Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

25/08/19 : Ce samedi une manifestation impromptue s'est agrégée en fin d'après-midi au centre ville de Bayonne, avec gilets jaunes, altermondialistes et beaucoup d'Espagnols venant d'Hendaye. Une grosse armada sécuritaire les attendait. 68 inter- pellations.

24/08/19 : Hier vers 21 heures, des manifestants anti-G7 ont tenté de bloquer l'autoroute A63, non loin du camps d'Urrugne et se sont heurtés aux policiers. Ils en ont légèrement blessé quatre par un tir de mortier d'artifice. 17 personnes ont été interpellées

23/08/19 : Emmanuel Macron accusant le président brésilien de lui avoir "menti" sur ses engagements environnementaux lors du G20 en juin dernier se dit opposé, sur fond d'Amazonie en feu, "dans ces conditions" à l'accord de libre-échange entre l'UE et le Mercosur

21/08/19 : Selon "Mediabask", les Gilets jaunes invitent leurs troupes à se rassembler, pour leur 41e samedi à Bayonne, dans le cadre du G7. Ils estimeraient que le contre-sommet d'Hendaye et d'Irun et la manifestation de samedi ne sont pas assez musclés.

20/08/19 : A Périgueux, Péri meuh, la 3e édition de la fête agricole aura lieu les 20,21 et 22 septembre des allées Tourny à la place Francheville. Elle accueillera de nombreuses animations dont le concours national de la race limousine.

19/08/19 : Angoulême : le réalisateur Claude Lelouch est annoncé au festival du film francophone ce jeudi. Parmi les politiques, François Hollande et Franck Riester sont annoncés dès ce mardi, pour l'ouverture du festival, qui se tient jusqu'à dimanche.

12/08/19 : Essais du Tram D à Bordeaux. Au lieu de 14h c'est en réalité à 17h que les premières rames du tram D ont circulé entre les Quinconces et "Mairie du Bouscat". Ces essais doivent durer trois mois pour une mise en service mi-décembre.

09/08/19 : Saint-Palais-sur-Mer (17) : la plage du Bureau est ponctuellement interdite à la baignade jusqu'à nouvel ordre, pour cause de pollution de l'eau.

02/08/19 : C'est Offenbach, compositeur fétiche de Marc Minkowski, qui ouvrira la saison lyrique de l'Opéra National de Bordeaux avec ses célébrissimes Contes d'Hoffmann. Rendez-vous du 19 septembre au 1er octobre 2019, pour 6 représentations.

- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 25/08/19 | Niort, ville départ du Tour de Poitou-Charentes

    Lire

    Le 33e Tour cycliste du Poitou-Charentes prendra son départ le 27 août à Niort pour 660 km et 4 jours de courses. Dix-huit équipes de sept coureurs prendront le départ à midi au pied de la salle de spectacle L'Acclameur, direction Aiffres puis Prahecq pour rallier la Charente-Maritime. La deuxième étape se déroulera le lendemain entre Rochefort (17) et Aigre (16). Le 29 août, les coureurs rallieront Châtellerault à Pleumartin dans la Vienne. Dernière étape entre Aigre et Poitiers le 30 août.

  • 25/08/19 | Venez découvrir le golf à Brive

    Lire

    Le 30 août de 18h à 20h, le golf municipal de Brive-Planchetorte propose une initiation découverte à la pratique du golf. Ouvert à tous dès 10 ans, par petits groupes, vous pourrez ainsi découvrir cette discipline sous forme d’atelier. Au programme : explication et présentation de l’équipement du golfeur, jeux sur putting green, visite du parcours en voiturette. Une inscription préalable est nécessaire auprès de l’accueil du golf municipal ou au 05 57 87 57 57.

  • 24/08/19 | La Rochelle : pas de ténors pour l'Université d'été du PS

    Lire

    Alors qu'Europe Ecologie les Verts et la France Insoumise se réunissent chacun autour de leur Université d'été à Toulouse, le Parti socialiste (PS) a lancé la sienne ce vendredi, sur un discours d'accueil du maire Jean-François Fountaine et en présence du président de Région Alain Rousset. Malgré 2000 militants attendus, les grandes figures du PS restent absentes de cette nouvelle formule - François Hollande et Bernard Cazeneuve feront leur rentrée aux Journées parlementaires du PS à Avignon (4-6/09).

  • 24/08/19 | La Rochelle : le premier secrétaire du PS appelle à remettre de l'écologie dans le parti

    Lire

    En marge de l'Université d'été du PS (23-25 août), le premier secrétaire de PS Olivier Faure a appelé à accorder une nouvelle place à l'écologie dans leur réflexion, sous peine d'isolement du parti : "Il n’y a pas d’écologie viable sans le social et pas de société viable sans l’écologie", a-t-il déclaré à l'AFP. Quelques jours plus tôt, Oliver Faure avait déclaré regretté la division ente les partis de gauche (EELV et FI font leur rentrée de leur côté) alors que les municipales sont en vue.

  • 23/08/19 | Corrèze : les agriculteurs entendus par l'État

    Lire

    Le 21 août, Didier Guillaume, Ministre de l'Agriculture et de l'Alimentation, a autorisé la Corrèze à valoriser ses jachères, malgré la sécheresse. En effet, c'est désormais une liste de 9 départements, dont la Corrèze, qui font l'objet de la dérogation autorisant la valorisation des jachères. Cette décision permet d'accroître les stocks destinés à l'alimentation des animaux. Face à une autre année de sécheresse, la profession a fait la demande auprès du Préfet dès le 1er juillet.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Société | « La pauvreté se loge dans les interstices du visible » Didier Lallement, préfet de Gironde et de Nouvelle-Aquitaine

20/12/2018 | Conférence régionale des acteurs autour de la stratégie de prévention et de lutte contre la pauvreté le 19 décembre à Sciences Po Bordeaux…

Conférence régionale des acteurs

Responsables de CAF, travailleurs sociaux, représentants de PMI, conseillers en insertion professionnelle dans les missions locales… Tous les acteurs sociaux du territoire néo-aquitain étaient attendus, ce 19 décembre, à Science Po Bordeaux pour un temps de travail autour de thématiques diverses telles que « Enfance et droits essentiels des enfants », « jeunes » et « travail social ». En amont de ces ateliers, Olivier Noblecourt, délégué interministériel à la prévention et à la lutte contre la pauvreté, a présenté dans le menu la stratégie pauvreté mise en œuvre par le ministère des Solidarités et de la Santé…

« La pauvreté n’est pas un mot théorique ». C’est en ces termes que Didier Lallement, préfet de Gironde et de Nouvelle-Aquitaine, a débuté son allocution en ce mercredi 19 décembre devant un amphithéâtre noir de monde. Ce dernier a mis en avant le fait que « nous devons tous agir ensemble pour enrayer la pauvreté. Aujourd’hui, l’Etat n’est plus seul à agir. Tout est dans tout et chacun à sa responsabilité. Le Département, la Région, toutes les collectivités doivent être partie prenante dans cette lutte. »
Par cet après-midi d’échanges, le but était de « rendre visible l’invisible. A Bordeaux, la pauvreté ne se voit pas, car la ville est en perpétuelle construction. Mais parcourez quelques kilomètres et vous observerez une pauvreté logée dans les interstices du visible. » Afin d’étayer son propos Didier Lallement s’est arrêté sur le Lot-et-Garonne, département rural frontalier de la Gironde. Peuplé de 330 000 âmes, le 47 se révèle être le département le plus pauvre de Nouvelle-Aquitaine avec notamment un taux de pauvreté des familles monoparentales s’élevant à 34,8 % (contre 30,5 % en NA). Cette pauvreté grandissante est née d’« une incapacité collective à répondre aux demandes, selon Olivier Noblecourt, délégué interministériel à la prévention et à la lutte contre la pauvreté. Depuis plus de 20 ans, nos politiques publiques ne sont pas adaptées aux différentes pauvretés. Aujourd’hui, il est urgent de proposer une véritable politique en la matière. Le 13 septembre dernier, le Président de la République, Emmanuel Macron, a présenté sa stratégie nationale de prévention et de lutte contre la pauvreté. Et pour l’élaborer, nous sommes partis de la parole des personnes concernées ». Dans la Creuse, un enfant sur trois vit au sein d'un ménage pauvre Cette stratégie met en avant cinq engagements de l’Etat. Tout d’abord, l’égalité des chances dès les premiers pas dans le but de rompre la reproduction de la pauvreté. Parmi les mesures préconisées : un plan de formation et un nouveau référentiel pour 600 000 professionnels de la petite enfance pour favoriser le développement de l’enfant et l’apprentissage du langage avant l’entrée en maternelle. Deuxième engagement, la garantie au quotidien des droits fondamentaux des enfants. Aujourd’hui, dans la Creuse, un enfant sur trois vit dans un ménage pauvre. Aussi, certains d’entre eux partent le ventre vide à l’école. Des petits-déjeuners dans les territoires fragiles, des tarifs de cantine plus accessibles et des programmes d’accès à l’alimentation infantile seront ainsi mis en place. Le troisième engagement est la création d’un parcours de formation garanti pour tous les jeunes avec comme mesure phare une obligation de formation jusqu’à 18 ans. Quatrième engagement, vers des droits sociaux plus accessibles, plus équitables et plus incitatifs à l’activité en revalorisant par exemple la prime d’activité et en garantissant à chacun l’accès à une complémentaire santé. Enfin, le cinquième et dernier engagement repose sur l’accompagnement de tous vers l’emploi en créant entre autres une « Garantie d’activité » combinant accompagnement social renforcé et insertion dans l’emploi pour 300 000 allocataires par an. Autre annonce faite pendant ce discours, la fin des sorties sèches des jeunes de l’ASE à l’atteinte de leur majorité, en articulant la protection offerte par les départements et les dispositifs de droit commun de l’Etat.   
A l’issue de ces discours, tous les acteurs présents étaient invités à rejoindre des ateliers autour de thématiques diverses telles que « Enfance et droits essentiels des enfants », « Jeunes » et « Travail social »...

Sybille Rousseau
Par Sybille Rousseau

Crédit Photo : SR

Partager sur Facebook
Vu par vous
3757
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Société
Société
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 28 + 14 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !