08/08/22 : En raison de la sécheresse et des prévisions météos pour la semaine, les forêts du Pignada et du Lazaret à Anglet (64) sont fermées à compter du lundi 8 août, 18 H. Une décision prise en prévention du risque maximal de départ de feu.

08/08/22 : Météo France place le département des Landes en vigilance jaune canicule à compter de ce lundi 14h00. La vague de chaleur prévoit des températures minimales comprises entre 18 °C et 20 °C la nuit et 36 °C à 38 °C en journée.

08/08/22 : La première édition de Biarritz Hall Music Festival avec les meilleurs artistes de la scène électro française a lieu le 12 et 13 août. L’équipe est à la recherche de bénévoles pour l'accueil, le bar, les animations, la logistique... pour s’inscrire:+ d'info

05/08/22 : Le festival Paseo ouvre ce 5 août à Bayonne. Entièrement gratuit, il propose un rendez-vous par soir de l’été, avec musique, chant, danse ou performance artistique. Inédit: des déambulations musicales gentiment déjantées les lundis.+ d'info

03/08/22 : La poudrerie Eurenco à Bergerac, classée Seveso, a connu plusieurs explosions ce 3 aout, en début d’après-midi. Un incendie dans un bâtiment de stockage s'est déclaré, mais il ne progresse plus. Huit personnes sont blessées. Le personnel est évacué.

03/08/22 : Entre 1,1 et 1,2 million de personnes ont participé à la 90 édition des fêtes de Bayonne pendant cinq jours et cinq nuits, en augmentation de 15 % par rapport à 2019. Le nombre de violences constatées a baissé.

03/08/22 : Depuis ce mercredi 3 août minuit, le département des Landes est placé en vigilance rouge (Niveau 4 sur une échelle de 5) pour le risque d'incendies en forêt.

03/08/22 : A compter du mercredi 3 août à midi, le Lot-et-Garonne passe simultanément en vigilance orange canicule, et vigilance rouge (vigilance très élevée - niveau 4 sur une échelle de 5) pour le « risque feux de forêt ».

02/08/22 : Un nouvel incendie s'est déclaré ce mardi à Laluque (Landes). 30 ha de pins ont déjà brulé. Deux maisons sont évacuées préventivement. Deux canadairs et un DASH réalisent des largages. 169 pompiers sont engagés. Sept trains sont immobilisés.

02/08/22 : L’incendie débuté dimanche 31 juillet à Mano (Landes) est fixé. Il est toujours actif mais contenu sur 300 ha. 100 sapeurs-pompiers, et 13 gendarmes sont encore sur place. Une partie des habitants évacués est autorisée à regagner son domicile.

01/08/22 : GIRONDE - Au vu des conditions météorologiques, le département a été placé en vigilance rouge par la préfecture (risque très élevé, niveau 4 sur 5) pour le risque d’incendies en forêt, à compter du 1er août 2022 et jusqu’à nouvel ordre.

28/07/22 : Face à la faible participation du public sur le projet de modification de la charte départementale des utilisateurs agricoles de produits phytopharmaceutiques, la préfecture 64 a décidé d'allonger le délais de la consultation jusqu'au 15 août 2022.+ d'info

27/07/22 : Au 2ème trimestre 2022, en Nouvelle-Aquitaine, le nombre de demandeurs d’emploi tenus de rechercher un emploi et sans activité (catégorie A) affiche une baisse de 1,5 % sur le trimestre et de 16,8 % sur un an.

25/07/22 : Les feux de Landiras et la Teste de Buch sont désormais fixés, après 12 jours de lutte. 131 km de pare-feu et lignes d'appui réalisés avec la DFCI, les acteurs de la filière, bénévoles, agriculteurs et chasseurs. Les habitants évacués rentrent chez eux.

20/07/22 : Thomas Cazenave, député Renaissance de Gironde, est élu président de la délégation parlementaire aux collectivités et à la décentralisation. Avec un parcours de haut-fonctionnaire plutôt que d'élu territorial, il remplace le Gersois, Jean-René Cazeneuve.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 08/08/22 | Littoral royannais: tout savoir sur les conditions de baignade !

    Lire

    Afin de faciliter l'information des usagers sur les conditions de baignade des 22 zones aménagées et surveillées des 7 communes littorales du territoire de l'agglomération de Royan, une page internet a été créée permettant de localiser les postes de secours et connaitre en temps réel : la couleur du drapeau de baignade, les horaires de surveillance, la météo, les températures de l’eau et de l’air, les horaires et coefficients de marées et le panneau du plan de la plage. Ce site lancé mi-juillet et encore en expérimentation est disponible à l’adresse : plages.agglo-royan.fr

  • 08/08/22 | Viticulture: le prolongement des PGE et l’arrachage restent en suspens

    Lire

    La chambre d'agriculture de Gironde a renouvelé sa demande de prolongation, sans pénalité, des Prêts Garantis par l'Etat (PGE), auprès du ministre de l'agriculture, Marc Fesneau. Le président Jean-Louis Dubourg espère qu’une solution puisse être trouvée au moins pour les sinistrés des épisodes climatiques de cette année. Concernant la demande d’une prime à l’arrachage, le Ministre souhaite trouver une solution adaptée aux besoins des différents bassins de production viticole.

  • 05/08/22 | Risque très sévère de feux de forêt en Charente-Maritime

    Lire

    A compter de ce samedi 6 août, le département Charente Maritime est en alerte très sévère. Tout feu de plein air ou feu d'artifice est interdit. Seuls les feux d’artifices tirés depuis la mer sont autorisés. Les manifestations festives, culturelles et sportives sont interdites dans l’ensemble massifs boisés du département. L’accès aux bois, forêts et landes des communes du massif de La Double Saintongeaise qui compte 29 communes est interdit.

  • 05/08/22 | Marzet Electrolyse fait sa transition énergétique

    Lire

    A Châtellerault, Marzet Electrolyse est spécialisé dans le traitement de surface des métaux et le zingage pour tous les domaines industriels. Afin de s'inscrire dans une démarche de développement durable, la PME change le mode de chauffage des bains de traitement de surface en remplaçant les résistances électriques par une installation fonctionnant à partir de la chaleur produite par un système de 2 pompes à chaleur. Cet investissement permettra de réduire la consommation énergétique de l'entreprise de 130 Mwh/an.

  • 05/08/22 | Sècheresse : Les Pyrénées-Atlantiques étendent les restrictions

    Lire

    Après avoir pris des restrictions sur l'usage de l'eau dans 26 communes des Pyrénées-Atlantiques, la préfecture vient d'élargir la zone de restriction à 76 communes supplémentaires au sud et à l'ouest du Pays Basque ainsi que sur le secteur d'Orthez. L'arrosage y est donc interdit de 8h à 20h. Le lavage des véhicules, tout comme le remplissage des piscines est strictement interdit. Et la ville de Biarritz suspend les douches et robinets sur les plages.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Société | Portrait : Gérard Lopez, le sulfureux investisseur derrière la reprise des Girondins

21/07/2022 | Entre cascade d'affaires judiciaires et proximité avec Vladimir Poutine, découvrez le parcours de Gérard Lopez, l'homme à la tête des Girondins depuis 2021.

Gerard Lopez

Un temps proche de Vladimir Poutine, mis en examen pour faux et usage de faux au Luxembourg, l’homme d’affaires hispano-luxembourgeois qui mène le « sauvetage » des Girondins de Bordeaux depuis sa reprise en 2021 est une figure controversée du sport au parcours chaotique.

Les Girondins de Bordeaux peuvent (presque) commencer à souffler. Le Tribunal de Commerce a validé l’accord entre le club et ses créanciers, première partie du plan pour éviter la liquidation judiciaire. Cet accord implique une augmentation de capital de 10 millions d’euros par les propriétaires actuels. Dernière étape : la décision que doit rendre le Comité national olympique et sportif français (CONSF) lundi 25 juillet, pour valider le maintien du club en deuxième division.

Derrière ce « plan de sauvetage » se trouve Gérard Lopez. Il rachète le club à l’été 2021, alors que celui-ci est placé en redressement par ses propriétaires américains, qui citent la baisse de revenus due à la pandémie et au défaut de paiement des droits TV par Mediapro. Également propriétaire du Boavista FC (Portugal), et anciennement du LOSC Lille et du Royal Mouscron (Belgique), ou encore de l’écurie de Formule 1 Lotus, l'homme d’affaires hispano-luxembourgeois est devenu une figure controversée du sport en Europe ces quinze dernières années.

Ami de Poutine, Brexit et affaires judiciaires

Le principal quotidien Espagnol El Pais lui réserve un portrait en 2015, pour présenter celui qui, alors peu connu du grand public, est affublé du surnom « el milionario invisible », le millionnaire invisible. D’emblée, le quotidien le présente comme un « investisseur en série » devenu « l’ami de Vladimir Poutine ».

« Grâce aux courses automobiles, il a rencontré et s'est lié d'amitié avec le dirigeant russe Vladimir Poutine, qu'il a invité à conduire l'une de ses voitures dans un endroit secret de Russie. Il fait aujourd'hui partie de son cercle restreint et son nouveau rêve est d'attirer des investissements dans la région de Yamal, dans l'Arctique, la plus grande réserve de gaz au monde, où tout reste à faire et où les retours financiers sur ses investissements peuvent être immenses. »

Cette histoire n’est pas restée à l’état de projet : en juin 2014, alors président de Rise Capital, il signe un accord avec le gouverneur du district autonome de Yamalo-Nenets (la plus grande réserve de gaz au monde) permettant à Rise de devenir un partenaire clé pour attirer les investissements d'Asie et du Moyen-Orient dans la région. Depuis lors, Rise a constitué un portefeuille de projets énergétiques et d'infrastructures de plus de 12 milliards de dollars.

Gérard Lopez a des proximités avec les autorités judiciaires également : une affaire, en cours de procédure, vient d’être révélée par D'Lëtzebuerger Land, un hebdomadaire politique luxembourgeois. Des enquêteurs ont examiné des transferts de centaines de milliers de livres entre les anciennes opérations de Lotus au Royaume-Uni, un club de football luxembourgeois et une société d'investissement basée à Hong Kong. Selon un porte-parole Luxembourgeois, "Le ministère public luxembourgeois a demandé le renvoi de M. Lopez devant un tribunal correctionnel. Les infractions en cause sont le faux et l'usage de faux."

Il avait été également sous le feu des projecteurs en 2016, après avoir fait la plus grosse donation faite au parti Conservateur (£400 000) avant le référendum sur le Brexit. Bien que ne possédant pas la nationalité Britannique, les activités de Lotus lui avaient permis de s’inscrire sur les listes électorales, et donc de faire une telle donation. Ses liens avec Vladimir Poutine sont alors sérieusement questionnés par les autorités Britanniques.

Premiers pas dans le sport

Gérard Lopez construit sa fortune au début des années 2000. Cofondateur de Mangrove Capital Partners, il est l’un des premiers investisseurs de Skype. Le succès mondial du logiciel de communication lui permettra de faire fortune, avant d’entamer ses pérégrinations à travers le sport européen. Passionné de sport, il devient Président du CS Fola Esch, petit club du championnat Luxembourgeois, où il a joué pendant sa jeunesse. Il occupe cette fonction de 2007 à 2017.

Sa première grosse aventure dans le sport le conduit à la tête de l’écurie britannique de Formule 1 Lotus, qu’il rachète en 2009 à travers la société Genii Capital, fondée en 2008 avec Eric Lux. Les résultats sont médiocres mais surtout, les problèmes d’argent débutent. En plein milieu de la saison 2013, le pilote star de l’écurie, le Finnois Kimi Räikkönen (champion du monde 2007) menace de quitter l’équipe en raison des salaires impayés depuis le début de saison, la somme s’élevant à plusieurs millions d’euros. Räikkönen quitte l’équipe la saison suivante. Pourtant sponsorisé par Microsoft ou Coca-Cola, la situation devient intenable pour Lotus qui finira par être vendue en 2015 au groupe Renault qui voit là l’occasion de faire son retour en Formule 1, pour un pound symbolique.

Ses activités à Lille mises en causes par Football Leaks

Gérard Lopez décide d’oublier la Formule 1 en 2016, et de se tourner vers le football. Il devient officiellement propriétaire du LOSC Lille le 26 janvier 2017. Il y met en place une stratégie financière basée sur le trading de joueurs mais la crise sanitaire et le défaut de paiement des droits TV en 2020 frappent durement le club. En décembre 2020, Gérard Lopez est contraint de vendre par son principal créancier, le fonds d’investissement américain Elliott Management. En cause : une dette de 120 millions d’euros empruntés pour l’achat, non remboursé. Pourtant, à l’été 2020, le LOSC transfère Victor Osimhen au SSC Napoli pour une somme qui oscille entre 70 et 80 millions d’euros, soit l’une des ventes les plus élevées jamais réalisées par un club français. Aucune trace ou presque de l’argent dans les coffres du LOSC cependant : le journal l'Equipe révèle en 2021 que seule « une dizaine de millions d’euros » ont fini dans les coffres du club. En réalité, la somme a été abaissée en incluant des joueurs de Naples dans l’échange. Un seul y jouera (un match), certains ne se seront même jamais rendus à Lille. La justice Italienne s’est saisie de l’affaire, et l’enquête est en cours.

Une autre enquête menée par Mediapart, Médiacités et France 3 Hauts-de-France (« Football Leaks », équivalent des « Panama Papers » dans le football) parue en 2017, jette également le doute sur la structuration du rachat du club, fait avec un montage compliqué de sociétés opaques enregistrées dans des paradis fiscaux. Il y sera cité une seconde fois en 2019, pour soulever des points d’ombre sur les arrivées et départs de plusieurs joueurs au club, puis une troisième fois, dans le cadre d’une enquête qui révèle comment l’entrepreneur a aidé le club anglais de Manchester City à contourner les règles de la FIFA sur le transfert de joueurs mineurs.

Gérard Lopez s’est offert un autre club de football, dans le championnat Belge cette fois. Il rachète le Royal Excelsior Mouscron en juillet 2020, et en fait un club filial du LOSC, qu’il détient encore à l’époque. Il conserve le club Belge malgré la vente du club nordiste, mais pas pour longtemps. Relégué en seconde division, le club s’est déclaré en faillite le 31 mai 2022 : une information qui passe presque inaperçue dans la presse sportive française, plus occupée à suivre les aventures de Gérard Lopez avec les Girondins de Bordeaux. Ce n’est pas une fin de vie mais presque pour le club Belge : il devra repartir de zéro, du niveau amateur. Un sort proche de celui réservé aux Girondins, si le club n’arrive pas à sauvegarder sa place en Ligue 2 ce jeudi.

Léo Marchandon
Par Léo Marchandon

Crédit Photo : Shutterstock

Partager sur Facebook
Vu par vous
3395
Aimé par vous
4 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Société
Société
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 11 + 14 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !