Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

19/06/18 : La Rochelle : Raphaël Glucksmann, Directeur du Nouveau magazine littéraire, sera au Musée maritime samedi 23 juin à 14h30 pour une rencontre avec le public sur le thème des relations entre océan et climat et les impacts du changement climatique.

18/06/18 : En raison de travaux de maintenance et d’entretien du pont d’Aquitaine, la rocade sera fermée entre les échangeurs 2 et 4, dans le sens extérieur, les nuits du 20 au 22 juin de 21h à 6h, et dans les 2 sens de circulation du 23 au 24 juin 22h à 18h

18/06/18 : Avec 28,1 M de touristes dont 24,7 M de touristes français accueillis et 175 M de nuitées dont 152 M par des voyageurs hexagonaux, la Nouvelle-Aquitaine est en tête des destinations les plus fréquentées des Français en 2017.

15/06/18 : Charente-Maritime : la reproduction de la frégate L'Hermione revient dimanche dans son port d'attache à Rochefort vers 7h du matin.

11/06/18 : La Ville de La Rochelle a reçu le 2e Prix dans la catégorie Participation citoyenne aux Prix européens de l'innovation urbaine Le Monde-Smart Cities décernés à Lyon le 17 mai 2018.

10/06/18 : Après sa 9e place qu’elle a obtenue samedi avec ses partenaires du K4 français, la kayakiste périgourdine Manon Hostens a décroché ce dimanche le titre de championne d’Europe de course en ligne sur 500 mètres associée à la Tourangelle Sarah Guyot.

Arte Flamenco 2018 - du 2 au 7 juillet - Mont de Marsan
- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 19/06/18 | L'hôtel de ville de La Rochelle renaît de ses cendres

    Lire

    Cinq ans après l'incendie qui l'a ravagé, l'hôtel de ville retrouve ses couleurs. Sa toute nouvelle toiture, couverte d'une bâche, sera découverte devant le grand public de 13h à 17h, le jeudi 21 juin. Plusieurs animations musicales sont prévues durant l'opération, dont 70 coquelicots géants et chantants dès la place de la Caille. Une fois le toit de l’Hôtel de Ville et ses ardoises visibles, resteront les arceaux métalliques du chapiteau qui seront retirés jusqu’au 15 août.

  • 18/06/18 | Bordeaux, ville hôte de la RoboCup

    Lire

    On l'a appris ce lundi : Bordeaux est officiellement la vile hôte de la prochaine RoboCup, la coupe du monde des robots, en 2020. Cette compétition rassemblera 45 pays, 450 équipes et 3500 participants. Elle se déroulera du 23 au 29 juin 2020, et le comité international de la RoboCup a affirmé que Bordeaux avait été choisie pour plusieurs raisons : les deux victoires successives de l'équipe bordelaise de Football humanoïde en 2016 et 2017, mais aussi l'union organisée entre la communauté scientifique et les partenaires institutionnels qui ont porté la candidature.

  • 18/06/18 | Bordeaux : réussite pour les vingt ans de la Fête du Vin

    Lire

    Elle s'est terminée sous la pluie ce lundi matin par la parade des grands voiliers : la Fête du Vin 2018 a donné ses premiers chiffres de fréquentation. On y apprend que 61 100 pass dégustation ont été vendus, soit "une augmentation de 26%" par rapport à 2014 et 2016. 520 000 dégustations ont été enregistrées sur les stands (+25%) et 18 000 visiteurs se sont rendus sur le stand de l'École du Vin de Bordeaux. Enfin, le site internet de la manifestation a réuni 217 000 visiteurs depuis le début de l'année dont 138 000 en juin. En 2016, 517 000 curieux avaient participé à la précédente édition pour 57 000 pass dégustation vendus.

  • 18/06/18 | Virginie Calmels limogée de la vice-présidence de LR

    Lire

    On l'a appris ce dimanche soir : Laurent Wauquiez, président des Républicains, a limogé Virginie Calmels de son poste de vice-présidente déléguée au profit de l'ancien ministre Jean Leonetti. La première adjointe d'Alain Juppé à la mairie de Bordeaux reprochait depuis plusieurs semaines la ligne politique de Laurent Wauquiez. Ce lundi, le maire de Bordeaux, Alain Juppé, a déclaré ne "pas se sentir concerné par ces turbulences internes. C’est à elle de voir maintenant dans quel cadre elle continuera son action politique". Une manière plus que mesurée de rebattre les cartes...

  • 16/06/18 | Bilan des intempéries en Dordogne

    Lire

    477 interventions ont été réalisées dans le cadre des orages des 10 et 11 juin dernier en Dordogne. Les entreprises touchées par les intempéries ont la possibilité de faire appel à une indemnisation au titre de l’activité partielle. La chambre d’agriculture a demandé à ce que soit mis en œuvre un dégrèvement au titre de la taxe sur le foncier non bâti (TFNB) pour les exploitations touchées. 10 communes ont déposé en préfecture une reconnaissance de Catastrophe Naturelle.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Société | L’Escabelle de Pessac, résidence mixte au cœur du campus universitaire

23/06/2015 | La résidence accueillera ses premiers étudiants en septembre mais son pôle de santé innovant a déjà ouvert ses portes.

Résidence pessac

On peut l’apercevoir depuis l’arrêt de tram Doyen Brus. Il y a deux ans, les travaux commençaient et aujourd’hui, l’œuvre est quasiment achevée. Ce bâtiment original qui ressemble à un gros blockhaus ouvert sur l’extérieur avec ses 1270 fenêtres est un produit de l’architecte Rudy Ricciotti. Cette résidence mixte incarne le renouveau du campus universitaire de Pessac et marque de son empreinte l’Opération Campus Bordeaux, lancé en 2008.

Situé juste à côté de l’arrêt de tram Doyen Brus, ce drôle de bâtiment attire l’œil des passants. En compagnie du président de la région Alain Rousset, de l’architecte Rudy Ricciotti et de nombreux collaborateurs au projet, nous avons visité cette toute nouvelle résidence lors de la visite de fin de chantier, organisée vendredi 19 juin. De l’extérieur, le bâtiment surprend par son architecture originale. A l’intérieur, ce sont 150 logements plus un espace de santé utile qui forment le corps de la résidence. C’est la société Domofrance, premier bailleur social de la région Aquitaine, engagé dans de nombreux projets de logements étudiants, qui s’est chargé de la construction. L’opération a coûté 20,4 millions d’euros et plusieurs acteurs comme le Conseil régional d’Aquitaine, le Conseil départemental de Gironde, Bordeaux Métropole, l’Opération Campus Bordeaux ou l’Etat ont contribué au financement du projet.

La mixité au cœur du projet

L’originalité de ce bâtiment ne se démarque pas seulement dans son aspect visuel. En effet, c’est aussi la première résidence mixte construite sur le campus universitaire. Elle accueillera à la fois des étudiants et des familles, mais aussi des doctorants-chercheurs, d’où sa mixité. Plusieurs espaces communs ont été prévus, comme la grande terrasse de 650m² suspendue au deuxième étage, dans le but de favoriser l’échange entre les étudiants et les chercheurs installés dans la résidence. Au total, ce sont 71 logements étudiants (du T1 au T6), 39 logements sociaux familiaux (du T2 au T4) et 40 logements pour les doctorants-chercheurs (du T1 au T4) qui ont été construits, soit 8.231 m² de surface utile. Ce bâtiment bioclimatique qui s’adresse à des publics n’ayant pas les mêmes modes de vie, rassemble la communauté, qui partage malgré tout des besoins et des intérêts communs. Dans ce sens, la résidence dispose d’un espace de santé innovant au rez-de-chaussée.

Un espace santé pour tous

Ce centre de santé regroupe à la fois services mutualisés, médecine préventive pour les étudiants mais aussi médecine de soin. Support de la résidence, ce service de santé accueillera notamment des médecins généralistes et d’autres médecins spécialisés. De quoi faciliter la vie des résidents qui n’auront plus qu’à prendre l’ascenseur pour avoir accès à des soins médicaux ou à des services de mutuelle santé. S’inscrivant dans une démarche architecturale contemporaine, alliant technicité et performance environnementale, la résidence l’Escabelle est le bâtiment « phare » du campus universitaire en pleine mutation. Ce lieu convivial répond aux nouveaux enjeux du campus universitaire, menés depuis 2008 par l’Opération Campus Bordeaux qui vise à repenser les espaces de vie et de travail de la communauté universitaire et les liens qu’elle entretient avec la cité. Le coût pour un logement T1 moyen de 24m² à l’Escabelle sera de 262 euros de location. Pour un T3 moyen de 70m², il faudra débourser environ 450 euros. Les premiers résidents sont attendus début septembre.

Nicolas Laplume
Par Nicolas Laplume

Crédit Photo : Aqui.fr

Bordeaux Métropole 2030Cet article fait partie du dossier

Voir les autres articles de ce dossier
Partager sur Facebook
Vu par vous
8159
Aimé par vous
4 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Société
Société
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 21 + 12 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !