Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

14/11/18 : Rencontre/débat avec les parlementaires du 47 autour de la réforme des retraites et des nouvelles revendications de l'ADRA 47 le vendredi 16 novembre à 14 H 30 à la Salle de l'Orangerie du Conseil Départemental d'Agen.

14/11/18 : Dans la continuité de la réflexion d’Agen 2030, des tables rondes autour du handicap et de l’accessibilité de la Ville d’Agen sont proposées le lundi 19 novembre de 14 h à 16 h 30, Salle des Illustres à l’Hôtel de ville d’Agen.

14/11/18 : Dans le cadre de la Journée international des droits de l’enfant, le centre social Maison pour Tous de la Masse (Agen) présentera le 20 nov dans son local à 17 h 30 les travaux des enfants inscrits au CLAS autour de la charte nationale.

14/11/18 : Invitée en Martinique afin de partager son expertise en vue de la création de La Cité du Rhum, La Cité du Vin accueillera à Bordeaux les 21 et 22 novembre une délégation martiniquaise porteuse de ce projet.

14/11/18 : Une lecture du livre posthume de « Charb » « Lettre aux escrocs de l’islamophobie qui font le jeu des racistes » se tiendra le 19 novembre à 20 h au théâtre du Pont Tournant, à Bordeaux.

14/11/18 : 10 établissements touristiques de Gironde viennent de recevoir l’Ecolabel européen hébergement touristique label officiel de la Commission européenne pour les établissements qui souhaitent allier qualité et écologie. En NA, 82 sont dénombrés.

14/11/18 : 10ème Forum Environnemental du Vin de Bordeaux le 6 déc au Palais des Congrès de Bordeaux. « Après avoir dressé le bilan des actions menées, cette journée permettra de partager l'ambition d'amener la filière vers une politique RSE collective. »

14/11/18 : Conférence autour de « La forteresse de Blanquefort » proposée par l’association Tout Art Faire, le 15 novembre de 19 h à 20 h 30, à l’Athénée Municipal et animée par Marietta Dromain, docteure en Archéologie.

14/11/18 : Mobilisation des avocats le 15 novembre à 11 h devant les marches du TGI de Bordeaux contre les dispositions du projet de loi de réforme de la justice 2018-2022, les « cinq chantiers de la Justice ».

14/11/18 : Table ronde sur l'inclusion des personnes handicapées le 22 nov de 9 h à 11 h 30 au Pullman Bordeaux Lac. Cet événement fera notamment le point sur la situation professionnelle des personnes handicapées en NA.

14/11/18 : Par arrêté du 13 novembre, Patrick Amoussou-Abdélé est nommé secrétaire général pour les affaires régionales de la région Nouvelle-Aquitaine auprès du préfet de région Didier Lallement. Il remplace Michel Stoumboff, nommé DRAAF de la région Bretagne.

14/11/18 : Charente-Martime : David Labiche, adjoint à la mairie de Chatelaillon, a été nommé hier soir secrétaire départemental du parti Les Républicains, succédant ainsi au député Didier Quentin, devenu président départemental.

- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 14/11/18 | Poitiers: Le Quartier du Palais veut votre avis

    Lire

    Une démarche de rencontre auprès des publics est lancé par la Ville de Poitiers afin de leur présenter le Projet du Quartier du Palais et de recueillir leur avis. A cet effet, une exposition itinérante circule sur le territoire de Poitiers et de Grand Poitiers avec à chaque étape un moment d’échange autour du projet. L’exposition sera présente du 19 au 23 novembre au Carré Bleu (Quartier des Couronneries). Pus d'informations

  • 14/11/18 | Hopital de La Rochelle Ré : le conseil de surveillance défie l'ARS

    Lire

    Quelques jours avant la prise de fonction officielle du nouveau directeur de l'hopital de La Rochelle-Ré, le conseil de surveillance a adopté à l'unanimité une motion en réaction à un courrier de l'ARS qui estimait les "efforts réalisés [en matière de gestion budgétaire] comme non satisfaisants" et exigeant "des mesures encore plus fortes" pour contrer le déficit de 0,3% de baisse d'activité. Une semonce "perçue comme un manque de considération et de confiance vis-à-vis du personnel", dit la motion.

  • 14/11/18 | La Semaine de la réduction des déchets vue de Poitiers

    Lire

    Du 17 au 25 novembre, dans le cadre de la semaine européenne de réduction des déchets, Grand Poitiers propose des animations afin de sensibiliser les Poitevins à la nécessité de réduire sa quantité déchets et de donner les clés pour agir au quotidien. Au programme de cette semaine : randonnée citoyenne, visite du centre de tri, de la Recyclerie, ateliers, animations… Toutes les animations sont gratuites. Infos et programme: www.grandpoitiers.fr

  • 14/11/18 | Usine de Blanquefort : Ford lance un ultimatum

    Lire

    Le constructeur automobile Ford a demandé ce mardi 13 novembre à la société belge Punch Powerglide, potentiel repreneur de l'usine de Blanquefort menacée de fermeture, de proposer une "offre révisée" d'ici le 23 novembre. Face au soutien du gouvernement en faveur du plan de reprise, Ford persiste en déclarant "ne pas croire que les plans de l’acquéreur potentiel offrent le niveau de sécurité et protection, ni ne limitent le risque de possibles pertes d’emploi futures, que nous souhaitons fournir aux salariés". Un nouveau comité d'entreprise est prévu le 28 novembre.

  • 14/11/18 | Portes ouvertes Madiran et Pacherenc du Vic Bilh

    Lire

    Les 17 et 18 novembre prochains les vignerons des appellations Madiran et Pacherenc du Vic Bilh ouvrent leurs portes ! Durant tout le week-end, du samedi 9h au dimanche en fin de journée, soirée du samedi comprise, 32 propriétés et caves coopératives accueillent les amateurs de vins et curieux de tous âges pour de nombreuses animations et activités : visites et dégustations bien sûr, marchés de producteurs et restauration, mais aussi concerts, escape game, randonnées, soirée guinguette, jeux pour les enfants, expositions... Plus d'infos : Maison des vins de Madiran

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Société | Le Grand Périgueux veut favoriser la pratique du vélo

04/07/2018 | Le schéma cyclable de l'agglomération périgourdine a été présenté lundi au cours d'une réunion publique, un plan qui se veut ambitieux avec un coût modéré.

Le Grand Périgueux veut créer de nouveaux aménagments cyclables

La part modale du vélo sur le territoire de l'agglomération périgourdine est actuellement estimée entre 0,6 % et 1 %. Le Grand Périgueux vient de lancer son schéma cyclable avec pour objectif de passer à 3 à 4 % des usages d'ici cinq ans et à 8 à 10 % d'ici dix ans. Pour développer l'usage du vélo, cinq mesures sont préconisées : extension du réseau cyclable au coeur de l'agglomération, limitation de la circulation automobile à 30 km / h, offrir plus de places de stationnement pour les vélos, créer un système de location de vélos, et mener ds actions de communication pour accompagner ce plan.

"Pour le moment, il n'y a pas de culture vélo dans l'agglomération périgourdine," indique Hans Kremers, consultant spécialisé en mobilités actives. La pratique cycliste, qu'il s'agisse de trajets domicile travail, ou pour une pratique de loisirs, est peu développée sur le territoire. D'ici cinq à dix ans, les choses pourraient changer car le Grand Périgueux vient de présenter son futur schéma cyclable au cours d'une réunion publique. Un des objectifs de ce plan est de prendre en compte à terme la diversité des pratiques, qu'il s'agisse de trajets domicile travail,  d'une pratique de loisirs ou d'accueillir des touristes à vélo, notamment dans les bourgs éloignés du coeur de l'agglomération. Le plan présenté lundi soir se veut ambitieux et plutôt séduisant sur le papier pour lea cinquantaine d'adeptes de la petite reine présents dans la salle.  On démarre proche de zéro : la part modale du vélo sur le territoire de l'agglomération périgourdine est actuellement estimée entre 0,6 % et 1 %. "Le coeur de l'agglomération, tel que le définit Hans Kremers, entre Bassillac à l'est et Marsac -sur -l'Isle à l'ouest comprend deux obstacles majeurs à la pratique cycliste : une voirie étroite et régulièrement saturée par la circulation automobile et un relief autour de Périgueux plutôt valonné, la cité étant entourée de sept collines. Pourtant cette partie du territoire possède un joli atout : une belle voie verte, véritable colonne vertébrale sur l'axe Est Ouest  et un ensemble de voies calmes peu empruntées par les voitures. " Pour avancer sur le sujet, il faut partir de ces deux atouts, insiste le consultant en mobilités. 

Les actions envisagées

Un des premiers principes retenus dans ce schéma cyclable est d'optimiser la voie verte en tant qu'axe structurant,  de mailler le réseau cyclable du coeur de l'agglomération à partir de la voie verte et de relier le coeur d'agglomération au reste du territoire de manière satisfaisante et en sécurité.  Pour développer l'usage de la petite reine, plusieurs orientations ont été définies. La première passe par la création de nouvelles voies cyclables. Actuellement, le coeur de l'aggloméation dispose de 47 kilomètres de voies dédiées au vélo : le réseau cyclable au coeur de l'agglomération pourrait atteindre 130 kms en 2028 : une partie serait en piste cyclable (18 km), en bande cyclable (3,9 km), voie verte (10,4 km), les voies partagées avec les voitures représenteraient 45 km, et les zones de rencontres limitées à 20 km / h (4,7 km).  "Un schéma cyclable, ce n'est pas seulement des pistes cyclables. C'est surtout un ensemble de voies où le cycliste se sent en sécurité et à l'aise pour se déplacer", insiste Hans Kremers. Ce plan se veut être modéré sur le plan financier : chaque contribuable devrait consacré 4 euros à la mise en place de ce schéma à partir de l'an prochain si ce plan est validé à l'automne par les élus communautaires.  Hans Kremers préconise un abaissement de la vitesse autorisée dans les centres villes et coeur de bourg et la multiplication des zones 30, dès que c'est possible (il faut une largeur minimum de voirie). C'est une option peu coûteuse. Parmi les autres mesures, le nombre de places de stationnement pour les vélos devrait être multiplé : il préconise 50 places de parking sécurisées et la pose de 650 arceaux à double fixation, près des établissements scolaires, des services publics. Le Grand Périgueux entend développer un système de location longue durée pour ne pas faire concurrence aux loueurs de vélo. Un partie du parc serait électrique en raison du relief accidenté du Grand Périgueux.  Des cycles adaptés aux enfants pourraient également être proposés. 

Accompagner ce plan par de la communication

Créer une culture vélo notamment vis à vis des jeunes générations passe inévitablement par des actions de communication. La mise en place de ce schéma cyclable doit s'accompagner d'actions en milieu scolaire, de vastes campagnes de communication. Peu de gens, automobilistes, cyclistes, ont connaissance des articles du code de la route qui concernent la pratique cycliste, confondent zone de rencontre, zone 30, ne savent pas ce qu'est un sas vélo aux feux de signalisation. L'idée est de faire évoluer durablement les comportements dans le respect du partage de la route entre différentes catégories d'usagers. Les questions et points soulevés dans l'assistance sur les conflits d'usage, notamment sur la voie verte ont démontré ce gros besoin d'information.

Claude-Hélène Yvard
Par Claude-Hélène Yvard

Crédit Photo : archives Claude Hélène Yvard

Partager sur Facebook
Vu par vous
2990
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Société
Société
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 16 + 17 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !