Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

20/08/19 : A Périgueux, Péri meuh, la 3e édition de la fête agricole aura lieu les 20,21 et 22 septembre des allées Tourny à la place Francheville. Elle accueillera de nombreuses animations dont le concours national de la race limousine.

19/08/19 : Angoulême : le réalisateur Claude Lelouch est annoncé au festival du film francophone ce jeudi. Parmi les politiques, François Hollande et Franck Riester sont annoncés dès ce mardi, pour l'ouverture du festival, qui se tient jusqu'à dimanche.

12/08/19 : Essais du Tram D à Bordeaux. Au lieu de 14h c'est en réalité à 17h que les premières rames du tram D ont circulé entre les Quinconces et "Mairie du Bouscat". Ces essais doivent durer trois mois pour une mise en service mi-décembre.

09/08/19 : Saint-Palais-sur-Mer (17) : la plage du Bureau est ponctuellement interdite à la baignade jusqu'à nouvel ordre, pour cause de pollution de l'eau.

02/08/19 : C'est Offenbach, compositeur fétiche de Marc Minkowski, qui ouvrira la saison lyrique de l'Opéra National de Bordeaux avec ses célébrissimes Contes d'Hoffmann. Rendez-vous du 19 septembre au 1er octobre 2019, pour 6 représentations.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 20/08/19 | L'Université d'été du PS revient à La Rochelle

    Lire

    Après trois ans d’absence, l'Université d'Eté du PS fait son retour à La Rochelle. Elle se tiendra à l'espace Encan du 23 au 25 août. Rebaptisée "Campus", elle ambitionne de rassembler tous les partis "alliés" de gauche présents aux élections européennes : Place publique, Nouvelle Donne, le PRG, MDC, PC et UDE. Thème de ces 3 jours : "pour un avenir écologique et social". Les participants seront également invités à faire un "procès de la Ve République" dans un simulacre d'audience judiciaire.

  • 20/08/19 | Musée maritime de La Rochelle : l'Angoumois de retour !

    Lire

    Après sept semaines de restauration, l'Angoumois rejoint la flotte patrimoniale du Musée maritime de La Rochelle. En effet, ce mercredi, le navire, classé monument historique depuis 1993, quittera le Port Atlantique à 18h30, pour aller au Bassin des Chalutiers du Musée. Après l'incendie qui avait détruit l'Angoumois, en 2012, il a fait l'objet de restaurations, dont la dernière cet été. Les travaux ont coûté 187 000 euros, financés à hauteur de 65% par l'État (50%) et le Département (15%).

  • 20/08/19 | Première édition du Raid des forts en Charente Maritime les 11 et 12 octobre

    Lire

    Coproduite par la CCI La Rochelle et l'agence Feeling Event cette première édition du Raid des Forts se déroulera les 11 et 12 octobre en Charente-Maritime. L'aventure sportive inédite est ouverte aux dirigeants et salariés d'entreprises publiques ou privées ainsi qu'au clubs d'entreprises ou aux associations. Objectif: fonder une équipe de quatre personnes pour réaliser 201 kilomètres en deux jours à travers les sites de Marans, l'île de Ré, l'île d'Oléron et de La Rochelle.

  • 20/08/19 | Les Vergers éco-responsables de la Nouvelle-Aquitaine ouvrent leurs portes en septembre

    Lire

    Pour cette 9° édition, les pomiculteurs de l'Association Nationale Pommes Poires ouvrent leurs vergers, labellisés "Vergers éco-responsables", pour permettre au grand public de découvrir comment est cultivé et récolté le fruit préféré des Français : la pomme. Rendez-vous les week-ends des 7-8, 14-15 et 21-22 septembre, pour déceler les secrets de production des pommes, et ceux de son alliée, la biodiversité.

  • 19/08/19 | Christophe Castaner visitera ce mardi le dispositif de sécurité du G7

    Lire

    Christophe Castaner, ministre de l’Intérieur, et Laurent Nunez, secrétaire d’État auprès du ministre de l’Intérieur, visiteront ce mardi après-midi à Biarritz, le poste de commandement interministériel (PCI) en charge de la centralisation des informations durant le sommet du G7 et la coordination des actions prises en vue d’assurer le bon déroulement du sommet. Suivront les postes de commandement de l'aéroport de Biarritz-Pays basque dont le trafic sera exclusivement réservé aux délégations du G7.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Société | Premières journées régionales de la médecine réparatrice : mettre en contact industriels et professionnels

13/01/2019 | SimLife, un simulateur chirurgical, a été présenté en préambule des premières journées régionales de la médecine réparatrice.

Le simulateur SimLife a été présenté en préambule des premières journées régionales de la médecine réparatrice.

Les journées de la médecine réparatrice étaient organisées ces 8 et 9 janvier à la faculté de médecine de Poitiers par l’université de Poitiers et la région Nouvelle-Aquitaine. Cette spécialité chirurgicale regroupe l’ensemble des interventions qui consistent à réparer diverses lésions du corps humain. Pendant deux jours, conférences, tables rondes, débats, ateliers de travail étaient programmés. Une manifestation qui en appelle d’autres dans ce domaine qui évolue sans cesse. Ces journées étaient également l’occasion de faire découvrir des nouveautés médicales, que ce soit SimLife (un modèle de simulation chirurgicale) ou le projet HEMO2life qui a été testé lors de 60 greffes de rein cette année, notamment au CHU de Poitiers.

En préambule des premières journées régionales, Françoise Jeanson, conseillère régionale de Nouvelle-Aquitaine déléguée à la Santé et à la Silver économie, a visité l’ABS Lab de l'université de Poitiers (un laboratoire spécialisé en anatomie, biomécanique et simulation) qui dispense notamment une formation par simulation chirurgicale sur le modèle SimLife. Dans ce bloc opératoire, un peu particulier, composé de plusieurs tables d’opération, des étudiants, en 3e année d’internat de médecine se font la main. Différents scénarii sont programmables pour enseigner aussi bien aux étudiants qu’aux chirurgiens les gestes « justes ». « Pour l’instant, nous avons quatre tables d’opération SimLife à Poitiers et deux à Reims, nous sommes en rupture de stock »  explique Cyril Brèque, directeur général de la société Simedys qui diffuse SimLife au niveau national et international. « On peut créer des situations simples ou complexes, des événements accidentels, ce qui permet de gérer le stress et de voir comment on réagit face à certains événements inattendus » , confie Jean-Pierre Richer, professeur d’université et responsable d’ABS Lab. Au total, ils sont 300 a avoir été formés sur ce simulateur revascularisé et reventilé  depuis 2014.
 
Des corps reventilés
Simlife sert, depuis deux ans maintenant, à l'École francophone du prélèvement multi-organes (EFPMO). Une centaine de médecins a pu s’exercer sur les greffes en conditions réelles en reventilant des corps donnés à la science. « Cela permet aussi que les équipes se comprennent mieux et améliorent les processus lors des opérations » explique le professeur Benoit Barrou, de la Pitié Salpêtrière, fondateur de l’EFPMO.
 
Ces journées sont surtout composées de conférences, de tables rondes, d’ateliers de travail.
Le procédé HEMO2life a été mis à l’honneur. Il s’agit d’une hémoglobine marine extracellulaire. Cette innovation majeure est utile pour la préservation des greffes et la réparation des tissus. Franck Zal, Directeur Général et Directeur scientifique de la société Hemarina, qui a mis au point ce procédé, a pu expliquer ses avancées. Une innovation testée lors de 60 greffes de rein cette année dans plusieurs CHU à Brest, Limoges, Lyon, Paris, Poitiers, et Tours.
 
Quant aux 4 ateliers de travail, ils ont abordé les thématiques suivantes : la formation moderne et évolutive des chirurgiens à l’ère de la simulation et de la robotique ; les implants chirurgicaux, les prothèses, les orthèses, la réparation fonctionnelle et la lutte contre le handicap et la douleur ; la médecine régénérative, ingénierie tissulaire et organoïdes ; les défis de la transplantation d’organes face au manque de greffons, du donneur à la surveillance de la greffe. Ces ateliers apportaient une mise en perspective et permettaient de découvrir les forces régionales dans ces domaines, que ce soient des professeurs d’université, doctorants mais également des entreprises régionales spécialisées dans le secteur. L’occasion donc de faire des rencontres. 
 
De nouveaux rendez-vous
Thierry Hauet, Professeur des Universités-Praticien Hospitalier,  Chef de Service de Biochimie et Coordonateur de la plateforme IBiSA MOPICT et de la Fédération Hospitalo Universitaire organise la coordination scientifique de ces journées régionales. Il semble satisfait et promet que de rendez-vous auront bien lieu. « On a l’intention de tourner. Limoges ou Bordeaux accueilleront sans doute notre prochain rendez-vous. J’ai trouvé très intéressant de pouvoir faire se rencontrer les industriels et le monde académique pour présenter le savoir-faire régional. Puis il y a tant de thématiques à aborder. Le domaine de la médecine réparatrice est vaste. Plusieurs aspects peuvent émerger. » Sachant que la médecine est un domaine sans cesse en évolution.

Julien Privat
Par Julien Privat

Crédit Photo : Aqui.fr

Partager sur Facebook
Vu par vous
3258
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Société
Société
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 23 + 14 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !