Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

18/10/20 : Périgueux : Près d'un millier de personnes se sont rassemblées devant l'arbre de la liberté cet après-midi en hommage à Samuel Paty enseignant assassiné à Conflans-Sainte-Honorine, pour défendre la liberté d'expression et dire non à la terreur.

16/10/20 : Le marché de Noël de Bordeaux, organisé sur les Allées de Tourny, a été annulé. D'après l'association de commerçants la Ronde des Quartiers, « les conditions sanitaires, comme une jauge à 1000 personnes rendent l'organisation trop incertaine ».

15/10/20 : Le conseil d'administration de l'agence d'urbanisme Bordeaux Aquitaine (a'urba), a élu son nouveau bureau ce 15 octobre. Succédant à Véronique Ferreira, Pierre Hurmic, maire de Bordeaux et 1er vice-président de Bordeaux Métropole a été élu président.

14/10/20 : La maire de Poitiers, Léonore Moncond'huy, a été élue le 13 octobre dernier Vice-Présidente de Cités Unies France.

14/10/20 : Des travaux sont prévus sur le pont d’Aquitaine et ses abords dans la nuit du 14 au 15 et du 15 au 16/10. Ils engendrent la fermeture, dans les deux sens de circulation sur la section de la rocade A630 comprise entre les échangeurs 2 et 4.

13/10/20 : La Préfecture de Gironde a décidé de lever les mesures de restrictions d'eau sur l'ensemble du Département. « Les récents épisodes de pluie ont permis d'améliorer significativement le débit des cours d'eau », ajoute la Préfecture.

07/10/20 : Charente-Maritime : la commune de Saint-Pierre d'Oléron est lauréate pour être un centre de préparation des Jeux olympiques 2024 dans six disciplines: handball, badminton, judo, taekwondo, taekwondo para-olympique et BMX Race.

06/10/20 : La foire aux livres de Brive, qui devait se tenir les 6,7 et 8 novembre sous une forme réduite, n'aura finalement pas lieu cette année, a annoncé la mairie ce mardi. La prochaine édition est programmée les 5,6 et 7 novembre 2021.

06/10/20 : Charente-Maritime : à l'aéroport de La Rochelle, la ligne La Rochelle – Lyon est, depuis hier, de nouveau desservie 2 fois par jour les lundis et vendredis, au départ de La Rochelle à 6h00 et 17h10.

05/10/20 : L'Arena Futuroscope et le CREPS de Poitiers ont été retenus par le Comité d'Organisation des Jeux Olympiques et Paralympiques de Paris 2024 pour pour devenir Centre de Préparation aux Jeux pour des équipes de basket-ball, hand-ball et volley-ball.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 19/10/20 | Les Régions vont publier un livre de caricatures dans les lycées

    Lire

    A l'occasion du Congrès des Régions de France qui se tient au siège de la Région île de France, le président Renaud Muselier a annoncé que les 13 régions de France ont pris l'initiative de publier un livre de caricatures politiques et religieuses pour le diffuser dans les lycées. "Cet ouvrage rassemblera les caricatures religieuses et politiques les plus marquantes parues dans la presse régionale aux côtés de celles parues dans la presse nationale" et "un collège d'historiens sera sollicité pour remettre en perspective le droit à la caricature dans l'histoire politique de notre pays"

  • 19/10/20 | Le jeu des 1000 euros en Dordogne diffusé cette semaine

    Lire

    Le célèbre Jeu des 1000 euros, s'était arrêté dans deux communes du Périgord fin septembre malgré la crise sanitaire. Les épisodes enregistrés en public à Saint-Aulaye seront à écouter le lundi 19, mardi 20 et mercredi 21 octobre avec un numéro spécial jeunes. Les équipes de France Inter ont aussi fait escale à Bars près de Montignac-Lascaux. Ces épisodes seront diffusés le jeudi 22 et le vendredi 23 octobre. Rendez-vous donc sur l'antenne de France Inter cette semaine à 12h45 !

  • 19/10/20 | Bordeaux: 1 minute de silence pour Samuel Paty

    Lire

    Les élus du conseil municipal et les habitants de la ville de Bordeaux sont invités par la Mairie à respecter une minute de silence, lundi 19 octobre à midi afin de "marquer leur solidarité envers les proches de Samuel Paty, professeur à Conflans Saint-Honorine, et envers la communauté éducative". Les élus du conseil municipal de Bordeaux se rassembleront lundi midi dans la cour de l’hôtel de ville. Les drapeaux de l’hôtel de ville seront mis en berne.

  • 19/10/20 | Le bleu au coeur de Biarritz

    Lire

    Amateurs de Street Art, ouvrez vos écoutilles ! Le Street Art COLORAMA festival a commencé depuis le 3 octobre. Il se tient jusqu’au 3 janvier 2021 en plein coeur de Biarritz. C’est plus de 700 m2 investis dans l’Hôtel Bellevue, 5 avenue Edouard VII. Pour cette 5ème édition, la couleur est le Classic Blue. Allez découvrir cette exposition qui s’étale sur 4 étages, de la façade aux escaliers en passant par les chambres.

  • 19/10/20 | Mérignac : le forage géothermique du futur stade nautique commence

    Lire

    Les travaux du futur stade nautique métropolitain de Mérignac ont bien démarré. Après les forages géotechniques déjà effectués par Eiffage, c'est au tour de Dalkia Sud-Ouest d'effectuer ses forages géothermiques. Ces forages ont pour objectif d'évaluer le potentiel d'énergie disponible pour le centre nautique, qui doit ouvrir ses portes en fin d'année 2022. Pour rappel, la géothermie représentera 50% des capacités de chauffage de l'installation. Le stade nautique de Mérignac représente un investissement total de 47 millions d'euros.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Société | Nouvelle-Aquitaine : un été "meilleur que prévu" pour les TER

22/09/2020 | Les multiples offres annoncées en juin ont visiblement profité aux usagers des TER de Nouvelle-Aquitaine puisque 54 000 "pass escapades" ont été vendus.

TER Nouvelle-Aquitaine

Au niveau national on "sauve les meubles". Côté Région, les résultats sont "meilleurs que prévus". Ce lundi 21 septembre, la SNCF et la région Nouvelle-Aquitaine ont donné des chiffres au sujet du bilan estival des abonnements et des offres promotionnelles sur le réseau TER. Si certaines sont plus suivies que d'autres, c'est aussi parce que le contexte est toujours incertain, mais la collectivité affirme y travailler. On vous résume tout.

Ce lundi 21 septembre, la Région Nouvelle-Aquitaine et la SNCF ont communiqué les premiers chiffres des résultats estivaux du réseau des TER, qui se sont engagés dès le début de l'été dans une vaste opération de séduction et de refonte de l'offre pour remplir les trains et faire grimper le nombre d'abonnés. Ces fameux premiers résultats, globalement, sont plutôt positifs si l'on en croit les déclarations conjointes de Renaud Lagrave, vice-président de la Région Nouvelle-Aquitaine en charge des transports et d'Hervé Lefèvre, directeur régional de l'offre TER Nouvelle-Aquitaine à la SNCF. À tel point que les résultats de trafics observés sont jugés "meilleurs que les projections", qui étaient à 15% du niveau de 2019 "pour les voyageurs occasionnels en mai" et 50 en juin. "Dès juin, les voyageurs sont revenus vers le billet petit prix au rythme d'avant crise" et à 75% du trafic 2019 sur le plein tarif.

L'été... et après ?

54 000 "pass escapade" (nouveau tarif adapté aux courts séjours) ont été vendus dont 4700 pour des enfants de moins de douze ans, pour qui le pass était gratuit. 85% de ces ventes sont représentées par des pass d'une journée, les 15% restants sur deux jours. L'abonnement dédié aux jeunes a séduit 6000 voyageurs (soit la moitié du "score" de la région Grand Est). Ce dernier permettait aux jeunes (pour 29 euros) de circuler en TER sur toute la France pendant un mois (hors Île-de-France). Toutes formules confondues (annuel, hebdomadaire et mensuel), le pass abonnés pour les moins de 28 ans a été vendu à 9000 exemplaires depuis le début de son lancement le 1er juillet. Enfin, l'offre dédiée aux bacheliers (billet spécifique à un euro valable un jour sur une destination au choix) a bénéficié à seulement 600 jeunes, "pas le même engouement que les autres années, probablement en lien avec la crise sanitaire et le fait que le Bac ne se soit pas déroulé comme les autres années". 

D'autres tarifs spéciaux sont à venir. À l'occasion de la semaine des transports publics (du 16 au 22 septembre), la SNCF propose un nouveau tarif pendant un mois. Au même prix que le billet jeunes (de 4 à 19,5 euros en fonction de la distance parcourue), il est cette fois ouvert à tous sans condition d'âge, jusqu'au 18 octobre. De futures offres arriveront également en novembre. Pour les détenteurs de la "carte +" (âgés de 28 ans et plus), 50% de réduction sont prévus sur tout le mois de novembre sept jours sur sept, un pourcentage qui n'était pour l'instant réservé qu'aux week-ends. Le pass abonné mensuel (le moins pris) est demi-tarif du 1er au 30 novembre. Pour surfer sur les rails du "Black Friday", la SNCF propose un "Green Friday" le 27 novembre avec 1000 billets à 5 euros (avec 63 000 voyageurs par jour, il faudra se dépêcher). Enfin, l'entreprise publique mise sur le parrainage pour le pass dédié aux moins de 28 ans, avec un abonnement à moitié prix pour le "parrain" et le "filleul" si les deux souscrivent du 1er octobre au 10 novembre.

Au chevet des télétravailleurs

Si l'on peut noter que le service d'embarquement des vélos dans des rames privatisées a opéré un bon notable sur la ligne reliant Bordeaux à Hendaye (+40% soit 2250 vélos), c'est surtout vers la rentrée que les regards des usagers du train et de la collectivité sont désormais tournés. Les premiers chiffres l'assurent : "au 1er septembre, 92% des abonnés annuels TER de l'année passée" ont repris leur abonnement, 80% pour les abonnements hebdomadaires. En revanche, un relatif flou demeure à l'égard des abonnés mensuels. "On ressent encore des hésitations", affirme le responsable SNCF.

À tel point que la Nouvelle-Aquitaine affirme réfléchir à une adaptation de l'abonnement mensuel à destination des usagers en télétravail, à l'image de ce qu'a annoncé la région Sud (Provence-Alpes-Côte d'Azur) fin août. Rappelons que nationalement, SNCF Voyageurs affichait récemment plus de vingt millions de voyageurs entre juillet et août contre 25 millions en 2019, avec une rentrée "pleine d'incertitudes" et des questions toujours prégnantes sur les déplacements professionnels, qui représentent 40% du chiffre d'affaires des TGV. Cette nouvelle option pourrait permettre d'avoir plus de visibilité, même s'il faudra patienter encore un peu. "La région Sud dispose déjà d'une billettique pouvant permettre une décrémentation (soustraire au tarif de base les jours de non-utilisation de l'abonnement en raison du télétravail) de voyages à partir d'un abonnement, ce qui n'est pas encore le cas chez nous. On a plusieurs hypothèses de travail mais on se rend compte que les gens qui font du télétravail sont en présentiel deux ou trois jours par semaine et que tout dépend des difficultés de l'épidémie et de la situation des départements concernés. Globalement, il faut qu'on adapte l'abonnement mensuel à ce rythme de travail, ce qui n'est pas encore le cas. Il faut le faire avec un système qui facilite le contrôle et ne favorise pas la fraude. L'idée, c'est de dire aux gens de s'abonner et de payer selon leur usage. Si l'abonnement mensuel n'est revenu qu'à 50% de son niveau d'avant-crise, c'est que ce type de clientèle rechigne à acheter un titre qu'il considère trop cher pour l'usage qu'il en fait", a précisé Hervé Lefèvre. Une offre devrait être présentée d'ici fin 2020.

Romain Béteille
Par Romain Béteille

Crédit Photo : aqui.fr

Partager sur Facebook
Vu par vous
2617
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Société
Société
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 22 + 16 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !