Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

20/08/19 : A Périgueux, Péri meuh, la 3e édition de la fête agricole aura lieu les 20,21 et 22 septembre des allées Tourny à la place Francheville. Elle accueillera de nombreuses animations dont le concours national de la race limousine.

19/08/19 : Angoulême : le réalisateur Claude Lelouch est annoncé au festival du film francophone ce jeudi. Parmi les politiques, François Hollande et Franck Riester sont annoncés dès ce mardi, pour l'ouverture du festival, qui se tient jusqu'à dimanche.

12/08/19 : Essais du Tram D à Bordeaux. Au lieu de 14h c'est en réalité à 17h que les premières rames du tram D ont circulé entre les Quinconces et "Mairie du Bouscat". Ces essais doivent durer trois mois pour une mise en service mi-décembre.

09/08/19 : Saint-Palais-sur-Mer (17) : la plage du Bureau est ponctuellement interdite à la baignade jusqu'à nouvel ordre, pour cause de pollution de l'eau.

02/08/19 : C'est Offenbach, compositeur fétiche de Marc Minkowski, qui ouvrira la saison lyrique de l'Opéra National de Bordeaux avec ses célébrissimes Contes d'Hoffmann. Rendez-vous du 19 septembre au 1er octobre 2019, pour 6 représentations.

- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 20/08/19 | L'Université d'été du PS revient à La Rochelle

    Lire

    Après trois ans d’absence, l'Université d'Eté du PS fait son retour à La Rochelle. Elle se tiendra à l'espace Encan du 23 au 25 août. Rebaptisée "Campus", elle ambitionne de rassembler tous les partis "alliés" de gauche présents aux élections européennes : Place publique, Nouvelle Donne, le PRG, MDC, PC et UDE. Thème de ces 3 jours : "pour un avenir écologique et social". Les participants seront également invités à faire un "procès de la Ve République" dans un simulacre d'audience judiciaire.

  • 20/08/19 | Musée maritime de La Rochelle : l'Angoumois de retour !

    Lire

    Après sept semaines de restauration, l'Angoumois rejoint la flotte patrimoniale du Musée maritime de La Rochelle. En effet, ce mercredi, le navire, classé monument historique depuis 1993, quittera le Port Atlantique à 18h30, pour aller au Bassin des Chalutiers du Musée. Après l'incendie qui avait détruit l'Angoumois, en 2012, il a fait l'objet de restaurations, dont la dernière cet été. Les travaux ont coûté 187 000 euros, financés à hauteur de 65% par l'État (50%) et le Département (15%).

  • 20/08/19 | Première édition du Raid des forts en Charente Maritime les 11 et 12 octobre

    Lire

    Coproduite par la CCI La Rochelle et l'agence Feeling Event cette première édition du Raid des Forts se déroulera les 11 et 12 octobre en Charente-Maritime. L'aventure sportive inédite est ouverte aux dirigeants et salariés d'entreprises publiques ou privées ainsi qu'au clubs d'entreprises ou aux associations. Objectif: fonder une équipe de quatre personnes pour réaliser 201 kilomètres en deux jours à travers les sites de Marans, l'île de Ré, l'île d'Oléron et de La Rochelle.

  • 20/08/19 | Les Vergers éco-responsables de la Nouvelle-Aquitaine ouvrent leurs portes en septembre

    Lire

    Pour cette 9° édition, les pomiculteurs de l'Association Nationale Pommes Poires ouvrent leurs vergers, labellisés "Vergers éco-responsables", pour permettre au grand public de découvrir comment est cultivé et récolté le fruit préféré des Français : la pomme. Rendez-vous les week-ends des 7-8, 14-15 et 21-22 septembre, pour déceler les secrets de production des pommes, et ceux de son alliée, la biodiversité.

  • 19/08/19 | Christophe Castaner visitera ce mardi le dispositif de sécurité du G7

    Lire

    Christophe Castaner, ministre de l’Intérieur, et Laurent Nunez, secrétaire d’État auprès du ministre de l’Intérieur, visiteront ce mardi après-midi à Biarritz, le poste de commandement interministériel (PCI) en charge de la centralisation des informations durant le sommet du G7 et la coordination des actions prises en vue d’assurer le bon déroulement du sommet. Suivront les postes de commandement de l'aéroport de Biarritz-Pays basque dont le trafic sera exclusivement réservé aux délégations du G7.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Société | Gilets Jaunes : Alain Juppé appelle à la raison

24/01/2019 | Le maire de Bordeaux tenait mercredi 23 janvier une conférence de presse à propos des manifestations qui ont eu lieu dans sa ville depuis plus de dix semaines.

Alain Juppé

Depuis le 17 novembre, la France est marquée par la contestation du mouvement des Gilets Jaunes. A Bordeaux comme dans plusieurs grandes villes françaises, des heurts ont éclaté entre manifestants et forces de l’ordre. A l’aube du onzième week-end de mobilisation, Alain Juppé appelle les Gilets Jaunes « à la raison et au dialogue ». Le maire de Bordeaux a également évoqué les conséquences de ces évènements, mais aussi des solutions possibles pour endiguer ce mouvement, et la violence qui parfois l’accompagne.

« Une violence inouïe et inacceptable ». Alain Juppé dresse un portrait sombre des évènements qui suivent les manifestations des Gilets Jaunes depuis maintenant dix semaines. D’après le Maire de Bordeaux, le scénario est toujours le même : le défilé bordelais commence pacifiquement, et puis à partir de 17h, plusieurs centaines de personnes se regroupent sur la Place Pey Berland, avant de s’affronter aux forces de l’ordre. L’ex-Premier Ministre salue toutefois le comportement des forces de l’ordre, « qui savent répondre avec sang-froid et proportionnalité aux manifestants ». Alain Juppé cible particulièrement « les groupes de casseurs complètement désolidarisés de la mobilisation », qui se réunissent la nuit.

Des conséquences « désastreuses » pour la Ville

Un million d’euros. C’est l’estimation du coût des dégradations, avant le dixième week-end de mobilisation le 19 janvier. Cette estimation ne concerne que les réparations  du mobilier urbain, de la voirie et des voies de tram, mises en place par les services de la Ville de Bordeaux. D’après Alain Juppé, les conséquences sont également terribles pour les commerces du centre-ville, en soulignant qu’un millier d’emplois pourraient disparaître, aussi bien dans les grandes enseignes que chez les indépendants. L’association de commerçants La Ronde des Quartiers de Bordeaux et la Chambre du Commerce et de l’Industrie (CCI) estiment que certaines enseignes ont perdu plus de 50% de leur chiffre d’affaires depuis le début de la mobilisation.

Comment sortir de cette situation ?

Le dialogue. C’est la principale solution évoquée par le Maire de Bordeaux. Depuis le 14 janvier, la Ville a fait installer des cahiers de doléances et d’espérance – « les doléances c’est pour se plaindre, l’espérance c’est pour se projeter sur l’avenir », précise Alain Juppé – dans l’Hôtel de Ville et les Mairies de quartier. La Ville a également dédié un site internet pour recueillir les contributions des habitants. Alain Juppé a annoncé l’organisation de quatre grands débats dans la Métropole à partir du 1er février. Ils se tiendront à Bordeaux, Carbon Blanc, Saint-Médard-en-Jalles et Talence, les trois maires concernés ont d’ores et déjà donné leur accord. Le Maire de Bordeaux se dit favorable à des initiatives tierces.

L’aide financière aux commerçants est également une piste étudiée par la Mairie de Bordeaux. La Ville, en liaison avec la Préfecture, est en train d’étudier la mise en place de gestes en faveur de la trésorerie des commerçants avec l’URSSAF et le Trésor Public, « ce qui ne suffit pas toujours » commente Alain Juppé. La Mairie travaille également en relation avec la CCI pour mettre en place un fonds de soutien, auquel le conseil municipal pourrait participer, pour indemniser les commerçants les plus impactés.

Le Maire de Bordeaux a déclaré « ne rien attendre de cette crise », avant d’annoncer qu’il se dit prêt à recevoir une délégation de Gilets Jaunes, « si ces derniers arrivent à nommer des interlocuteurs ». Pour ce qui est de la consultation, les cahiers de doléances et d’espérance ont déjà recueilli une soixantaine de contributions, de quoi préparer l’organisation des débats dans la Métropole le mois prochain.

Yoan Denéchau
Par Yoan Denéchau

Crédit Photo : Yoan Denéchau

Partager sur Facebook
Vu par vous
2808
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Société
Société
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 23 + 14 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !