Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

04/06/20 : Sophie Cluzel, secrétaire d’État chargée des Personnes handicapées, se rend le 5 juin à Bordeaux, pour le pré-lancement du 800 360 360 : un numéro vert d’appui pour les personnes en situation de handicap et les aidants dans le cadre de la crise.

03/06/20 : La Rochelle : La ligne La Rochelle – Lyon redémarrera le 15 juin, à raison de 3 rotations hebdomadaires les lundis, mercredis et vendredis, avec le maintien de 2 fréquences par semaine au mois d’août (les lundis et vendredis).

03/06/20 : Le ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation, Didier Guillaume, se rend en Gironde, les 3 et 4 juin, pour valoriser la reprise des activités ostréicoles et agrotouristiques,au programme notamment la visite du marché des Capucins à Bordeaux.

03/06/20 : La Rochelle : près de 300 établissements représentants environ 1 300 salariés qui ont repris leur activité depuis hier.

03/06/20 : Le maire de Biarritz, Michel Veunac, 12,55% des suffrages au 1er tour a jeté l'éponge. Barre à gauche pour Guillaume Barucq, Maintient de J.B. Saint-Cricq et Nathalie Motsch en solo. Cap constant pour la leader M. Arosteguy. Bref une quadruple à Biarritz.

29/05/20 : Municipales : A Melle (79), la liste menée par Sarah Klingler ayant obtenu la majorité absolue (28 voix) au premier tour, le conseil a été installé hier, avec 9 postes d'adjoints créés, avec Jérôme Texier et Favienne Manguy comme 1er et 2e adjoints.

27/05/20 : Les 11 Clowns Stéthoscopes organisent une "déambulade festive" aux fenêtres des patients qu’ils ont l’habitude de côtoyer au CHU de Bordeaux à l'Hôpital des enfants afin de renouer le lien physique rompu par le confinement, le 29 mai dès 15h00.

22/05/20 : Dans le cadre de la célébration de la Journée Mondiale des Oiseaux Migrateurs, les 24 et 31 mai 2020 à Vitrezay, BioSphère Environnement propose 2 sorties de découverte des oiseaux des marais de Gironde, de 8h30 à 10h30. Réservations: 05 46 49 89 89.

15/05/20 : Initialement prévu le samedi 12 septembre prochain, la 36ème édition du marathon des Châteaux du Médoc est reportée au samedi 11 septembre 2021.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 04/06/20 | Municipales à Saint-Médard-en-Jalles (33) : J. Mangon et S. Bessière signent le Pacte pour laTransition

    Lire

    L'équipe "Rassemblons-nous sur l'essentiel!", issue de la fusion des listes "Saint-Médard, naturellement!" et " Mieux vivre Saint-Médard", conduites par Jacques Mangon, le maire sortant, et Stéphane Bessière, vient de signer un Pacte pour la Transition composé de 32 engagements en matière de transition écologique, justice sociale et démocratie locale.

  • 04/06/20 | A Eysines, le conseil municipal installé

    Lire

    Christine Bost, la maire sortante d’Eysines et réélue en mars dernier, vient d’installer son nouveau conseil municipal. Un conseil constitué de 29 conseillères et conseillers issu·es de la liste Eysines durablement menée par Christine Bost, de 4 conseillères et conseillers issu·es de la liste Fiers d'Eysines menée par Arnaud Derumaux et de 2 conseillères et conseillers issu·es de la liste Vivre mieux ensemble menée par Nadine Jimenez-Sanguinet.

  • 04/06/20 | Municipales : A Coulounieix Chamiers, ce sera au final un duel droite gauche

    Lire

    A Coulounieix Chamiers (24) où l'abstention avait été forte, à l'issue du 1er tour des municipales, quatre listes pouvaient se maintenir. Au final, deux listes ont été déposées hier en préfecture. A gauche comme à droite, c'est la fusion qui a été décidée. Vincent Belloteau, conduira la liste de gauche avec en 2e position sur la liste Mireille Bordes, qui était arrivée 4e le 15 mars. Il sera opposé à la liste conduite par Thierry Cipierre, qui accueille six personnes de la liste d'Yves Schricke, qui s'est retiré.

  • 04/06/20 | Phare de Cordouan : reprise des travaux

    Lire

    Suspendus durant le confinement, les travaux du phare de Cordouan ont repris. Ils vont s'échelonner jusqu'au 10 juillet pour laisser la place à l'accueil des visiteurs cet été. Ils reprendront l'hiver prochain pour une livraison au printemps 2021. Les visites estivales devraient se faire par petits groupes, dont le nombre pourrait varier en fonction des protocoles sanitaires demandés par l'Etat.

  • 04/06/20 | Municipales : la gauche groupée à Villenave d’Ornon (33)

    Lire

    PS, EELV, PCF, PRG, Nouvelle Donne, Les Radicaux de Gauche, Place Publique, Changer, La France Insoumise et Villenave en commun unis pour le 2nd tour des élections municipales du 28 juin prochain. « Stéphanie Anfray rassemble toute la gauche pour enfin réussir l’alternance et construire avec les habitant.e.s de Villenave d’Ornon des solutions aux problèmes écologiques, sociaux et sanitaires que la crise du Covid-19 exacerbe déjà ». la gauche est à moins de 500 voix du Maire sortant et pour la première fois depuis 25 ans, le maire sortant a été mis en ballotage à l’issue du 1er tour.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Société | Gironde : deux Pôles Santé en milieu rural

09/05/2019 | Deux pôles santé émergent actuellement dans le Libournais. Le premier est situé à Saint-Quentin-de-Baron et a déjà ouvert. Le second est basé à Moulon.

Le Pôle Santé moulonnais

La question de la santé et l'accès aux soins en milieu rural a toujours été débattue au niveau national. Dans le Libournais, le pharmacien Christophe De La Barbelais a décidé de faire construire deux Pôles Santé abritant chacun une dizaine de professionnels. Les deux établissements privés sont situés à Saint-Quentin-de-Baron et Moulon, village où officie le pharmacien. Ce dernier est revenu sur l'émergence de ces projets, et quelles en sont les contraintes. Christophe De La Barbelais a également évoqué les problématiques liées à l'installation de jeunes professionnels de santé en milieu rural.

Pour une plus large palette de soins en milieu rural. Christophe de la Barbelais, pharmacien à Moulon, dans le Libournais, prépare l’ouverture des pôles santé de Moulon et Saint-Quentin-de-Baron depuis 2014. « Au départ, un collègue me parlait d’ouvrir une pharmacie à Saint-Quentin, mais j’ai été confronté à plusieurs barrières administratives ». En effet, pour permettre à un professionnel d’ouvrir une pharmacie, la  commune doit compter au minimum 2500 habitants recensés administrativement. « Le problème, poursuit le pharmacien, est qu’au dernier recensement Saint-Quentin-de-Baron comptait 2300 habitants. Je dois donc attendre 2020-2021 le prochain ».

Autre écueil lié à l’installation d’une pharmacie, l’Agence Régionale de Santé, qui recense les professionnels et opérateurs de santé, privilégie le transfert d’un établissement plutôt que son installation. « Créer une pharmacie est donc plus complexe qu’en déplacer une déjà existante, précise Christophe de la Barbelais. J’ai donc acheté une pharmacie à Villeneuve-sur-Lot, qui en compte déjà pléthore, que je vais transférer à Saint-Quentin-de-Baron ». Le pharmacien moulonnais a dû en revanche trouver une associée, puisqu’il est interdit pour un pharmacien de travailler dans deux établissements différents. Pour ce qui est de son établissement de Moulon, Christophe déménagera dans le nouveau pôle santé local à la mi-juin.

Le pôle santé, un moyen d’attirer les jeunes praticiens

Quittant donc son raisonnement purement axé sur la pharmacie, dans l’attente du recensement de Saint-Quentin-de-Baron, Christophe de la Barbelais décide de faire évoluer son projet en Pôle Santé (l’équivalent privé des Maisons de Santé). Il a donc réuni les professionnels de santé locaux, afin de réfléchir à la pertinence de tels établissements. Le pharmacien a ensuite fait construire les deux pôles santé afin de proposer plusieurs spécialités aux habitants. Ainsi, un généraliste, un ostéopathe, une naturopathe, une sexologue, une psychologue, une orthophoniste, une pédicure-podologue et trois infirmiers sont installés au Pôle Santé de Saint-Quentin de Baron, ouvert depuis l’été 2018. Un local reste vacant pour un médecin. L’établissement moulonnais est semblable dans les grandes lignes : quatre infimier.e.s, deux médecins généralistes, deux dentistes, une psychologue et également un local vacant.

D’après Christophe de la Barbelais, « regrouper les professionnels dans un pôle santé permet d’attirer les jeunes praticiens. En début de carrière, vous n’avez pas forcément envie d’acheter un local et y être seul. C’est pour cela qu’ils privilégient l’installation en pôle santé, c’est du travail clé en main, vous êtes locataires et en compagnie d’autres spécialistes ». Ce côté collectif et ‘cosmopolite’, en termes de spécialités, a d’ailleurs pesé pour l’implantation des deux dentistes du pôle santé de Moulon. Un local reste vacant dans chacun des pôles santé de Christophe de la Barbelais. Si celui de Saint-Quentin-de-Baron a ouvert à l’été 2018, les dentistes moulonnais ouvriront le 13 mai, avant les autres professionnels à partir du premier juin.

Yoan Denéchau
Par Yoan Denéchau

Crédit Photo : Yoan Denéchau

Partager sur Facebook
Vu par vous
4304
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Société
Société
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 7 + 12 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !