Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

20/11/19 : Du 26 au 29/11 à Vesoul (70), se tiennent les finales nationales des Meilleurs jeunes boulangers de France et du Trophée des Talents du Conseil et de la Vente en Boulangerie-Pâtisserie. Mathieu Perrenx et Samuel Roussiaud y représenteront les Landes!

20/11/19 : Compte tenu des conditions d'enneigement exceptionnellement bonnes de cette fin d'année 2019, les stations de Gourette et La Pierre Saint Martin annoncent leur ouverture anticipée pour le samedi 30 novembre et le dimanche 1er décembre

19/11/19 : À l’occasion de la 9ème édition des Foulées Littéraires de Lormont, l'ancien sélectionneur de l'équipe de France de football, Raymond Domenech sera présent le samedi 30 novembre, de 11h30 à 12h30, lors de l’inauguration.

18/11/19 : Le Pôle Environnement Nouvelle-Aquitaine organise le 3 décembre à Artigues-près-bordeaux une journée technique sur le thème de la prise en compte de la biodiversité dans les projets des industriels et des collectivités. + d'info

17/11/19 : Charente-Maritime : l’équipe du festival de documentaire Sunny Side of the Doc ont annoncé ce week-end le décès soudain de son commissaire général et cofondateur Yves Jeanneau, survenu le 14 novembre à La Rochelle, à l’âge de 69 ans.

16/11/19 : Nouvel exploit des Bergeracois, lors du 7e tour de la Coupe de France de Football : le Bergerac Périgord FC, club de national 2, a éliminé ce samedi après midi, le club de Clermont, pensionnaire de Ligue 2 et actuellement sixième au classement.

15/11/19 : Yannick Jadot, député européen EELV, sera présent à Bordeaux le lundi 18 novembre 2019 pour soutenir les candidats et têtes de liste écologistes sur Bordeaux Métropole notamment Pierre Hurmic, tête de liste écologiste à Bordeaux.

15/11/19 : Du 23 nov au 1er déc, le Salon International de l’Agriculture et des Ressources Animales se tient à Abidjan (Côte d’Ivoire). Cette année la France est à l’honneur. La Région sera présente grâce à 3 opérations menées par l’Agence de l’Alimentation NA.

15/11/19 : "Regards Croisés" tel est le thème de la conférence organisée par le député Eric Poulliat autour de la radicalisation, le 18 nov à 19h au Kyriad de Mérignac, avec T. Oubrou, Grand Imam de Bordeaux et d'H. Hussein, sociologue des médias et du genre.

14/11/19 : Charente-Maritime : Les services de l'État et 15 communes du littoral s’entraîneront dans le cadre d’un exercice départemental ORSEC au risque submersion marine les 27 et 28 novembre 2019.

14/11/19 : Niort : L'Acclameur reçoit le salon de l'enseignement supérieur samedi 16 novembre. Au programme : présentation de nombreuses formations pour des métiers d'avenir en lien avec le tissu économique local. Entrée libre.

13/11/19 : Charente-Maritime : selon le journal officiel du 7/11, le nouveau préfet Nicolas Basselier, ex préfet de l'Aisne, prendra ses fonctions le 25/11. Il succède à F.Rigoulet-Roze, devenu directeur de cabinet du ministre de la Cohésion des territoires.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 20/11/19 | Lycéens et étudiants: 2 salons d'orientation à Pau

    Lire

    Le 23 novembre, au Parc des expositions, Pau accueille 2 salons d’orientation Studyrama. L'un dédié aux études supérieures permettra aux visiteurs de mieux comprendre et appréhender le processus d’accès à la plateforme Parcoursup et de présenter plus de 400 formations en initial ou en alternance, afin d'orienter les jeunes dans leur parcours de formation de Bac à Bac+5 et dans leur choix de métier. L'autre, regroupera de très nombreuses grandes écoles de commerce & d’ingénieurs et classes préparatoires de la région mais aussi des grandes écoles nationales accessibles après un Bac, une prépa ou un diplôme universitaire.

  • 20/11/19 | Le Salon des Arts et de la Création revient à La Brède (33)

    Lire

    Du 22 au 24 novembre, la 32ème édition du Salon des Arts et de la Création se tiendra à La Brède. Venus de toute la Nouvelle-Aquitaine, 23 peintres, 3 sculpteurs et 34 artisans seront là pour partager leur passion et présenter leurs créations. Le 22 novembre, la soirée débutera à 19h avec le DJ « collectif Sharkclub ». Lors de cette soirée, le Prix du Philosophe et le Prix de la Ville de La Brède seront remis. Entrée gratuite.

  • 20/11/19 | Deux-Sèvres: Le Service Public de l’Insertion à l’expérimentation

    Lire

    Le président du Conseil Départemental des Deux-Sèvres engage le Département dans les territoires qui expérimenteront le Service Public de l’Insertion sur la période 2019-2021. Ce Service public doit permettre de remettre sur le chemin de l’emploi les bénéficiaires des minimas sociaux grâce à un travail commun de tous les acteurs de l’insertion autour de 4 piliers : l’accompagnement des allocataires, l’insertion professionnelle, le retour à l’emploi et les actions d’insertion sociale.

  • 20/11/19 | Charente-Maritime : Alain Rousset rend hommage à Yves Jeanneau

    Lire

    Dans un communiqué du 19/11, le président de Région a rendu hommage à Yves Jeanneau,dont on a appris la mort ce week-end. "Ouvert aux autres et au monde, il a été le premier à saisir l'intérêt d'internationaliser, de professionnaliser la filière, et de structurer le marché, à saisir « l'intérêt de se réunir, réfléchir, partager les expériences avec des producteurs et des réalisateurs du monde entier », en créant le premier marché international du film documentaire, le "Sunny Side of the Doc"."

  • 19/11/19 | Bordeaux Métropole : LREM avance sur la mobilité

    Lire

    Ce lundi, le candidat LREM de Bordeaux Thomas Cazenave a détaillé, aux côtés des 22 autres candidats métropolitains, ses projets pour la mobilité. On y trouve la récupération des mains de l'État de la gestion de la rocade (limitée à 70 km/h) pour la mettre à quatre voies : deux réservées aux voitures, une aux bus, véhicules électriques et co-voiturage et une aux poids lourds. On note le souhait d'une nouvelle offre de bus, un tarif réduit (jeunes et familles) et deux BHNS circulaires pour compléter le RER et un fléchage budgétaire pour des pistes cyclables sécurisées.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Société | Patrimoine : l'Université de Bordeaux reprend les clefs

16/07/2019 | L'Université de Bordeaux a signé ce lundi 15 juillet avec l'Etat une convention de dévolution pour récupérer la quasi-totalité de son patrimoine immobilier.

Université Bordeaux

La ministre de l'Enseignement supérieur et de la recherche, Frédérique Vidal, a signé ce lundi à Talence la convention de dévolution du patrimoine à l'Université de Bordeaux. Après Marseille et avant Caen et Tours, cette dernière fait partie des quatre "élues" à récupérer les clefs de l'essentiel des 187 hectares de son patrimoine immobilier. Pour le valoriser, l'Université de Bordeaux s'apprête à devenir actionnaire d'une "Société Universitaire de Recherche" afin d'avoir recours à l'emprunt. Et pas de manière isolée : sur 20 ans, elle prévoit d'investir près de 250 millions d'euros. On vous résume l'ambiance d'après signature.

"Leur confier leurs murs, c'est les en faire sortir". C'est en ses termes que Frédérique Vidal, ministre de l'Enseignement supérieur et de la recherche, a signé ce lundi à Bordeaux la convention actant définitivement la dévolution du patrimoine de l'Université de Bordeaux, qui en est désormais officiellement propriétaire. Elle est la deuxième, après Marseille, et avant Caen en octobre, à signer cette convention avec l'Etat, et le dossier n'est pas anodin puisque le patrimoine immobilier universitaire est son deuxième patrimoine le plus important (estimé à 18 millions de mètres carrés). "L'Université de Bordeaux a, grâce à la façon dont l'Opération Campus a été menée, donné toutes les preuves, à la fois de son sérieux et de ses capacités à s'occuper de l'ensemble de son patrimoine. Je suis sûre que le projet porté par cette université, au service des étudiants avec des possibilités de nouveaux logements, de l'attractivité et de l'innovation est une façon de rendre à la société ce qu'elle accorde au monde de l'enseignement et de la recherche en les finançant", a ainsi souligné Frédérique Vidal. 

Plan stratégique

L'Université de Bordeaux a donc une vaste ambition puisque cette dernière compte 187 hectares et 293 bâtiments (dont 88% localisé sur la métropole bordelaise mais aussi répartis sur Agen ou Périgueux), dont 82% appartenait auparavant à l'Etat (le reste étant partagé entre les collectivités territoriales pour 13%, les biens propres pour 3% et 2% de bâtiments appartenant à des établissements extérieurs, publics ou privés. Sur cette surface, elle a identifié un peu plus de 28 hectares valorisables et environ 450 000 mètres carrés constructibles. La prochaine étape, qui passera par la signature des actes notariés et le transfert de chacune des parcelles, devra tenir compte du "plan stratégique immobilier" présenté à l'Etat récemment opérant une projection sur vingt ans et baptisé U25.

"Environ 40% de notre bâti doit encore faire l'objet d'une rénovation, l'Opération Campus prévoyant de rénover à terme environ un tiers de notre patrimoine", a ainsi précisé le président de l'Université de Bordeaux, Manuel Tunon-de-Lara. "On a un parc académique sur lequel on a encore besoin d'amener l'Université vers les meilleurs standards internationaux. On souhaite le valoriser, avec notamment du logement étudiant. Nous avons ici 150 hectares au sein de la métropole bordelaise bien desservis en termes de transports, on aura donc rapidement des projets dans ce domaine. Nous sommes également convaincus que l'implantation des entreprises doit contribuer à maintenir l'innovation au coeur de cette université, nous sommes prêtes à les accueillir. Nous avons un schéma stratégique immobilier qui a été validé par les ministères, sur chaque opération nous aurons une expertise en amont, la définition des projets et la possiblité de monter les financements pour chaque objectif". 

Orientations et financements

"L'habitat doit avoir une mixité d'usage, c'est une condition de réussite des universités modernes. On pouvait déjà faire des opérations avec l'Etat et les collectivités. Ce que l'on ne pouvait pas faire, c'était valoriser, à cause de dispositifs qui prélevaient une part de la marge de valorisation. Ca va nous permettre d'imaginer des opérations qui n'étaient pas imaginables avant. Nous avions jusqu'à l'an dernier un principe de spécialité qui bridait un peu le champ des activités de l'université, alors qu'aujourd'hui l'immobilier au sens large est rentré dans ses compétences", ajoute le responsable, qui a également plaidé pour une "mixité des usages" : le logement pourrait ne pas être uniquement réservé aux étudiants, les entreprises devraient y trouver plus de portes ouvertes, de même que les commerces pour rendre le campus plus vivant.  "Aujourd'hui, le campus manque de commerces, on doit partager les infrastructures avec les villes. Sur la plaine de Roquencourt, il y a des installations sportives avec une halle de sports connectés dans laquelle on espère pouvoir accueillir les athlètes lors de futures compétitions internationales. Le réhabilitation des terrains de rugby est aussi en prévision". 

Pour financer le tout, l'Université (pour laquelle le plan stratégique U25 représente un investissement prévisionnel de 250 millions d'euros) devrait passer par une SUR ou Société Universitaire de Recherche chargée de coordonner cette valorisation patrimoniale dont elle sera l'actionnaire. "Il faut être professionnel pour rentrer dans une activité nouvelle et dans cet environnement immobilier. Nous souhaitons le faire à travers une filiale qui a ses propres compétences, ce que va nous permettre le programme d'investissements d'avenir par le biais de ces SUR qui, en plus, auront la possibilité d'emprunter de l'argent. L'Université doit maintenir son action sur le long cours, on doit préserver le patrimoine et avoir plutôt des dispositifs de baux amphitéotiques avec des constructions qui reviendront ensuite à l'Université mais dont les premiers temps d'exploitation permettront d'avoir un retour financier. L'Opération Campus et le CPER, eux, se poursuivent en même temps : d'ici cinq ans, une cinquantaine de projets (démolition, rénovation, reconstruction) devraient voir le jour, le tout avec un objectif de réduction de 4,4% des surfaces occupées d'ici 2023. 

Romain Béteille
Par Romain Béteille

Crédit Photo : RB

Partager sur Facebook
Vu par vous
2514
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Société
Société
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 22 + 17 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !