème édition du marathon des Châteaux du Médoc est reportée au samedi 11 septembre 2021.

14/05/20 : L'activité partielle pour les entreprises du tourisme et de l'évènementiel sera maintenue jusqu'à fin 2020 et que l'accès au fonds de solidarité est prolongé jusqu'à fin septembre. En revanche, pas de baisse prévue pour la TVA.

12/05/20 : La Compagnie aérienne Chalair annonce la reprise progressive de ses vols entre Bordeaux, Brest et Montpellier. Au rythme de 2 vols hebdomadaires, rdv le 8 juin, pour la reprise des liaisons Bordeaux-Brest puis le 15 juin, pour Bordeaux-Montpellier

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 29/05/20 | Zero Waste Bordeaux & Zéro Déchet Dordogne : un docu pour sensibiliser

    Lire

    Zero Waste Bordeaux & Zéro Déchet Dordogne organisent une diffusion en ligne du documentaire “The story of plastic” les 29 & 30 mai suivie d’une visio-conférence le 31 mai. Cet événement, en présence des structures organisatrices ainsi que de Surfrider Gironde et Marie Mora, éco-infirmière, permettra d’approfondir différents aspects traités par le documentaire : pollution environnementale, risques sanitaires et enjeux citoyens.

  • 29/05/20 | Municipales : alliance à Saint-Médard-en-Jalles

    Lire

    Les équipes conduites par Jacques Mangon, maire de Saint-Médard-en-Jalles, et Stéphane Bessière, du collectif « Mieux vivre à Saint-Médard », ont décidé de s'allier en vue du second tour des élections municipales, le 28 juin prochain. "Réunies au-delà des étiquettes politiques et guidées par l’intérêt général, nos deux listes proposeront aux Saint-Médardais un horizon commun celui du rassemblement sur l'essentiel", précisent les deux candidats.

  • 28/05/20 | Le Département de la Vienne en faveur de la réouverture des cafés restaurants

    Lire

    Dans un communiqués précédent l'intervention du Premier ministre ce 28 juin, Bruno Belin, le président du Département de la Vienne, souhaite la réouverture au 2 juin des cafés, bars et restaurants. Il « souhaite que le Conseil Départemental puisse également adopter fin juin une mesure d’aide à ces commerçants au titre de nos compétences en matière de solidarité. Je ferai prochainement une proposition dans ce sens », annonce-t-il.

  • 28/05/20 | Reconnaissance de calamité agricole pour les framboises et les myrtilles (19)

    Lire

    L’état de calamité agricole a été reconnu pour les pertes de récoltes sur les productions de framboises et de myrtilles suite aux températures élevées de l’été 2019. Cette reconnaissance concerne l’ensemble des communes de la Corrèze. Les agriculteurs concernés pourront, à compter du 2 juin, déposer un dossier auprès de la direction départementale des territoires à la cité administrative de Tulle.

  • 28/05/20 | La SATT Aquitaine Science Transfert investit dans 3 projets à La Rochelle

    Lire

    Aquitaine Science Transfert, maturation des inventions des chercheurs de SATT Aquitaine Science Transfert et l’Université de La Rochelle, vient d’acter l’accompagnement de 3 projets à haut potentiel issus de La Rochelle Université et du CNRS pour un montant de 304 470 euros. Cet investissement va permettre de transformer chacun des projets en une innovation créatrice d’emplois et de valeur économiques.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Société | Des rues de négriers renommées symboliquement par des collégiens

31/05/2019 | Suite à une visite guidée dans le Bordeaux esclavagiste, les jeunes ont souhaité expliquer aux passants l'histoire des noms de leurs rues.

les élèves du collège Goya rebaptisent des rues portant des noms de négriers

En cette fin d'après-midi, au-dessus des rues Paul Broca et David Gradis, le ciel s'est arrêté de lâcher des trombes d'eau. L'accalmie permet aux élèves du collège Goya de révéler la plaque explicative sur laquelle ils ont travaillé. A l'angle des deux rues portant les noms de négriers, les mots qu'ils ont co-écrits interpellent les passants sur leur devoir de mémoire.

Accompagnés du directeur de l'établissement, de leur professeure d'histoire-géographie et de l'artiste rédisente du collège, la vingtaine d'élèves se massent autour de l'affiche qui sera dévoilée aux passants dans quelques minutes. Mais d'abord, l'instant est au recueillement et Karfa Diallo de l'association "Mémoires et Partages" témoigne de sa gratitude à l'assemblée. "Nous sommes au lendemain de la commémoration de l'esclavage en Guadeloupe. La fin de l'esclavage est célébrée le 10 mai en France, mais le décret a mis un mois à arriver sur le territoire et, là-bas, la journée est fériée. Il n'en est pas de même en France mais votre initiative remet les choses à leurs places. Vous êtes là non pas par intérêt scolaire mais grâce à votre sensibilité qui prouve l'envie de davantage de fraternité. Je vous en remercie."

Une mémoire réveillée par l'avenir...

C'est en effet suite à la visite guidée qu'ils ont suivie dans le cadre du programme scolaire autour du Bordeaux négrier que l'idée est venue de ces élèves de 4ème. "Une élève habitant rue Gradis avait fait un compte-rendu de la visite que nous avons fait en présence de Karfa dans les quartiers sucriers. Avec Emmanuelle Samson, l'artiste en résidence au collège, nous avons tiré le fil de ces mots indignés et en sont nés des personnages fictifs auxquels les élèves ont donné une vie dans le quartier", explique Charlotte Mesure, professeure d'histoire-géographie. Après des explications plus poussées sur un passé qu'ils considéraient comme lointain, ils ont souhaité l'expliquer à leur tour à des passants qui souvent ne connaissent pas l'histoire des noms des rues qu'ils habitent. "Nous avons donc recontacté Karfa Diallo avec l'idée de poser une plaque explicative symbolique à l'angle de ces deux rues qui portent des noms de négriers et il a eu envie de nous accompagner dans la démarche", poursuit-elle. 

les élèves du collège Goya rebaptisent des rues portant des noms de négriers

La plaque interpelle le passant et questionne un passé mal ou méconnu des bordelais. "Sais-tu combien d'esclaves ont été déportés dans ce navire appelé le Patriarche-Abraham armé par David Gradis en 1730 ? Ils étaient en moyenne entre 280 et 300 esclaves à faire la traversée dans des conditions atroces. (...) Et connais-tu Paul Broca ? Mais oui, cet anthropologue qui mesurait les crânes humains, pionnier de l'anthropologie physique, considérant alors que les différences de tailles pouvaient permettre de soutenir les théories selon lesquelles les Noirs comme les femmes étaient moins "capables" que les hommes blancs ? Comment pouvait-on croire une chose pareille ? En tout cas certains l'ont cru", peut-on y lire. 

... pour que le passé ne redevienne pas futur

Après lecture de la plaque explicative par les élèves, Moshee, Pêche, Silver, Mémilo et leurs camarades se dirigent à l'angle des deux rues pour apposer le chevalet devant le panneau "stop", comme un symbole supplémentaire face à la barbarie. Nilo, 13 ans porte le lourd sous-verre à pleines mains : "c'est important de montrer aux gens !" lance-t-il. Karfa Diallo déclame "minerai noir", poème de l'haïtien René Depestre, puis interpelle les élus : "j'espère sincèrement que la ville de Bordeaux continuera dans cette voie, on ne peut renommer les rues mais les plaques explicatives sont un commencement pour le travail de mémoire".

Et l'importance de ce travail de mémoire via la signalétique urbaine laisse place aux questionnements sur un présent migratoire. Un fond bleu qui rappelle un océan funeste pour nombre d'âmes qui périrent en mer, mais aussi, couleur d'un ciel d'espoir sous lequel se dressent ces jeunes, avides de mémoire pour ne pas renouveler le douloureux passé.

Sabine Taverdet
Par Sabine Taverdet

Crédit Photo : Sabine T

Partager sur Facebook
Vu par vous
4678
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Société
Société
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 31 + 11 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !