Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

14/11/18 : Rencontre/débat avec les parlementaires du 47 autour de la réforme des retraites et des nouvelles revendications de l'ADRA 47 le vendredi 16 novembre à 14 H 30 à la Salle de l'Orangerie du Conseil Départemental d'Agen.

14/11/18 : Dans la continuité de la réflexion d’Agen 2030, des tables rondes autour du handicap et de l’accessibilité de la Ville d’Agen sont proposées le lundi 19 novembre de 14 h à 16 h 30, Salle des Illustres à l’Hôtel de ville d’Agen.

14/11/18 : Dans le cadre de la Journée international des droits de l’enfant, le centre social Maison pour Tous de la Masse (Agen) présentera le 20 nov dans son local à 17 h 30 les travaux des enfants inscrits au CLAS autour de la charte nationale.

14/11/18 : Invitée en Martinique afin de partager son expertise en vue de la création de La Cité du Rhum, La Cité du Vin accueillera à Bordeaux les 21 et 22 novembre une délégation martiniquaise porteuse de ce projet.

14/11/18 : Une lecture du livre posthume de « Charb » « Lettre aux escrocs de l’islamophobie qui font le jeu des racistes » se tiendra le 19 novembre à 20 h au théâtre du Pont Tournant, à Bordeaux.

14/11/18 : 10 établissements touristiques de Gironde viennent de recevoir l’Ecolabel européen hébergement touristique label officiel de la Commission européenne pour les établissements qui souhaitent allier qualité et écologie. En NA, 82 sont dénombrés.

14/11/18 : 10ème Forum Environnemental du Vin de Bordeaux le 6 déc au Palais des Congrès de Bordeaux. « Après avoir dressé le bilan des actions menées, cette journée permettra de partager l'ambition d'amener la filière vers une politique RSE collective. »

14/11/18 : Conférence autour de « La forteresse de Blanquefort » proposée par l’association Tout Art Faire, le 15 novembre de 19 h à 20 h 30, à l’Athénée Municipal et animée par Marietta Dromain, docteure en Archéologie.

14/11/18 : Mobilisation des avocats le 15 novembre à 11 h devant les marches du TGI de Bordeaux contre les dispositions du projet de loi de réforme de la justice 2018-2022, les « cinq chantiers de la Justice ».

14/11/18 : Table ronde sur l'inclusion des personnes handicapées le 22 nov de 9 h à 11 h 30 au Pullman Bordeaux Lac. Cet événement fera notamment le point sur la situation professionnelle des personnes handicapées en NA.

14/11/18 : Par arrêté du 13 novembre, Patrick Amoussou-Abdélé est nommé secrétaire général pour les affaires régionales de la région Nouvelle-Aquitaine auprès du préfet de région Didier Lallement. Il remplace Michel Stoumboff, nommé DRAAF de la région Bretagne.

14/11/18 : Charente-Martime : David Labiche, adjoint à la mairie de Chatelaillon, a été nommé hier soir secrétaire départemental du parti Les Républicains, succédant ainsi au député Didier Quentin, devenu président départemental.

- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 14/11/18 | Poitiers: Le Quartier du Palais veut votre avis

    Lire

    Une démarche de rencontre auprès des publics est lancé par la Ville de Poitiers afin de leur présenter le Projet du Quartier du Palais et de recueillir leur avis. A cet effet, une exposition itinérante circule sur le territoire de Poitiers et de Grand Poitiers avec à chaque étape un moment d’échange autour du projet. L’exposition sera présente du 19 au 23 novembre au Carré Bleu (Quartier des Couronneries). Pus d'informations

  • 14/11/18 | Hopital de La Rochelle Ré : le conseil de surveillance défie l'ARS

    Lire

    Quelques jours avant la prise de fonction officielle du nouveau directeur de l'hopital de La Rochelle-Ré, le conseil de surveillance a adopté à l'unanimité une motion en réaction à un courrier de l'ARS qui estimait les "efforts réalisés [en matière de gestion budgétaire] comme non satisfaisants" et exigeant "des mesures encore plus fortes" pour contrer le déficit de 0,3% de baisse d'activité. Une semonce "perçue comme un manque de considération et de confiance vis-à-vis du personnel", dit la motion.

  • 14/11/18 | La Semaine de la réduction des déchets vue de Poitiers

    Lire

    Du 17 au 25 novembre, dans le cadre de la semaine européenne de réduction des déchets, Grand Poitiers propose des animations afin de sensibiliser les Poitevins à la nécessité de réduire sa quantité déchets et de donner les clés pour agir au quotidien. Au programme de cette semaine : randonnée citoyenne, visite du centre de tri, de la Recyclerie, ateliers, animations… Toutes les animations sont gratuites. Infos et programme: www.grandpoitiers.fr

  • 14/11/18 | Usine de Blanquefort : Ford lance un ultimatum

    Lire

    Le constructeur automobile Ford a demandé ce mardi 13 novembre à la société belge Punch Powerglide, potentiel repreneur de l'usine de Blanquefort menacée de fermeture, de proposer une "offre révisée" d'ici le 23 novembre. Face au soutien du gouvernement en faveur du plan de reprise, Ford persiste en déclarant "ne pas croire que les plans de l’acquéreur potentiel offrent le niveau de sécurité et protection, ni ne limitent le risque de possibles pertes d’emploi futures, que nous souhaitons fournir aux salariés". Un nouveau comité d'entreprise est prévu le 28 novembre.

  • 14/11/18 | Portes ouvertes Madiran et Pacherenc du Vic Bilh

    Lire

    Les 17 et 18 novembre prochains les vignerons des appellations Madiran et Pacherenc du Vic Bilh ouvrent leurs portes ! Durant tout le week-end, du samedi 9h au dimanche en fin de journée, soirée du samedi comprise, 32 propriétés et caves coopératives accueillent les amateurs de vins et curieux de tous âges pour de nombreuses animations et activités : visites et dégustations bien sûr, marchés de producteurs et restauration, mais aussi concerts, escape game, randonnées, soirée guinguette, jeux pour les enfants, expositions... Plus d'infos : Maison des vins de Madiran

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Société | Nouvelle-Aquitaine: la région la plus agée de France

22/06/2018 | Dans une récente étude, l'INSEE Nouvelle-Aquitaine dresse le portrait de nos seniors et de leur état de santé et de dépendance.

Avec 29% de sa population ayant passé le cap des 60 ans, la région Nouvelle-Aquitaine est la région française la plus âgée

Les enjeux autour de la dépendance et de la prise en charge des personnes âgées sont d'importance dans nos sociétés occidentales vieillissantes. Et ce n'est pas une surprise, la région Nouvelle-Aquitaine n'échappe pas à ce constat. Loin de là, avec 29% de sa population ayant passé le cap des 60 ans, elle est même la région française la plus âgée... C'est un des chiffres d'une étude réalisée par l'INSEE Nouvelle-Aquitaine publiée il y a quelques jours. Et les choses n'iront pas en s’arrangeant : à l’horizon 2050, la région compterait deux fois plus de personnes d’au moins 75 ans et donc un nombre de personnes dépendantes en hausse... Zoom sur la situation régionale actuelle.

Si notre région est bien la région la plus âgée de France (avec 1 692 000 personnes de 60 ans ou plus en 2014), la quasi-totalité de ces seniors ( 95,5 %) vivent à domicile Si cette part diminue avec l’âge, elle concerne encore 80 % des 85 ans ou plus. À ces âges, l’entrée en institution devient alors plus fréquente, constate l'Insee. Il faut dire que pour accueillir les personnes âgées dépendantes, la Nouvelle-Aquitaine offre en moyenne, comme au niveau national, 124 places pour 1 000 personnes de 75 ans ou plus.... A cela s'ajoute une perte d'autonomie, qui va naturellement croissante au fil de l'âge. Mais celle-ci, recouvre en réalité plusieurs formes.

Problème fonctionnel, restriction d'activités, perte d'autonomie
À domicile, un senior néo-aquitain sur sept se perçoit en mauvaise ou très mauvaise santé, ce qui est légèrement plus qu’en France métropolitaine, note l'institut statistique. Ils sont, en outre, deux fois plus nombreux à faire état de limitations fonctionnelles (27 %) qui concernent 65 % des 85 ans ou plus, contre 16 % des 60 à 74 ans. Les problèmes fonctionnels physiques sont les plus fréquents. Ainsi, un senior sur cinq exprime des difficultés motrices ( marcher, monter un escalier, se pencher, ou se servir de ses mains ou de ses doigts) quand un sur huit souligne des problèmes sensoriels (vue, audition) et un sur douze des problèmes cognitifs, (mémoire, concentration, de compréhension ou de capacité à résoudre des problèmes de la vie quotidienne).
Les problèmes fonctionnels s’accompagnent souvent de restrictions dans les activités quotidiennes les empêchant par exemple de se laver seul ou de peiner à sortir de chez eux... Cependant, même parmi les seniors n’ayant pas de problèmes fonctionnels, 20 % s’estiment gênés dans leurs activités. Globalement 36 % des seniors sont limités dans leur quotidien, dont 12 % fortement. Mais c'est bien le cumul de restrictions d’activités qui aboutit souvent à une perte d’autonomie. En Nouvelle-Aquitaine, cette dernière affecte 6,3 % des seniors vivant à domicile, soit environ 100 000 personnes. Elle concerne 27 % des seniors de 85 ans ou plus, soit 15 fois plus que les seniors de moins de 75 ans.

Les femmes davantage en institution que les hommes
Jusqu'à un certain âge, la différence de ressenti des seniors à domicile sur leur état de santé n'est pas flagrante entre hommes et femmes, toutefois, à partir de 85 ans, celles-ci se déclarent bien plus souvent affectées par un problème fonctionnel, notamment physique (59 % contre 48 % des hommes), par des restrictions d’activités (37 % contre 27 %) ou par la perte d’autonomie (31 % contre 20 %). Les femmes très âgées sont plus exposées à ces risques que les hommes, d'une part, elles atteignent plus souvent qu’eux les grands âges, où les problèmes de santé sont plus fréquents., et d’autre part, elles se retrouvent deux fois plus fréquemment seules dans leur logement que les hommes... souvent par veuvage. Ainsi, plus âgées, plus affectées et plus souvent seules, les femmes vivent aussi moins souvent à domicile (76 % des 85 ans ou plus, contre 87 % des hommes du même âge) et davantage en institution que les hommes. À domicile, les femmes d’au moins 85 ans ont plus souvent qu’eux recours aux aides, combinant notamment l’aide de l’entourage et l’aide professionnelle (aide-ùénagère, infirmier) ou technique (déambulateur, fauteuil roulant, aménagement du logement).

Si la majorité des seniors âgés de moins de 75 ans vivent à domicile sans aide, (8 % recourent uniquement à l’aide professionnelle ou technique), au-delà de 84 ans, seuls 18 % des seniors restent sans aide. L'aide mixte devient d'ailleurs dominante : 54 % conjuguent l’aide de proches avec une aide professionnelle ou technique. La perte d’autonomie, alors plus fréquente, nécessite un accompagnement renforcé que les proches aidants ne peuvent pas assumer seuls. Un senior de 60 ans ou plus sur cinq reçoit l’aide de l’entourage (associée ou non à d’autres aides), soit 350 000 personnes ; cette part quadruple lorsqu’ils sont en situation de perte d’autonomie (85 %).
Gardant à l'esprit l'échéance à 30 ans, de 900 000 seniors de plus en Nouvelle-Aquitaine, ces chiffres sont de précieux indicateurs pour les meilleures anticipations possibles, espérons-le, de la part des responsables et politiques publics en région, au-delà.

Solène Méric
Par Solène Méric

Crédit Photo : Stevepb - Pixabay

Partager sur Facebook
Vu par vous
3119
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Société
Société
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 17 + 17 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !