Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

19/06/18 : La Rochelle : Raphaël Glucksmann, Directeur du Nouveau magazine littéraire, sera au Musée maritime samedi 23 juin à 14h30 pour une rencontre avec le public sur le thème des relations entre océan et climat et les impacts du changement climatique.

18/06/18 : En raison de travaux de maintenance et d’entretien du pont d’Aquitaine, la rocade sera fermée entre les échangeurs 2 et 4, dans le sens extérieur, les nuits du 20 au 22 juin de 21h à 6h, et dans les 2 sens de circulation du 23 au 24 juin 22h à 18h

18/06/18 : Avec 28,1 M de touristes dont 24,7 M de touristes français accueillis et 175 M de nuitées dont 152 M par des voyageurs hexagonaux, la Nouvelle-Aquitaine est en tête des destinations les plus fréquentées des Français en 2017.

15/06/18 : Charente-Maritime : la reproduction de la frégate L'Hermione revient dimanche dans son port d'attache à Rochefort vers 7h du matin.

11/06/18 : La Ville de La Rochelle a reçu le 2e Prix dans la catégorie Participation citoyenne aux Prix européens de l'innovation urbaine Le Monde-Smart Cities décernés à Lyon le 17 mai 2018.

10/06/18 : Après sa 9e place qu’elle a obtenue samedi avec ses partenaires du K4 français, la kayakiste périgourdine Manon Hostens a décroché ce dimanche le titre de championne d’Europe de course en ligne sur 500 mètres associée à la Tourangelle Sarah Guyot.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 19/06/18 | L'hôtel de ville de La Rochelle renaît de ses cendres

    Lire

    Cinq ans après l'incendie qui l'a ravagé, l'hôtel de ville retrouve ses couleurs. Sa toute nouvelle toiture, couverte d'une bâche, sera découverte devant le grand public de 13h à 17h, le jeudi 21 juin. Plusieurs animations musicales sont prévues durant l'opération, dont 70 coquelicots géants et chantants dès la place de la Caille. Une fois le toit de l’Hôtel de Ville et ses ardoises visibles, resteront les arceaux métalliques du chapiteau qui seront retirés jusqu’au 15 août.

  • 18/06/18 | Bordeaux, ville hôte de la RoboCup

    Lire

    On l'a appris ce lundi : Bordeaux est officiellement la vile hôte de la prochaine RoboCup, la coupe du monde des robots, en 2020. Cette compétition rassemblera 45 pays, 450 équipes et 3500 participants. Elle se déroulera du 23 au 29 juin 2020, et le comité international de la RoboCup a affirmé que Bordeaux avait été choisie pour plusieurs raisons : les deux victoires successives de l'équipe bordelaise de Football humanoïde en 2016 et 2017, mais aussi l'union organisée entre la communauté scientifique et les partenaires institutionnels qui ont porté la candidature.

  • 18/06/18 | Bordeaux : réussite pour les vingt ans de la Fête du Vin

    Lire

    Elle s'est terminée sous la pluie ce lundi matin par la parade des grands voiliers : la Fête du Vin 2018 a donné ses premiers chiffres de fréquentation. On y apprend que 61 100 pass dégustation ont été vendus, soit "une augmentation de 26%" par rapport à 2014 et 2016. 520 000 dégustations ont été enregistrées sur les stands (+25%) et 18 000 visiteurs se sont rendus sur le stand de l'École du Vin de Bordeaux. Enfin, le site internet de la manifestation a réuni 217 000 visiteurs depuis le début de l'année dont 138 000 en juin. En 2016, 517 000 curieux avaient participé à la précédente édition pour 57 000 pass dégustation vendus.

  • 18/06/18 | Virginie Calmels limogée de la vice-présidence de LR

    Lire

    On l'a appris ce dimanche soir : Laurent Wauquiez, président des Républicains, a limogé Virginie Calmels de son poste de vice-présidente déléguée au profit de l'ancien ministre Jean Leonetti. La première adjointe d'Alain Juppé à la mairie de Bordeaux reprochait depuis plusieurs semaines la ligne politique de Laurent Wauquiez. Ce lundi, le maire de Bordeaux, Alain Juppé, a déclaré ne "pas se sentir concerné par ces turbulences internes. C’est à elle de voir maintenant dans quel cadre elle continuera son action politique". Une manière plus que mesurée de rebattre les cartes...

  • 16/06/18 | Bilan des intempéries en Dordogne

    Lire

    477 interventions ont été réalisées dans le cadre des orages des 10 et 11 juin dernier en Dordogne. Les entreprises touchées par les intempéries ont la possibilité de faire appel à une indemnisation au titre de l’activité partielle. La chambre d’agriculture a demandé à ce que soit mis en œuvre un dégrèvement au titre de la taxe sur le foncier non bâti (TFNB) pour les exploitations touchées. 10 communes ont déposé en préfecture une reconnaissance de Catastrophe Naturelle.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Société | Handi Fan Club FCGB, une association qui aide les personnes handicapés à travers la passion des Girondins

05/06/2013 | L'association fait tomber les barrières du handicap pour rassembler autour d'une même passion, les Girondins de Bordeaux.

Handi Fan Club FCGB

Créée en janvier 2012 par Nicolas Lacambre, l’association Handi Fan Club FCGB est aujourd’hui en pleine expansion. Présente à tous les matches des Girondins à Chaban-Delmas, cette association permet aux personnes handicapées de pouvoir suivre les rencontres bordelaises dans les meilleures conditions possible, à travers la passion du club Marine et Blanc. C’est aussi un moyen pour les invalides d’être reconnus en tant que vrais supporteurs, à la fois devant le public mais aussi devant les joueurs. D’ailleurs, le parrain de l’association n’est autre que Ludovic Obraniak, joueur aux Girondins.

Une association reconnue par les dirigeants bordelais

L’idée est venue il y a 4 ans, lors d’un déplacement dans la ville de Marseille. Nicolas Lacambre, venu assister à la rencontre entre l’OM et Bordeaux avec le groupe de supporteurs bordelais les « Piranhas », a découvert pour la première fois au stade Vélodrome, ce type d’aide aux personnes défavorisées. Un emplacement spécial qui reçoit tous les types de handicap leur est réservé, afin de mieux gérer l’encadrement de ces personnes. Si cela se fait à Marseille, pourquoi pas à Bordeaux ? Déterminé comme jamais, Nicolas Lacambre se lance alors dans son projet de monter sa propre association, en compagnie de Fabien Lucbert (vice-président de l’asso). De bouche à oreille, il tente d’alerter les dirigeants du club bordelais. Quelques mois plus tard, le président des Girondins de Bordeaux, Jean-Louis Triaud, donne son accord et en janvier 2012, l’association Handi Fan Club FCGB est officiellement reconnue par le club.
Mais à la différence de Marseille, où les prix d’abonnement à l’année dans les emplacements réservés aux personnes handicapées restent élevés, l’association bordelaise se veut plus accessible. C’était d’ailleurs une des conditions essentielles pour que l’association soit reconnue par le club : l’adhésion devait être gratuite. Finalement, l’association demande à payer 1€ symbolique pour tout nouvel adhérent, afin de montrer leur investissement pour le club.


Toujours présente pour soutenir les Girondins

Au départ, les dirigeants bordelais ont commencé par aider financièrement le Handi Fan Club FCGB. Aujourd’hui, c’est la seule association d’handicapés à être financée par le club qui l’accueille. Ce financement se traduit notamment par l’achat d’écharpes aux couleurs de l’association, qui sont distribués gratuitement aux adhérents. L’objectif est d’étendre la gamme de produits, avec des gants, des bonnets, des casquettes ou encore des drapeaux, imprimés à la fois du logo officiel des Girondins mais aussi celui du Handi Fan Club. Etendue près du Virage Sud à chaque match à domicile, la banderole de l’association qui regroupe les deux logos, permet de rappeler au public et aux joueurs, que l’association est bien présente et qu’elle sera toujours là pour soutenir les Girondins.
En un an, le Handi Fan Club a bien grandi et compte aujourd’hui une cinquantaine d’adhérents. « Les trois quart des adhérents sont situés près du Virage Sud, car c’est là où il y a de l’ambiance. C’est une manière pour eux de vivre le match à fond » nous explique Nicolas Lacambre, avant de poursuivre : « Lors de l’inauguration de l’association (match Bordeaux-Troyes), tous nos adhérents ont soulevé leur écharpe comme les Ultramarines. C’était vraiment une scène très émouvante ».

 

Objectif : faire plus de déplacements

Pour faire connaître son club de supporteur, il mobilise les médias locaux et essaie d’être présent sur les réseaux sociaux. « L’objectif est évidemment de faire grandir l’association. Il y a toujours des choses à modifier. Notre ambition est d’accueillir toutes les formes de handicap et pas seulement les personnes en fauteuil roulant. Peut-être qu’avec la construction du nouveau stade à Bordeaux Lac, cela pourra se faire… Nous aimerions aussi devenir un peu plus indépendants du club à l’avenir. Devenir un groupe de supporteurs à part, à l’image des Ultramarines qui gèrent leur propre espace». L’autre ambition de l’association est de multiplier les déplacements. Seul problème, cela coûte beaucoup d’argent en matière de transport.
La saison prochaine, le club des Girondins de Bordeaux leur a tout de même promis quatre déplacements. « Les déplacements sont toujours importants, notamment pour faire connaître l’association. C’est aussi une manière d’être encore plus reconnus »  affirme le président du Handi Fan Club. Lors de la finale de la Coupe de France entre Bordeaux et Evian, 28 adhérents ont pu faire le déplacement au Stade de France avec l’association. Une belle victoire pour le Handi Fan Club FCGB, qui n’en finit plus d’enchaîner les bonnes actions en faveur des personnes invalides.

Nicolas Laplume
Par Nicolas Laplume

Crédit Photo : Nicolas Lacambre

Partager sur Facebook
Vu par vous
1392
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Société
Société
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 21 + 12 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !