Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

18/10/20 : Périgueux : Près d'un millier de personnes se sont rassemblées devant l'arbre de la liberté cet après-midi en hommage à Samuel Paty enseignant assassiné à Conflans-Sainte-Honorine, pour défendre la liberté d'expression et dire non à la terreur.

16/10/20 : Le marché de Noël de Bordeaux, organisé sur les Allées de Tourny, a été annulé. D'après l'association de commerçants la Ronde des Quartiers, « les conditions sanitaires, comme une jauge à 1000 personnes rendent l'organisation trop incertaine ».

15/10/20 : Le conseil d'administration de l'agence d'urbanisme Bordeaux Aquitaine (a'urba), a élu son nouveau bureau ce 15 octobre. Succédant à Véronique Ferreira, Pierre Hurmic, maire de Bordeaux et 1er vice-président de Bordeaux Métropole a été élu président.

14/10/20 : La maire de Poitiers, Léonore Moncond'huy, a été élue le 13 octobre dernier Vice-Présidente de Cités Unies France.

14/10/20 : Des travaux sont prévus sur le pont d’Aquitaine et ses abords dans la nuit du 14 au 15 et du 15 au 16/10. Ils engendrent la fermeture, dans les deux sens de circulation sur la section de la rocade A630 comprise entre les échangeurs 2 et 4.

13/10/20 : La Préfecture de Gironde a décidé de lever les mesures de restrictions d'eau sur l'ensemble du Département. « Les récents épisodes de pluie ont permis d'améliorer significativement le débit des cours d'eau », ajoute la Préfecture.

07/10/20 : Charente-Maritime : la commune de Saint-Pierre d'Oléron est lauréate pour être un centre de préparation des Jeux olympiques 2024 dans six disciplines: handball, badminton, judo, taekwondo, taekwondo para-olympique et BMX Race.

06/10/20 : La foire aux livres de Brive, qui devait se tenir les 6,7 et 8 novembre sous une forme réduite, n'aura finalement pas lieu cette année, a annoncé la mairie ce mardi. La prochaine édition est programmée les 5,6 et 7 novembre 2021.

06/10/20 : Charente-Maritime : à l'aéroport de La Rochelle, la ligne La Rochelle – Lyon est, depuis hier, de nouveau desservie 2 fois par jour les lundis et vendredis, au départ de La Rochelle à 6h00 et 17h10.

05/10/20 : L'Arena Futuroscope et le CREPS de Poitiers ont été retenus par le Comité d'Organisation des Jeux Olympiques et Paralympiques de Paris 2024 pour pour devenir Centre de Préparation aux Jeux pour des équipes de basket-ball, hand-ball et volley-ball.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 19/10/20 | Les Régions vont publier un livre de caricatures dans les lycées

    Lire

    A l'occasion du Congrès des Régions de France qui se tient au siège de la Région île de France, le président Renaud Muselier a annoncé que les 13 régions de France ont pris l'initiative de publier un livre de caricatures politiques et religieuses pour le diffuser dans les lycées. "Cet ouvrage rassemblera les caricatures religieuses et politiques les plus marquantes parues dans la presse régionale aux côtés de celles parues dans la presse nationale" et "un collège d'historiens sera sollicité pour remettre en perspective le droit à la caricature dans l'histoire politique de notre pays"

  • 19/10/20 | Le jeu des 1000 euros en Dordogne diffusé cette semaine

    Lire

    Le célèbre Jeu des 1000 euros, s'était arrêté dans deux communes du Périgord fin septembre malgré la crise sanitaire. Les épisodes enregistrés en public à Saint-Aulaye seront à écouter le lundi 19, mardi 20 et mercredi 21 octobre avec un numéro spécial jeunes. Les équipes de France Inter ont aussi fait escale à Bars près de Montignac-Lascaux. Ces épisodes seront diffusés le jeudi 22 et le vendredi 23 octobre. Rendez-vous donc sur l'antenne de France Inter cette semaine à 12h45 !

  • 19/10/20 | Bordeaux: 1 minute de silence pour Samuel Paty

    Lire

    Les élus du conseil municipal et les habitants de la ville de Bordeaux sont invités par la Mairie à respecter une minute de silence, lundi 19 octobre à midi afin de "marquer leur solidarité envers les proches de Samuel Paty, professeur à Conflans Saint-Honorine, et envers la communauté éducative". Les élus du conseil municipal de Bordeaux se rassembleront lundi midi dans la cour de l’hôtel de ville. Les drapeaux de l’hôtel de ville seront mis en berne.

  • 19/10/20 | Le bleu au coeur de Biarritz

    Lire

    Amateurs de Street Art, ouvrez vos écoutilles ! Le Street Art COLORAMA festival a commencé depuis le 3 octobre. Il se tient jusqu’au 3 janvier 2021 en plein coeur de Biarritz. C’est plus de 700 m2 investis dans l’Hôtel Bellevue, 5 avenue Edouard VII. Pour cette 5ème édition, la couleur est le Classic Blue. Allez découvrir cette exposition qui s’étale sur 4 étages, de la façade aux escaliers en passant par les chambres.

  • 19/10/20 | Mérignac : le forage géothermique du futur stade nautique commence

    Lire

    Les travaux du futur stade nautique métropolitain de Mérignac ont bien démarré. Après les forages géotechniques déjà effectués par Eiffage, c'est au tour de Dalkia Sud-Ouest d'effectuer ses forages géothermiques. Ces forages ont pour objectif d'évaluer le potentiel d'énergie disponible pour le centre nautique, qui doit ouvrir ses portes en fin d'année 2022. Pour rappel, la géothermie représentera 50% des capacités de chauffage de l'installation. Le stade nautique de Mérignac représente un investissement total de 47 millions d'euros.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Société | Portrait : Clara Girard, un envol qui brise les préjugés

16/02/2020 | Clara Girard, 21 ans étudiante en 1ère année de Bac pro aéronautique option système,rêve de devenir technicienne sur avion.

Clara Girard, étudiante en aéronautique

Quand je serai grande je serai...Question classique, mais sources d’angoisses pour beaucoup d’étudiant(e)s. Pour Clara Girard, 21 ans, ça sera technicienne en aéronautique. Dans un milieu qui s’ouvre peu à peu aux femmes, Clara en a parcouru du chemin. Faire face aux préjugés et aux cases préconçues, son parcours fait écho à de nombreux étudiants perdus, comme elle a été, sur les bans de la fac. Son histoire inspire et surtout aspire à ne pas se laisser décourager de ses passions.

Des yeux marron entourés par des boucles brunes, Clara n’est pas très grande mais sa motivation, elle, c’est tout l’inverse. Avant d’arriver en 1ère année de Bac Pro aéronautique, elle a dû en parcourir du chemin. Depuis l’enfance, elle est passionnée par les avions, « je les regarde depuis ma fenêtre », mais pendant longtemps ce milieu lui semblait inaccessible. « J’étais bonne en lettres et en français, donc pour moi c’était logique de poursuivre à l’université », et dans la mécanique qui l’attire, il y a encore très peu de femmes dans la profession.

Mais l’université et Clara, ce n’est pas le coup de foudre. Après quelques semaines de licence administration économique et sociale, à Bordeaux, Clara lâche. « C’était trop théorique », elle travaille entre-temps, apprend le russe et tente une nouvelle année en sociologie. Rebelote, Clara et la fac, ça ne marche définitivement pas. Elle passe plus de temps à regarder l’actualité aéronautique et observer les vols en temps réel sur Flight Radar, qu’écouter en cours.

L’envol

L’aéronautique commence à lui trotter de plus en plus dans la tête, elle rencontre des pilotes au simulateur de vol de Bordeaux, surpris face à une telle connaissance de l’aéronautique. En février, Clara quitte définitivement les bancs de la fac. Retour à la case départ, son entourage l’encourage à tenter l’aéronautique, mais Clara elle, hésite. « Je ne savais pas par où commencer ». Tout d’abord, Clara veut essayer de piloter et après une heure de vol « magique » à l’aérodrome de Saucats; le pilote lui conseille d’acheter une revue d’aéronautique pour s’informer sur les différentes professions. Le hasard fait bien les choses. Au détour des pages, elle tombe sur l’interview d’une amie d’enfance, étudiante en aéronautique. 2-3 clics sur Facebook plus tard, les deux se retrouvent à discuter autour d’un verre en soirée. Et là, c’est le déclic.

« Tu entres dans un hangar, avec des avions partout »

Direction les Journées Portes-Ouvertes (JPO) de l’Aérocampus, Clara y rencontre le Centre de formation d'apprentis de l'industrie de Bruges, qu’elle intègre. Nouveau défi, trouver une entreprise en alternance pour finaliser son admission en Bac pro Aéronautique option système, son choix se portera sur Dassault. Clara se souvient de son 1er jour avec émotion « tu entres dans un hangar avec des avions partout », bref le rêve. Ce qu’elle aime Clara, c’est la mécanique de l’avion. Elle travaille sur l’assemblage intérieur des équipements et effectue les tests de fonctionnement. Avec 16.5 de moyenne au 1er semestre, Clara s’éclate. « Mais je souhaite toujours faire mieux » assume-t-elle. Elle se surprend elle-même « je pensais que j’allais être nulle en électricité et au final j’ai adoré » et avec 19 de moyenne c’est peu dire ! La relation avec les professeurs, c’est différent, « ils nous parlent comme des professionnels, on se sent plus adultes avec eux » se confie-t-elle.

L’Aéronautique au féminin

À la question de la place des femmes en aéronautique, Clara est encourageante. « Ça augmente », doucement mais sûrement, il y a 5 filles pour une classe de 24, c’est un record. Toutefois, il y a encore des traces dans cet univers, pendant très longtemps, majoritairement masculin. Des détails, comme la petite taille des vestiaires pour femmes, fait un peu à la « va-vite », et l’absence de tenue de travail pour femme. Clara a déjà pu entendre une ou deux remarques sexistes, mais « ils ne se rendent souvent pas comptent que c’est sexiste » c’est surtout de la maladresse. En général l’ambiance est bonne et l’aéronautique s’ouvre avec joie aux femmes.

La mécanique, pour les femmes, « oui c’est possible » assure Clara. « Il faut t’imposer, montrer que tu peux et veux y arriver », c’est la condition sine qua non, pour réussir. Pour l’avenir, Clara reste ouverte, « je verrai selon les opportunités ». En attendant, elle continue son Bac Pro en 2 ans, elle sera présente aux JPO de l'Aérocampus le 14 mars prochain, pour témoigner de son parcours et guider les étudiants. Avec peut-être, une pointe de nostalgie, se remémorant la jeune fille un peu perdue qu’elle était, passant pour la 1ère fois les portes de l’Aérocampus.

 

Infographie femmes dans l'aéronautique

Margaux Bonfils
Par Margaux Bonfils

Crédit Photo : MB

Partager sur Facebook
Vu par vous
3770
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Société
Société
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 22 + 16 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !